1. // CM 2018
  2. // Qualifs

L'Espagne et l'Italie assurent, le pays de Galles peut s'en vouloir

L'Italie n'a eu besoin que d'une mi-temps pour écraser le Liechtenstein, tandis que l'Espagne a pris son temps pour offrir le même tarif à la Macédoine. Gareth Bale a failli être à nouveau le sauveur du pays de Galles. Israël s'impose largement face à des Albanais qui voient rouge, l'Ukraine vient à bout de la Finlande.

Modififié
935 17

GROUPE D

Pays de Galles 1-1 Serbie

Buts : Bale (30e) pour le pays de Galles // Mitrović (86e) pour la Serbie

Le pays de Galles galère, le pays de Galles est dominé, alors forcément le pays de Galles s'en remet à Gareth Bale. Après un bon pressing, le joueur du Real Madrid reçoit le ballon à l'entrée de la surface et prend Stojković à contre-pied pour inscrire son quatrième but en quatre matchs dans ces éliminatoires. Après un second acte avec du rythme mais trop brouillon, le match bascule dans les cinq dernières minutes. À la 85e, Gareth Bale trouve le poteau sur une frappe croisée. Fichu karma ! Sur le contre serbe, Mitrović égalise. Incapables de faire le break, les hommes de Coleman peuvent s'en vouloir et laissent (encore) échapper de précieux points dans ces éliminatoires.


GROUPE I

Ukraine 1-0 Finlande

Buts : Kravets (25e) pour l'Ukraine

Dans ce duel d'Europe de l'Est, ce sont les Ukrainiens qui ont frappé les premiers. À la 25e minute, Kravets se défait du marquage et n'a plus qu'à pousser le ballon dans les cages en reprenant un centre à ras de terre au deuxième poteau. C'est suffisant pour que les Ukrainiens empochent les trois points de la victoire et grimpent à la deuxième place du groupe, juste derrière la Croatie.


GROUPE G

Espagne 4-0 Macédoine

Buts : Velkovski CSC (34e), Vitolo (63e), Monreal (84e) et Aduriz (85e) pour l'Espagne

Avec quelques absents, l'Espagne a nettement dominé ses adversaires du jour, mais a galéré pour trouver la faille. Avec un peu de chance, les locaux ont donc ouvert le score grâce à un but contre son camp de Velkovski qui trompe son gardien de la tête. C'est à nouveau un cuir chevelu, mais cette fois-ci espagnol, qui propulse le ballon dans les buts macédoniens en deuxième mi-temps. À la 63e, Silva trouve Vitolo au second poteau qui met les Espagnols à l'abri. Courageux, les visiteurs font finalement craquer en encaissant deux buts en toute fin de rencontre. Grâce à son goal average, l'Espagne garde la tête du groupe G.

Liechtenstein 0-4 Italie

Buts : Belotti (11e et 44e), Immobile (12e) et Candreva (32e) pour l'Italie

Si le Liechtenstein est un petit pays, les trous dans sa défense sont immenses. Les Italiens se sont donc baladés ce soir, notamment grâce à Belotti et Immobile, intenables. Le premier ouvre le score sur corner dès la onzième minute avant de se transformer en passeur quelques secondes plus tard pour le joueur de la Lazio. À la demi-heure de jeu, c'est Candreva qui inscrit le troisième but de la Nazionale, tandis que Belotti vient conclure cette première mi-temps comme il l'avait commencée, en s'offrant un doublé. Le travail est fait, et les Italiens peuvent tranquillement se reposer en deuxième mi-temps. Ce serait bête de combler son retard sur l'Espagne au goal average.

Albanie 0-3 Israël

Buts : Zahavi (18e), Einbinder (66e) et Atar (84e) pour Israël

Prévu à Shkodra, le match Albanie-Israël avait finalement été déplacé à Elbasan, par crainte d'un attentat. Celui-ci s'est produit à la 17e minute et il est l'œuvre de Xhimshiti qui voit rouge et qui offre un penalty aux visiteurs, transformé par le capitaine Zahavi. Alors qu'on pensait que le pire était passé, une nouvelle agression a lieu dans la surface albanaise. Elle est signée Berisha, et le gardien laisse ses coéquipiers à neuf. À peine échauffé, Alban Hoxha parvient cependant à arrêter le second penalty de Zahava et permet à ses coéquipiers de garder un minimum d'espoir. Mais le football est parfois cruel, et quelques minutes plus tard, le gardien dégage du poing sur Einbinder qui marque en se cassant la figure. En infériorité numérique, les Albanais craquent et encaissent un troisième but d'Atar. Une soirée à oublier, pour toujours.



