En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Les super pouvoirs de Rémy Vercoutre, la délicatesse de Shinji Kagawa et même les grands compas d'Éder. Ces gens-là forment l'équipe type du week-end.

Modififié
Sur le banc
Steve Mandanda
Steve
Mandanda

Steve Mandanda

Un penalty arrêté, des claquettes à tout-va et même des plongeons à la Bernard Lama... À Nice, il a été solaire avec son maillot aux couleurs du Brésil.

Samuel Grandsir
Samuel
Grandsir

Samuel Grandsir

Le néo-international espoir tricolore a fait de Loïc Perrin sa chose. Une semaine après avoir marqué le but vainqueur à Metz, son accélération du tonnerre lui permet d'offrir une passe décisive à Bryan Pelé lors de la victoire 2-1 face aux Verts.

Eder
Eder

Eder

Prêté dans la capitale russe, le Portugais Éder vient de marquer son deuxième but en autant de matchs de championnat de Russie. Le vert et le rouge lui vont si bien.

Luis Alberto
Luis
Alberto

Luis Alberto

Le jeune Espagnol a chipé à Neymar la palme du plus beau coup du week-end en nettoyant la toile d'araignée des cages de Sassuolo. Un doublé pour l'ailier laziale.

Nolan Roux
Nolan
Roux

Nolan Roux

Acte I : une faute discutable dans la surface, penalty. Acte II : Nolan Roux croit égaliser à la 90e+4. Acte III : penalty à retirer, des joueurs sont rentrés dans la surface. Acte IV : Nolan Roux s’élance à nouveau, il frappe... au-dessus ! Nantes-Metz, cette tragédie.

Souleymane Camara
Souleymane
Camara

Souleymane Camara

Il est entré à un quart d’heure de la fin contre Monaco. Il a offert le match nul à la Paillade à la 90e+2. Comme un ouragan souley sunlight de Louis-II.

Rémy Vercoutre
Rémy
Vercoutre

Rémy Vercoutre

C’est (encore) l’histoire d’une montre qui sonne pour un but imaginaire. Comme Cédric Carrasso il y a quelques mois, il semble que le gardien caennais ait fait bugger la goal-line technology. « J’ai même demandé s'il ne fallait pas que je change la couleur de mon maillot » , expliquera-t-il au micro de Canal +. Ouf, Amaury Delerue a finalement annulé le but ...

Caroline Garcia
Caroline
Garcia

Caroline Garcia

Pendant que sa « meilleure amie » Kiki Mladenović se fait rouster semaine après semaine, Caroline Garcia et ses coups droits de championne ont accroché le tournoi de Wuhan, en Chine – l'équivalent d'un Masters 1000. En finale, elle a bataillé pendant près de trois heures face à l'Australienne Ashleigh Barty (6-7(3), 7-6(4), 6-2). Bim, la Française remonte aux portes du top 15 à la ...

Franck Béria
Franck
Béria

Franck Béria

Nouveau directeur adjoint du football professionnel au LOSC, Franck Béria est encore un capitaine des Dogues dans l’âme. Samedi soir, à Amiens, il s’est tout de suite joint aux secours pour aider les blessés, avant de ramener l’ensemble des joueurs lillois devant les supporters.

Fabián Rinaudo
Fabián
Rinaudo

Fabián Rinaudo

Le défenseur de Gimnasia La Plata a concédé le penalty le plus risible du week-end en demandant un six-mètres. Morale de l’histoire : ne pas sortir ses doigts devant Lanús.

Benoît Assou-Ekotto
Benoît
Assou-Ekotto

Benoît Assou-Ekotto

« Vous êtes nuls à chier ! Je le touche pas, tu comprends ça ? » Benoît Assou-Ekotto s’est encore fait des copains chez les arbitres. Deuxième carton rouge en trois matchs. Costaud.

Shinji Kagawa
Shinji
Kagawa

Shinji Kagawa

La douceur du week-end est à l’actif du Japonais. Une panenka marquée dans le jeu à Augsburg. On n’avait pas vu un gardien souffrir autant depuis Casillas face à Robben au Mondial 2014.

Marek Hamšík
Marek
Hamšík

Marek Hamšík

Sept victoires en sept matchs pour son Napoli en Serie A. Un but qui le rapproche à une petite unité du record de Maradona. La vita è bella pour le Slovaque.

Marouane Fellaini
Marouane
Fellaini

Marouane Fellaini

Une grosse touffe, deux buts, 90% de passes réussies dans l'entrejeu. Le Belge a encore montré son nom avec les pouces au public d'Old Trafford.

Kevin De Bruyne
Kevin De
Bruyne

Kevin De Bruyne

Aux grands hommes, les grands rendez-vous. Le Belge a été monstrueux dans le choc de la Premier League entre Chelsea et City. Quel plaisir pour lui de nettoyer la lucarne de celui qui lui avait piqué sa copine.

Harry Kane
Harry
Kane

Harry Kane

Quel buteur ! Encore un doublé qui pue la classe pour le striker de Tottenham, sur la pelouse d’Huddersfield. Sept buts marqués en une semaine, rien que ça. Le festival de Kane ne s’arrête donc jamais.

