1. // CM 2018
  2. // Qualifs
  3. // Zone Europe

L’Espagne assure, l’Italie se fait peur

Si l’Espagne était dans le contrôle en Albanie ce dimanche soir, ce n’était pas le cas de l’Italie, qui a bien failli laisser la victoire lui échapper en Macédoine. Dans les autres matchs de la soirée, les bonnes affaires sont pour l’Irlande, la Serbie et l’Islande, vainqueurs respectivement de la Moldavie, l’Autriche et la Turquie.

Modififié
3k 66

GROUPE D

Moldavie 1-3 République d'Irlande

Buts : Bugaiov (45e+1) pour la Moldavie // Long (2e) et McClean (69e et 76e) pour l'Irlande

Que le premier but de cette soirée de qualification soit encaissé par la Moldavie n’a rien d’étonnant : cette sélection est en pleine galère, avec deux lourdes défaites 0-4 et 0-3 contre Galles et la Serbie pour commencer sa campagne et une seule victoire au compteur depuis deux ans et demi (un petit 1-0 en Andorre). Il ne faut qu’à peine deux minutes à l’Irlande pour trouver la faille dans la défense gruyère adverse : un très bon jeu à trois entre McClean, Hoolahan et Sean Long qui s’occupe de la finition en ouvrant son pied à la Thierry Henry. Le début d’un nouveau calvaire pour la Moldavie ? Que nenni, elle parvient même à égaliser juste avant la mi-temps par l’intermédiaire de Bugaiov, bien lancé dans la profondeur et profitant d’une défense irlandaise trop haute. On croit alors l’Irlande en passe de faire une bien mauvaise opération, mais c’est finalement McClean qui joue les sauveurs en inscrivant un doublé en seconde période. Le milieu de WBA met d’abord à profit une frappe ratée de McCarthy, puis il coupe le centre de Coleman pour sceller la victoire des Verts à Chişinău, la deuxième des qualifs après le succès 1-0 face aux Géorgiens jeudi dernier.

Serbie 3-2 Autriche

Buts : Mitrović (6e et 23e) et Tadić (74e) pour la Serbie // Sabitzer (15e) et Janko (62e) pour l'Autriche

L’Autriche est une nation qui progresse, c’est indéniable, mais il est tout aussi indéniable qu’elle ne pourra pas durablement s’installer parmi les meilleurs avec sa défense actuelle… Une défense toute moisie dont profite la Serbie pour marquer deux buts en première période, avec chaque fois Dušan Tadić à la passe et Aleksandar Mitrović à la finition. Du boulot propre, sauf que l’Autriche ne se laisse pas facilement décourager et y va aussi de son petit but entre les deux de Mitrović. C’est Sabitzer qui égalise provisoirement en profitant d’une interception ratée d’un autre Mitrović, défenseur celui-ci, Stefan de son prénom, joueur de La Gantoise. En deuxième période, nouvelle égalisation autrichienne grâce à ce bon vieux Janko, mais la Serbie reprend encore l’avantage une dizaine de minutes plus tard, avec Tadić cette fois à la finition pour soigner ses stats personnelles. Avantage définitif cette fois : la Serbie décroche une importante victoire et compte désormais sept points, contre quatre pour son adversaire du soir.

GROUPE G

Albanie 0-2 Espagne

Buts : Diego Costa (55e) et Nolito (63e) pour l'Espagne

Personne n’aime Diego Costa ? Mais Diego Costa s’en contrefout, il continue d’enquiller les buts. C’est lui qui ouvre le score pour l’Espagne en Albanie, se trouvant à la conclusion d’un joli jeu à trois initié par Nolito avec Silva au relais et à l’inspiration. Un premier but qui en appelle vite un autre, avec cette fois Nolito à la finition qui s’amuse d’une défense adverse trop lâche et d’un gardien passif. Ce déplacement pouvait s’apparenter à un petit piège pour les Espagnols, mais ils s’en tirent bien et comptent désormais sept points dans le groupe G, soit un de plus que l’Albanie, qui avait débuté sa campagne par deux victoires face à la Macédoine et le Lichtenstein.