Par Robin Richardot
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Vraiment pas terrible du tout les Gallois. à part compter sur un coup d'éclat de Bale, ca passe son temps à faire des fautes. Déjà mal embarqués pour la Russie...
Dès le tirage au sort, il était aisé de prévoir que l'Espagne aurait eu un meilleur goal average que son principal adversaire du groupe, l'Italie. Pour entrevoir la qualification directe octroyée par la première place, il fallait donc aux Italiens, à moins d'un faux pas peu probable des Ibériques lors de leur parcours, battre les Espagnols à domicile et tabler ensuite sur un résultat positif en terre d'Espagne. Le nul concédé chez elle par la troupe de Ventura, sans avoir donné l'impression, tout le long du match, de vouloir aller chercher la victoire l'oblige maintenant à réaliser un exploit pour terminer en tête du groupe et éviter ainsi un barrage au résultat incertain, battre l'Espagne chez elle.
Je pense que les italiens savent qu'ils finiront derrière l'Espagne et qu'ils tablent sur une qualif en barrages.
D'accord, mais ce que je reproche à Ventura lors de la première confrontation, c'est de ne pas avoir incité ses hommes à tout faire pour vaincre les Espagnols. Ce soir-là, l'Italie a perdu, non seulement deux points et le grand espoir de finir première, mais a également permis à l'Espagne de se revigorer mentalement après son net échec contre ce même adversaire, lors de l'Euro.
2 réponses à ce commentaire.
gabifesse Niveau : DHR
"Si le Liechtenstein est un petit pays, les trous dans sa défense sont immenses."
haha j'adore
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Ukraine-Finlande, duel d'Europe de l'Est ???
Je veux bien que la Finlande soit située à l'est des pays scandinaves mais quand même...
danseavecmamie Niveau : DHR
Selon Sofoot, Lille/Lyon est aussi un derby de l'est.
Bah la Finlande est autant à l'Est que l'Ukraine... Après c'est sûr que quand on parle d'"Europe de l'Est", ni le Nord-Est ni le Sud-Ouest n'y sont compris, mais bon...
3 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Il a l'air pas mal du tout Belotti, et si la Nazionale avait finalement trouvé son nouveau bomber ? Il me fait penser à Vieri dans sa façon de joueur (notamment son jeu puissant). Qu'en pensez-vous ceux qui suivent assidûment le calcio ?
C'est un peu tôt pour le dire. Ce qui est certain, c'est qu'il est en pleine bourre depuis le début de saison et que le sélectionneur national est à fond derrière lui (lorsque Ventura était coach du Torino, il avait dit que si Belotti ne finissait pas en Nazionale il le prendrait comme un échec personnel).

Son 2e but d'hier, contrôle du droit - frappe du gauche, est un but de numéro 9 de grande classe. Ce qui lui empêche d'être classé dans cette catégorie pour le moment c'est le nombre d'occasions "faciles" qu'il peut encore louper sur un match. Hier en 2e MT il doit absolument mettre son triplé. Contre le Lichtstenstein ou contre l'Udinese c'est pas trop grave, mais lorsqu'il sera appelé à jouer un grand tournoi avec la Nazionale ou rejoindre un grand club il ne pourra plus se permettre de rater ce genre d'occasions...
"depuis le début de saison..." ainsi que la fin de la précédente. Il aurait pu légitimement prétendre à être l'avant-centre de l'Italie car il était déjà alors, avec Pavoletti du Genoa, une des références, de part son profil et de part son ratio buts/minutes jouées, et l'un des tops du défunt championnat de serie A. Mais Conte a préféré s'appuyer sur un avant-centre tactique comme Pelle dont il connaissait toutes les qualités et tous les défauts plutôt que risquer de confier ce rôle délicat à un novice, sans aucune expérience internationale.
2 réponses à ce commentaire.
Merci pour ces précisions, vivalafiga!
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Cuzc
En effet il rappelle un peu Vieri car il dégage un sentiment de puissance et de don de soi assez impressionnants.
Il a d'ailleurs un physique assez atypique, il est pas très grand mais extrêmement trapu. On dirait qu'il porte une carapace sur le dos. Et son visage est très marqué par la détermination dont il fait tout le temps preuve.

Après, d'un point de vue technique, on parle pas là d'un virtuose, mais comme, encore une fois, il est très appliqué et concentré, et se débrouille toujours pour jouer avec précision et efficacité.
Pour ce qui est de sa finition, vivalafica le décrit très bien. J'ajouterai qu'il progresse pas mal sur ce point, et qu'il a de plus en plus confiance en ses capacités au moment de conclure; notamment le but qu'il plante face à l'Inter cette saison, où, malgré la pression d'un type comme Miranda, et malgré le fait qu'il soit face à un grand gardien comme Handanovic, il prend son temps pour armer du pied gauche et met une énorme mine qu'Handanovic ne peut que dévier. Je dis pas que c'était le but de l'année, mais ça constituait quand même une belle finition.

Bref, pour moi c'est un 9 moderne, en ce sens qu'il est très hargneux, qu'il se donne à fond et qu'il sait jouer avec efficacité.
Il fait un peu penser à Diego Costa, les coups de pute en moins.
Il est sans doute moins talentueux à la finition qu'un Destro, par exemple, mais il semble promis à un meilleur avenir du fait de son humilité et de sa détermination.
De part son profil et son comportement, je le comparerais plutôt à un avant-centre de la fin des années septante, comme l'était à l'époque, également sous le maillot grenat, Francesco Graziani.
1 réponse à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
J'ai d'ailleurs lu que la direction de l'ACM, sur demande de Montella, pense à vendre Bacca pour le remplacer par Belotti, justement, lequel couterait, selon Cairo, 65M.
Bon, j'y crois pas du tout, et je pense que même Cairo n'y croit pas quand il énonce le prix, mais l'opération, dans l'hypothèse où ça arriverait, me plairait pas mal.
J'aime bien Bacca mais Belotti, quoique dans l'absolu encore moins bon, semble plus humble et plus complet, outre le fait qu'il est très jeune et qu'il est italien.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
espérons pour Belotti que Cairo bluffe sinon Belotti risque de rester un moment au Torino ou pire encore de finir dans un club anglais tout pourri...

Depuis le début de saison ce joueur m'impressionne beaucoup, on sent qu'il a pris confiance en lui.

Lorsque le Torino avait terrassé la Roma il avait été exceptionnel avec un but et deux passes décisives. La défense romaine avait été incapable de le contenir. Contre l'Inter il avait remis ça.
Et maintenant il confirme tout ça avec la Nazionale en marquant 3 buts en 4 matches.

Lui et Immobile sont en train de prouver qu'ils sont vraiment talentueux et pas seulement des éternels espoirs.
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
935 17