1. //
  2. // Amical
  3. // France-Espagne

L’Espagne, la racine Deschamps

Le 16 octobre 2012, l’équipe de France allait chercher un très bon nul en Espagne lors d’un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Une performance qui servira de référence et qui lancera véritablement la période Didier Deschamps.

Modififié
Et soudain, Olivier Giroud surgit. Les joues alors toutes lisses, très loin de sa barbe touffue portée aujourd’hui, l’attaquant place une tête imparable sur un service de Franck Ribéry qui permet à l’équipe de France d’arracher l’égalisation à la dernière minute de la partie et d’obtenir ainsi un nul prometteur en Espagne. Didier Deschamps et son staff ne s’y trompent pas et fêtent publiquement le résultat comme s’il s’agissait d’une victoire. « Je suis content pour les joueurs, car cela permet de cimenter leur bon état d'esprit et cela récompense leurs efforts, kiffe-t-il en conférence de presse. Ce serait bien aussi si cela pouvait amener un peu d'enthousiasme autour. Ce n'est pas parce que l'on a fait match nul que l'on est les plus beaux et les meilleurs. Je ne demande pas d'indulgence, mais on a une jeune équipe. La volonté, le caractère sont là. On ne fait pas tout bien, mais on a une marge de progression. Les gens ont vibré, le scénario est magnifique. Les joueurs ont ressenti un soutien et ils en ont besoin. » C’est qu’il s’agit là d’un véritable premier succès pour le sélectionneur aux manettes des Bleus depuis seulement quatre mois.

La ligne bleue

Vidéo

Pour comprendre l’importance de cette partie, il convient de reposer le contexte. La Roja, à l’époque championne du monde et d’Europe en titre, marche sur le continent et personne ne lui résiste. La France, elle, se cherche encore, après une élimination logique en quart de finale de l’Euro 2012 contre ces mêmes Espagnols, qui a plus ou moins coûté la place de Laurent Blanc, coupable pour certains d’avoir aligné un onze beaucoup trop défensif. C’est donc Deschamps qui le remplace. Et en ce mois d’octobre, il commence tout juste à dessiner son projet. C’est pourquoi ce match disputé à Madrid va lui servir de base pour la suite. Moins attentiste qu’avec Blanc, l’EDF propose une vraie opposition aux Espagnols. Mieux : elle montre un tout autre état d’esprit et refuse la défaite malgré un adversaire normalement bien supérieur sur le papier comme sur la pelouse. Se créant énormément d’occasions en deuxième mi-temps, les hommes de DD affichent une détermination sans faille et ressemblent (enfin) à une équipe capable de viser haut. « On y a cru jusqu’au bout, c’est quelque chose d’extraordinaire de revenir dans un match comme ça » , s’emballe même Giroud face à la presse après la partie.

Alors, bien sûr, les Tricolores peuvent compter sur quelques circonstances favorables. Après l’ouverture du score de Sergio Ramos à la suite d’un corner mal maîtrisé par les Bleus, Cesc Fàbregas foire par exemple un penalty juste avant la mi-temps. Mais c’est justement là que s’observe une différence avec le passé proche : les Français parviennent cette fois à en profiter et ne lâchent rien quand ils voient leurs tentatives rester infructueuses – comme ce but valable refusé à la 39e minute. Cette volonté se retrouvera notamment lors du barrage retour pour la Coupe du monde contre l’Ukraine un an plus tard (lors duquel l’EDF devra remonter deux buts de retard après le fiasco de l’aller). Signe que cette rencontre s’avère être la première prestation référence de l’ère Deschamps.

Les temps changent...


Il est d’ailleurs intéressant de souligner quelques constats encore valables aujourd’hui. Hugo Lloris, auteur d’une énorme performance (en témoigne le penalty arrêté), représente déjà le patron du secteur défensif, avec Laurent Koscielny qui n’a pas encore résolu ses problèmes de péno (c’est lui qui provoque celui raté par Fàbregas). Au milieu, Blaise Matuidi se rend indispensable aux yeux du sélectionneur – le Parisien parle même du « plus beau match de sa carrière » - et Moussa Sissoko représente le premier joker. Surtout, c’est Olivier Giroud et sa solide tête qui récoltent les lauriers après avoir remplacé Karim Benzema, en manque de réussite. Comme un symbole. Ce 1-1 constitue également un signe avant-coureur du lent déclin de l’Espagne. Si cette dernière terminera finalement à la première place du groupe, elle entrevoit ici les premières limites du trio Xavi-Andrés Iniesta-Xabi Alonso et de sa tactique du faux neuf (poste occupé par Fàbregas). Quatre ans et demi plus tard, Vicente del Bosque, Xavi, Alonso, Fàbregas ou Benzema ne sont plus là, au contraire de Giroud, Matuidi, Lloris, Koscielny ou Ramos. Quatre ans et demi plus tard, les courbes se sont croisées, et c’est la France qui est favorite.