Macédoine 2-3 Italie

Buts : Nestorovski (57e) et Hasani (59e) pour la Macédoine // Belotti (24e) et Immobile (75e et 90e+1) pour l'Italie

Corner de Bernardeschi, reprise plat du pied de Belotti : elle est là l’Italie nouvelle ! Le joueur de la Fiorentina est à la passe décisive pour le premier but de la jeune carrière internationale de l’attaquant du Torino. Les deux ont vingt-deux ans et l’avenir leur appartient dans cette sélection transalpine en déplacement à Skopje pour y affronter une équipe de Macédoine qui a débuté sa campagne de qualification par deux défaites. Juste avant l’heure de jeu, le scénario du match bascule pourtant avec deux buts coup sur coup pour la Macédoine : égalisation de Nestorovski d’abord, profitant d’adversaires qui défendent en reculant, puis Hasani qui marque le 2-1 deux minutes plus tard, d’une reprise sans contrôle à l’entrée de la surface. Les Transalpins sont sonnés, mais trouvent les ressources pour revenir à 2-2 à l’entrée du dernier quart d’heure par l’intermédiaire d’Immobile, sur un service de Candreva. Immobile décide même de jouer les héros du soir en marquant un deuxième but perso, le troisième des Italiens pour décrocher une victoire in extremis : une tête au second poteau sur un nouveau service de Candreva, alors que la formation de Macédoine reculait de plus en plus. L’Italie s’est fait peur, mais l’Italie gagne.

GROUPE I

Islande 2-0 Turquie

Buts : Toprak (CSC 41e) et Finnbogason (44e) pour l'Islande

L’Islande est désormais une sélection dont se méfient davantage les adversaires, mais elle s’en fout, elle veut disputer un premier Mondial après avoir ambiancé son premier Euro en France en juin dernier. Après le 1-1 contre l’Ukraine et la victoire 3-2 arrachée contre la Finlande, elle décroche un deuxième beau succès contre un adversaire direct, la Turquie. Tout s’est joué avant la mi-temps, avec l’ouverture du score de Bjarnason, dont la frappe est détournée par Töprak, puis le but du break de Finnbogason, sur une merveille de passe en profondeur réussie par le défenseur Arnason d’une puissante tête. 2-0 à la pause, 2-0 au coup de sifflet final, avec une bonne gestion du score en seconde période. Avec sept points, l’Islande reste au contact de la Croatie, qui compte le même nombre de points, mais une meilleure différence de buts. Les deux s’affrontent à Zagreb dans un mois… Pour la Turquie, les choses se compliquent déjà avec seulement deux points glanés en trois matchs joués.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Alain Proviste Niveau : Ligue 2
J'ai du mal à m'expliquer les difficultés actuelles de la Turquie. Entre Arda Turan (non sélectionné, je sais), Calhanoglu, Nuri Sahin, Emre Mor, Erkin, Toprak, etc, c'est pas le talent qui manque pourtant !
La faute à un seul nom : le has been Fatih Terim
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par themiz
La faute à un seul nom : le has been Fatih Terim


Je suis pas assez spécialiste du football turc mais c'est ce que j'entends, oui...

Sinon certains choix tactiques de Ventura m'ont encore étonné : pas sûr que Bernardeschi ait joué à son meilleur poste, ni Verratti qui, à mon avis, serait vraiment plus à l'aise avec un De Rossi à côté de lui (et/ou Marchisio quand il reviendra).
Pfff quel leçon de la part de l'Espagne, je me suis régalé tout le long du match.

75% de possessions
938 passes réussie a 255
6 tirs cadré a 0

Une leçon en 2eme MT.

Et j'ai l'impression que maintenant le patron c'est Don Silva, le joueur qui touche le plus de ballon devant Iniesta, il dirige le jeu fait le jeu et en 2eme MT c'est Iniesta qui sort et lui reste les 90mn et fait d'ailleurs un assist tellement unselfish pour Costa.

Franchement je vois pas comment il pourrait ne pas finir 1er de leurs groupe a ce niveau
Message posté par Galtieri
Pfff quel leçon de la part de l'Espagne, je me suis régalé tout le long du match.

75% de possessions
938 passes réussie a 255
6 tirs cadré a 0

Une leçon en 2eme MT.

Et j'ai l'impression que maintenant le patron c'est Don Silva, le joueur qui touche le plus de ballon devant Iniesta, il dirige le jeu fait le jeu et en 2eme MT c'est Iniesta qui sort et lui reste les 90mn et fait d'ailleurs un assist tellement unselfish pour Costa.

