L'équipe type du week-end

Des buts importants, des triplés, des gestes techniques, des chutes, des coups de savate et une déclaration folle. Ouais, les membres de cette équipe type n'ont clairement pas volé leur place.

Modififié
2k 13
Sur le banc
Alexandre Lacazette
Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

Avec son doublé sur la pelouse de Toulouse, Lacazette voit désormais son total de buts avec l’OL afficher 101. Vingt-cinq ans et déjà centenaire, donc. Si jeune et pourtant si vieux. Ta la ta ta taaaa.

François Kamano
François
Kamano

François Kamano

Toi, quand tu tombes comme Kamano, tu mimes une blessure. Là, le mec a eu le courage de se relever. Et de regarder la honte en face. Un geste fort.

Anthony Modeste
Anthony
Modeste

Anthony Modeste

Trois pions en vingt-quatre minutes face à Hambourg. Onze buts inscrits en neuf rencontres depuis le début de saison. Oui, Anthony Modeste est le meilleur buteur d’Europe. Cristiano qui ?

Jean-Michaël Seri
Jean-Michaël
Seri

Jean-Michaël Seri

Deux passes décisives. Des douceurs techniques en pagaille. Des ouvertures millimétrées. Un putain de métronome. Et surtout, un leader de Ligue 1.

Marcos Sebastian Pol
Marcos Sebastian
Pol

Marcos Sebastian Pol

Très agacé par la défaite 4-1 de son club face à l'Universidad Catolica, en première division chilienne, l'attaquant argentin a grimpé dans les tribunes pour venir mettre un high-kick à un supporter adverse, avant de fuir dans les vestiaires. Où il a été interpellé par la police. Sebastian Cantona.

Łukasz Skorupski
Łukasz
Skorupski

Łukasz Skorupski

Si la Roma n’a pas pu repartir d’Empoli avec les trois points, elle le doit à une personne : Skorupski. Plutôt drôle quand on sait que le gardien polonais appartient à la Roma. Ne jamais faire dans le sentiment au boulot, tu as raison Łukasz.

Tom Heaton
Tom
Heaton

Tom Heaton

Onze. Soit le nombre de parades qu’a dégainées l’ami Tom face à Manchester United. De quoi dégoûter les Mancuniens. Et particulièrement Zlatan, qui a vu son ciseau à bout portant repoussé par une parade que n’aurait pas renié Thierry Omeyer.

Loïc Perrin
Loïc
Perrin

Loïc Perrin

Intraitable dans les duels, solide à la récupération, bon dans la relance, intelligent dans les anticipations et buteur. Oui, Loïc Perrin a plutôt livré une belle copie face à Monaco. Ah, on se mord les doigts là, Arsène, hein ?

Leonardo Bonucci
Leonardo
Bonucci

Leonardo Bonucci

Une reprise de poney sous la barre pour ouvrir le score. Et un match de patron en défense. Un week-end comme un autre pour Leonardo.

Dejan Lovren
Dejan
Lovren

Dejan Lovren

Coupable d’une grossière erreur sur l’égalisation de Crystal Palace, Dejan Lovren s’est rattrapé dans la foulée en redonnant l’avantage aux siens d’un coup de casque rageur. Le fameux ascenseur émotionnel.

Mouctar Diakhaby
Mouctar
Diakhaby

Mouctar Diakhaby

« C'est ma première victoire, c'est vrai que les trois victoires que j'ai effectuées avant se sont résumées que par des défaites. » Parce qu’on peut être très jeune, très bon défenseur et se révéler également grand philosophe.

Rafinha
Rafinha

Rafinha

Quand la MSN reste muette, le Barça peut compter sur son milieu de terrain pour faire la différence. Et comme ça n’arrive pas souvent, autant faire les choses avec style. À savoir en retourné acrobatique. Toujours allier l’utile à l’agréable.

Yannick Ferreira Carrasco
Yannick Ferreira
Carrasco

Yannick Ferreira Carrasco

Vous êtes bien mignons avec vos GG flingueurs, mais il n’empêche qu’à l’Atlético le meilleur joueur depuis le début de saison n’est autre que Carrasco. Et avec sept pions toutes compétitions confondues il en est aussi le meilleur buteur. YFC10, ma gueule !

Giacomo Bonaventura
Giacomo
Bonaventura

Giacomo Bonaventura

Non, le coup franc à ras de terre qui passe sous le mur n’est pas la propriété exclusive de Ronaldinho et Pirlo. La preuve, Bonaventura s’en est servi ce week-end pour offrir la victoire à l'AC Milan. Fallait déposer un brevet, les mecs.