Neymar
Neymar

Neymar

Habituellement, Malcom fout le boxon dans les défenses de Ligue 1. Samedi, au Parc, il a regardé son « idole » avec des gros yeux avant de demander un selfie à la fin. « Il est trop fort, comme d’hab’ » , a-t-il dit. Fan 2.

Gardien

Rémy Vercoutre (Caen) C’est (encore) l’histoire d’une montre qui sonne pour un but imaginaire. Comme Cédric Carrasso il y a quelques mois, il semble que le gardien caennais ait fait bugger la goal-line technology. « J’ai même demandé s'il ne fallait pas que je change la couleur de mon maillot » , expliquera-t-il au micro de Canal +. Ouf, Amaury Delerue a finalement annulé le but imaginaire.

Et s'il fallait vraiment y voir plus clair :

Défenseurs

Caroline Garcia Pendant que sa « meilleure amie » Kiki Mladenović se fait rouster semaine après semaine, Caroline Garcia et ses coups droits de championne ont accroché le tournoi de Wuhan, en Chine – l'équivalent d'un Masters 1000. En finale, elle a bataillé pendant près de trois heures face à l'Australienne Ashleigh Barty (6-7(3), 7-6(4), 6-2). Bim, la Française remonte aux portes du top 15 à la WTA.

Franck Béria (LOSC) Nouveau directeur adjoint du football professionnel au LOSC, Franck Béria est encore un capitaine des Dogues dans l’âme. Samedi soir, à Amiens, il s’est tout de suite joint aux secours pour aider les blessés, avant de ramener l’ensemble des joueurs lillois devant les supporters.

Fabián Rinaudo (Gimnasia la Plata) Le défenseur de Gimnasia La Plata a concédé le penalty le plus risible du week-end en demandant un six-mètres. Morale de l’histoire : ne pas sortir ses doigts devant Lanús.

Benoît Assou-Ekotto (FC Metz) « Vous êtes nuls à chier ! Je le touche pas, tu comprends ça ? » Benoît Assou-Ekotto s’est encore fait des copains chez les arbitres. Deuxième carton rouge en trois matchs. Costaud.


Milieux

Shinji Kagawa (Borussia Dortmund) La douceur du week-end est à l’actif du Japonais. Une panenka marquée dans le jeu à Augsburg. On n’avait pas vu un gardien souffrir autant depuis Casillas face à Robben au Mondial 2014.

Marek Hamšík (Naples) Sept victoires en sept matchs pour son Napoli en Serie A. Un but qui le rapproche à une petite unité du record de Maradona. La vita è bella pour le Slovaque.

Marouane Fellaini (Manchester United) Une grosse touffe, deux buts, 90% de passes réussies dans l'entrejeu. Le Belge a encore montré son nom avec les pouces au public d'Old Trafford.


Attaquants

Kevin De Bruyne (Manchester City) Aux grands hommes, les grands rendez-vous. Le Belge a été monstrueux dans le choc de la Premier League entre Chelsea et City. Quel plaisir pour lui de nettoyer la lucarne de celui qui lui avait piqué sa copine.

Harry Kane (Tottenham) Quel buteur ! Encore un doublé qui pue la classe pour le striker de Tottenham, sur la pelouse d’Huddersfield. Sept buts marqués en une semaine, rien que ça. Le festival de Kane ne s’arrête donc jamais.

Neymar (PSG) Habituellement, Malcom fout le boxon dans les défenses de Ligue 1. Samedi, au Parc, il a regardé son « idole » avec des gros yeux avant de demander un selfie à la fin. « Il est trop fort, comme d’hab’ » , a-t-il dit. Fan 2.


Remplaçants

Steve Mandanda (Marseille) Un penalty arrêté, des claquettes à tout-va et même des plongeons à la Bernard Lama... À Nice, il a été solaire avec son maillot aux couleurs du Brésil.

Samuel Grandsir (ESTAC) Le néo-international espoir tricolore a fait de Loïc Perrin sa chose. Une semaine après avoir marqué le but vainqueur à Metz, son accélération du tonnerre lui permet d'offrir une passe décisive à Bryan Pelé lors de la victoire 2-1 face aux Verts.

Eder (Lokomotiv Moscou) Prêté dans la capitale russe, le Portugais Éder vient de marquer son deuxième but en autant de matchs de championnat de Russie. Le vert et le rouge lui vont si bien.

Luis Alberto (Lazio) Le jeune Espagnol a chipé à Neymar la palme du plus beau coup du week-end en nettoyant la toile d'araignée des cages de Sassuolo. Un doublé pour l'ailier laziale.

Nolan Roux (FC Metz) Acte I : une faute discutable dans la surface, penalty. Acte II : Nolan Roux croit égaliser à la 90e+4. Acte III : penalty à retirer, des joueurs sont rentrés dans la surface. Acte IV : Nolan Roux s’élance à nouveau, il frappe... au-dessus ! Nantes-Metz, cette tragédie.

Souleymane Camara (Montpellier) Il est entré à un quart d’heure de la fin contre Monaco. Il a offert le match nul à la Paillade à la 90e+2. Comme un ouragan souley sunlight de Louis-II.



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
il y a 3 heures Les maillots du PSG floqués en mandarin 10 il y a 8 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 12 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end