L'équipe type du week-end

Des champions du monde, des anciennes gloires, des politiques, des mecs d’Angleterre, d’Espagne, de France, d’Allemagne, d’Argentine, de Suisse ou du Portugal, mais aucun de Serie A dans l’équipe type de la semaine. La raison ? Personne pour réaliser un triplé ou un quadruplé en Italie.

Modififié
223 22
Sur le banc
Ronnie McFall
Ronnie
McFall

Ronnie McFall

Ils se sont aimés comme ils se quittent. Tout simplement sans penser à demain. C’est préférable, car Portadown est susceptible d’avoir des maux de tête s’il réfléchit trop : voilà 29 ans que McFall était à la tête de l’équipe première. Jusqu’à cette lettre de démission présentée ce week-end. Après 20 trophées. Plus qu’une page qui se tourne, c’est un bouquin qui se ...

Yannick Noah
Yannick
Noah

Yannick Noah

Il a perdu ses locks, mais pas son goût de la chanson. Suite à la qualification de la France pour les quarts de finale de Coupe Davis, Noah a tenté d’enseigner le cri de guerre de l’équipe aux journalistes. Une prestation pas franchement convaincante.

Juan Manuel
Mata

Juan Manuel Mata

Deuxième sélection de suite dans l’équipe type pour l’Espagnol. Sauf qu’il s’en serait bien passé, vu son exploit : le meneur de jeu mancunien a envoyé ses partenaires au charbon en prenant deux cartons jaunes… entre la 24e et la 26e minute de jeu. Résultat : Manchester a perdu et le top 4 s’éloigne. Juan Hakouna Matata ? Pas aujourd’hui.

Carlos
Tévez

Carlos Tévez

Un petite cliché et c’est le bordel. L’Argentin a été photographié en compagnie de supporters condamnés pour des faits pas jolis jolis. « On va dîner avec beaucoup de gens et on prend beaucoup de photos, vous savez » , a répondu son agent. Attention à tes fréquentations, Carlos.

Jean-François Mayet
Jean-François
Mayet

Jean-François Mayet

« 75% des nouveaux diplômés sont des femmes. Or, nonobstant l’égalité, elles sont quand même là pour faire des enfants. » Une belle déclaration philosophique qui vaut au politique le prix convoité du macho de l’année, remis par l’association « Les Chiennes de Garde » . Pourra-t-il envoyer un missile aussi naze dans les filets pour conserver son trophée en 2016 ...

Konstantinos
Mitroglou

Konstantinos Mitroglou

Il se fait appeler Mitrogol. Contre le rival du Sporting Portugal, il a non seulement inscrit son 14e caramels en 23 rencontres (dixième en neuf journées), mais aussi donné la victoire à Benfica, ce qui permet au champion en titre de passer devant en championnat. L’option d’achat du joueur prêté par Fulham devrait vite être levée.

Roman
Bürki

Roman Bürki

Munich n’a pas marqué en 90 minutes ? Ne cherchez pas plus loin le responsable. Le portier a sauvé son équipe à plusieurs reprises, mais surtout devant un Vidal qui voyait déjà son ballon rentré dans le but... Une balle qui a finalement terminé sur la barre. Manuel qui ?

Ben Carson
Ben
Carson

Ben Carson

« Même si je quitte la campagne présidentielle, il y a beaucoup de personnes qui m'aiment, elles ne votent simplement pas pour moi. » Bah oui, Ben : pour jouer les premiers rôles sur ce côté droit, il faut moins réfléchir et être plus méchant. Surtout quand ton concurrent s’appelle Trump.

Micah
Richards

Micah Richards

Un retour dans son ancienne maison plus que compliqué. Après avoir passé près de 15 ans à City, le défenseur revenait sur ses terres sous les couleurs de Villa, la lanterne rouge. Quatre buts encaissés plus tard, dont deux sur lesquels il est impliqué, l’Anglais s’en allait la tête basse. Un Micah qui ne retrouvera sans doute jamais son niveau.

Joshua
Kimmich

Joshua Kimmich

On cherche encore à comprendre la logique de son coach. Au coup de sifflet final, et malgré une bonne performance, l’arrière central a vu débarquer un Guardiola fou furieux pour lui faire la morale. Puis entendu ce même taré le complimenter en conférence de presse. N’importe quoi.

