En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Bilan

L’équipe type du week-end

Du rouge, des buts, de la politique et un peu de boxe : l’équipe type du week-end regorge de champions. Et le banc des remplaçants est tout aussi riche.

Modififié
Sur le banc
<img src= Sérgio Conceição">

Sérgio Conceição

Sérgio Conceição

« Gna gna gna, changer d’entraîneur ça sert à rien.  » Il est trop tôt pour dire que l’arrivée de Conceição a transformé les Canaris, mais le comportement est pour l’instant tout autre. Deux victoires méritées en deux matchs, que demander de plus ?

<img src= Milan Biševac">

Milan Biševac

Milan Biševac

Voir Rami. Sauf que lui s’est mangé un rouge direct pour avoir balancé une gifle. La réaction de son entraîneur ? « C'est l'expulsion de Biševac qui nous met en difficulté. Même à dix contre onze, on a eu des situations, même si on prend le deuxième but dans la foulée. Ça nous coûte très très cher. Comment voulez-vous que je ne lui en veuille pas ?  » Benjamin Mendy aime ...

<img src= Dries Mertens">

Dries Mertens

Dries Mertens

Un quadruplé, comme ça. Clairement l’homme fort du Napoli en ce moment.

<img src= Douglas Costa">

Douglas Costa

Douglas Costa

Quelle praline ! Son but vainqueur permet au Bayern de reprendre la tête et de régaler les yeux. Un chef-d’œuvre.

<img src= Jérémy Ménez">

Jérémy Ménez

Jérémy Ménez

Voir Rami. Sauf que c’est son équipe qui en a pris quatre. La réaction de son entraîneur ? «  C'est une preuve d'immaturité. On ne peut pas plaider une erreur de jeunesse. C'est totalement inexplicable.  »

<img src= Marco Reus">

Marco Reus

Marco Reus

Dans la catégorie carton rouge toujours, voilà Reus qui a écopé de son premier en 209 apparitions avec les deux Borussia. Beau score.

<img src= Jessy Moulin">

Jessy Moulin

Jessy Moulin

«  Ô rage ! ô désespoir ! » En participant à son premier match de Ligue 1 depuis le 29 mai 2011, le remplaçant de Ruffier pensait se faire plaisir. Loupé : expulsé au bout de dix minutes après une sortie mal maîtrisée, Moulin n’en a pas eu le temps. Au moins, il n’a pas encaissé de but.

<img src= César Azpilicueta">

César Azpilicueta

César Azpilicueta

Première passe décisive de la saison en Premier League pour lui. Seulement ? Oui, mais Azpi est désormais un défenseur central. Et représente peut-être le meilleur élément de la ligne de trois protégeant Courtois, qui enchaîne les clean sheets. Qui l’aurait cru ?

<img src= Dante">

Dante

Dante

Oui, Balotelli a flanqué un doublé. Reste que Dante est le vrai patron du leader du championnat. Une omniprésence et une sérénité impressionnantes.

<img src= Adil Rami">

Adil Rami

Adil Rami

Certes, Séville a bouffé Málaga tout cru (4-1). N’empêche que le Français a réussi à prendre deux cartons jaunes totalement idiots dans la même minute, alors que le score était de 4-0. « Rami a trop protesté » , a reconnu Sampaoli. Bien vu.

<img src= Gérard Filoche">

Gérard Filoche

Gérard Filoche

À gauche, toute ! L’homme le plus extrême du Parti socialiste a vu sa candidature à la primaire rejeter. Du coup, il a fait appel aux dons pour défendre son appel. Offensif.

<img src= Danny Latza">

Danny Latza

Danny Latza

Un triplé pour le milieu défensif. Tranquillement. Auteur de tous les buts de sa team face à Hambourg, il lui a clairement donné les trois points. Verratti peut donc prendre exemple.

<img src= Saúl Ñíguez">

Saúl Ñíguez

Saúl Ñíguez

C’est une habitude. Quand le milieu marque, c’est rarement de moche manière. Alors quand en plus, ce but permet de donner la victoire à ses potes, c’est encore plus kiffant. Merci l’artiste.

<img src= Bernard Hopkins">

Bernard Hopkins

Bernard Hopkins

Dans le milieu de la boxe, il est le plus vieux champion du monde de l'histoire dans la catégorie des mi-lourds. À cinquante et un ans, il a enfin mis un terme définitif à sa carrière. « Je pense que les spectateurs ont vu une nouvelle fois que je me suis battu jusqu'au bout, comme le guerrier que j'ai toujours été.  » Même s'il a perdu.

<img src= Zlatan Ibrahimović">

Zlatan Ibrahimović

Zlatan Ibrahimović

« C'est le genre de joueur qui n'a rien à prouver à personne, mais quand il décide de venir en Angleterre sur la fin de sa carrière, dans le championnat le plus difficile, il a prouvé qu'il était surhumain dans sa mentalité. Ce qu'il fait est fantastique. À trente-cinq ans... Je pense que tout attaquant de vingt-cinq ans rêve de venir en Premier League et d'impressionner comme il le fait. » Comme partout où il passe, celui qui a planté un doublé ce ...

<img src= Gonzalo Higuaín">

Gonzalo Higuaín

Gonzalo Higuaín

Quel goal... Turin va encore choper le titre, et Pipita n’y sera pas pour rien.

<img src= Álvaro Negredo">

Álvaro Negredo

Álvaro Negredo

Les amateurs de PL l’avaient vu partir avec une certaine amertume, tant son passage avec City avait été convaincant. Ils retrouvent aujourd’hui l’attaquant à Boro, une équipe de standing bien inférieure, mais avec toujours le même instinct de buteur. Deux caramels de plus samedi, ce qui monte son total à cinq cette saison. Pas mal.

