L'équipe type du week-end

Ce week-end, pendant que des milliers de Français faisaient la queue devant France TV ou le palais de l'Élysée, ces joueurs sont entrés dans le patrimoine mondial du football. Une espèce de musée dans lequel on peut retrouver la carrière de Damien Perquis, l'âme de Diego Costa ou la jeunesse de Totti.

Modififié
5 42
Sur le banc
Ángel
Correa

Ángel Correa

Il n'avait jusqu'ici joué que 25 minutes avec les Colchoneros depuis son arrivée en provenance de San Lorenzo lors de l'été 2014. Une demi-heure plus tard, il a montré sa puissance de feu avec un but et une passe D. Correa du Sud.

Riyad
Mahrez

Riyad Mahrez

Encore un but pour Riyad, que Claudio Ranieri n'hésite plus à comparer à une pierre philosophale. « Tout ce qu'il touche est d'or » , a expliqué le technicien des Foxes. Et au pays de Poudlard et de Voldemort, ce n'est vraiment pas rien. Harriyad Potter à l'école des sorciers.

Kingsley
Coman

Kingsley Coman

Un but pour sa première titularisation avec les Bavarois. Alors pas assez fort pour jouer dans un grand club, le Kingsley ? Come an !

Gonzalo
Higuaín

Gonzalo Higuaín

Son penalty dans les nuages, en mai dernier, avait coûté la qualification en Ligue des champions au Napoli. Pipita avait donc une revanche à prendre et il ne s'est pas manqué. Défi réussi pour Gonzague.

Lassana
Diarra

Lassana Diarra

LASS À L'EURO 2016 BORDEL !!!

Saido
Berahino

Saido Berahino

« Je ne jouerai plus jamais pour West Brom » , avait-il dit. Tu parles ! Buteur décisif ce week-end contre Aston Villa, Saido a prouvé que les vérités d'août ne sont pas celles de septembre. Y a plus de parole !

Mike
Maignan

Mike Maignan

Pour sa première en Ligue 1, Mike a dû remplacer le gardien le plus encensé du championnat français. Sans trembler, il est pourtant allé chercher le penalty de Ntep. Un grand bonheur, chantait Mike Brant. Jusqu'au but du même Paul-Georges, quelques minutes plus tard. En plein cœur de ta jeunesse, Mike.

Gabriel
Paulista

Gabriel Paulista

Quand l'ange Gabriel s'est retrouvé confronté au diable Costa, il en a perdu ses moyens. Dommage, c'est à ce moment précis que l'arbitre a décidé d'ouvrir les yeux. Résultat, Gaby a vu rouge, tandis que Diego Catin a pu continuer à jouer son rôle.

Damien
Perquis

Damien Perquis

Servi par un Sebastian Giovinco encore une fois incroyable avec Toronto, Damien Perquis a inscrit son tout premier but en MLS. Avant de hurler sur un journaliste dans les vestiaires. On ne se permet pas de critiquer l'ancien Sochalien comme ça, non mais.

Kader
Mangane

Kader Mangane

Grâce à Kader, qui a marqué le premier but du Gaz' en Ligue 1, les Corses ont réussi à ne pas faire pire que Metz en 1998/1999. 485 minutes pour un but, ça fait un peu long. On se retrouve dans cinq mois pour la première victoire ?

Karim
Rekik

Karim Rekik

Il a d'abord fait honneur à son look de criminel des rues en sortant les coudes sur le pauvre Valbuena. Puis il a couronné sa prestation en égalisant avec un bon coup de boule. Karim le roi de la kick.

Dimitri
Payet

Dimitri Payet

Une nouvelle fois étincelant lors de la victoire des Hammers à l'Etihad Stadium, Dimitri Payet continue d'affoler la Premier League et d'émoustiller son coach, Slaven Bilić, qui l'a d'ailleurs comparé à David Silva. Assez pour qu'il prenne la clef des champs ? À voir.