John Pryke
John
Pryke

John Pryke

L’option sécurité. Le fan des Foxes a revendu son prono – il empochait 130 000 euros si Leicester terminait premier en fin de saison – à son bookmaker, qui lui a filé un chèque de 37 000 euros en échange. « C’est une saison vraiment folle. J’aurais été stupide de ne pas prendre cet argent  » , a-t-il réagi. Un manque de confiance pour sa team. Bien décidée à lui montrer qu’il a eu tort, cette dernière s’est du coup imposée grâce à un ...

Martin Fourcade
Martin
Fourcade

Martin Fourcade

Neuvième titre mondial. Cinquième Gros globe de suite. Recordman français des médailles d'or mondiales. En remportant largement l’épreuve de la poursuite 12,5 km, après le sprint 10km, le Français a renforcé sa légende. CQFD

Dimitri
Payet

Dimitri Payet

Coucou DD. Les week-ends se suivent et se ressemblent pour Dimitri, qui a encore fait la différence contre Everton. Pourtant menés de deux buts jusqu’à la 78e, les Hammers ont arraché la victoire avec un dernier pion de l’ancien Marseillais. Qui peut encore croire qu’il ferait moins bien que Mathieu Valbuena en équipe de France ?

Ja-cheol
Koo

Ja-cheol Koo

Premier triplé de la série pour le Sud-Coréen. Malheureusement, ça n’a pas suffi. Alors qu’il avait donné trois unités d’avance aux siens, il a vu Leverkusen revenir à la marque en une demi-heure. Si les autres ne font pas le boulot…

Ousmane
Dembélé

Ousmane Dembélé

Coup du chapeau pour lui aussi. Il ne lui a fallu qu’une mi-temps pour fesser les Nantais : un but à la première minute, un autre à la 23e et un dernier juste avant la pause. Victoire et humiliation infligée. Aucun respect, ce jeune homme.

Guillaume
Hoarau

Guillaume Hoarau

Quel triplé de Guillaume ! Avec notamment une bicyclette et un goal sur une glissade, il en est à sept buts en neuf journées de championnat. Lui aussi veut aller à l'Euro...

Rachid
Ghezzal

Rachid Ghezzal

Si l'OL a une bonne gueule depuis le mois de février, c'est grâce à Sergi Darder, mais aussi grâce à Rachon. Auteur du premier but des Gones face à Guingamp ce dimanche, il a passé le reste de la soirée à tartiner du caviar pour ses potes. Et ça, c'est cool.

Roman Bürki (BV Borussia 09): Munich n’a pas marqué en 90 minutes ? Ne cherchez pas plus loin le responsable. Le portier a sauvé son équipe à plusieurs reprises, mais surtout devant un Vidal qui voyait déjà son ballon rentré dans le but... Une balle qui a finalement terminé sur la barre. Manuel qui ?

Ben Carson (États-Unis) « Même si je quitte la campagne présidentielle, il y a beaucoup de personnes qui m'aiment, elles ne votent simplement pas pour moi. » Bah oui, Ben : pour jouer les premiers rôles sur ce côté droit, il faut moins réfléchir et être plus méchant. Surtout quand ton concurrent s’appelle Trump.

Micah Richards (Aston Villa FC): Un retour dans son ancienne maison plus que compliqué. Après avoir passé près de 15 ans à City, le défenseur revenait sur ses terres sous les couleurs de Villa, la lanterne rouge. Quatre buts encaissés plus tard, dont deux sur lesquels il est impliqué, l’Anglais s’en allait la tête basse. Un Micah qui ne retrouvera sans doute jamais son niveau.

Joshua Kimmich (FC Bayern München): On cherche encore à comprendre la logique de son coach. Au coup de sifflet final, et malgré une bonne performance, l’arrière central a vu débarquer un Guardiola fou furieux pour lui faire la morale. Puis entendu ce même taré le complimenter en conférence de presse. N’importe quoi.

John Pryke (Leicester) L’option sécurité. Le fan des Foxes a revendu son prono – il empochait 130 000 euros si Leicester terminait premier en fin de saison – à son bookmaker, qui lui a filé un chèque de 37 000 euros en échange. « C’est une saison vraiment folle. J’aurais été stupide de ne pas prendre cet argent  » , a-t-il réagi. Un manque de confiance pour sa team. Bien décidée à lui montrer qu’il a eu tort, cette dernière s’est du coup imposée grâce à un superbe but de Mahrez et a pris cinq points d’avance sur son dauphin. Pas grave : John fera une bringue à 30 000 balles pour fêter le titre.

