Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Foot & manga
  2. //

L’équipe type manga

Un axe Sangoku-Broly, deux personnages majeurs de Pokémon et d’autres noms seulement connus par les puristes : ce onze tout droit sorti des BD japonaises a fière allure. Parce que manga et football ne se résume pas à Olive et Tom.

Modififié
Sur le banc
Bruno Ecuele Manga
Bruno Ecuele
Manga

Bruno Ecuele Manga

L’entraîneur évident de cette dream-team. Entouré de ses adjoints homonymes Landry Tabi, David, Patou, Ahmed Nabil et Mohammed, il connaît ses joueurs sur le bout des doigts. Féru de vidéo, il passe sa vie sur les bandes dessinées lorsqu’il quitte le terrain.

Kyle Walker
Kyle
Walker

Kyle Walker

Jeune orphelin élevé par un saltimbanque, Walker s’est forgé une grosse réputation et guide depuis son arche à la victoire. Kyle ou Allen ? Tottenham ou D.Gray-man ? Peu importe.

Anderson
Anderson

Anderson

Brésil, Portugal, Angleterre, Italie… Anderson est un citoyen du monde. Il connaît aussi très bien le Japon. Fils du président de la compagnie Anderson dans Le Prince des Ténèbres, Anderson Junior est un passionné du pays des mangas. Ce qui lui vaut sa place sur le banc.

Hatem Ben Arfa
Hatem Ben
Arfa

Hatem Ben Arfa

Visiblement, Unai Emery n’est pas en kiff devant Yu-Gi-Oh!. Sinon, il noterait le nom d’Atem sur les feuilles de match chaque week-end. Et il saurait que le personnage a quitté précocement la série, laissant de nombreux regrets au public…

Olivier Giroud
Olivier
Giroud

Olivier Giroud

Petit, chialeur, trop gentil, peureux, inutile… En fait, le Giru de Dragon Ball GT, c’est l’anti-Giroud. Sauf que les deux bonhommes ont un point commun : ils ont tous les deux rallié leur équipe trop tard. Bah oui, parce que les Gunners 2010 pour Arsenal, c’est un peu ce que GT est à Dragon Ball.

Kossi
Agassa

Kossi Agassa

Formé par le Détective Conan, le professeur Agasa reste une valeur sûre dans les cages. Capable de sortir toutes sortes d’inventions pour protéger son but.

Yago Pikachu
Yago
Pikachu

Yago Pikachu

Très offensif, quoiqu’un peu timide au départ, Glaybson Yago Souza Lisboa a décidé de porter le nom du plus connu des Pokémons, dont il est fan. Parfois auteur d’éclairs de génie, il adore combattre avec un peu de pluie.

Cristian Brolli
Cristian
Brolli

Cristian Brolli

Il a beau jouer à Saint-Marin, on ne peut être qu’un monstre avec un nom pareil. Terreur des adversaires, le défenseur s’énerve pour un oui ou pour un non. Et c’est là qu’il est le meilleur, même si son côté gros bourrin fait beaucoup de dégâts aux organismes des attaquants.

Yūki Abe
Yūki
Abe

Yūki Abe

Difficile de dire s’il ressemble plus à l’Abe d’Evil Heart, à Natsue Abe de Sweet Relax, ou à Takahiro Abe d’Otaku Girls. À moins qu’il ne soit le frère de Yoshitoshi Abe, auteur d’Ame no Furu Basho, de NieA 7 et de Lucika Lucika. En même temps, il faut être calé pour répondre à ces questions.

Rahman
Baba

Rahman Baba

Son passage à Chelsea a confirmé son attrait pour l’argent. Capable du meilleur comme du pire, il peut envoyer ses coéquipiers en enfer comme au paradis. Baba la voyante a cependant du mal à anticiper les événements.

