En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

De la dope, du Maître Gims, des pralines, des cartons, bref, du bonheur. Ce nouveau week-end de football nous a apporté son lot d'images folles et de joueurs au top. Ou pas.

Modififié
Sur le banc
Stevan Jovetić
Stevan
Jovetić

Stevan Jovetić

Quand il a entendu qu'Antonio Conte voulait l'emmener dans ses bagages à Londres l'an prochain, Stevan s'est dit qu'il ne fallait pas rater le coche. Résultat ? Un doublé face à l'Udinese et une large victoire pour l'Inter (3-1).

Bernard Blaquart
Bernard
Blaquart

Bernard Blaquart

Coup de chapeau aux Crocos qui ont assuré leur maintien en écrasant le RC Lens (4-2) dans un stade chaud chaud chaud bouillant. Nîmes en 2016, c'est 33 points en 16 rencontres ! Même huit points de handicap ne peuvent faire le cuir à ces Crocos.

Filip Djordjevic
Filip
Djordjevic

Filip Djordjevic

Pendant que Nantes va chercher le nul au Vélodrome, son ancien attaquant a encore prouvé qu'il était bien l'un des pires attaquants de l'histoire de la Lazio. Il débute pourtant l'après-midi par un but de la tête (son premier en Serie A depuis le 4 octobre, pas mal pour un attaquant). Mais en seconde période, servi idéalement par Keita, il rate de manière aberrante le ballon au point de penalty et se vautre lamentablement. Dans la foulée, son équipe encaisse le but qui décide le ...

Maître Gims
Maître
Gims

Maître Gims

« Est-ce qu'on continue le Stade de France ? Noooooooon. » La musique a encore pris un sacré coup sur la tête ce samedi avec le show à l'américaine du pire chanteur français du moment, derrière JUL. Sifflé comme jamais.

Eugénie Le Sommer
Eugénie Le
Sommer

Eugénie Le Sommer

Toi aussi, tweete comme JMA. « Bravo Eugé, bravo lé filles 1 vic important dan ParcOL merveilleux outil bravo aussi Paris. » 7-0, on peut légitimement penser que les Fenottes iront en finale de la Ligue des champions.

Vincent Enyeama
Vincent
Enyeama

Vincent Enyeama

Parti ce samedi à 22h30 hors de sa surface, Vincent vient de boucler son marathon de Paris. Pas de coupe pour lui, mais des mollets en béton. Félicitations, Vincent.

James Tavernier
James
Tavernier

James Tavernier

En plus d'avoir un nom extrêmement classe, Tavernier vient de réaliser une saison parfaite avec les Gers. Quinze buts et vingt et une passes décisives, c'est pas mal pour un arrière droit.

Coke
Coke

Coke

Fusion de Diego Costa et de Yannis Philippakis, l'ancien défenseur du Rayo a sécurisé la victoire des siens face à l'ennemi juré, le Real Betis (2-0). Share a Coke with Kevin Gameiro.

Nicolas
Nkoulou

Nicolas Nkoulou

Ce week-end, Nicolas a rejoint le cercle très fermé des Marseillais ayant marqué au Vélodrome cette année. Il va être chaud, ce Marseille-Reims le 7 mai prochain.

Mamadou Sakho
Mamadou
Sakho

Mamadou Sakho

S'il a avalé des cachets, on est au moins certains que ce n'était pas ceux qui apprennent le placement défensif. Alors Didier, tu vas finir par le prendre en EdF, Samuel Umtiti ?

Víctor Ayala
Víctor
Ayala

Víctor Ayala

Le record de vitesse du week-end, ce n'est pas à Paris qu'il fallait le chercher. Plus rapide que les bolides de course qui ont arpenté la capitale : la frappe d'Ayala face à Banfield. Ayayouille.

Steven Gerrard
Steven
Gerrard

Steven Gerrard

Alors que Stevie G nous avait fait une petite déprime dans la semaine en ressassant ses non-titres avec Liverpool, il a retrouvé le sourire en marquant pour le Galaxy face au Real Salt Lake. MLS Cup > Premier League.

Douglas Costa
Douglas
Costa

Douglas Costa

Inspiré par Demolition, le Brésilien du Bayern s'est fait plaisir sur le terrain du Hertha Berlin (0-2) en envoyant une praline en lucarne. Jake Gyllenhaal a du boulot.

Anthony Martial
Anthony
Martial

Anthony Martial

Week-end chargé pour le jeune Français qui a d'abord qualifié Man United pour sa première finale de Cup depuis 2007 avant de se retrouver malgré lui le lendemain dans les colonnes du Sun, pour un plan à trois avec son coéquipier Fosu-Mensah et une ancienne candidate des Princes de l'Amour 2. Superbe.

Luis Suárez
Luis
Suárez

Luis Suárez

L'Uruguayen et le Barça ont besoin de psychologie inversée pour marcher à fond. On les disait en crise, ils enchaînent les fessées, et Luis Suárez enchaîne, lui, les quadruplés. Pépère.

