1. // Euro 2012
  2. // Groupe C
  3. // Croatie/Espagne (0-1)

L'Espagne a souffert

Ça aurait pu être la belle histoire, l'équipe-frisson de cet Euro. Au lieu de ça, la Croatie a perdu au buzzer après avoir réalisé un match à la hauteur de ce qu'elle avait démontré depuis le début de la compétition.

Modififié
2 59
Croatie/Espagne : 0-1

But : Navas

Une fois n'est pas coutume, l'Espagne a souffert et découvert le goût de la douleur face à la Croatie, avant de s'en sortir. Plus que face à l'Italie lors du premier match. Trop timide et statique, la formation de Vicente del Bosque a lutté pour parvenir à prendre à défaut une défense croate bien en place. Iniesta en a chié lors du premier acte. Hormis une tentative du bout du pied sur un service lumineux de David Silva (12e), le Catalan s’est fait bouffer au milieu de terrain par Rakitić et Vukojević. Dix minutes plus tard, Torres défie les lois de la physique et tente sa chance dans un angle fermé. Trop facile pour Pletikosa. Si el Niño avait suivi les conseils de Newton et Archimède, il aurait su qu’il fallait centrer à ce moment-là. Outrés par la prestation des attaquants de la Roja ainsi que de l’avant-garde croate, moins menaçants que les supporters munis de fumigènes, Sergio Ramos et Gerard Piqué décident de passer à l’offensive.

Le premier tente sa chance aux 25 mètres, plein axe, sans parvenir à tromper la vigilance du portier adverse, avant d’être imité par le Catalan dont le ballon vient mourir au-dessus des buts. Et puis, après, pas grand-chose. Des tacles, des fautes. Un David Silva brillant, à l’instar de Luka Modrić, seul croate valable offensivement en première période avec Rakitić. Et puis la mi-temps, 0-0. On a vu le temps passer, et une Espagne déjouer. Heureusement pour le spectacle, la Squadra a ouvert le score contre l’Eire, histoire de faire en sorte que Balkaniques et Ibères se bougent un peu le cul…

San Iker le sauveur

L’Italie, l’Espagne et la Croatie comptent alors cinq points chacun, et, malgré une meilleure différence de buts, les Croates sont éliminés. Saloperie de calculatrice de l’UEFA. Du coup, les hommes de Bilić sont obligés de sortir de leur terrier s’ils veulent prolonger leur séjour en Pologne/Ukraine. Coïncidence ou pas, le match devient enfin intéressant. La Roja bénéficie de plus d’espaces sur le front grâce au positionnement plus offensif de ses adversaires, mais peine à porter le danger devant les cages de Pletikosa. Au contraire, ce sont les Croates qui frôlent l’ouverture du score en début de seconde période. Superbement servi par Modrić de l'extérieur, Rakitić sort la tête de sa vie. Pas de bol pour lui, les dieux étaient avec San Iker Casillas, qui sauve ses troupes grâce à un arrêt céleste (59e). Slovan Bilić et les siens toujours out, le technicien croate fait entrer Perišić et Jelavić pour forcer le destin de son équipe. Qui dit attaque dit trous dans la défense, certes.

Mais Xavi et ses potes n’en profitent guère. À part un corner par-ci par-là, les Espagnols n’arrivent pas à gêner la muraille des Balkans représentée par Ćorluka et Schildenfeld. Pire, Perišić (69e et 79e) - notamment d’un joli enchaînement amorti de la poitrine demi-volée – est à deux doigts de toucher le Graal. Mais la chance croate est passée. L’Espagne prend enfin le dessus dans le jeu et se procure quelques occasions mineures avant de tuer le match sur un but entâché d’un hors-jeu de position de Navas (88e) qui avait remplacé Torres à l’heure de jeu. C’est moche pour la Croatie. D’autant que la bande de Modrić méritait mieux sur ce match. Pourtant, si elle a fini par craquer, elle a montré aux autres quarts-de-finaliste que l'Espagne n'avait pas encore gagné l'Euro 2012.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SachaDelano Niveau : DHR
ARBITRAGE PRO-ESPAGNOL ! Y'EN A MARRE !
les espagnols ne se sont ps baladés,loin de là! et puis toujours ce jeu qui tourne au stérile quand elle ne marque pas tot dans le match...
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Rassurez moi, il y a un penalty juste indiscutable de Busquet à la 88eme? Ou bien la partialité légendaire de JP et Lizza m'aurait encore berné?
Belle passe décisive de l'arbitre de touche.
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
La Croatie a été volée: juste avant le but de Navas sur un corner Busquets qui est battu au duel tire le maillot d'un croate vers le bas dans la surface. Au ralenti c'était plus que flagrant. L'arbitrage qui était plutôt bon depuis le début de la compétition tient là son premier scandale. Si ça avait été le contraire, nul doute que le pénalty aurait été sifflé.