Carlos
Lobatón

Carlos Lobatón

Un coup de Lobatón et c'est reparti. Habitué à mater son monde, le Péruvien a récidivé ce week-end… tout en finesse. Un petit lob délicieux à la Totti et le Sporting Cristal premier du championnat péruvien avec 4 victoires en 4 matchs.

Didier
N'Dong

Didier N'Dong

Le Gabonais a sonné les cloches contre Monaco en nettoyant la lucarne de Subašić. Ding-N'Dong.

Anthony
Martial

Anthony Martial

Déjà buteur face à Liverpool, le jeune Anthony a récidivé avec un doublé cette fois-ci. Plus que 200 buts dont un en finale de la Ligue des champions pour que le monde du football reconnaisse que le prix de son transfert était correct, après tout.

Carlos
Bacca

Carlos Bacca

L'ancien pêcheur n'a pas perdu le sens des filets. Son doublé contre Palerme évite au navire milanais de sombrer dans les bas-fonds du classement. Maintenant, il va falloir aller attraper les gros poissons.

Carlos
Tévez

Carlos Tévez

Un match plein pour l'Apache. Deux buts, une victoire et une jambe cassée. Pas la sienne, hein, mais celle d'Ezequiel Ham. Et un carton rouge, donc ? Bah non.

Mike Maignan (Lille) Pour sa première en Ligue 1, Mike a dû remplacer le gardien le plus encensé du championnat français. Sans trembler, il est pourtant allé chercher le penalty de Ntep. Un grand bonheur, chantait Mike Brant. Jusqu'au but du même Paul-Georges, quelques minutes plus tard. En plein cœur de ta jeunesse, Mike.

Gabriel Paulista (Arsenal) Quand l'ange Gabriel s'est retrouvé confronté au diable Costa, il en a perdu ses moyens. Dommage, c'est à ce moment précis que l'arbitre a décidé d'ouvrir les yeux. Résultat, Gaby a vu rouge, tandis que Diego Catin a pu continuer à jouer son rôle.

Damien Perquis (Toronto Football Club) Servi par un Sebastian Giovinco encore une fois incroyable avec Toronto, Damien Perquis a inscrit son tout premier but en MLS. Avant de hurler sur un journaliste dans les vestiaires. On ne se permet pas de critiquer l'ancien Sochalien comme ça, non mais.

Kader Mangane (Gazélec Ajaccio) Grâce à Kader, qui a marqué le premier but du Gaz' en Ligue 1, les Corses ont réussi à ne pas faire pire que Metz en 1998/1999. 485 minutes pour un but, ça fait un peu long. On se retrouve dans cinq mois pour la première victoire ?

Karim Rekik (OM) Il a d'abord fait honneur à son look de criminel des rues en sortant les coudes sur le pauvre Valbuena. Puis il a couronné sa prestation en égalisant avec un bon coup de boule. Karim le roi de la kick.

Dimitri Payet (West Ham) Une nouvelle fois étincelant lors de la victoire des Hammers à l'Etihad Stadium, Dimitri Payet continue d'affoler la Premier League et d'émoustiller son coach, Slaven Bilić, qui l'a d'ailleurs comparé à David Silva. Assez pour qu'il prenne la clef des champs ? À voir.

Carlos Lobatón (Club Sporting Cristal) Un coup de Lobatón et c'est reparti. Habitué à mater son monde, le Péruvien a récidivé ce week-end… tout en finesse. Un petit lob délicieux à la Totti et le Sporting Cristal premier du championnat péruvien avec 4 victoires en 4 matchs.

Didier N'Dong (Lorient) Le Gabonais a sonné les cloches contre Monaco en nettoyant la lucarne de Subašić. Ding-N'Dong.

Anthony Martial (Manchester United) Déjà buteur face à Liverpool, le jeune Anthony a récidivé avec un doublé cette fois-ci. Plus que 200 buts dont un en finale de la Ligue des champions pour que le monde du football reconnaisse que le prix de son transfert était correct, après tout.

Carlos Bacca (Milan AC) L'ancien pêcheur n'a pas perdu le sens des filets. Son doublé contre Palerme évite au navire milanais de sombrer dans les bas-fonds du classement. Maintenant, il va falloir aller attraper les gros poissons.