Martin Fourcade (France) Neuvième titre mondial. Cinquième Gros globe de suite. Recordman français des médailles d'or mondiales. En remportant largement l’épreuve de la poursuite 12,5 km, après le sprint 10km, le Français a renforcé sa légende. CQFD

Dimitri Payet (West Ham United FC): Coucou DD. Les week-ends se suivent et se ressemblent pour Dimitri, qui a encore fait la différence contre Everton. Pourtant menés de deux buts jusqu’à la 78e, les Hammers ont arraché la victoire avec un dernier pion de l’ancien Marseillais. Qui peut encore croire qu’il ferait moins bien que Mathieu Valbuena en équipe de France ?

Ja-cheol Koo (FC Augsburg): Premier triplé de la série pour le Sud-Coréen. Malheureusement, ça n’a pas suffi. Alors qu’il avait donné trois unités d’avance aux siens, il a vu Leverkusen revenir à la marque en une demi-heure. Si les autres ne font pas le boulot…

Ousmane Dembélé (Stade rennais Football Club): Coup du chapeau pour lui aussi. Il ne lui a fallu qu’une mi-temps pour fesser les Nantais : un but à la première minute, un autre à la 23e et un dernier juste avant la pause. Victoire et humiliation infligée. Aucun respect, ce jeune homme.

Guillaume Hoarau (BSC Young Boys) Quel triplé de Guillaume ! Avec notamment une bicyclette et un goal sur une glissade, il en est à sept buts en neuf journées de championnat. Lui aussi veut aller à l'Euro...

Rachid Ghezzal (Olympique lyonnais) Si l'OL a une bonne gueule depuis le mois de février, c'est grâce à Sergi Darder, mais aussi grâce à Rachon. Auteur du premier but des Gones face à Guingamp ce dimanche, il a passé le reste de la soirée à tartiner du caviar pour ses potes. Et ça, c'est cool.

Remplaçants

Ronnie McFall (ex-Portadown) Ils se sont aimés comme ils se quittent. Tout simplement sans penser à demain. C’est préférable, car Portadown est susceptible d’avoir des maux de tête s’il réfléchit trop : voilà 29 ans que McFall était à la tête de l’équipe première. Jusqu’à cette lettre de démission présentée ce week-end. Après 20 trophées. Plus qu’une page qui se tourne, c’est un bouquin qui se ferme.

Yannick Noah (France) Il a perdu ses locks, mais pas son goût de la chanson. Suite à la qualification de la France pour les quarts de finale de Coupe Davis, Noah a tenté d’enseigner le cri de guerre de l’équipe aux journalistes. Une prestation pas franchement convaincante.

Youtube

Juan Manuel Mata (Manchester United FC): Deuxième sélection de suite dans l’équipe type pour l’Espagnol. Sauf qu’il s’en serait bien passé, vu son exploit : le meneur de jeu mancunien a envoyé ses partenaires au charbon en prenant deux cartons jaunes… entre la 24e et la 26e minute de jeu. Résultat : Manchester a perdu et le top 4 s’éloigne. Juan Hakouna Matata ? Pas aujourd’hui.

Carlos Tévez (Boca Juniors): Un petite cliché et c’est le bordel. L’Argentin a été photographié en compagnie de supporters condamnés pour des faits pas jolis jolis. « On va dîner avec beaucoup de gens et on prend beaucoup de photos, vous savez » , a répondu son agent. Attention à tes fréquentations, Carlos.

Jean-François Mayet (Les Républicains) « 75% des nouveaux diplômés sont des femmes. Or, nonobstant l’égalité, elles sont quand même là pour faire des enfants. » Une belle déclaration philosophique qui vaut au politique le prix convoité du macho de l’année, remis par l’association « Les Chiennes de Garde » . Pourra-t-il envoyer un missile aussi naze dans les filets pour conserver son trophée en 2016 ?

Konstantinos Mitroglou (SL Benfica) Il se fait appeler Mitrogol. Contre le rival du Sporting Portugal, il a non seulement inscrit son 14e caramels en 23 rencontres (dixième en neuf journées), mais aussi donné la victoire à Benfica, ce qui permet au champion en titre de passer devant en championnat. L’option d’achat du joueur prêté par Fulham devrait vite être levée.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

 //  09:18  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 1
"Joshua Kimmich (FC Bayern München): On cherche encore à comprendre la logique de son coach. Au coup de sifflet final, et malgré une bonne performance, l’arrière central a vu débarquer un Guardiola fou furieux pour lui faire la morale. Puis entendu ce même taré le complimenter en conférence de presse. N’importe quoi."

