L'équipe type du week-end

Surprises en Cup, matchs nuls en Coupe d'Afrique, pétages de plombs à Milan et au Real, derby belge, quadruplé en Championship, retraite en marchant et Pogba tout en haut. Encore un beau week-end de football.

Modififié
4 24
Sur le banc
Przemysław
Tytoń

Przemysław Tytoń

Le portier polonais connaît le fond de son but par cœur. Face à Barcelone, il s'y est rendu six fois, pour aller chercher les ballons expédiés par Piqué, Messi, Neymar et Pedro. Un choc, pour Tytoń.

Odion
Ighalo

Odion Ighalo

Blackpool pensait avoir fait le plus dur en menant 2-0 à la pause, sur le terrain de Watford. C'était sans compter sur le réveil brutal des locaux, qui collent sept buts en seconde période. Dont quatre de leur attaquant nigérian, qui n'avait jusqu'ici jamais inscrit plus de six buts en une saison. Aujourd'hui, il en est déjà à onze.

Juan Roman
Riquelme

Juan Roman Riquelme

Triste semaine pour le football. Après David Trezeguet, c'est au tour Riquelme, 36 ans, de tirer sa révérence. En hommage, allez tous marcher une heure.

Bruno
Gallo

Bruno Gallo

Bruno Vieira Gallo de Oliveira a 26 ans et joue au poste de milieu de terrain au Maritimo Funchal, aux côtés de l'immense Moussa Maazou. Et ce dimanche, son but inscrit à la 32e minute a permis aux siens de battre le FC Porto.

José
Izquierdo

José Izquierdo

En marge du Classique entre le Standard et Anderlecht, c'est à Bruges que se jouait la suprématie belge, lors du derby entre le Cercle et le Club. Logique respectée, avec la victoire 3-0 du Club, qui reste bien installé en tête du championnat grâce à un doublé de son buteur colombien.

Danijel
Subašić

Danijel Subašić

Tiens, l'ASM a gagné 1-0 à Lille. En Ligue 1, les Monégasques n'ont plus pris de but depuis 701 minutes. Plus que 496 pour faire tomber le record de Gaëtan Huard. Pour cela, il faudra encore tenir jusqu'au déplacement sur la pelouse de l'ETG, le 7 mars prochain. Chiche ?

Serge
Aurier

Serge Aurier

Au PSG, Marquinhos est en train de piquer la place de Van der Wiel sur le flanc droit de la défense. Une situation qui fait d'Aurier un troisième choix. Mais ça, l'ancien Toulousain n'y pense pas encore. Il est trop occupé à faire égaliser Gradel, dans les derniers instants du match face au Mali.

Damien Da
Silva

Damien Da Silva

En enchaînant les 4-1, les Caennais se sentent une âme de poète, en ce début d'année. À l'image de son stoppeur, qui enchaîne aile de pigeon du droit, volée du gauche, pour clore la marque. Comment ça, on l'aime pas, Da Silva ?

Philippe
Mexès

Philippe Mexès

Double étranglement, crochet dans les côtes de Stefano Mauri. Il avait déjà le bronzage artificiel et la coiffure, Philou prouve qu'il a également les skills pour intégrer la WWE.

José
Crespo

José Crespo

Est-ce cette pilosité faciale très raisonnablement entretenue qui a fait péter les plombs à Cristiano Ronaldo ? Quoi qu'il en soit, le triple Ballon d'or n'a pas supporté le défenseur, prêté à Cordoue par Bologne, jusqu'à la fin de la rencontre de samedi et lui a envoyé sa manita dans la barbe.

Paul
Pogba

Paul Pogba

Virgule du droit, patate du gauche. Toute l'indécence de Pogboum résumée en un but face au Chievo. Son huitième de la saison, toutes compétitions confondues. Déjà.

Niklas
Hult

Niklas Hult

La même dégaine que Philippe Mexès. Le même maillot, aussi. Mais face à l'OM, le Suédois a préféré le grattage de ballons à l'étranglement. Associé à Nampalys Mendy, le Viking a détruit le milieu de terrain marseillais, avant de s'offrir un but au bout d'un contre d'école. Hult Hogan.

Marco
Parolo

Marco Parolo

Il l'aime, ce Milan, Marco. Déjà auteur d'un doublé face aux Rossoneri avec Parme la saison passée, le relayeur a remis ça ce week-end. Une belle manière d'installer la Lazio sur le podium de la Serie A.

Antoine
Griezmann

Antoine Griezmann

Et de deux qui font dix. En y allant de son doublé contre le Rayo Vallecano, le Français passe devant Benzema au classement des buteurs de Liga, et permet aux Colchoneros de rester dans la course à la défense de son titre.