Carlos Tévez (Boca Juniors) Un match plein pour l'Apache. Deux buts, une victoire et une jambe cassée. Pas la sienne, hein, mais celle d'Ezequiel Ham. Et un carton rouge, donc ? Bah non.

Remplaçants

Ángel Correa (Atlético Madrid) Il n'avait jusqu'ici joué que 25 minutes avec les Colchoneros depuis son arrivée en provenance de San Lorenzo lors de l'été 2014. Une demi-heure plus tard, il a montré sa puissance de feu avec un but et une passe D. Correa du Sud.

Riyad Mahrez (Leicester) Encore un but pour Riyad, que Claudio Ranieri n'hésite plus à comparer à une pierre philosophale. « Tout ce qu'il touche est d'or » , a expliqué le technicien des Foxes. Et au pays de Poudlard et de Voldemort, ce n'est vraiment pas rien. Harriyad Potter à l'école des sorciers.

Kingsley Coman (Bayern Munich) Un but pour sa première titularisation avec les Bavarois. Alors pas assez fort pour jouer dans un grand club, le Kingsley ? Come an !

Gonzalo Higuaín (Napoli) Son penalty dans les nuages, en mai dernier, avait coûté la qualification en Ligue des champions au Napoli. Pipita avait donc une revanche à prendre et il ne s'est pas manqué. Défi réussi pour Gonzague.

Lassana Diarra (OM) LASS À L'EURO 2016 BORDEL !!!

Saido Berahino (West Bromwich) « Je ne jouerai plus jamais pour West Brom » , avait-il dit. Tu parles ! Buteur décisif ce week-end contre Aston Villa, Saido a prouvé que les vérités d'août ne sont pas celles de septembre. Y a plus de parole !

Jimmy Briand (Guingamp) Une passe décisive et un but pour Jimmy, et pas n'importe quel goal ! Une bicyclette du plus grand effet, comme il aime en planter tous les 4 ans, avant l'Euro. Jimmy veut qu'on le paye cash et comptant.

Francesco Totti (AS Roma) Et voilà. 300 buts avec l'AS Roma pour Il Capitano. Un beau but ? Non, tout pourri : offert par le gardien Consigli (qui n'en est pas à son coup d'essai face à la Roma) et hors-jeu. Mais Francesco est au-dessus des lois, non ?



Par Gabriel Cnudde et Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

John-Claude Dassier : "I talked to Saido"
Lass Diarra à la place de Cabaye dans les 11 titulaires de l'équipe de France? Ok ca fait deux matchs qu'il nous fait le Diarra mais vous en pensez quoi?
Message posté par Etche
Lass Diarra à la place de Cabaye dans les 11 titulaires de l'équipe de France? Ok ca fait deux matchs qu'il nous fait le Diarra mais vous en pensez quoi?


Cabaye fait un excellent début de saison en ce moment, la différence ? Il joue 8 son vrai poste, et bizarrement il est bien meilleur. Le jour ou Deschamps (et Blanc) aura compris que Cabaye ne sera jamais un regista on aura fait un grand pas.
Lass a pris sa retraite internationale en 2013
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Damien Perquis (l'autre) mérite également de figurer dans l'équipe type vu son match de dingo avec Valenciennes.
GalateaTêtenjoy Niveau : CFA
Là où Lassana Diarra s'impose comme une très belle solution pour l'Euro 2016 (à condition qu'il maintienne son niveau de forme, ce qui est très probable, il va même monter en puissance pendant quelques semaines, c'est seulement son quatrième match après un an sans jouer), c'est qu'il est un vrai 6 et qu'il joue dans une équipe qui joue en 4-3-3 comme le schéma de l'EdF. Cabaye en effet n'est ni un 6 défensif, ni un regista, Schneiderlin qui sera du voyage a plus l'ahbitude de jouer avec un deuxième milieu axial (qu'il soit plus défensif ou offensif) : Wanyama à Southampton, Carrick ou Schweinsteiger à Manchester. Alors que Diarra depuis 4 matchs, au-delà du niveau de jeu enthousiasmant, a le profil qui manque à cette équipe de France et permettrait à Pogba et/ou Matuidi de monter aux avant postes sans qu'on se découvre. Il ma paraît être le candidat le plus évident au poste de milieu pointe basse.
Message posté par loukas94
Lass a pris sa retraite internationale en 2013


