L'équipe type frisson 2012

Avec ce qui s'est passé en 2011, on attend beaucoup d'eux pour l'année qui débute. Eux, ce sont les joueurs frisson, dont la seule présence sur une feuille de match suffit à vous exciter deux jours avant une rencontre. Des Balotelli quoi, qui est absent de ce onze par ailleurs. Sinon, c'est trop facile.

Modififié
7 8
Sur le banc
Sirigu

Sirigu

Meilleur gardien de Ligue 1, il peut aussi en être la touche charme, celui qui fait que la France du foot s'attache quand même à ce PSG en quête d'excellence. A moins qu'il se fasse dégager dans deux mois parce qu'il faut faire de la place pour Buffon, Casillas ou Neuer.

Shaqiri

Shaqiri

A 19 ans en 2011, il a gagné tout ce qu'il fallait gagner en Suisse, avant de sortir Manchester United de la Ligue des Champions. Alex Ferguson a tout vu.

Gaitan

Gaitan

Preuve que Messi marque son temps, désormais, quand une pépite argentine éclate, on ne parle pas forcément de « nouveau Maradona » . En ce qui concerne Gaitan, c'est peut-être aussi parce qu'il semble avant tout se concentrer sur la passe décisive. Il en faut.

Constant

Constant

Révélation au Chievo Vérone l'an dernier, le Français peine à confirmer à Gênes. Vu la politique sportive de son club, il n'est pas interdit qu'il fasse quatre clubs différents en 2012.

Reus

Reus

Le nouveau Podolski. Sur le papier, on ne sait trop quelle qualité lui donner. Animé d'une grosse baraka, il ne peut pourtant pas s'empêcher de marquer. Tout le temps. Le Bayern va se l'offrir, c'est quasi-acquis. Et le griller ?

Vorm

Vorm

L'Angleterre l'avait offert sur un plateau à Kün Aguero pour sa première. Au final, le portier néerlandais s'en était tiré avec les honneurs. Il continue de le faire sur toutes les pelouses britonnes, ramenant même des clean sheets de temps à autre. Reste à savoir quel gros va lui mettre le grappin dessus.

Vorm (Swansea): L'Angleterre l'avait offert sur un plateau à Kün Aguero pour sa première. Au final, le portier néerlandais s'en était tiré avec les honneurs. Il continue de le faire sur toutes les pelouses britonnes, ramenant même des clean sheets de temps à autre. Reste à savoir quel gros va lui mettre le grappin dessus.

Richards (Manchester City):Les clichés ont la vie dure. Micah Richards, pour certains, c'est toujours un défenseur léger qui n'a rien dans le citron, un mec trop coiffé comme Balotelli pour être discipliné, si l'on en croit Capello. En 2012, il peut définitivement s'imposer comme le plus grand arrière droit du monde, ce qu'il est en fait déjà.

Méxès (Milan AC) :Il a passé la moitié la première partie de saison à se faire expulser avec l'AS Rome, la seconde à l'infirmerie. Mais Philou, qui n'a jamais donc aussi bien porté son surnom, n'a toujours pas perdu ses fans de la première heure, qui ont vu en lui le nouveau Laurent Blanc. Attention donc à ne pas les décevoir. Ni eux, ni le maître.

David Luiz (Chelsea):Il avait démarré l'année en fanfare, en se payant quasiment tout seul Manchester United. Puis il a baissé de régime en fin de saison, avant d'avoir du mal avec Villas-Boas. Pourtant, les remontées de balle de Tahiti Bob excitent toujours autant Stamford Bridge et avec le déclin annoncé de John Terry, la maison bleue va reposer sur ses épaules.

Marcelo (Real Madrid):Les clichés ont la vie dure. Marcelo, pour certains, c'est toujours un défenseur léger qui monte trop, trop brazil, voire un mec trop chevelu pour être humain, si l'on se fie au président de l'Atletico Madrid. En 2012, il peut définitivement s'imposer comme le plus grand arrière gauche du monde, ce qu'il est en fait déjà.

Hazard (Lille) :Après son triplé avec Lille (il a aussi été élu meilleur joueur de Ligue 1), il y avait tout lieu de croire que le prodige belge allait péter les plombs. Mais le coup du « je vais manger un hamburger avant même la fin du match » , il ne l'a fait qu'une fois, et en sélection. Son équipe est encore la plus belle à voir jouer en France, malgré le départ de Gervinho. De quoi partir en bons termes. D'accord mais pour aller où ?

MBia (Marseille):Son retour sur les terrains coïncide avec l'embellie marseillaise. Tout sauf un hasard. Au milieu, le Camerounais ratisse, harcèle, relance, redonne des couleurs à Diarra et simule grossièrement quand il a le temps. Si Paris fait le spectacle de Ligue 1 dans les gazettes, sur le terrain, c'est MBia.