Franchement je vois pas comment il pourrait ne pas finir 1er de leurs groupe a ce niveau


Depuis qu'il est coaché par Guardiola à City (coïncidence ou pas), il semble évident que Silva a franchi un palier important au point d'être souvent l'un des meilleurs joueurs, si pas le meilleur, de la Roja. Il fait preuve de plus de régularité et de personnalité sur le terrain. Le petit wagon est en train de devenir une belle locomotive pour son équipe nationale.
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
C'est Vitolo qui "initie" le triangle sur le premier but de Costa, Nolito n'étant alors pas encore sur la pelouse... "Initie" étant donné qu'il est en grande partie dû a une relance bien flinguée du gardien albanais ! Aussi, Costa aura pas été si transcendant, finalement...

Pour en revenir au match, voir l'Albanie afficher ce visage, c'était vraiment triste, je me rappelle pas les avoir vus frapper au but... La Roja qui a longtemps galéré à inflitrer ce bloc aura quand même eu le mérite de ne pas l'avoir fui façon Merengue et d'avoir essayé de combiner du début à la fin, et c'était beau putain ! Ce malgré un Iniesta peu entreprenant et cherchant rarement l'aboutissement des actions, donc un peu en dedans (à sa décharge, les consignes de marquage à 2/3, voire d'anti-jeu sur Don Andres étaient assez claires côté Albanais). Mention particulière à Silva qui prend doucement une énorme dimension dans ce 11.

Finalement dans l'ensemble, c'était largement maîtrisé, et bien que ce n'était "que" l'impuissante Albanie en face, j'ai l'impression que le changement de Sélectionneur ramène un peu d'intensité et de fraîcheur à ce groupe, toujours nettement au-dessus des autres sur le papier mais qu'on a passé 3 ans à réchauffer comme un vieux potage classé dans les "valeurs sûres du frigo".
PagePute à Berlu Niveau : Loisir
Message posté par Galtieri
Pfff quel leçon de la part de l'Espagne, je me suis régalé tout le long du match.

75% de possessions
938 passes réussie a 255
6 tirs cadré a 0

Une leçon en 2eme MT.

Et j'ai l'impression que maintenant le patron c'est Don Silva, le joueur qui touche le plus de ballon devant Iniesta, il dirige le jeu fait le jeu et en 2eme MT c'est Iniesta qui sort et lui reste les 90mn et fait d'ailleurs un assist tellement unselfish pour Costa.

Franchement je vois pas comment il pourrait ne pas finir 1er de leurs groupe a ce niveau


Haha quel régal de la part de qui?

Il aura fallu, comme contre l'Italie, une erreur du gardien. Berisha floche son plat du pied et fait un cadeau monumental.

Xhaka sur le second reste collé sur la pelouse, pendant que Nolito place la baballe au coin.

A part ces deux buts moisis, l'Espagne fait de la merde, en prmière mi temps 6 tirs pour 30 minutes de possession effective (7 pour l'Albanie 2 tirs).

L'Espagne si elle veut pas refaire la championne des matches amicaux avant le Tiki chiassa, devra se bouger.

Elle est plu stérile que Mère Térésa.
Message posté par Alain Proviste
J'ai du mal à m'expliquer les difficultés actuelles de la Turquie. Entre Arda Turan (non sélectionné, je sais), Calhanoglu, Nuri Sahin, Emre Mor, Erkin, Toprak, etc, c'est pas le talent qui manque pourtant !


C’est ce que je me dis à chaque fois que je vois la Turquie jouer et que je compare avec le réservoir de talents à disposition : absolument invraisemblable (remarque également valable avec les U-21 turcs)!

themiz a tout juste : Terim est une insulte au football, ses méthodes (consistant uniquement à prononcer un discours viril à chaque veille de match, cf le livre de Pirlo) sont complètement dépassées.

Sur ces deux matchs, c’est une préparation inexistante, un fond de jeu proche du néant se limitant à la montée des latéraux (qui centrent pour un Emre Mor seul en pointe et mesurant rappelons-le 1,68 m), et aux inspirations dudit Mor et de Çalhanoğlu.

Ajoutons à cela une formation scandaleuse (mais que vient faire cette pipe de Yasin Öztekin en titulaire, pourquoi gâcher le talent de Mehmet Topal en DC alors qu’il est un incroyable MDF, et qu’il y a le jeune Çağlar Söyüncü titulaire à Fribourg pour sa première année en dehors de Turquie ?), et on assiste à une équipe minable et absolument indigne de son potentiel !