Grosse prestation de la défense croate, mention aux centraux qui montrent aux hollandais qu'à ce poste on peut paraitre pataud et pourtant très bon. Bilic y est sans doute pour quelque chose.

Par contre, hormis Modric et peut être Rakitic, devant c'est bien trop lent et assez désorganisé. Manque de techniciens comme à la grande époque avec les Prosinecki, Jarni, Asamovic, Suker, Vlaovic et compagnie…
Un match ennuyeux à mourir ! L'Espagne en mode passe à dix et la Croatie en mode contre heureusement pour l'intérêt du match que la Croatie a plutôt bien géré 2-3 contres et que le réalisateur nous présentait un diaporama intéressant de jolies filles ...

Par contre côté espagnol les entrants ont fait beaucoup de bien avec Jesus Navas pour la vitesse et Fabregas pour sa belle passe à Iniesta dommage qu'il ne soit plus titulaire !
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Y a un pénalty clair et net oui, mais de là à taxer l'arbitrage de pro-espagnol...

Erreur de l'arbitre, c'est plus juste. Hormis cela, je ne vois pas ce qu'on peut lui reprocher, à ce monsieur Stark.

En tout cas, une équipe d'Espagne fébrile comme jamais, ca va donner un beau remake de Barça-Chelsea en 1/4.
Heureusement que pour mes amis italiens un nul sur un score vierge n'était pas éliminatoire.

Entre une Espagne qui invente le toro en match officiel et une Croatie plutôt attentiste, je voyais un bon vieux 0-0 des familles

Où est donc passé cette Roja flamboyante de 2008 ?

Elle se "barcelonise" de plus en plus -sûrement une cause à effet- et je l'ai vraiment trouvé chiante à regarder ce soir. C'est de l'anti jeu à l'état pur, sortir son seul attaquant de pointe pour mettre un autre nain de jardin, qui oui marque mais bon.

A voir si cela suffit pour un triplé historique, même si pour moi, l'Espagne, reste -surtout en vu du banc- pour moi la grande favorite à sa propre succession.
Ecoeuré par l'arbitrage, avec cette faute de busquets en fin de match ou celle de ramos dans la surface..Pfff

Les croates peuvent sortir la tête haute, et modric a clairement démontré qu'au niveau technique il n'a de leçon à recevoir de personne...
Le_Touriste Niveau : DHR
Dédicace à Perisic alias le sosie de Dany Boon
General Delacroix Niveau : District
Quelle est la règle exacte concernant le but de Navas ? Peut-on être autorisé à faire action de jeu alors qu'on est clairement hors jeu au départ ? Ca me parait assez illogique.

En revanche, le penalty suite au tirage de maillot énorme sur Corluka est évident. Comment ne pas siffler sur une telle action aussi évidente ? Que font les arbitres de surface chers à Platoche ?
Il me semble que Mr Stark avait aussi arbitré Barça-Milan et avait accordé le fameux penalty "tirage maillot", je peux me tromper mais si c'est vrai...nous avons tous vu ce soir un penalty non sifflé (prise de judo?!)et un but hors jeu. Honteux, honte a toi Stark d'avoir éliminé mon coup de coeur de l'euro. Sinon grand Casillas ce soir qui prouve une fois encore qu'il fait parti des meilleurs.
Je suis fan de l'Espagne, mais force est de reconnaître que ce n'était pas brillant ce soir. Ils ont joué petit bras, je trouve, en prenant peu de risques, et ça a failli coûter cher... Sur le but, il n'est pas obligé de siffler le hors-jeu, car Iniesta peut très bien choisir la frappe... Bon match des Croates, qui ont très bien défendu mais qui n'ont pas été assez incisifs en contre. Casillas comme d'habitude décisif! Mais la grande faiblesse ça reste la défense qui panique à la moindre action...
Hier, les danois auraient mérités un péno, auj les Espagnols ont eu droit à un arbitrage très partial (1 péno non sifflé et un but validé injustement). Et bien les favoris ont de la chance. Alors bien sûr comme d'habitude la presse va essayer d'étouffer "ses erreurs". Mais si jamais une des 2 équipe gagne ce tournoi, moi de mon côté je n'oublierais pas...
Enrike8919 Niveau : DHR
Ca y est, ça va être la faute à Barcelone si l'Espagne a failli nous proposer le 1er 0-0 de la compétition...
Merci Mr L'arbitre. Vous êtes une tâche. Le 5e arbitre est d'une inutilité sans fin. Ridicule.
PenoIndirect Niveau : Loisir
Muchas gracias senor Stark!
Quel match de merde !!!!!
Del Bosque est répugnant de médiocrité !!! Alors D'abord Arbeloa le mec qui ne sait pas faire un pas sans enlacer avec amour et fougue son collègue adversaire du soir. Il pas reçu beaucoup de poutoux de sa maman sans doute ! Décidément Del bosque ne sais pas le coacher. Bon dieu de merde avec tous ces une-deux avorté ou il reste statique une bonne demi heure sans savoir quoi faire avant d'aller s'encastrer dans le défenseur adverse laissant le porteur du ballon censé le suivre dans sa course totalement hésitant jusqu’à perdre le ballon ( et dans le cas de Xavi faut etre sacrement nul pour y arriver à lui faire bafouiller son football) et se retrouver naturellement face à un contre avec...le coté droit tout ouvert puisque notre ville tartuffe est toujours par terre de l'autre coté du terrain : cf l'action amenant la tête dangereuse des croates.