James Rodríguez
James
Rodríguez

James Rodríguez

« Nous sommes de retour / Pour vous jouer un mauvais tour / Afin de préserver le monde de la dévastation / Afin de rallier tous les peuples à notre nation / Afin d'écraser l'amour et la vérité / Afin d'étendre notre pouvoir jusqu'à la voie lactée / Jessie ! / James ! / La Team Rocket plus rapide que la lumière ! / Rendez-vous tous ou ce sera la guerre ! / Miaouss, oui, la guerre !  » Est-ce parce qu’il est privé de sa camarade que le Madrilène est un ...

Goku
Goku

Goku

On veut bien qu’il ne soit pas le personnage principal de la génération Z, mais quand même. Quand on décide de troquer son Francisco Javier Martin Medina pour un pseudo pareil, il convient d’assumer. Or, Goku est loin de jouer le héros dans le monde du ballon rond. Un petit coup de main de Gotrunk ?

Keisuke Honda
Keisuke
Honda

Keisuke Honda

Il existe autant de Honda dans l’univers manga que de sélections nationales sur le CV du Japonais. C’est dire le statut de titulaire indiscutable dont il jouit au cœur de cette équipe. On ne peut s’empêcher de voir une ressemblance physique avec Hiroto.

Giovani dos Santos
Giovani dos
Santos

Giovani dos Santos

Suffit de rajouter un n et vous avez Bertuccio Giovanni, un des serviteurs du Comte de Monte-Cristo. Sauf que l'homme fictionnel est un peu plus dévoué et fidèle que le réel.

Andre Gray
Andre
Gray

Andre Gray

Avant qu’il ne devienne footballeur, Gray était très blanc de peau, ne portait pas de cicatrice, avait de grands yeux bleus et de longs cheveux blonds qui lui cachaient la moitié du visage. En couple avec Elise de Roussac, son véritable amour se nommait Georgie. Et Andre s’appelait à l’époque Laurent.

Joel
Campbell

Joel Campbell

Tranchant dans ses choix, il utilise son pied comme une épée pour achever son ennemi. Très généreux au demeurant. Cecily Campbell. Loin d’Eleanor.

Gardien

Kossi Agassa (US Granville) Formé par le Détective Conan, le professeur Agasa reste une valeur sûre dans les cages. Capable de sortir toutes sortes d’inventions pour protéger son but.

Défenseurs

Yago Pikachu (Vasco de Gama): Très offensif, quoiqu’un peu timide au départ, Glaybson Yago Souza Lisboa a décidé de porter le nom du plus connu des Pokémons, dont il est fan. Parfois auteur d’éclairs de génie, il adore combattre avec un peu de pluie.

Cristian Brolli (S.S. Folgore Falciano Calcio): Il a beau jouer à Saint-Marin, on ne peut être qu’un monstre avec un nom pareil. Terreur des adversaires, le défenseur s’énerve pour un oui ou pour un non. Et c’est là qu’il est le meilleur, même si son côté gros bourrin fait beaucoup de dégâts aux organismes des attaquants.

Yūki Abe (Urawa Red Diamonds): Difficile de dire s’il ressemble plus à l’Abe d’Evil Heart, à Natsue Abe de Sweet Relax, ou à Takahiro Abe d’Otaku Girls. À moins qu’il ne soit le frère de Yoshitoshi Abe, auteur d’Ame no Furu Basho, de NieA 7 et de Lucika Lucika. En même temps, il faut être calé pour répondre à ces questions.

Rahman Baba (Schalke 04): Son passage à Chelsea a confirmé son attrait pour l’argent. Capable du meilleur comme du pire, il peut envoyer ses coéquipiers en enfer comme au paradis. Baba la voyante a cependant du mal à anticiper les événements.