  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match France-Espagne



    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Aniaxxx
    Interesting <iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5garum_talent-na-drodze_auto?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
    Effectivement, même si au retour c'est bien l'Espagne qui a gagné au stade de France, sur un but de Pedro. Mais tout le reste est vrai, le déclin annoncé de l'Espagne, la prestation encourageante des Bleus en 2014, puis 2016... après le match de ce soir sera surtout l'occasion de voir d'autres joueurs des deux côtés!
    Ce commentaire a été modifié.
    Surtout, il me semble que l'Espagne était sur une incroyable série d'une vingtaine/trentaine de matchs sans défaites à domicile (que des victoires? possible) et marchaient sur l'eau, le fait d'arriver à arracher le nul faisait du bien (surtout après l'élimination à l'Euro).

    Sinon, ce match de Matuidi.. c'était quand même quelque chose, et je veux bien le croire quand il dit que c'est son match le plus abouti.

    De mémoire, il me semble qu'il a fait un truc comme 10 interceptions (!!) face à ce quator espagnol au milieu de terrain, il faut le faire quand même. Il était totalement impressionnant.
    Quand il arrive à refaire ce genre de prestations (contre Marseille, contre la Serbie en amical par exemple) il est franchement incroyable dans son registre.
    Note : 1
    L'entrée en jeu de Valbuena également avait été déterminante.
    Tout notre liant au milieu en seconde mi-temps, qui fait la différence, c'est lui.
    C'est vrai qu'après les années de bouillon qu'on a connues après 2006, entre l'euro 2008 catastrophique, Knysna, et les polémiques quotas / Nasri et finalement l'euro bien moisi sous l'air Blanc, ce match a vraiment donné l'impression de nous faire entrer dans une nouvelle ère. Malgré toutes les critiques qu'on peut faire à Deschamps, c'est quand même un type qui sait mener un groupe et lui donner un objectif, créer une cohésion, grâce souvent à des matchs référence comme celui là ou le retour contre l'Ukraine. Résultat, le jeu est peut-être pas transcendant, mais la France est en progression permanente depuis son arrivée et fait à nouveau partie des cadors européens. Ce qui n'était pas imaginable il y a quelques années.
    RomsteakGary Niveau : CFA2
    J'étais seul devant ma télé ce jour là, et j'ai huuurlé comme un malade sur l'égalisation de giroud.

    Ces dernières années, c'est le match des bleus qui m'a le plus marqué. Quelle libération d'arracher un nul plus que mérité face à cette monstrueuse espagne, alors que l'edf revenait de très loin.
    Toto Quilachie Niveau : District
    C'est vrai ce match nul etait presque comme une victoire pour le moral des Bleus et laissait esperer une 1ere place de groupe.
    les espagnols se sont quand meme bien amuses au match retour.
    En effet, un des matchs les plus mémorables et des plus aboutis pour moi de l'ère Deschamps. Cette 2ème mi-temps avait été exceptionnelle, coincidant avec l'entrée de valbuena (et la sortie de gonalons), matuidi repositionné en 6 de mémoire, on avait marché sur les espagnols comme jamais. Même Menez avait été bon! On aurait même du le gagner ce match, j'ai gueulé comme un connard aussi chez moi sur le but de Giroud (avec un ptit "culés d'espingouins" dans la foulée)
    pinpin666 Niveau : CFA2
    "Match mémomorable" "on a marché sur l'Espagne". Article et commentaires surréalistes. L'Espagne avait clairement raté son match (dont un penalty), Elle jouait sans rythme, comme un champion qui à du mal à se remotiver.
    Iniesta dès la fin du match déclare "pourquoi ne pas aller gagner à Paris" étonnant! En fait la remontada à commencé ce jour là.
    La double confrontation contre l'Ukraine est en rvanche clairement l'acte fondateur de l'ère Deschamps.
    1 réponse à ce commentaire.
    C'est l'espagne qui a raté sa 2ème mi-temps, ou la france qui a réussi la sienne? Je le répète, le milieu de terrain espagnol a été bouffé à partir de la 50ème (ca fait moins de la moitié, on est d'accord)
    Evidemment le match retour ne fut pas la même tambouille. Mais on s'est aperçu qu'on pouvait un peu rivaliser avec ce qui se faisait de mieux dans le foot, c'est en cela que c'est fondateur
    Battre l'Ukraine était davantage "normal"
    Au match retour, on a clairement péché par jeunesse et par inexpérience.

    Mais ce match aller était un vrai beau souvenir : pour la première fois depuis des lustres (je dirais depuis le France - Italie de septembre 2006 aec le doublé de Govou) on a vu une équipe qui se battait, qui refusait d'accepter son destin. Et ça n'a pas de prix, surtout quand on sort de ce dont sortait la France à ce moment-là.
    1 réponse à ce commentaire.
    Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 30
    Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
    dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42