1. //
  2. // Amical
  3. // France-Espagne

L’Espagne, la racine Deschamps

Le 16 octobre 2012, l’équipe de France allait chercher un très bon nul en Espagne lors d’un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Une performance qui servira de référence et qui lancera véritablement la période Didier Deschamps.

Modififié
Et soudain, Olivier Giroud surgit. Les joues alors toutes lisses, très loin de sa barbe touffue portée aujourd’hui, l’attaquant place une tête imparable sur un service de Franck Ribéry qui permet à l’équipe de France d’arracher l’égalisation à la dernière minute de la partie et d’obtenir ainsi un nul prometteur en Espagne. Didier Deschamps et son staff ne s’y trompent pas et fêtent publiquement le résultat comme s’il s’agissait d’une victoire. « Je suis content pour les joueurs, car cela permet de cimenter leur bon état d'esprit et cela récompense leurs efforts, kiffe-t-il en conférence de presse. Ce serait bien aussi si cela pouvait amener un peu d'enthousiasme autour. Ce n'est pas parce que l'on a fait match nul que l'on est les plus beaux et les meilleurs. Je ne demande pas d'indulgence, mais on a une jeune équipe. La volonté, le caractère sont là. On ne fait pas tout bien, mais on a une marge de progression. Les gens ont vibré, le scénario est magnifique. Les joueurs ont ressenti un soutien et ils en ont besoin. » C’est qu’il s’agit là d’un véritable premier succès pour le sélectionneur aux manettes des Bleus depuis seulement quatre mois.

La ligne bleue

Vidéo

Pour comprendre l’importance de cette partie, il convient de reposer le contexte. La Roja, à l’époque championne du monde et d’Europe en titre, marche sur le continent et personne ne lui résiste. La France, elle, se cherche encore, après une élimination logique en quart de finale de l’Euro 2012 contre ces mêmes Espagnols, qui a plus ou moins coûté la place de Laurent Blanc, coupable pour certains d’avoir aligné un onze beaucoup trop défensif. C’est donc Deschamps qui le remplace. Et en ce mois d’octobre, il commence tout juste à dessiner son projet. C’est pourquoi ce match disputé à Madrid va lui servir de base pour la suite. Moins attentiste qu’avec Blanc, l’EDF propose une vraie opposition aux Espagnols. Mieux : elle montre un tout autre état d’esprit et refuse la défaite malgré un adversaire normalement bien supérieur sur le papier comme sur la pelouse. Se créant énormément d’occasions en deuxième mi-temps, les hommes de DD affichent une détermination sans faille et ressemblent (enfin) à une équipe capable de viser haut. « On y a cru jusqu’au bout, c’est quelque chose d’extraordinaire de revenir dans un match comme ça » , s’emballe même Giroud face à la presse après la partie.

Alors, bien sûr, les Tricolores peuvent compter sur quelques circonstances favorables. Après l’ouverture du score de Sergio Ramos à la suite d’un corner mal maîtrisé par les Bleus, Cesc Fàbregas foire par exemple un penalty juste avant la mi-temps. Mais c’est justement là que s’observe une différence avec le passé proche : les Français parviennent cette fois à en profiter et ne lâchent rien quand ils voient leurs tentatives rester infructueuses – comme ce but valable refusé à la 39e minute. Cette volonté se retrouvera notamment lors du barrage retour pour la Coupe du monde contre l’Ukraine un an plus tard (lors duquel l’EDF devra remonter deux buts de retard après le fiasco de l’aller). Signe que cette rencontre s’avère être la première prestation référence de l’ère Deschamps.

Les temps changent...


Il est d’ailleurs intéressant de souligner quelques constats encore valables aujourd’hui. Hugo Lloris, auteur d’une énorme performance (en témoigne le penalty arrêté), représente déjà le patron du secteur défensif, avec Laurent Koscielny qui n’a pas encore résolu ses problèmes de péno (c’est lui qui provoque celui raté par Fàbregas). Au milieu, Blaise Matuidi se rend indispensable aux yeux du sélectionneur – le Parisien parle même du « plus beau match de sa carrière » - et Moussa Sissoko représente le premier joker. Surtout, c’est Olivier Giroud et sa solide tête qui récoltent les lauriers après avoir remplacé Karim Benzema, en manque de réussite. Comme un symbole. Ce 1-1 constitue également un signe avant-coureur du lent déclin de l’Espagne. Si cette dernière terminera finalement à la première place du groupe, elle entrevoit ici les premières limites du trio Xavi-Andrés Iniesta-Xabi Alonso et de sa tactique du faux neuf (poste occupé par Fàbregas). Quatre ans et demi plus tard, Vicente del Bosque, Xavi, Alonso, Fàbregas ou Benzema ne sont plus là, au contraire de Giroud, Matuidi, Lloris, Koscielny ou Ramos. Quatre ans et demi plus tard, les courbes se sont croisées, et c’est la France qui est favorite.