Riyad Mahrez
Riyad
Mahrez

Riyad Mahrez

No Vardy, no party ? Bah si si, une sacrée teuf' même au King Power Stadium, avec DJ Riyad aux platines. Cette saison, il en est déjà à 17 skeuds et 11 passes décisives en Premier League. Who's Vardy anyway ?

Vincent Enyeama (Lille) : Parti ce samedi à 22h30 hors de sa surface, Vincent vient de boucler son marathon de Paris. Pas de coupe pour lui, mais des mollets en béton. Félicitations, Vincent.

James Tavernier (Glasgow Rangers) : En plus d'avoir un nom extrêmement classe, Tavernier vient de réaliser une saison parfaite avec les Gers. Quinze buts et vingt et une passes décisives, c'est pas mal pour un arrière droit.

Coke (FC Séville) : Fusion de Diego Costa et de Yannis Philippakis, l'ancien défenseur du Rayo a sécurisé la victoire des siens face à l'ennemi juré, le Real Betis (2-0). Share a Coke with Kevin Gameiro.

Nicolas Nkoulou (Marseille): Ce week-end, Nicolas a rejoint le cercle très fermé des Marseillais ayant marqué au Vélodrome cette année. Il va être chaud, ce Marseille-Reims le 7 mai prochain.

Mamadou Sakho (Liverpool): S'il a avalé des cachets, on est au moins certains que ce n'était pas ceux qui apprennent le placement défensif. Alors Didier, tu vas finir par le prendre en EdF, Samuel Umtiti ?

Víctor Ayala (Club Atlético Lanús): Le record de vitesse du week-end, ce n'est pas à Paris qu'il fallait le chercher. Plus rapide que les bolides de course qui ont arpenté la capitale : la frappe d'Ayala face à Banfield. Ayayouille.

Steven Gerrard (Los Angeles Galaxy): Alors que Stevie G nous avait fait une petite déprime dans la semaine en ressassant ses non-titres avec Liverpool, il a retrouvé le sourire en marquant pour le Galaxy face au Real Salt Lake. MLS Cup > Premier League.

Douglas Costa (Bayern Munich): Inspiré par Demolition, le Brésilien du Bayern s'est fait plaisir sur le terrain du Hertha Berlin (0-2) en envoyant une praline en lucarne. Jake Gyllenhaal a du boulot.

Anthony Martial (Manchester United): Week-end chargé pour le jeune Français qui a d'abord qualifié Man United pour sa première finale de Cup depuis 2007 avant de se retrouver malgré lui le lendemain dans les colonnes du Sun, pour un plan à trois avec son coéquipier Fosu-Mensah et une ancienne candidate des Princes de l'Amour 2. Superbe.

Luis Suárez (FC Barcelone): L'Uruguayen et le Barça ont besoin de psychologie inversée pour marcher à fond. On les disait en crise, ils enchaînent les fessées, et Luis Suárez enchaîne, lui, les quadruplés. Pépère.

Riyad Mahrez (Leicester): No Vardy, no party ? Bah si si, une sacrée teuf' même au King Power Stadium, avec DJ Riyad aux platines. Cette saison, il en est déjà à 17 skeuds et 11 passes décisives en Premier League. Who's Vardy anyway ?

Remplaçants

Stevan Jovetić (Inter Milan): Quand il a entendu qu'Antonio Conte voulait l'emmener dans ses bagages à Londres l'an prochain, Stevan s'est dit qu'il ne fallait pas rater le coche. Résultat ? Un doublé face à l'Udinese et une large victoire pour l'Inter (3-1).

Bernard Blaquart (Nîmes): Coup de chapeau aux Crocos qui ont assuré leur maintien en écrasant le RC Lens (4-2) dans un stade chaud chaud chaud bouillant. Nîmes en 2016, c'est 33 points en 16 rencontres ! Même huit points de handicap ne peuvent faire le cuir à ces Crocos.

Filip Djordjevic (Lazio Rome): Pendant que Nantes va chercher le nul au Vélodrome, son ancien attaquant a encore prouvé qu'il était bien l'un des pires attaquants de l'histoire de la Lazio. Il débute pourtant l'après-midi par un but de la tête (son premier en Serie A depuis le 4 octobre, pas mal pour un attaquant). Mais en seconde période, servi idéalement par Keita, il rate de manière aberrante le ballon au point de penalty et se vautre lamentablement. Dans la foulée, son équipe encaisse le but qui décide le match. Costaud.

Maître Gims (Footix): « Est-ce qu'on continue le Stade de France ? Noooooooon. » La musique a encore pris un sacré coup sur la tête ce samedi avec le show à l'américaine du pire chanteur français du moment, derrière JUL. Sifflé comme jamais.

Eugénie Le Sommer (Olympique lyonnais): Toi aussi, tweete comme JMA. « Bravo Eugé, bravo lé filles 1 vic important dan ParcOL merveilleux outil bravo aussi Paris. » 7-0, on peut légitimement penser que les Fenottes iront en finale de la Ligue des champions.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
il y a 2 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 8 il y a 3 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
À lire ensuite
Les notes de Rennes-Monaco