Bah non, il a arrêté d'être sélectionné, d'un commun accord avec la Desch', et bien conscient que ça n'avait pas de sens. Jouer en Russie dans un club obscur, puis ne pas jouer du tout, rien de choquant. Là il est de retour au premier plan, tel un patron. La question que je me pose c'est pas de savoir s'il va réintégrer l'EdF (avec ses performances et la pression médiatique, DD va être obligé de le reprendre), c'est si des gros clubs vont se positionner après son Euro de papa, si Marseille parviendra à le retenir, et surtout, si lui même aura la volonté de rester. Vu ce qu'il dégage (maturité, humilité,...) je pense qu'il sera éternellement reconnaissant envers l'OM et restera plus d'une saison.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
Il manque à mon avis Valbuena pour son match de daron hier soir qui méritait d'être récompensé par un but qui aurait rendu encore plus dantesque une soirée déjà brûlante ! Le mec fait raquer le club pour 500000 € et se barre derrière avec la caisse du match ! Mouarff
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
On ne va pas se mentir hein, si Diarra joue comme ça, il nous le faut en EDF !

Mais c'est que 4 matchs sur 7, il me semble. Alors, reparlons-en dans 1 mois ou deux.
Et un second "Mais", c'est Deschamps le sélectionneur et je n'ai pas l'impression qu'il veuille changer son groupe.
Pour un jeune et préparer l'avenir, à première vue ouais, mais pour une mec de 30 ans, c'est moins sûr, malheureusement.
Le keltois Niveau : CFA2
Message posté par TsouinTsouin
On ne va pas se mentir hein, si Diarra joue comme ça, il nous le faut en EDF !

Mais c'est que 4 matchs sur 7, il me semble. Alors, reparlons-en dans 1 mois ou deux.
Et un second "Mais", c'est Deschamps le sélectionneur et je n'ai pas l'impression qu'il veuille changer son groupe.
Pour un jeune et préparer l'avenir, à première vue ouais, mais pour une mec de 30 ans, c'est moins sûr, malheureusement.


Je serai d'accord avec toi si c'était un jeune joueur. Si on s'enflammait sur 4 matchs d'un mec qui sort de nulle part et qui 4 bons matchs avec un dernier hors dans un choc.

Mais là, il s'agit de Lassana Diarra le mec qui te sortait les mêmes matchs avant de partir en Russie.

J'étais heureux de le voir signer à l'Om et je le suis encore plus de le revoir jouer à ce niveau.
C'est vraiment un bon joueur qui pourrait vraiment faire du bien pour l'Euro.
gunners25 Niveau : DHR
Avant de parler de Lass Diarra qui certes enchainent les matchs mais ne rejoue au plus haut niveau que depuis quelques semaines, j'aimerai bien qu'on m'explique pourquoi DD snobe un mec comme Coquelin qui a réussi à donner un équilibre à une équipe à lui seul et qui est indéboulonnable au milieu d'Arsenal.
un mec derrière son PC Niveau : National
Message posté par el peruano loco
Il manque à mon avis Valbuena pour son match de daron hier soir qui méritait d'être récompensé par un but qui aurait rendu encore plus dantesque une soirée déjà brûlante ! Le mec fait raquer le club pour 500000 € et se barre derrière avec la caisse du match ! Mouarff


Je pense que pour la sécurité de tous, heuresement que Valbuena n' pas marqué sur sa reprise. Le con aurait célébré son but, le virage serait descendu sur la pelouse, Labrune aurait profité de l'agitation pour en mettre une à Aulas, qui en tombant sur Abou Diaby lui aurait fait les croisés.
Note : 3
Message posté par gunners25
Avant de parler de Lass Diarra qui certes enchainent les matchs mais ne rejoue au plus haut niveau que depuis quelques semaines, j'aimerai bien qu'on m'explique pourquoi DD snobe un mec comme Coquelin qui a réussi à donner un équilibre à une équipe à lui seul et qui est indéboulonnable au milieu d'Arsenal.