Gardien

Jessy Moulin (Saint-Étienne) : «  Ô rage ! ô désespoir ! » En participant à son premier match de Ligue 1 depuis le 29 mai 2011, le remplaçant de Ruffier pensait se faire plaisir. Loupé : expulsé au bout de dix minutes après une sortie mal maîtrisée, Moulin n’en a pas eu le temps. Au moins, il n’a pas encaissé de but.

Défenseurs

César Azpilicueta (Chelsea) : Première passe décisive de la saison en Premier League pour lui. Seulement ? Oui, mais Azpi est désormais un défenseur central. Et représente peut-être le meilleur élément de la ligne de trois protégeant Courtois, qui enchaîne les clean sheets. Qui l’aurait cru ?

Dante (Nice) : Oui, Balotelli a flanqué un doublé. Reste que Dante est le vrai patron du leader du championnat. Une omniprésence et une sérénité impressionnantes.

Adil Rami (Séville) : Certes, Séville a bouffé Málaga tout cru (4-1). N’empêche que le Français a réussi à prendre deux cartons jaunes totalement idiots dans la même minute, alors que le score était de 4-0. « Rami a trop protesté » , a reconnu Sampaoli. Bien vu.

Gérard Filoche (France) : À gauche, toute ! L’homme le plus extrême du Parti socialiste a vu sa candidature à la primaire rejeter. Du coup, il a fait appel aux dons pour défendre son appel. Offensif.

Milieux

Danny Latza (Mayence) : Un triplé pour le milieu défensif. Tranquillement. Auteur de tous les buts de sa team face à Hambourg, il lui a clairement donné les trois points. Verratti peut donc prendre exemple.

Saúl Ñíguez (Atlético de Madrid) : C’est une habitude. Quand le milieu marque, c’est rarement de moche manière. Alors quand en plus, ce but permet de donner la victoire à ses potes, c’est encore plus kiffant. Merci l’artiste.

Vidéo

Bernard Hopkins (États-Unis) : Dans le milieu de la boxe, il est le plus vieux champion du monde de l'histoire dans la catégorie des mi-lourds. À cinquante et un ans, il a enfin mis un terme définitif à sa carrière. « Je pense que les spectateurs ont vu une nouvelle fois que je me suis battu jusqu'au bout, comme le guerrier que j'ai toujours été.  » Même s'il a perdu.

Attaquants

Zlatan Ibrahimović (Manchester United) : « C'est le genre de joueur qui n'a rien à prouver à personne, mais quand il décide de venir en Angleterre sur la fin de sa carrière, dans le championnat le plus difficile, il a prouvé qu'il était surhumain dans sa mentalité. Ce qu'il fait est fantastique. À trente-cinq ans... Je pense que tout attaquant de vingt-cinq ans rêve de venir en Premier League et d'impressionner comme il le fait. » Comme partout où il passe, celui qui a planté un doublé ce week-end impose la dépendance. Quelqu’un pour contredire les propos de Mourinho ?

Gonzalo Higuaín (Juventus Turin) : Quel goal... Turin va encore choper le titre, et Pipita n’y sera pas pour rien.

Vidéo

Álvaro Negredo (Middlesbough) : Les amateurs de PL l’avaient vu partir avec une certaine amertume, tant son passage avec City avait été convaincant. Ils retrouvent aujourd’hui l’attaquant à Boro, une équipe de standing bien inférieure, mais avec toujours le même instinct de buteur. Deux caramels de plus samedi, ce qui monte son total à cinq cette saison. Pas mal.

Sur le banc

Sérgio Conceição (Nantes) : « Gna gna gna, changer d’entraîneur ça sert à rien.  » Il est trop tôt pour dire que l’arrivée de Conceição a transformé les Canaris, mais le comportement est pour l’instant tout autre. Deux victoires méritées en deux matchs, que demander de plus ?

Milan Biševac (Metz) : Voir Rami. Sauf que lui s’est mangé un rouge direct pour avoir balancé une gifle. La réaction de son entraîneur ? « C'est l'expulsion de Biševac qui nous met en difficulté. Même à dix contre onze, on a eu des situations, même si on prend le deuxième but dans la foulée. Ça nous coûte très très cher. Comment voulez-vous que je ne lui en veuille pas ?  » Benjamin Mendy aime ça.

Dries Mertens (Naples) : Un quadruplé, comme ça. Clairement l’homme fort du Napoli en ce moment.

Douglas Costa (Bayern Munich) : Quelle praline ! Son but vainqueur permet au Bayern de reprendre la tête et de régaler les yeux. Un chef-d’œuvre.

Jérémy Ménez (Bordeaux) : Voir Rami. Sauf que c’est son équipe qui en a pris quatre. La réaction de son entraîneur ? «  C'est une preuve d'immaturité. On ne peut pas plaider une erreur de jeunesse. C'est totalement inexplicable.  »

Marco Reus (Borussia Dortmund) : Dans la catégorie carton rouge toujours, voilà Reus qui a écopé de son premier en 209 apparitions avec les deux Borussia. Beau score.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) : Même un peu plus loin des caméras, le Portugais fait trembler les filets et gagner Madrid. Le récent Ballon d’or a frappé à trois reprises en finale de Coupe du monde des clubs, dont deux fois pendant la prolongation. Et a ainsi encore battu un record.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 8 heures OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4
il y a 8 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 30 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 21 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16
À lire ensuite
Le derby pour le Barça