Eden Hazard
Eden
Hazard

Eden Hazard

Après s’être fait cracher dessus tout au long de la saison dernière, Eden n’en finit plus de fermer des bouches depuis le début de ce nouvel exercice. Face à Southampton, le Belge a réalisé une nouvelle performance de grande classe avec un superbe but à la clef. Heureusement qu’elle est réversible cette petite polaire, hein ?

Cristiano Ronaldo
Cristiano
Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Le Ballon d’or approchant à grands pas, Cristiano Ronaldo a décidé de passer la seconde. Résultat, un triplé face à Alavés. Son trente et unième en Liga. Soit cinq de plus que Messi. Ah pour se teindre les cheveux en blond il y a du monde, mais quand faut mettre des triplés, on fait moins le malin, hein ?

Olivier Giroud
Olivier
Giroud

Olivier Giroud

Absent depuis un mois, Olivier Giroud faisait son grand retour en Premier League ce samedi. Un retour gagnant pour le Frenchy qui a trouvé le chemin des filets sur son premier ballon, deux minutes après son entrée en jeu. Avant de récidiver cinq minutes plus tard. Ole Gunnar qui ?

Tom Heaton (Burnley FC) Onze. Soit le nombre de parades qu’a dégainées l’ami Tom face à Manchester United. De quoi dégoûter les Mancuniens. Et particulièrement Zlatan, qui a vu son ciseau à bout portant repoussé par une parade que n’aurait pas renié Thierry Omeyer.

Loïc Perrin (AS Saint-Étienne) Intraitable dans les duels, solide à la récupération, bon dans la relance, intelligent dans les anticipations et buteur. Oui, Loïc Perrin a plutôt livré une belle copie face à Monaco. Ah, on se mord les doigts là, Arsène, hein ?

Leonardo Bonucci (Juventus) : Une reprise de poney sous la barre pour ouvrir le score. Et un match de patron en défense. Un week-end comme un autre pour Leonardo.

Dejan Lovren (Liverpool FC) Coupable d’une grossière erreur sur l’égalisation de Crystal Palace, Dejan Lovren s’est rattrapé dans la foulée en redonnant l’avantage aux siens d’un coup de casque rageur. Le fameux ascenseur émotionnel.

Mouctar Diakhaby (Olympique lyonnais) « C'est ma première victoire, c'est vrai que les trois victoires que j'ai effectuées avant se sont résumées que par des défaites. » Parce qu’on peut être très jeune, très bon défenseur et se révéler également grand philosophe.

Rafinha (FC Barcelone) Quand la MSN reste muette, le Barça peut compter sur son milieu de terrain pour faire la différence. Et comme ça n’arrive pas souvent, autant faire les choses avec style. À savoir en retourné acrobatique. Toujours allier l’utile à l’agréable.

Yannick Ferreira Carrasco (Atlético de Madrid) Vous êtes bien mignons avec vos GG flingueurs, mais il n’empêche qu’à l’Atlético le meilleur joueur depuis le début de saison n’est autre que Carrasco. Et avec sept pions toutes compétitions confondues il en est aussi le meilleur buteur. YFC10, ma gueule !

Giacomo Bonaventura (AC Milan) Non, le coup franc à ras de terre qui passe sous le mur n’est pas la propriété exclusive de Ronaldinho et Pirlo. La preuve, Bonaventura s’en est servi ce week-end pour offrir la victoire à l'AC Milan. Fallait déposer un brevet, les mecs.

Eden Hazard (Chelsea) Après s’être fait cracher dessus tout au long de la saison dernière, Eden n’en finit plus de fermer des bouches depuis le début de ce nouvel exercice. Face à Southampton, le Belge a réalisé une nouvelle performance de grande classe avec un superbe but à la clef. Heureusement qu’elle est réversible cette petite polaire, hein ?

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) Le Ballon d’or approchant à grands pas, Cristiano Ronaldo a décidé de passer la seconde. Résultat, un triplé face à Alavés. Son trente et unième en Liga. Soit cinq de plus que Messi. Ah pour se teindre les cheveux en blond il y a du monde, mais quand faut mettre des triplés, on fait moins le malin, hein ?

Olivier Giroud (Arsenal) Absent depuis un mois, Olivier Giroud faisait son grand retour en Premier League ce samedi. Un retour gagnant pour le Frenchy qui a trouvé le chemin des filets sur son premier ballon, deux minutes après son entrée en jeu. Avant de récidiver cinq minutes plus tard. Ole Gunnar qui ?

Remplaçants :

Alexandre Lacazette (Olympique lyonnais) Avec son doublé sur la pelouse de Toulouse, Lacazette voit désormais son total de buts avec l’OL afficher 101. Vingt-cinq ans et déjà centenaire, donc. Si jeune et pourtant si vieux. Ta la ta ta taaaa.

François Kamano (Girondins de Bordeaux) Toi, quand tu tombes comme Kamano, tu mimes une blessure. Là, le mec a eu le courage de se relever. Et de regarder la honte en face. Un geste fort.