Parce qu'Arsenal est pas une équipe de haut niveau ?
Concernant Coman, c'est vraiment prometteur ses débuts, la blessure de Robben permet vraiment de lui laisser la place. en plus on sent que les autres joueurs font tout pour qu'il se sentent bien (je sais pas trop si il arrive à communiquer, vu qu'il n'y a pas de francophone dans l'équipe actuellement).

(mais sinon c'était la première titularisation de Kimmich, qui visiblement est vraiment un crack).
Faut arrêter avec Lass s'il revient en EDF avec un milieu Matuidi et Pogba on revient à la mauvaise époque de Domenech et ses 3 milieux défensifs...
Pogba-Diarra-Matuidi?
Ca va sentir bon l'offensive votre équipe...

En Allemagne, on prend un ailier (Schweinteiger) et on en fait un milieu relayeur. En France, on prend un milieu relayeur et on en fait un offensif. Deux cultures.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Le milieu Piogba-Diarra-Matuidi me fait pas bander non plus, mais ne dites pas que c'est défensif..

Matuidi et Pogba passent leur temps à monter pour amener le surnombre en attaque
Ben justement si tu mets Diarra t'est plus obligé de mettre Matuidi pour couvrir l'incapacité de Cabaye à jouer en 6, donc tu peux le virer et mettre Payet à la place. Après c'est sur, pour ca il faut que Deschamps se rende compte que Payet est le meilleur 10 que la France ait en ce moment (après Fekir, certes, mais ce n'est pas une option en ce moment) et accepte de le faire jouer.
Et au passage, Cabaye il apporte quoi que ce soit niveau offensif en EDF actuellement (j'ai bien dit en EDF) ? Franchement Même Diarra apporte plus offensivement à l'OM.
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par nicos
Ben justement si tu mets Diarra t'est plus obligé de mettre Matuidi pour couvrir l'incapacité de Cabaye à jouer en 6, donc tu peux le virer et mettre Payet à la place. Après c'est sur, pour ca il faut que Deschamps se rende compte que Payet est le meilleur 10 que la France ait en ce moment (après Fekir, certes, mais ce n'est pas une option en ce moment) et accepte de le faire jouer.
Et au passage, Cabaye il apporte quoi que ce soit niveau offensif en EDF actuellement (j'ai bien dit en EDF) ? Franchement Même Diarra apporte plus offensivement à l'OM.


Cabaye est très bon, mais comme dit plus haut il ne jouait pas à sa place (en EDF comme au psg). Mets Payet en 6 tu verras ça sera pareil..

Après pour le meilleur entre le deux au poste de 8, j'ai pas d'avis. Mais de toutes façons j'ai vraiment du mal à imaginer Deschamps enlever Pogba ou Matuidi
Message posté par paul.la.poulpe


Cabaye est très bon, mais comme dit plus haut il ne jouait pas à sa place (en EDF comme au psg). Mets Payet en 6 tu verras ça sera pareil..

Après pour le meilleur entre le deux au poste de 8, j'ai pas d'avis. Mais de toutes façons j'ai vraiment du mal à imaginer Deschamps enlever Pogba ou Matuidi


Ben non justement c'est pas mon propos, en gros je propose un milieu Diarra (6), Pogba/Matuidi (ou meme Cabaye) (8), Payet (10). Non je ne propose pas de faire jouer Payet en 6, ce serait une put*** d'hérésie en effet ^^
Effectivement tout le coeur du problème c'est que Deschamps est trop borné (ou trop couard, au choix) pour sortir Pogba ou Matuidi du 11.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Fatale Foudre
5 42