Marouane
Chamakh

Marouane Chamakh

Le Marocain n'avait jusqu'ici marqué qu'une seule fois, cette saison. Sur la pelouse de Southampton, il lui fallait au moins un doublé pour que les Eagles créent la surprise en Cup. C'est chose faite.

Luciano Slagveer & Sam Larsson

Luciano Slagveer & Sam Larsson

Les gars du Vitesse Arnhem ont fait connaissance avec le duo d'attaque d'Heerenveen, seulement 42 ans à eux deux. Un doublé pour le premier, trois passes décisives pour le second, 4-1 score final. Les bébés flingueurs.

Danijel Subašić (Monaco) Tiens, l'ASM a gagné 1-0 à Lille. En Ligue 1, les Monégasques n'ont plus pris de but depuis 701 minutes. Plus que 496 pour faire tomber le record de Gaëtan Huard. Pour cela, il faudra encore tenir jusqu'au déplacement sur la pelouse de l'ETG, le 7 mars prochain. Chiche ?

Serge Aurier (Côte d'Ivoire) Au PSG, Marquinhos est en train de piquer la place de Van der Wiel sur le flanc droit de la défense. Une situation qui fait d'Aurier un troisième choix. Mais ça, l'ancien Toulousain n'y pense pas encore. Il est trop occupé à faire égaliser Gradel, dans les derniers instants du match face au Mali.

Damien Da Silva (Caen) En enchaînant les 4-1, les Caennais se sentent une âme de poète, en ce début d'année. À l'image de son stoppeur, qui enchaîne aile de pigeon du droit, volée du gauche, pour clore la marque. Comment ça, on l'aime pas, Da Silva ?

Philippe Mexès (Milan) Double étranglement, crochet dans les côtes de Stefano Mauri. Il avait déjà le bronzage artificiel et la coiffure, Philou prouve qu'il a également les skills pour intégrer la WWE.

José Crespo (Cordoue) Est-ce cette pilosité faciale très raisonnablement entretenue qui a fait péter les plombs à Cristiano Ronaldo ? Quoi qu'il en soit, le triple Ballon d'or n'a pas supporté le défenseur, prêté à Cordoue par Bologne, jusqu'à la fin de la rencontre de samedi et lui a envoyé sa manita dans la barbe.

Paul Pogba (Juventus) Virgule du droit, patate du gauche. Toute l'indécence de Pogboum résumée en un but face au Chievo. Son huitième de la saison, toutes compétitions confondues. Déjà.

Niklas Hult (Nice) La même dégaine que Philippe Mexès. Le même maillot, aussi. Mais face à l'OM, le Suédois a préféré le grattage de ballons à l'étranglement. Associé à Nampalys Mendy, le Viking a détruit le milieu de terrain marseillais, avant de s'offrir un but au bout d'un contre d'école. Hult Hogan.

Marco Parolo (Lazio) Il l'aime, ce Milan, Marco. Déjà auteur d'un doublé face aux Rossoneri avec Parme la saison passée, le relayeur a remis ça ce week-end. Une belle manière d'installer la Lazio sur le podium de la Serie A.

Antoine Griezmann (Atlético) Et de deux qui font dix. En y allant de son doublé contre le Rayo Vallecano, le Français passe devant Benzema au classement des buteurs de Liga, et permet aux Colchoneros de rester dans la course à la défense de son titre.

Marouane Chamakh (Crystal Palace) Le Marocain n'avait jusqu'ici marqué qu'une seule fois, cette saison. Sur la pelouse de Southampton, il lui fallait au moins un doublé pour que les Eagles créent la surprise en Cup. C'est chose faite.

Luciano Slagveer & Sam Larsson (Heerenveen) Les gars du Vitesse Arnhem ont fait connaissance avec le duo d'attaque d'Heerenveen, seulement 42 ans à eux deux. Un doublé pour le premier, trois passes décisives pour le second, 4-1 score final. Les bébés flingueurs.

Remplaçants :

Przemysław Tytoń (Elche) Le portier polonais connaît le fond de son but par cœur. Face à Barcelone, il s'y est rendu six fois, pour aller chercher les ballons expédiés par Piqué, Messi, Neymar et Pedro. Un choc, pour Tytoń.

Odion Ighalo (Watford) Blackpool pensait avoir fait le plus dur en menant 2-0 à la pause, sur le terrain de Watford. C'était sans compter sur le réveil brutal des locaux, qui collent sept buts en seconde période. Dont quatre de leur attaquant nigérian, qui n'avait jusqu'ici jamais inscrit plus de six buts en une saison. Aujourd'hui, il en est déjà à onze.

Juan Roman Riquelme (devant un asado) Triste semaine pour le football. Après David Trezeguet, c'est au tour Riquelme, 36 ans, de tirer sa révérence. En hommage, allez tous marcher une heure.