Vous êtes vraiment si cons chez sofoot? Quand on aime on dit que du bien et quand on déteste on dit que du mal?

La logique du "qui aime bien chatie bien" et qui fait qu'aimer ou apprécier quelqu'un n'est absolument pas incompatible avec le fait de l'engueuler quand ce quelqu'un fait une connerie, au contraire! S'il détestait ou se foutait de ce joueur jamais il n'aurait été le sermonner.

Sofoot recrute ses pigistes chez les adolescents pré-pubères qui ne connaissent rien à la vie ou quoi??
NoumaNoumaYé Niveau : DHR
Pourquoi cette référence à Manuel Neuer dans le passage sur Bürki? Vous savez quand même qu'il est suisse le mec, pas allemand hein?
La Groupie de Ronnie Niveau : DHR
Hoarau il ferait du bien à beaucoup de club de ligue 1. S'il n'avait pas eu ses problèmes de genoux il aurait atteint un autre niveau. Il était tellement intéressant lors de sa dernière saison au Havre et de sa première au PSG.
AceVentura Niveau : DHR
Mayet, Carson, Noah, Fourcade.

C'est pas pour faire le rabat-joie mais je préfère que les équipes de la semaine contiennent des footballeurs! Et surtout, pas de politiciens!
Moi j'aurais mis le mec qui a fait le résumé de Rennes-Nantes dans l'équipe-type. Il avait la bouche pleine de Dembélé.

Y'avait vraiment tout ce qui fait un consultant qu'on déteste. Une enflammade ridicule sur un mec qui a dix matchs de ligue 1 saupoudrée d'une fausse connaissance/analyse du mec ("il a déjà tout d'un grand joueur" alors qu'il ne l'a surement pas vu jouer plus de trois matchs entier) et d'envolées lyriques merdiquement exagérées.

Ca me rappelle un commentateur de Bein qui s'était onanisé sur Brahimi pendant Lille-Porto en tour préliminaire de C1 y'a deux ans.

Ce mélange de non-apprentissage de phénomènes qui se répètent tous les ans et de volonté de se mettre en avant genre "je suis capable d'apprécier les vrais grands joueurs" est assez gerbant. Je vomis donc sur le forum ces quelques paragraphes.
C'est sûrement une vanne pour hoarau, mais pour moi il a autant de chances de faire l'euro que gignac. Après tout il score autant dans un championnat plus relevé.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par AceVentura
Mayet, Carson, Noah, Fourcade.

C'est pas pour faire le rabat-joie mais je préfère que les équipes de la semaine contiennent des footballeurs! Et surtout, pas de politiciens!


Surtout pour faire de la pub à un truc comme les chiennes de garde.
Message posté par toof11


Vous êtes vraiment si cons chez sofoot? Quand on aime on dit que du bien et quand on déteste on dit que du mal?

La logique du "qui aime bien chatie bien" et qui fait qu'aimer ou apprécier quelqu'un n'est absolument pas incompatible avec le fait de l'engueuler quand ce quelqu'un fait une connerie, au contraire! S'il détestait ou se foutait de ce joueur jamais il n'aurait été le sermonner.


Si je suit ta logique tu dois les kiffer sofoot, et pas qu'un peu!

Et sinon t'avais juste envie de la placer ton expression? Non parce que quand tu vois la scène surréaliste d'après match je me suis dis également "quel taré" et quand j'ai réfléchis qu'en plus c'était envers un joueur qui n'est à la base pas défenseur, qui est tout jeune et jouait encore dans des obscures divisions allemandes il y a peu, je me suis également dis que c'était un peu n'importe quoi cette scène. Et enfin si c'est pour l’encenser en interview après avoir fait son show sur la pelouse devant les caméras, c'est encore plus n'importe quoi.

Guardiola est à moitié schizophrène sur le coup, et toi tu viens nous sortir ta petite expression fourre-tout.

Et c'est toi qui traite les autres de cons en plus...
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par bestclic
C'est sûrement une vanne pour hoarau, mais pour moi il a autant de chances de faire l'euro que gignac. Après tout il score autant dans un championnat plus relevé.