Et le pire c’est que, après la démission d’Allardyce, Terim est l’entraîneur européen (peut-être même international ?) le mieux payé ! Vivement qu’il s’en aille, qu’il retourne à Galatasaray si des supporters Cimbom sont si attachés à lui et qu’ils tiennent à s’infliger la même torture qu’en équipe nationale !

Je rêve d’un entraîneur espagnol, capable de mettre en valeur la technique de tous ces joueurs, à mon sens c’est un style qui leur conviendrait le mieux (avec éventuellement un Argentin ou un Brésilien) ; mais ça souligne encore que la Turquie ne forme pas d’entraîneurs dignes de ce noms, à part quelques exceptions : Şenol Güneş, Aykut Kocaman et Abdullah Avcı, en attendant peut-être prochainement Nihat Kahveci ?
PagePute à Berlu Niveau : Loisir
Message posté par Galtieri
Pfff quel leçon de la part de l'Espagne, je me suis régalé tout le long du match.

75% de possessions
938 passes réussie a 255
6 tirs cadré a 0

Une leçon en 2eme MT.

Et j'ai l'impression que maintenant le patron c'est Don Silva, le joueur qui touche le plus de ballon devant Iniesta, il dirige le jeu fait le jeu et en 2eme MT c'est Iniesta qui sort et lui reste les 90mn et fait d'ailleurs un assist tellement unselfish pour Costa.

Franchement je vois pas comment il pourrait ne pas finir 1er de leurs groupe a ce niveau


On prennant un contre à la 88e à Madrid pour un 0-1 pourri.

Ils ont failli se faire punir contre l'Italie une fois, faudrait bien faire gaffe.
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Message posté par PagePute à Berlu
Haha quel régal de la part de qui?

Il aura fallu, comme contre l'Italie, une erreur du gardien. Berisha floche son plat du pied et fait un cadeau monumental.

Xhaka sur le second reste collé sur la pelouse, pendant que Nolito place la baballe au coin.

A part ces deux buts moisis, l'Espagne fait de la merde, en prmière mi temps 6 tirs pour 30 minutes de possession effective (7 pour l'Albanie 2 tirs).

L'Espagne si elle veut pas refaire la championne des matches amicaux avant le Tiki chiassa, devra se bouger.

Elle est plu stérile que Mère Térésa.


Heureusement que t'as vu le match... Merci à toi et à la venue de ta lumière sur notre football, le fin spécialiste des highlights aux stats bien flinguées.

7 minutes de possession effective... Y a évidemment de grandes chances que le ratio "frappes/temps" côté Albanais soit légèrement supérieur à partir du moment où l'équipe en question a défendu à 11 (voir la brève plus bas où le sélectionneur annonce clairement que son équipe va "garer le bus et enlever les roues pour éviter que le ballon passe dessous") pour essayer de profiter de 2 contres... Je dis bien "essayer de profiter", parce qu'à mon avis t'as pas vu la gueule des 2 contres en question...

La deuxième mi-temps, n'en parlons même pas, les gars étaient tellement au taquet dans leur vieux bloc qu'à 0-2, ils ont même pas tenté de se porter vers l'avant histoire de faire flipper les Espagnols...

Ce qu'il faut pas lire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 2
Message posté par True Grit
C’est ce que je me dis à chaque fois que je vois la Turquie jouer et que je compare avec le réservoir de talents à disposition : absolument invraisemblable (remarque également valable avec les U-21 turcs)!

themiz a tout juste : Terim est une insulte au football, ses méthodes (consistant uniquement à prononcer un discours viril à chaque veille de match, cf le livre de Pirlo) sont complètement dépassées.

Sur ces deux matchs, c’est une préparation inexistante, un fond de jeu proche du néant se limitant à la montée des latéraux (qui centrent pour un Emre Mor seul en pointe et mesurant rappelons-le 1,68 m), et aux inspirations dudit Mor et de Çalhanoğlu.

Ajoutons à cela une formation scandaleuse (mais que vient faire cette pipe de Yasin Öztekin en titulaire, pourquoi gâcher le talent de Mehmet Topal en DC alors qu’il est un incroyable MDF, et qu’il y a le jeune Çağlar Söyüncü titulaire à Fribourg pour sa première année en dehors de Turquie ?), et on assiste à une équipe minable et absolument indigne de son potentiel !

Et le pire c’est que, après la démission d’Allardyce, Terim est l’entraîneur européen (peut-être même international ?) le mieux payé ! Vivement qu’il s’en aille, qu’il retourne à Galatasaray si des supporters Cimbom sont si attachés à lui et qu’ils tiennent à s’infliger la même torture qu’en équipe nationale !

