Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Le flair de Serge Gnabry, le culot d'Alberto Brignoli et la finesse de Philippe Coutinho, c'est l'équipe type du week-end.

Modififié
Sur le banc
Mike Maignan
Mike
Maignan

Mike Maignan

Trois jours après avoir déjoué la tentative de Nabil Fekir, face à Toulouse, Mike plonge comme un fauve sur sa droite et arrête un nouveau penalty d'Andy Delort. Le tout à la 90e+2 ! 5/8 pour lui dans cet exercice en Ligue 1 ! Immense.

Ivan Perišić
Ivan
Perišić

Ivan Perišić

L'Inter est en tête de la Serie A ! Le Croate a claqué un coup du chapeau, mais ce n'est pas grand-chose à côté de ce troll de qualité qui rappelle le score de l'AC Milan sur la pelouse de Benevento : 2-2.

Nuno Da Costa
Nuno Da
Costa

Nuno Da Costa

Il y a deux ans et demi, il jouait à Aubagne, en CFA 2. Ce samedi, le Cap-Verdien a claqué un but et une passe dé', et le Racing Club de Strasbourg a fait tomber le PSG. Morale de l'histoire : Nuno Da Costa craint degun.

Malcom
Malcom

Malcom

Depuis la tombe, Gaston Gérard a monté le chapiteau en voyant le caramel cuisiné par le Brésilien filer sous l’équerre. Attention, ça part vite...

Pascal Nouma
Pascal
Nouma

Pascal Nouma

Beşiktaş-Galatasaray. La légende Pascal Nouma agite sa main en direction des fans du Gala, en direct sur beIN Sports : « Fais comme ça » ... - « Qu'est-ce que ça veut dire ? » - « On va vous niquer ! » Et les Aigles noirs ont passé leur rival stambouliote à la broche, 3-0.

Yu Kobayashi
Yu
Kobayashi

Yu Kobayashi

En marquant un triplé face à Omiya Ardija, Yu Kobayashi a emmené son club vers son premier titre de champion du Japon. Leaders depuis une dizaine de journées, les Kashima Antlers se sont donc fait doubler juste devant la ligne d’arrivée par le Kawasaki Frontale. Avec ce pilote de Kobayashi aux commandes de la bécane.

David de Gea
David de
Gea

David de Gea

Sur sa ligne, à l’horizontale, au pied ou à la main, David était Goliath sur la pelouse d’Arsenal. Les Red Devils ont gagné 3-1.

Michael Lang
Michael
Lang

Michael Lang

À Lausanne, l’arrière latéral du FC Bâle a tranquillement planté son septième but en cinq matchs. La droite décomplexée.

Samuel Umtiti
Samuel
Umtiti

Samuel Umtiti

Une cuisse qui couine. En pleine forme avec le Barça, l’international tricolore a stoppé net son élan à la 72e minute du match contre le Celta de Vigo. Verdict : deux mois d’absence. Aïe aïe aïe ! Ouille !

Giorgio Chiellini
Giorgio
Chiellini

Giorgio Chiellini

« Les éloges pour le Napoli, les trophées pour nous. » Après avoir résumé le choc de la Serie A dans Tuttosport, le vieux briscard a mis Dries Mertens dans sa poche. Merci patron !

Ernest Seka
Ernest
Seka

Ernest Seka

Un Ange qui trépasse. À La Meinau, Ernest a fait de Di María sa Célestine.

Alberto Brignoli
Alberto
Brignoli

Alberto Brignoli

Benevento se dirigeait vers une énième défaite face à l'AC Milan, et puis, sur un coup franc de la dernière chance, ne sait-on jamais, le gardien est monté. Le reste, c'est de la folie furieuse... Comme quoi, ça valait le coup d'attendre quinze matchs pour voir les Sorciers marquer leur premier point en Serie A.

Arturo Vidal
Arturo
Vidal

Arturo Vidal

Pan ! Pour la troisième fois consécutive, le Chilien a marqué en Buli. Il a permis de lancer la victoire du Bayern sur Hanovre (3-1). On peut compter sur le Rey Arturo et son lever de coude pour arroser ça.

Serge Gnabry
Serge
Gnabry

Serge Gnabry

« Les mecs, je vais planter un but et enchaîner par un lob de quarante mètres ! » - « OK, t'es un mytho, Serge. »

Philippe Coutinho
Philippe
Coutinho

Philippe Coutinho

Deux passes décisives, un coup franc direct judicieusement tiré à ras de terre et un dernier but contre son camp provoqué par un centre : le petit couteau a découpé les Mouettes de Brighton en filets. Victoire 5-1 des Reds !

Gonzalo Higuaín
Gonzalo
Higuaín

Gonzalo Higuaín

Un but décisif à Naples, et la célébration qui va avec. Pipita a fait taire le San Paolo en prenant soin de chambrer Aurelio De Laurentiis. « Un match de capitaine » , dixit Alessandro Del Piero. Rien à ajouter.

