L'équipe type du week-end

Des champions, des derbys haletants, un couteau et un déodorant : ce week-end de football nous a encore réservé bien des surprises. Et ces onze-là y sont forcément pour quelque chose.

Modififié
1 26
Sur le banc
Benjamin
Moukandjo

Benjamin Moukandjo

Avec deux nouveaux buts et une passe décisive face à Troyes (4-1), le Merlu a tranquillement vu son compteur personnel passer à neuf buts. Si tout va bien, il finira la saison à 23 buts, et signera à Lyon cet été pour devenir le nouveau Beauvue.

Salomon
Kalou

Salomon Kalou

On fire depuis le début de la saison, l'ancien Lillois a inscrit un joli coup du chapeau à Hanovre (1-3) et est le vrai monsieur plus de son équipe. À l'approche de l'ouverture de la saison de ski, c'est toujours bon de savoir qu'on peut compter sur de bons Salomon.

Sanel
Ibrahimović

Sanel Ibrahimović

Il ne marche pas sur le terrain, il n'a pas un nez exceptionnellement grand et il ne se prend pas pour Dieu, mais l'autre Ibra marque lui aussi beaucoup de buts. Un doublé pour un nul à Differdange.

Davy
Klaassen

Davy Klaassen

Un ballon deux fois sorti en touche, une frappe contrée, une lucarne chanceuse : voilà comment l'Ajax est revenu au score lors du Klassieker tant attendu au Pays-Bas. Affaire Klaassen.

Alyaksey
Ryas

Alyaksey Ryas

Le BATE est allé fêter son titre de champion en éclatant le FK Slutsk (4-1) grâce notamment à un doublé d'Alyaksey. Aujourd'hui, on peut le dire : Ryas bien qui Ryas le dernier.

Lucca Borges
de Brito

Lucca Borges de Brito

Auteur du but de la victoire à la 88e minute face à Coritiba, Lucca a vraisemblablement offert le titre aux Corinthians, même si l'Atlético Mineiro a repoussé la fête. 11 points d'avance à quatre journées de la fin, ça devrait tout de même suffire.

Gianluigi
Donnarumma

Gianluigi Donnarumma

Peut-être est-ce le prénom qui veut ça, ou peut-être est-ce simplement le talent, mais le jeune Donnarumma a encore sauvé les siens face à l'Atalanta. Quatre titularisations et aucune défaite en Serie A à 16 ans et demi, c'est... pas trop mal.

Scott
Dann

Scott Dann

À tous les fans de la série Les frères Scott, le père de Lucas et Nathan a refait surface ! Il est en fait défenseur à Crystal Palace et vient même d'offrir aux Eagles une victoire à Liverpool.

Leonardo
Blanchard

Leonardo Blanchard

Auteur du but le plus improbable du week-end, Leonardo a d'abord complètement manqué son retourné avant que le ballon ne lui revienne dessus et qu'il l'expédie, toujours de retourné, dans la lucarne opposée. Un vrai trick de Tortue Ninja.

Ryan
Shawcross

Ryan Shawcross

Ryan a d'abord vu son équipe battre Chelsea avant de se payer Diego Costa sur les réseaux sociaux. Alors que l'attaquant lui a fait comprendre qu'il puait en plein match, Shawcross a été photographié un déodorant à la main pendant la soirée. Superbe.

Senad
Lulić

Senad Lulić

Le héros du derby en finale de Coupe d'Italie 2013 est le seul Laziale à y avoir mis tout son cœur face à l'AS Rome. Un peu trop, même. En seconde période, il flanque salement sa semelle sur la cheville de Salah. Et pourtant, il n'écope même pas d'un carton jaune. Un joli remake du « semelle-Matuidi vs cheville-Onazi » , Mondial 2014.

Daniel
Parejo

Daniel Parejo

Un peu vexés de voir tout le monde s'extasier devant le nouveau Celta Vigo et son jeu exceptionnel, Los Blanquinegros sont allés mettre une raclée aux Célestes (1-5). En bon capitaine, Parejo y est allé de son petit doublé. Bravo, Daniel.

Jonathan
Legear

Jonathan Legear

Formé à Liège, mais joueur d'Anderlecht pendant sept ans, il n'était pas vraiment attendu en tant que titulaire à Sclessin. Pourtant, Jonathan a offert un but précieux aux siens dès la quatrième minute de jeu. Grâce à lui, et à l'arbitre, les Rouches remportent ce classique.

Leon
Andreasen

Leon Andreasen

En ouvrant un colis, le milieu d'Hanovre s'est profondément entaillé la main gauche. À tel point qu'il a dû être opéré et qu'il manquera les matchs de barrage pour l'Euro 2016 du Danemark. Colis si dur.

Iñaki
Williams

Iñaki Williams

Iñaki passe ses week-ends à regarder du football à la télévision, et Iñaki marque des buts exceptionnels à 21 ans en Liga et des doublés en Ligue Europa. Bref, Iñaki passe une bonne semaine.

Pierre-Emerick
Aubameyang

Pierre-Emerick Aubameyang

Pas vraiment enclin à laisser Lewandowski filer en tête du classement des buteurs, Batman est allé planter un nouveau but dans le derby de la Ruhr. 14 buts. En 12 journées. Propre.

Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

Un triplé pour le dernier derby à Gerland et une victoire 3-0. Il n'y a pas à dire : Lacaz' a attendu le bon moment pour répondre à toutes les critiques. Un géant.

Gianluigi Donnarumma (AC Milan) Peut-être est-ce le prénom qui veut ça, ou peut-être est-ce simplement le talent, mais le jeune Donnarumma a encore sauvé les siens face à l'Atalanta. Quatre titularisations et aucune défaite en Serie A à 16 ans et demi, c'est... pas trop mal.

Scott Dann (Crystal Palace) À tous les fans de la série Les frères Scott, le père de Lucas et Nathan a refait surface ! Il est en fait défenseur à Crystal Palace et vient même d'offrir aux Eagles une victoire à Liverpool.

Leonardo Blanchard (Frosinone) Auteur du but le plus improbable du week-end, Leonardo a d'abord complètement manqué son retourné avant que le ballon ne lui revienne dessus et qu'il l'expédie, toujours de retourné, dans la lucarne opposée. Un vrai trick de Tortue Ninja.

Ryan Shawcross (Stoke City) Ryan a d'abord vu son équipe battre Chelsea avant de se payer Diego Costa sur les réseaux sociaux. Alors que l'attaquant lui a fait comprendre qu'il puait en plein match, Shawcross a été photographié un déodorant à la main pendant la soirée. Superbe.

Senad Lulić (Lazio) : Le héros du derby en finale de Coupe d'Italie 2013 est le seul Laziale à y avoir mis tout son cœur face à l'AS Rome. Un peu trop, même. En seconde période, il flanque salement sa semelle sur la cheville de Salah. Et pourtant, il n'écope même pas d'un carton jaune. Un joli remake du « semelle-Matuidi vs cheville-Onazi » , Mondial 2014.

Daniel Parejo (Valence CF) Un peu vexés de voir tout le monde s'extasier devant le nouveau Celta Vigo et son jeu exceptionnel, Los Blanquinegros sont allés mettre une raclée aux Célestes (1-5). En bon capitaine, Parejo y est allé de son petit doublé. Bravo, Daniel.

Jonathan Legear (Standard de Liège) Formé à Liège, mais joueur d'Anderlecht pendant sept ans, il n'était pas vraiment attendu en tant que titulaire à Sclessin. Pourtant, Jonathan a offert un but précieux aux siens dès la quatrième minute de jeu. Grâce à lui, et à l'arbitre, les Rouches remportent ce classique.

Leon Andreasen (Danemark) En ouvrant un colis, le milieu d'Hanovre s'est profondément entaillé la main gauche. À tel point qu'il a dû être opéré et qu'il manquera les matchs de barrage pour l'Euro 2016 du Danemark. Colis si dur.

Iñaki Williams (Athletic Bilbao) Iñaki passe ses week-ends à regarder du football à la télévision, et Iñaki marque des buts exceptionnels à 21 ans en Liga et des doublés en Ligue Europa. Bref, Iñaki passe une bonne semaine.

Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) Pas vraiment enclin à laisser Lewandowski filer en tête du classement des buteurs, Batman est allé planter un nouveau but dans le derby de la Ruhr. 14 buts. En 12 journées. Propre.

Alexandre Lacazette Un triplé pour le dernier derby à Gerland et une victoire 3-0. Il n'y a pas à dire : Lacaz' a attendu le bon moment pour répondre à toutes les critiques. Un géant.

Remplaçants

Benjamin Moukandjo (FC Lorient) Avec deux nouveaux buts et une passe décisive face à Troyes (4-1), le Merlu a tranquillement vu son compteur personnel passer à neuf buts. Si tout va bien, il finira la saison à 23 buts, et signera à Lyon cet été pour devenir le nouveau Beauvue.

Salomon Kalou (Hertha Berlin) On fire depuis le début de la saison, l'ancien Lillois a inscrit un joli coup du chapeau à Hanovre (1-3) et est le vrai monsieur plus de son équipe. À l'approche de l'ouverture de la saison de ski, c'est toujours bon de savoir qu'on peut compter sur de bons Salomon.

Sanel Ibrahimović (F91 Dudelange) Il ne marche pas sur le terrain, il n'a pas un nez exceptionnellement grand et il ne se prend pas pour Dieu, mais l'autre Ibra marque lui aussi beaucoup de buts. Un doublé pour un nul à Differdange.

Davy Klaassen (Ajax Amsterdam) Un ballon deux fois sorti en touche, une frappe contrée, une lucarne chanceuse : voilà comment l'Ajax est revenu au score lors du Klassieker tant attendu au Pays-Bas. Affaire Klaassen.

Alyaksey Ryas (BATE Borisov) Le BATE est allé fêter son titre de champion en éclatant le FK Slutsk (4-1) grâce notamment à un doublé d'Alyaksey. Aujourd'hui, on peut le dire : Ryas bien qui Ryas le dernier.