Le championnat suisse n'est sûrement pas plus relevé que le Mexique !!!
Bon j'étais rond comme une queue de pelle pendant le match, mais je comprends absolument pas tout le foin autour de la réaction de Guardiola envers Kimmich... le gars est un passionné, et est perfectionniste, il a un truc à dire à son joueur il le dit, certes de façon véhémente, mais c'est le personnage, rien de plus. Et c'est positif pour la progression de Kimmich.

ça se serait si Guardiola avait le flegme de Wenger, ou le sang froid d'un Ancelotti.



Paul.la.poule entièrement d'accord sur les commentateurs de Be In (ils me gonflent la plupart, Sabatier en tête d'ailleurs). Et sur ce match excellente prestation d'un Dembele, mais énormément aidé par une défense Nantaise catastrophique....(ce qu'ils n'ont pas trop souligné).
saurait pardon.... (et doit y en avoir d'autres...).
Et quant à dire que Guardiola enfonce Kimmich ou le pourri, vous avez dormi ces 3 dernières semaines? Kimmich a été impliqué sur plusieurs buts, dont ceux contre la Juventus, et l'ensemble du vestiaire et du staff, Guardiola en tête lui ont apporté tout son soutien.

Tout le monde est conscient de son talent, et tout est fait pour qu'il progresse rapidement. Guardiola dit depuis le début de saison que c'est un futur crack. et si il en arrive à le faire jouer à un poste qui n'est pas le sien, c'est avant tout très positif.

D'ailleurs un petit parallèle avec Alaba, qui lui aussi a démarré à un poste qui n'est pas le sien (et continue d'ailleurs) .

Non vraiment je comprends pas tout le foin qui est fait.
 //  10:36  //  Supporter des Pays-Bas
Message posté par bukowski
Si je suit ta logique tu dois les kiffer sofoot, et pas qu'un peu!

Et sinon t'avais juste envie de la placer ton expression? Non parce que quand tu vois la scène surréaliste d'après match je me suis dis également "quel taré" et quand j'ai réfléchis qu'en plus c'était envers un joueur qui n'est à la base pas défenseur, qui est tout jeune et jouait encore dans des obscures divisions allemandes il y a peu, je me suis également dis que c'était un peu n'importe quoi cette scène. Et enfin si c'est pour l’encenser en interview après avoir fait son show sur la pelouse devant les caméras, c'est encore plus n'importe quoi.

Guardiola est à moitié schizophrène sur le coup, et toi tu viens nous sortir ta petite expression fourre-tout.

Et c'est toi qui traite les autres de cons en plus...


Si c'était juste dire que tu n'as rien compris, quelques mots auraient suffi.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Message posté par AceVentura
Mayet, Carson, Noah, Fourcade.

C'est pas pour faire le rabat-joie mais je préfère que les équipes de la semaine contiennent des footballeurs! Et surtout, pas de politiciens!


Surtout que Carson est largement aussi con et extrémiste que notre ami Donald. Donc bon, le commentaire de l'article tombe un peu à l'eau.
Benito-Bx Niveau : CFA
 //  11:19  //  Supporter de la Belgique
Je regrette quand même l'absence de Casillas et sa magnifique sortie "à la Neuer" ratée...
Fabrizio Salina Niveau : CFA2
La vidéo sur Casillas

https://www.youtube.com/watch?v=2LfH277w0Z4

petit coup de gueule au passage sur le nouveau système de commentaire, j'ai soi-disant droit à 1 commentaire par jour mais en réalité mon commentaire n'est pris en compte qu'1 fois sur 3... c'est vraiment de la merde ce système
grâce aux commentaires ici, j'ai compris qu'il faut se déconnecter du compte et se reconnecter sur l'article lui-même.
Je te dit oui ! J'aurais tellement voulu le voir garder son niveau, pas un top mondial c'est clair, mais celui d'un tout bon joueur de Ligue 1 je l'aurais tellement vu aller à Everton au lieu de s'enterrer en Chine...
Je croyais aussi au retour d'Hoarau après son trip en Chine, mais je crois que son passage à Bordeaux est une preuve qu'il n'est plus capable de s'imposer en ligue 1. Le championnat Suisse lui va bien du coup.
Un petit Pizarro du Werder aurait été sympa quand même.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
223 22