Eden Hazard
Eden
Hazard

Eden Hazard

D’abord, la demi-volée pour relancer les Blues contre Newcastle. Ensuite, la panenka qui va bien pour sceller le succès de son équipe (3-1). Chaque week-end, le Belge se prend un mot dans son carnet noir pour insolence.

Gardien

David de Gea (Manchester United) : Sur sa ligne, à l’horizontale, au pied ou à la main, David était Goliath sur la pelouse d’Arsenal. Les Red Devils ont gagné 3-1.


Défenseurs

Michael Lang (FC Bâle) À Lausanne, l’arrière latéral du FC Bâle a tranquillement planté son septième but en cinq matchs. La droite décomplexée.

Samuel Umtiti (FC Barcelone) : Une cuisse qui couine. En pleine forme avec le Barça, l’international tricolore a stoppé net son élan à la 72e minute du match contre le Celta de Vigo. Verdict : deux mois d’absence. Aïe aïe aïe ! Ouille !

Giorgio Chiellini (Juventus) : « Les éloges pour le Napoli, les trophées pour nous. » Après avoir résumé le choc de la Serie A dans Tuttosport, le vieux briscard a mis Dries Mertens dans sa poche. Merci patron !

Ernest Seka (RC Strasbourg) : Un Ange qui trépasse. À La Meinau, Ernest a fait de Di María sa Célestine.


Milieux

Alberto Brignoli (Benevento) : Benevento se dirigeait vers une énième défaite face à l'AC Milan, et puis, sur un coup franc de la dernière chance, ne sait-on jamais, le gardien est monté. Le reste, c'est de la folie furieuse... Comme quoi, ça valait le coup d'attendre quinze matchs pour voir les Sorciers marquer leur premier point en Serie A.

Arturo Vidal (Bayern Munich) : Pan ! Pour la troisième fois consécutive, le Chilien a marqué en Buli. Il a permis de lancer la victoire du Bayern sur Hanovre (3-1). On peut compter sur le Rey Arturo et son lever de coude pour arroser ça.

Serge Gnabry (Hoffenheim) : « Les mecs, je vais planter un but et enchaîner par un lob de quarante mètres ! » - « OK, t'es un mytho, Serge. »


Attaquants

Philippe Coutinho (Liverpool) : Deux passes décisives, un coup franc direct judicieusement tiré à ras de terre et un dernier but contre son camp provoqué par un centre : le petit couteau a découpé les Mouettes de Brighton en filets. Victoire 5-1 des Reds !

Gonzalo Higuaín (Juventus) Un but décisif à Naples, et la célébration qui va avec. Pipita a fait taire le San Paolo en prenant soin de chambrer Aurelio De Laurentiis. « Un match de capitaine » , dixit Alessandro Del Piero. Rien à ajouter.

Eden Hazard (Chelsea) : D’abord, la demi-volée pour relancer les Blues contre Newcastle. Ensuite, la panenka qui va bien pour sceller le succès de son équipe (3-1). Chaque week-end, le Belge se prend un mot dans son carnet noir pour insolence.


Remplaçants

Mike Maignan (Lille) : Trois jours après avoir déjoué la tentative de Nabil Fekir, face à Toulouse, Mike plonge comme un fauve sur sa droite et arrête un nouveau penalty d'Andy Delort. Le tout à la 90e+2 ! 5/8 pour lui dans cet exercice en Ligue 1 ! Immense.

Ivan Perišić (Inter) : L'Inter est en tête de la Serie A ! Le Croate a claqué un coup du chapeau, mais ce n'est pas grand-chose à côté de ce troll de qualité qui rappelle le score de l'AC Milan sur la pelouse de Benevento : 2-2.

Nuno Da Costa (RC Strasbourg) : Il y a deux ans et demi, il jouait à Aubagne, en CFA 2. Ce samedi, le Cap-Verdien a claqué un but et une passe dé', et le Racing Club de Strasbourg a fait tomber le PSG. Morale de l'histoire : Nuno Da Costa craint degun.

Malcom (Bordeaux) : Depuis la tombe, Gaston Gérard a monté le chapiteau en voyant le caramel cuisiné par le Brésilien filer sous l’équerre. Attention, ça part vite...

Pascal Nouma (Beşiktaş) : Beşiktaş-Galatasaray. La légende Pascal Nouma agite sa main en direction des fans du Gala, en direct sur beIN Sports : « Fais comme ça » ... - « Qu'est-ce que ça veut dire ? » - « On va vous niquer ! » Et les Aigles noirs ont passé leur rival stambouliote à la broche, 3-0.

Yu Kobayashi (Kawasaki Frontale) : En marquant un triplé face à Omiya Ardija, Yu Kobayashi a emmené son club vers son premier titre de champion du Japon. Leaders depuis une dizaine de journées, les Kashima Antlers se sont donc fait doubler juste devant la ligne d’arrivée par le Kawasaki Frontale. Avec ce pilote de Kobayashi aux commandes de la bécane.



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures Un Ukrainien refuse de faire face au drapeau russe 10
Hier à 17:45 Leeds enchaîne 18
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
48 heures chrono