Je rêve d’un entraîneur espagnol, capable de mettre en valeur la technique de tous ces joueurs, à mon sens c’est un style qui leur conviendrait le mieux (avec éventuellement un Argentin ou un Brésilien) ; mais ça souligne encore que la Turquie ne forme pas d’entraîneurs dignes de ce noms, à part quelques exceptions : Şenol Güneş, Aykut Kocaman et Abdullah Avcı, en attendant peut-être prochainement Nihat Kahveci ?


C'est exactement ce que je me disais : quand tu vois le réservoir de joueurs à disposition (peut-être la plus belle génération qu'a eu le football turc en terme d'individualités, avec celle de 20002), je me dis qu'un sélectionneur étranger, avec une philosophie de jeu tournée vers la possession et le jeu à terre, pourrait faire de belles choses.
Message posté par PagePute à Berlu
Haha quel régal de la part de qui?

Il aura fallu, comme contre l'Italie, une erreur du gardien. Berisha floche son plat du pied et fait un cadeau monumental.

Xhaka sur le second reste collé sur la pelouse, pendant que Nolito place la baballe au coin.

A part ces deux buts moisis, l'Espagne fait de la merde, en prmière mi temps 6 tirs pour 30 minutes de possession effective (7 pour l'Albanie 2 tirs).

L'Espagne si elle veut pas refaire la championne des matches amicaux avant le Tiki chiassa, devra se bouger.

Elle est plu stérile que Mère Térésa.


La footixerie
Peñarol mi Amor Niveau : Ligue 2
 //  01:43  //  Aficionado del Uruguay
Note : 1
Message posté par True Grit
C’est ce que je me dis à chaque fois que je vois la Turquie jouer et que je compare avec le réservoir de talents à disposition : absolument invraisemblable (remarque également valable avec les U-21 turcs)!

themiz a tout juste : Terim est une insulte au football, ses méthodes (consistant uniquement à prononcer un discours viril à chaque veille de match, cf le livre de Pirlo) sont complètement dépassées.

Sur ces deux matchs, c’est une préparation inexistante, un fond de jeu proche du néant se limitant à la montée des latéraux (qui centrent pour un Emre Mor seul en pointe et mesurant rappelons-le 1,68 m), et aux inspirations dudit Mor et de Çalhanoğlu.

Ajoutons à cela une formation scandaleuse (mais que vient faire cette pipe de Yasin Öztekin en titulaire, pourquoi gâcher le talent de Mehmet Topal en DC alors qu’il est un incroyable MDF, et qu’il y a le jeune Çağlar Söyüncü titulaire à Fribourg pour sa première année en dehors de Turquie ?), et on assiste à une équipe minable et absolument indigne de son potentiel !

Et le pire c’est que, après la démission d’Allardyce, Terim est l’entraîneur européen (peut-être même international ?) le mieux payé ! Vivement qu’il s’en aille, qu’il retourne à Galatasaray si des supporters Cimbom sont si attachés à lui et qu’ils tiennent à s’infliger la même torture qu’en équipe nationale !

Je rêve d’un entraîneur espagnol, capable de mettre en valeur la technique de tous ces joueurs, à mon sens c’est un style qui leur conviendrait le mieux (avec éventuellement un Argentin ou un Brésilien) ; mais ça souligne encore que la Turquie ne forme pas d’entraîneurs dignes de ce noms, à part quelques exceptions : Şenol Güneş, Aykut Kocaman et Abdullah Avcı, en attendant peut-être prochainement Nihat Kahveci ?


Martino ? Dunga ? :p
Message posté par Alain Proviste
J'ai du mal à m'expliquer les difficultés actuelles de la Turquie. Entre Arda Turan (non sélectionné, je sais), Calhanoglu, Nuri Sahin, Emre Mor, Erkin, Toprak, etc, c'est pas le talent qui manque pourtant !


S'il passe par là, True Grit t'en parleras mieux des maux de la Turquie!
Message posté par True Grit
C’est ce que je me dis à chaque fois que je vois la Turquie jouer et que je compare avec le réservoir de talents à disposition : absolument invraisemblable (remarque également valable avec les U-21 turcs)!

themiz a tout juste : Terim est une insulte au football, ses méthodes (consistant uniquement à prononcer un discours viril à chaque veille de match, cf le livre de Pirlo) sont complètement dépassées.