Milieux

James Rodríguez (Real Madrid): « Nous sommes de retour / Pour vous jouer un mauvais tour / Afin de préserver le monde de la dévastation / Afin de rallier tous les peuples à notre nation / Afin d'écraser l'amour et la vérité / Afin d'étendre notre pouvoir jusqu'à la voie lactée / Jessie ! / James ! / La Team Rocket plus rapide que la lumière ! / Rendez-vous tous ou ce sera la guerre ! / Miaouss, oui, la guerre !  » Est-ce parce qu’il est privé de sa camarade que le Madrilène est un peu lent ces derniers mois ? Ou parce que son chat est mort ?

Goku (Formentera): On veut bien qu’il ne soit pas le personnage principal de la génération Z, mais quand même. Quand on décide de troquer son Francisco Javier Martin Medina pour un pseudo pareil, il convient d’assumer. Or, Goku est loin de jouer le héros dans le monde du ballon rond. Un petit coup de main de Gotrunk ?

Vidéo

Keisuke Honda (AC Milan): Il existe autant de Honda dans l’univers manga que de sélections nationales sur le CV du Japonais. C’est dire le statut de titulaire indiscutable dont il jouit au cœur de cette équipe. On ne peut s’empêcher de voir une ressemblance physique avec Hiroto.

Attaquants

Giovani dos Santos (Los Angeles Galaxy): Suffit de rajouter un n et vous avez Bertuccio Giovanni, un des serviteurs du Comte de Monte-Cristo. Sauf que l'homme fictionnel est un peu plus dévoué et fidèle que le réel.

Andre Gray (Burnley): Avant qu’il ne devienne footballeur, Gray était très blanc de peau, ne portait pas de cicatrice, avait de grands yeux bleus et de longs cheveux blonds qui lui cachaient la moitié du visage. En couple avec Elise de Roussac, son véritable amour se nommait Georgie. Et Andre s’appelait à l’époque Laurent.

Joel Campbell (Sporting Portugal): Tranchant dans ses choix, il utilise son pied comme une épée pour achever son ennemi. Très généreux au demeurant. Cecily Campbell. Loin d’Eleanor.

Remplaçants

Bruno Ecuele Manga (Cardiff City): L’entraîneur évident de cette dream-team. Entouré de ses adjoints homonymes Landry Tabi, David, Patou, Ahmed Nabil et Mohammed, il connaît ses joueurs sur le bout des doigts. Féru de vidéo, il passe sa vie sur les bandes dessinées lorsqu’il quitte le terrain.

Kyle Walker (Tottenham): Jeune orphelin élevé par un saltimbanque, Walker s’est forgé une grosse réputation et guide depuis son arche à la victoire. Kyle ou Allen ? Tottenham ou D.Gray-man ? Peu importe.

Anderson (SC Internacional): Brésil, Portugal, Angleterre, Italie… Anderson est un citoyen du monde. Il connaît aussi très bien le Japon. Fils du président de la compagnie Anderson dans Le Prince des Ténèbres, Anderson Junior est un passionné du pays des mangas. Ce qui lui vaut sa place sur le banc.

Hatem Ben Arfa (PSG): Visiblement, Unai Emery n’est pas en kiff devant Yu-Gi-Oh!. Sinon, il noterait le nom d’Atem sur les feuilles de match chaque week-end. Et il saurait que le personnage a quitté précocement la série, laissant de nombreux regrets au public…

Olivier Giroud (Arsenal): Petit, chialeur, trop gentil, peureux, inutile… En fait, le Giru de Dragon Ball GT, c’est l’anti-Giroud. Sauf que les deux bonhommes ont un point commun : ils ont tous les deux rallié leur équipe trop tard. Bah oui, parce que les Gunners 2010 pour Arsenal, c’est un peu ce que GT est à Dragon Ball.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures Tournois rétro vintage indoor 2019 2
il y a 2 heures Le double raté d'un joueur du Lesotho 2

Le Kiosque SO PRESS

il y a 5 heures Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 18 il y a 5 heures Un match de D4 argentine retardé à cause d'une grenade 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
À lire ensuite
Le Qatar si proche, si loin