Lucca Borges de Brito (Corinthians) : Auteur du but de la victoire à la 88e minute face à Coritiba, Lucca a vraisemblablement offert le titre aux Corinthians, même si l'Atlético Mineiro a repoussé la fête. 11 points d'avance à quatre journées de la fin, ça devrait tout de même suffire.

Neymar (FC Barcelone) Toujours partant quand il s'agit d'humilier une défense, le Brésilien a encore étalé toute l'étendue de ses compétences sur les joueurs de Villarreal. Résultat : un but splendide et un 3-0 pour le Barça. Neymar, c'est le Brésil.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Entraineur: Pep Gatlier. Une nouvelle fois, le guignol de la semaine se signale. Entre ces déclarations sur Liverpool, coacher en PL et sa réaction de vierge effarouché sur l'intervention de Ferri et le chambrage des lyonnais sur le 3e but alors qu'il se font insulté tout le match par le Saint-Vert.

Hilarant!
Lulic petit joueur de bas étage. Tu as bien choisi ton club. Oui, je rage.
KeithGainsbourg Niveau : District
Ahahah le but du defenseur de Frosinone est vraiment genial!

https://twitter.com/btsportfootball/sta … 3651729408
The Lunatic is on the grass Niveau : CFA
Pas de Lloris?
Pourtant, l'homme décisif du derby de Londres...
L1Triangle Niveau : DHR
Message posté par KeithGainsbourg
Ahahah le but du defenseur de Frosinone est vraiment genial!

https://twitter.com/btsportfootball/sta … 3651729408


Superbe haha, tu reconnais le défenseur quand tu vois le premier essaie de retournée, par contre le deuxième coup de pied est vraiment superbe ! Bien marrant ce but.
SoFoot ne retient que le pétage de cheville de Lulic mais il a passé son match a tacler au niveau du tibia sur tous les joueurs Romanista. Un abruti (mais ce n'est pas une surprise)

Il faut dire aussi que l'arbitre de la rencontre n'a fait que des conneries
Ryas bien qui Ryas le dernier... Thanks bro'
Un petit Konoplyanka n'aurait vraiment pas fait tâche. Enormissime hier soir, le bougre!
Mr. Anderson Niveau : DHR
Neymar c'est trop. Rien qu'il régale : prises de balle, cassage de rein. C'est trop.
Le but d'Inaki est magique aussi.
Sérieusement, le seul arrière gauche que vous avez réussi à trouver est un mec dont l'équipe de prend 2-0 dans le derby et qui a le bon goût de défoncer les pattes de Salah...Je m'interroge là...
Message posté par Testaccio
Sérieusement, le seul arrière gauche que vous avez réussi à trouver est un mec dont l'équipe de prend 2-0 dans le derby et qui a le bon goût de défoncer les pattes de Salah...Je m'interroge là...


Révise tes cours, bordel!
@Testaccio l'equipe du week end SF c'est un mec qui a marqué le week end pas la meilleure equipe possible.

Lulic en blessant Salah merite sa place
Mr. Anderson Niveau : DHR
Message posté par djadjo
Un petit Konoplyanka n'aurait vraiment pas fait tâche. Enormissime hier soir, le bougre!
Cavani non? Il sort d'une grosse semaine. On a eu toutes ses spéciales de sa colonne moins:

-les contrôles ratés
-les frappes non cadrées
-et bien sûr la glissade qui le met sur le fesses
PhoenixLite Niveau : Loisir
Avec tout le respect que je vous dois, Moukandjo n'a rien à faire sur le banc de cette équipe.
Moukandjo doit être titulaire dans toutes les équipes ou il cité. Même les équipes fictives.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Message posté par paul.la.poulpe
Cavani non? Il sort d'une grosse semaine. On a eu toutes ses spéciales de sa colonne moins:

-les contrôles ratés
-les frappes non cadrées
-et bien sûr la glissade qui le met sur le fesses

Cavani ne sera cité dans l'équipe-type que s'il arrive à nouveau au niveau de son geste technique face à l'EAG :
https://twitter.com/philousports/status … 00/photo/1
Je n'aurais jamais imaginé voir un joueur de la Lazio etre nommé dans l'équipe du Weekend de SF... Quel match horrible de leur part face à la Roma.
Message posté par PhoenixLite

Cavani ne sera cité dans l'équipe-type que s'il arrive à nouveau au niveau de son geste technique face à l'EAG :
https://twitter.com/philousports/status … 00/photo/1


J'arrive pas à trouver de vine mais il nous a fait un belle glissade aussi contre Toulouse. En sortant d'un dribble je ou une feinte je sais plus. Du Cavani en pleine confiance quoi!
On aurait pu rajouter Lucas Moura pour sa super rentrée (même si certains diront que c'était seulement Toulouse en face) ;)
luigi_di_biagio Niveau : District
Message posté par Testaccio
Sérieusement, le seul arrière gauche que vous avez réussi à trouver est un mec dont l'équipe de prend 2-0 dans le derby et qui a le bon goût de défoncer les pattes de Salah...Je m'interroge là...


Si tu suis sofoot, le 11 type c'est pas toujours les 11 meilleurs mais les 11 qui se sont fait remarquer. À sa manière il a réussi...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 26