Sur ces deux matchs, c’est une préparation inexistante, un fond de jeu proche du néant se limitant à la montée des latéraux (qui centrent pour un Emre Mor seul en pointe et mesurant rappelons-le 1,68 m), et aux inspirations dudit Mor et de Çalhanoğlu.

Ajoutons à cela une formation scandaleuse (mais que vient faire cette pipe de Yasin Öztekin en titulaire, pourquoi gâcher le talent de Mehmet Topal en DC alors qu’il est un incroyable MDF, et qu’il y a le jeune Çağlar Söyüncü titulaire à Fribourg pour sa première année en dehors de Turquie ?), et on assiste à une équipe minable et absolument indigne de son potentiel !

Et le pire c’est que, après la démission d’Allardyce, Terim est l’entraîneur européen (peut-être même international ?) le mieux payé ! Vivement qu’il s’en aille, qu’il retourne à Galatasaray si des supporters Cimbom sont si attachés à lui et qu’ils tiennent à s’infliger la même torture qu’en équipe nationale !

Je rêve d’un entraîneur espagnol, capable de mettre en valeur la technique de tous ces joueurs, à mon sens c’est un style qui leur conviendrait le mieux (avec éventuellement un Argentin ou un Brésilien) ; mais ça souligne encore que la Turquie ne forme pas d’entraîneurs dignes de ce noms, à part quelques exceptions : Şenol Güneş, Aykut Kocaman et Abdullah Avcı, en attendant peut-être prochainement Nihat Kahveci ?


Oupss, j'aurai du lire tous les commentaires avant de poster le mien. apparemment, j'ai dégainé assez vite!
Vladimir Birko Niveau : DHR
"un joli jeu à trois initié par Nolito avec Silva au relais et à l’inspiration"
Euh c'est plutôt Vitolo au départ de l'action hein, et non Nolito
jayjay972 Niveau : DHR
Doucement les papillons ça fait à peine 2 mois que Silva est entraîné par Guardiola. Il faut peut être attendre avant d'affirmer qu'il a franchi un pallier. Il est relativement peu efficace pour un 9,5. D'ailleurs Guardiola le fait jouer relayeur. Pourquoi pas un triangle inversé Iniesta bosquets Silva. Ca aurait de la gueule.
Totti Chianti Niveau : CFA
Relax.
Ce qu'il veut dire - même s'il le dit mal, c'est que l'Espagne a encore les mêmes qualités (jeu léché, facilités techniques, possession de la balle et du terrain - là aussi ils ont très forts, etc.) et les mêmes défauts (manque de réalisme, jeu parfois stérile - dans le sens que la possession ne fait pas les situations dangereuses, défense qui part en tilt dès que l'Espagne n'est plus en configuration domination, etc.).
Contre l'Italie par exemple, sans la grosse boulette de Buffon, l'Espagne n'aurait jamais marqué. Et dès que l'Italie a haussé le ton, l'Espagne est partie en tilt.
Conclusion, l'Espagne reste une des meilleures équipes mais je ne la trouve pas forcément supérieure aux autres. Ou en tout cas, pas avec la marge que tu sembles lui accorder.
Quant à la première place, elle n'est pas encore jouée.
Totti Chianti Niveau : CFA


Relax.
Ce qu'il veut dire - même s'il le dit mal, c'est que l'Espagne a encore les mêmes qualités (jeu léché, facilités techniques, possession de la balle et du terrain - là aussi ils ont très forts, etc.) et les mêmes défauts (manque de réalisme, jeu parfois stérile - dans le sens que la possession ne fait pas les situations dangereuses, défense qui part en tilt dès que l'Espagne n'est plus en configuration domination, etc.).
Contre l'Italie par exemple, sans la grosse boulette de Buffon, l'Espagne n'aurait jamais marqué. Et dès que l'Italie a haussé le ton, l'Espagne est partie en tilt.
Conclusion, l'Espagne reste une des meilleures équipes mais je ne la trouve pas forcément supérieure aux autres. Ou en tout cas, pas avec la marge que tu sembles lui accorder.
Quant à la première place, elle n'est pas encore jouée.
"C’est lui qui ouvre le score pour l’Espagne en Albanie, se trouvant à la conclusion d’un joli jeu à trois initié par Nolito avec Silva au relais et à l’inspiration" il s'agit de vitolo, que nolito remplacera quelques minutes plus tard
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 66