Et pui il y a le cas du pauvre Torres ! Je sais pourquoi Del Bosque a joué sans attaquant face à l'Italie. Sachant pertinemment que le numero 9 était en méforme ( un de ces rare instant de lucidité au pauvre vieux sur qui Alzheimer commence à avoir des effets ), il décide tout naturellement de s'en passé mais au lieux de mettre une autre pointe ayant beaucoup plus prouvé durant l'année que l'autre quiche blonde il décide de se la jouer barça pour permettre à une autre diva de l'équipe qu'est Fabregas de pouvoir jouer et ainsi ne pas se sentir frustré d'être le "900 trillionième choix" de la mochestache ibère ! Parce que attend faut le chouchouter le gentil Cesc, n'est ce pas Arsène ( CJP sort de ce corps).

Bien sur n'en parlons meme pas de Navas qui est là juste parce que son profil plait bien au vieux malade chauve parce que c'est une bonne alternative au génialissime toque qui permet la possession de l'équipe...sur place jusqu'à se faire piquer le ballon et toute ce génie sortie de cette caboche moustachu en remplacement de la seule pointe et joueur de l'équipe dépassant le 1m60 et pouvant sérvir à quelque choses au jeux stéréotypé et stérile de Navas ! Tiens mon grand aux "beaux yeux de loup" fonce fonce fonce et va t'encastrer sur ce panneaux publicitaire et tu n'as pas besoin ni de centrer ni de prendre le ballon d’ailleurs avec toi suffit que tu cours tu cours loin loin et ne revient jamais...toujours suivant la ligne de touche loin loin devant !

Et Llorente dans tous ça ! Et bains mon petit bonhomme (mon hommage à Titi Rolland) je te conseil de te lever et d'aller cracher à la gueule de ce vieux sénile de Du Bois et de te casser de cette équipe de merde.

Incroyable que Nergredo avec toute sa lourdeur avec sa seule cours est apparus mille fois plus affuté et en forme que l'autre chèvre londonienne.

CJP ! Y a déjà un arbitre sur le terrain alors STP ta gueule ! J'ai jamais assisté à un but avec CJP ou il n'est pas sujet d'un hors jeu litigieux ! Patience mec y a un ralenti qui arrive pour démonter tout ça et ce n'est pas ça qui manque les ralenti ( ralenbit du gros avec son hot-dog, ralneti de la vieille qui roupille, ralenti du mome qui bouffe sa crotte ralenti de la jolie Ukrainienne pour que les frustré comme moi peuvent se détendr) et tu peux là suivant les réalité de l'action disserter et dire tes conneries qui ferons là au moins face à des évidences mise aux claire et nous pourrons débattre !!

Quel match de merde ! Quel entraineur de merde !!

Luis tu me manques !
Y'a pas hors-jeu. En l'occurrence Navas est hors-jeu sur la première passe mais c'est pas lui qui reçoit le ballon, et Iniesta ne l'est pas. Ensuite sur la passe d'Iniesta (nouvelle phase de jeu, pour reprendre le vocable des arbitres), Navas n'est pas hors-jeu non plus. Donc le but est valide en vertu de la règle et des consignes actuelles.
@eternamus : si j'ai bien compris je peux rester dans les 16.5m attendre qu'un coéquipier sprint passe le dernier rideau défensif par exemple au milieu de terrain et il n'y aura pas hors jeu ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 59