Belhanda (Montpellier):A chaque fois que le mot hype est allé se fourrer du côté de Montpellier, le club s'est crispé : défaite en finale de Coupe de la Ligue contre l'OM et 14e du championnat en mai, 1 point en trois matchs pour finir l'année et un Girard qui part en vacances fâché. Les regards se tournent donc vers le plus talentueux de la bande. Va-t-il franchir le fameux palier ?

Ben Arfa (Newcastle) :Il est revenu à son niveau. Ils ne sont donc pas nombreux à courir plus vite que lui balle au pied et ils sont encore moins à penser systématiquement qu'ils peuvent changer un match en une action. Mais pour l'instant, il se dirige tout droit vers une carrière à la Anelka. Il aura toujours ses fans, sera peut-être titulaire dans un grand club à un moment donné, mais ne sera jamais la référence annoncée. A moins que…

Van Persie (Arsenal):Homme providentiel d'Arsenal, RVP est aussi désormais la tête de gondole des pastèques bataves, le principal outsider à l'Euro du ticket Espagne/Allemagne. De quoi faire son entrée directement à la première place dans les charts du Ballon d'Or. Ah, sinon, il ne lui reste plus que 18 mois de contrat, il n'est pas pressé de prolonger, et toute l'Europe le veut.

Alexis Sanchez (Barcelone):Le Chilien commence à trouver son rythme de croisière en Catalogne, celui qui avait mis l'Italie à genoux. Et comme David Villa s'est cassé la jambe, il ne va plus avoir de concurrence mais le plein de confiance. Son duo devant avec Messi peut battre tous les records.

Sirigu (Paris SG) :Meilleur gardien de Ligue 1, il peut aussi en être la touche charme, celui qui fait que la France du foot s'attache quand même à ce PSG en quête d'excellence. A moins qu'il se fasse dégager dans deux mois parce qu'il faut faire de la place pour Buffon, Casillas ou Neuer.

Shaqiri (Bâle):A 19 ans en 2011, il a gagné tout ce qu'il fallait gagner en Suisse, avant de sortir Manchester United de la Ligue des Champions. Alex Ferguson a tout vu.

Gaitan (Benfica):Preuve que Messi marque son temps, désormais, quand une pépite argentine éclate, on ne parle pas forcément de « nouveau Maradona » . En ce qui concerne Gaitan, c'est peut-être aussi parce qu'il semble avant tout se concentrer sur la passe décisive. Il en faut.

Constant (Gênes):Révélation au Chievo Vérone l'an dernier, le Français peine à confirmer à Gênes. Vu la politique sportive de son club, il n'est pas interdit qu'il fasse quatre clubs différents en 2012.

Reus (M'Gladbach):Le nouveau Podolski. Sur le papier, on ne sait trop quelle qualité lui donner. Animé d'une grosse baraka, il ne peut pourtant pas s'empêcher de marquer. Tout le temps. Le Bayern va se l'offrir, c'est quasi-acquis. Et le griller ?



Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ouh là. On mettra ça sur le compte du réveillon.
Pourquoi mettre des joueurs confirmés dans cette équipe frisson ? Un petit Gotze ou autre Borussen (Grosskeutz, Kagawa, Schmelzer,..) n'aurait pas été de trop !
Mario De Napoli Niveau : District
Relativement d'accord avec cette équipe de feu, toutefois je mets Gareth Bale à la place d'Hatem et M'Vila en lieu & place de Mbia - Sirigu n'ayant sa place sur aucun banc de touche, mais bel & bien dans le petit rectangle blanc
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Une belle équipe avec beaucoup de joueurs qui sont comme des cocktails explosifs ou pourtant certains dont on attend l'explosion. Nombreux sont des joueurs bourrées de talent mais encore en quête de reconnaissance internationale du monde du football.

Deux choix: Ils feront 2012 ou 2012 va les défaire.

Une certitude: Ils seront parmi les joueurs à suivre.
Si Mexès est le nouveau Blanc, il ne devrait pas tarder à exploser et à rafler les compétitions internationales!
Sirigu meilleur gardien de ligue 1 ?!
;)
@starfash : oui, et très largement. Tu en doutes ? Tu proposes qui ?

Sinon , j'suis assez content de voir Micah Richards dans cette compo. On n'entend pas forcément souvent parler de lui et j'avais aussi de gros doutes quant à ses qualités footballistiques. Et puis, j'ai regardé ses prestations. Il est assez monstrueux en effet... (même si le fait d'avoir une équipe de stars à ses côtés n'y est peut être pas étranger non plus)
Elijah Salvatore Niveau : District
kevin constant est international guinéen!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La galère nancéienne
7 8