Anthony Modeste (FC Cologne) Trois pions en vingt-quatre minutes face à Hambourg. Onze buts inscrits en neuf rencontres depuis le début de saison. Oui, Anthony Modeste est le meilleur buteur d’Europe. Cristiano qui ?

Jean-Michaël Seri (OGC Nice) Deux passes décisives. Des douceurs techniques en pagaille. Des ouvertures millimétrées. Un putain de métronome. Et surtout, un leader de Ligue 1.

Marcos Sebastian Pol (Audax Italiano) Très agacé par la défaite 4-1 de son club face à l'Universidad Catolica, en première division chilienne, l'attaquant argentin a grimpé dans les tribunes pour venir mettre un high-kick à un supporter adverse, avant de fuir dans les vestiaires. Où il a été interpellé par la police. Sebastian Cantona.

Łukasz Skorupski (Empoli) Si la Roma n’a pas pu repartir d’Empoli avec les trois points, elle le doit à une personne : Skorupski. Plutôt drôle quand on sait que le gardien polonais appartient à la Roma. Ne jamais faire dans le sentiment au boulot, tu as raison Łukasz.



Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

shashashashabaninonda Niveau : District
Modeste sur le banc ? Tyé dur
VascoVince Niveau : DHR
Quitte à mettre un niçois, j'aurais choisi Cyprien.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Cyprien met un doublé, soit, mais Seri c'est exceptionnel ce qu'il fait. C'est lui le garant du jeu niçois. Il est vif, calme, intelligent, propre avec le ballon et délivre quelques petits caviars ponctuellement pour ses copains. Sa passe pour Balotelli est de toute beauté.

Mais cela n'empêche pas d'être très heureux du niveau de jeu affiché par Cyprien, qui a plus ou moins mis Koziello sur le banc.
1 réponse à ce commentaire.
Il appartient à la Roma mais il est inSkorupskible appparemment...
Merci, j'ai besoin de cadre en c'moment...
2 réponses à ce commentaire.
madjerinho Niveau : CFA2
"Après s’être fait cracher dessus tout au long de la saison dernière, Eden n’en finit plus de fermer des bouches".

Que c'est con, comme commentaire. Hazard était très médiocre, et surtout très en dessous de son niveau la saison dernière, comme plusieurs joueurs de Chelsea. Même si c'est pas le seul critère pour juger ses performances, il n'y a regarder le nb de buts marqués en PL la saison dernière : 4, alors que les 2 saisons précédentes il en avait marqué 14.

Donc c'est absolument normal qu'il ait été critiqué. Personne n'a remis en cause sa valeur, Hazard a largement assez prouvé à Lille, puis surtout à Chelsea et en équipe nationale qu'il est un joueur fantastique, les gens le savent. Dire qu'il fait une saison de merde et qu'il joue mal, ça remet pas ça en cause.

Faut arrêter de diviser le monde en haters et fanboys, faut arrêter de voir dans chaque retour en forme une histoire de revanche ou de vengeance. C'est pas parce qu'il y a quelques cons et quelques tabloids qui s'enflamment dès qu'un joueur marque 3 buts et réciproquement, descendent un joueur dès qu'il traverse une mauvaise passe, que c'est le cas de la plupart des gens. "Eden n'en finit plus de fermer des bouches", mais putain, quelles bouches au juste ?!
Frenchies Niveau : CFA
Note : -1
"Ah pour se teindre les cheveux en blond il y a du monde, mais quand faut mettre des triplés, on fait moins le malin, hein ?"

humm bien tenté ! ... mais non.

le meilleur joueur du monde est au dessus de la course à la plus grosse.
lui l'a
point barre
butterfly Niveau : CFA
Ca commence à faire peur quand meme le nombre de joueurs francais à gros potentiel en attaque, non?

Moussa Dembele
Nabil Fekir
Antoine Griezmann
Thomas Lemar
Kylian MBappe
Anthony Martial
Alexandre Lacazette
Dimitri Payet
Ousmane Dembele
Kingsley Coman
Karim Benzema
Kevin Gameiro
Anthony Modeste
Olivier Giroud
Qu'appelles tu "potentiel" car tu mets des joueurs trentenaire ou presque:

Karim Benzema
Kevin Gameiro
Anthony Modeste
Olivier Giroud
butterfly Niveau : CFA
Il s'agit bien sûr du potentiel offensif pour l'équipe. Ou ce que la France a potentiellement à sa disposition, si tu préfères.

Et encore, j'ai pas compté les exclus définitifs comme Nasri et Ribéry, ou encore les bons jeunes comme Pléa et Coco.
Y'en a dans tous les pays si on va par là. Lesquels vont réellement s'imposer au haut niveau ?
4 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 13