Bruno Gallo (Maritimo) Bruno Vieira Gallo de Oliveira a 26 ans et joue au poste de milieu de terrain au Maritimo Funchal, aux côtés de l'immense Moussa Maazou. Et ce dimanche, son but inscrit à la 32e minute a permis aux siens de battre le FC Porto.

José Izquierdo (Club Bruges) En marge du Classique entre le Standard et Anderlecht, c'est à Bruges que se jouait la suprématie belge, lors du derby entre le Cercle et le Club. Logique respectée, avec la victoire 3-0 du Club, qui reste bien installé en tête du championnat grâce à un doublé de son buteur colombien.



Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vous mettez Izquierdo mais pas un mot sur Laurent Ciman et ce Standard - Anderlecht de folie qui fait des émules même sur les sites anglophones? Bien...
laurentlp Niveau : CFA
Note : 6
Riquelme : "En hommage, allez tous marcher une heure"

Merci, ça va faire ma journée !
United310 Niveau : DHR
Message posté par friquentv2
Vous mettez Izquierdo mais pas un mot sur Laurent Ciman et ce Standard - Anderlecht de folie qui fait des émules même sur les sites anglophones? Bien...


C'est l'équipe type du week-end, on parle des joueurs qui ont marqué le week-end, je vois pas pourquoi on devrait parler de standard-anderlecht ou il n'y a pas eu grand chose d'un point de vue du football. C'était sympa que ciman marque pour son dernier match mais à part ça

Par contre, izquierdo a fait un match énorme et a été le meilleur homme de ce qui est, actuellement, la meilleure équipe de belgique et le leader du championnat belge, faudrait pas l'oublier
"Philou prouve qu'il a également les skills pour intégrer la WWF"
Euh, la WWE plutôt non ?
PhoenixLite Niveau : Loisir
Y a que moi qui ne voit aucune virgule sur le but de Pogba ?
Message posté par deru84
"Philou prouve qu'il a également les skills pour intégrer la WWF"
Euh, la WWE plutôt non ?


Non
Message posté par PhoenixLite
Y a que moi qui ne voit aucune virgule sur le but de Pogba ?


C'est une banane.
Sidibé contre Monaco, qui réussit à faire un -1, comme au baby-foot
LeFouteuxParExcellence Niveau : Loisir
Bony devait y figurer rien que pour son flip flap
"En enchaînant les 4-1, les Caennais se sentent une âme de poète" ahahaha


A moins de vouloir étrangler des pandas, oui.
Sympa la tof de Basquiat sinon
Matthew Bellamy Niveau : District
Sachant que le club de Caen porte le nom d'un poète, ça paraît logique de faire des "4-1".

Et quel but de Da Silva. Seube mérite sa statut devant d'Ornano.
Message posté par bing23


A moins de vouloir étrangler des pandas, oui.
Sympa la tof de Basquiat sinon


http://image.jeuxvideo.com/images/dc/w/wwfadc0b.jpg
Pardonne moi mais google est ton ami tu sais.
Stephan27 Niveau : CFA2
Et Feret ???
Ca vous suffit pas qu'il soit à l'origine des 4 buts de son équipe (1 buts, 3 passes décisives) face à son ancien club qui l'a jeté comme une crotte et derrière, lui fait tout de même une declaration d'amour.
Quitte à foutre un gardien de Ligue 1, vous auriez pu mettre Placide, qui rapporte un point au Stade de Reims contre Lens.


La WWF a été renommée WWE il y a plus de dix ans...
Rosicky a été orgasmique ce week-end, au moins aussi efficace et sûrement plus délicieux à voir jouer que notre Paulo d'amour. Ne pas le voir ici me déçoit un peu, mais c'est le jeu...
Message posté par Stephan27
Et Feret ???
Ca vous suffit pas qu'il soit à l'origine des 4 buts de son équipe (1 buts, 3 passes décisives) face à son ancien club qui l'a jeté comme une crotte et derrière, lui fait tout de même une declaration d'amour.


Moi aussi, j'espérais voir Féret dans cette équipe typ. Tout y était pourtant. Peut-être à la place du milieu de terrain niçois.
Message posté par deru84


La WWF a été renommée WWE il y a plus de dix ans...


Ohlala. Tu devrais écrire à l'auteur en recommandé, parce que ça change tout! Et aussi à Philippe Mexès qui a peut-être déjà envoyé son CV.

Handicapé de l'humour à 80%?
Note : 5
Perso sur l'aile gauche de l'attaque j'aurais mis Alexis Tsipras.

Grosse percée sur la scène européenne ce week end, il remporte la partie haut la main et fait rêver une partie de son pays et de l'Europe.

Pas mal pour une première titularisation.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 24