  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match France-Espagne



    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Aniaxxx
    Interesting <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5garum_talent-na-drodze_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
    Effectivement, même si au retour c'est bien l'Espagne qui a gagné au stade de France, sur un but de Pedro. Mais tout le reste est vrai, le déclin annoncé de l'Espagne, la prestation encourageante des Bleus en 2014, puis 2016... après le match de ce soir sera surtout l'occasion de voir d'autres joueurs des deux côtés!
    Ce commentaire a été modifié.
    Surtout, il me semble que l'Espagne était sur une incroyable série d'une vingtaine/trentaine de matchs sans défaites à domicile (que des victoires? possible) et marchaient sur l'eau, le fait d'arriver à arracher le nul faisait du bien (surtout après l'élimination à l'Euro).

    Sinon, ce match de Matuidi.. c'était quand même quelque chose, et je veux bien le croire quand il dit que c'est son match le plus abouti.

    De mémoire, il me semble qu'il a fait un truc comme 10 interceptions (!!) face à ce quator espagnol au milieu de terrain, il faut le faire quand même. Il était totalement impressionnant.
    Quand il arrive à refaire ce genre de prestations (contre Marseille, contre la Serbie en amical par exemple) il est franchement incroyable dans son registre.
    Note : 1
    L'entrée en jeu de Valbuena également avait été déterminante.
    Tout notre liant au milieu en seconde mi-temps, qui fait la différence, c'est lui.
    C'est vrai qu'après les années de bouillon qu'on a connues après 2006, entre l'euro 2008 catastrophique, Knysna, et les polémiques quotas / Nasri et finalement l'euro bien moisi sous l'air Blanc, ce match a vraiment donné l'impression de nous faire entrer dans une nouvelle ère. Malgré toutes les critiques qu'on peut faire à Deschamps, c'est quand même un type qui sait mener un groupe et lui donner un objectif, créer une cohésion, grâce souvent à des matchs référence comme celui là ou le retour contre l'Ukraine. Résultat, le jeu est peut-être pas transcendant, mais la France est en progression permanente depuis son arrivée et fait à nouveau partie des cadors européens. Ce qui n'était pas imaginable il y a quelques années.
    RomsteakGary Niveau : CFA2
    J'étais seul devant ma télé ce jour là, et j'ai huuurlé comme un malade sur l'égalisation de giroud.

    Ces dernières années, c'est le match des bleus qui m'a le plus marqué. Quelle libération d'arracher un nul plus que mérité face à cette monstrueuse espagne, alors que l'edf revenait de très loin.
    Toto Quilachie Niveau : District
    C'est vrai ce match nul etait presque comme une victoire pour le moral des Bleus et laissait esperer une 1ere place de groupe.
    les espagnols se sont quand meme bien amuses au match retour.
    En effet, un des matchs les plus mémorables et des plus aboutis pour moi de l'ère Deschamps. Cette 2ème mi-temps avait été exceptionnelle, coincidant avec l'entrée de valbuena (et la sortie de gonalons), matuidi repositionné en 6 de mémoire, on avait marché sur les espagnols comme jamais. Même Menez avait été bon! On aurait même du le gagner ce match, j'ai gueulé comme un connard aussi chez moi sur le but de Giroud (avec un ptit "culés d'espingouins" dans la foulée)
    pinpin666 Niveau : CFA
    "Match mémomorable" "on a marché sur l'Espagne". Article et commentaires surréalistes. L'Espagne avait clairement raté son match (dont un penalty), Elle jouait sans rythme, comme un champion qui à du mal à se remotiver.
    Iniesta dès la fin du match déclare "pourquoi ne pas aller gagner à Paris" étonnant! En fait la remontada à commencé ce jour là.
    La double confrontation contre l'Ukraine est en rvanche clairement l'acte fondateur de l'ère Deschamps.
    1 réponse à ce commentaire.
    C'est l'espagne qui a raté sa 2ème mi-temps, ou la france qui a réussi la sienne? Je le répète, le milieu de terrain espagnol a été bouffé à partir de la 50ème (ca fait moins de la moitié, on est d'accord)
    Evidemment le match retour ne fut pas la même tambouille. Mais on s'est aperçu qu'on pouvait un peu rivaliser avec ce qui se faisait de mieux dans le foot, c'est en cela que c'est fondateur
    Battre l'Ukraine était davantage "normal"
    Au match retour, on a clairement péché par jeunesse et par inexpérience.

    Mais ce match aller était un vrai beau souvenir : pour la première fois depuis des lustres (je dirais depuis le France - Italie de septembre 2006 aec le doublé de Govou) on a vu une équipe qui se battait, qui refusait d'accepter son destin. Et ça n'a pas de prix, surtout quand on sort de ce dont sortait la France à ce moment-là.
    1 réponse à ce commentaire.
    Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
    il y a 8 heures Valdés lance sa société de production 8 il y a 9 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
    Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4