Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

Le onze du Paris Saint-Germain aurait-il eu sa place dans l'équipe type du week-end ? Non. Car il y a bien meilleur. Et surtout bien pire.

Modififié
Sur le banc
Adrian Mutu
Adrian
Mutu

Adrian Mutu

L’ancien striker de Chelsea a toujours aimé la ligne blanche. Alors, il vient de passer derrière pour démarrer sa reconversion d’entraîneur. Désormais, c’est lui qui fixe les amendes.

Arsène Wenger
Arsène
Wenger

Arsène Wenger

N’a jamais été aussi proche de la fin. La preuve ? Il n’avait encore jamais subi cinq défaites consécutives loin de ses bases en Premier League. Chose faite avec le revers concédé à Newcastle. Et derrière, Burnley menace. Méfiance...

Olivier Giroud
Olivier
Giroud

Olivier Giroud

À ce train-là, les Blues vont commencer à se demander pourquoi ils ont mis le paquet sur Álvaro Morata en début de saison, et pas sur un autre avant-centre... Alors que l’ex-champion d’Angleterre en titre perdait 2-0 sur le terrain de Southampton, le Français a fait son apparition à l’heure de jeu. Résultats : un doublé en huit petites minutes, et un succès 2-3. Il a signé pour combien de temps, au fait ...

La MSF
La
MSF

La MSF

3-0, un but chacun, une invincibilité à domicile qui court toujours pour les Reds (personne ne peut en dire autant en Angleterre). Avec une mention spéciale pour Sadio Mané, meilleur buteur sénégalais de l’histoire de la Premier League. Un petit mime pour fêter ça ?

Ben Yedder
Ben
Yedder

Ben Yedder

Huit minutes. C’est le temps qu’il a fallu à Giroud pour planter un doublé. Et c’est aussi le temps qu’il a fallu à Ben Yedder pour écoper d’un carton rouge. Deux salles, deux ambiances.

Hugo Lloris
Hugo
Lloris

Hugo Lloris

Cela commence à devenir gênant. Pas de bourde pour cette fois, mais une sortie peu inspirée et maladroite dans les pieds de Raheem Sterling. Faute en dehors de la surface, penalty, ficelle. La fameuse loi des séries.

Mathieu Debuchy
Mathieu
Debuchy

Mathieu Debuchy

Deux questions. Numéro un : est-ce que le défenseur qui a inscrit le plus de buts au sein des cinq grands championnats européens en 2018 peut rater une Coupe du monde ? Numéro deux : la blessure de Djibril Sidibé est-elle grave ?

Rod Salka
Rod
Salka

Rod Salka

Qui sème la haine récolte la violence. Muni de son short défendant le mur anti-migrants de Donald Trump, le boxeur s’est définitivement fait désosser dès le sixième round. Personne ne le plaindra.

Milos Forman
Milos
Forman

Milos Forman

Un hommage à celui qui a réalisé l’un des meilleurs films de tous les temps. Parti voler bien au-dessus d’un nid de coucou.

David Alaba
David
Alaba

David Alaba

BOOM ! Son 18e but en Bundesliga, Alaba se le rappellera !

Douglas Costa
Douglas
Costa

Douglas Costa

Trois passes décisives sur les trois buts de la Vieille Dame. Rien que ça. Détail : il n’est entré en jeu qu’à la 44e minute à la place de Miralem Pjanić. Comme quoi, une blessure peut aussi être considérée comme une bonne nouvelle.

Dimitri Payet
Dimitri
Payet

Dimitri Payet

Un monstre de générosité. L’ancien titulaire des Bleus a peut-être perdu en spectacle, mais pas en efficacité. Encore double passeur contre Troyes. Fais pas le con, Didier.

Isco
Isco

Isco

Le combiné but (sur coup franc)/assist. Une première pour lui cette saison. Simplissime, le foot.

Memphis Depay
Memphis
Depay

Memphis Depay

Un combo comme Isco. Mine de rien, le Hollandais est impliqué sur dix des onze dernières réalisations de l’OL. Depay ne kiffe peut-être pas la Ligue 1 à la folie, mais il apprécie visiblement la Ligue des champions. Pas de chance pour l’OM.

Kevin Volland
Kevin
Volland

Kevin Volland

Un petit triplé pour la route. Le Bayer, troisième du rallye de Bundesliga, se porte bien avec Kevin au Vollan(d).

Lassad Nouioui
Lassad
Nouioui

Lassad Nouioui

La triste histoire du week-end. Pris d’un malaise cardiaque durant l’entraînement de samedi, l’attaquant serait dans un état stable. Mais sa vie reste en danger. Il est trop tôt pour rejoindre Forman, petit gars.

Gardien

Hugo Lloris (Tottenham) : Cela commence à devenir gênant. Pas de bourde pour cette fois, mais une sortie peu inspirée et maladroite dans les pieds de Raheem Sterling. Faute en dehors de la surface, penalty, ficelle. La fameuse loi des séries.


Défenseurs

Mathieu Debuchy (Saint-Étienne) : Deux questions. Numéro un : est-ce que le défenseur qui a inscrit le plus de buts au sein des cinq grands championnats européens en 2018 peut rater une Coupe du monde ? Numéro deux : la blessure de Djibril Sidibé est-elle grave ?

Rod Salka (États-Unis) : Qui sème la haine récolte la violence. Muni de son short défendant le mur anti-migrants de Donald Trump, le boxeur s’est définitivement fait désosser dès le sixième round. Personne ne le plaindra.

Manchester amer

Milos Forman (Tchéquie) : Un hommage à celui qui a réalisé l’un des meilleurs films de tous les temps. Parti voler bien au-dessus d’un nid de coucou.

David Alaba (Bayern Munich) : BOOM ! Son 18e but en Bundesliga, Alaba se le rappellera !


Milieux de terrain

Douglas Costa (Juventus) : Trois passes décisives sur les trois buts de la Vieille Dame. Rien que ça. Détail : il n’est entré en jeu qu’à la 44e minute à la place de Miralem Pjanić. Comme quoi, une blessure peut aussi être considérée comme une bonne nouvelle.

Dimitri Payet (Marseille) : Un monstre de générosité. L’ancien titulaire des Bleus a peut-être perdu en spectacle, mais pas en efficacité. Encore double passeur contre Troyes. Fais pas le con, Didier.

Isco (Real Madrid) : Le combiné but (sur coup franc)/assist. Une première pour lui cette saison. Simplissime, le foot.

Vidéo

Memphis Depay (Lyon) : Un combo comme Isco. Mine de rien, le Hollandais est impliqué sur dix des onze dernières réalisations de l’OL. Depay ne kiffe peut-être pas la Ligue 1 à la folie, mais il apprécie visiblement la Ligue des champions. Pas de chance pour l’OM.


Attaquants

Kevin Volland (Bayer Leverkusen) : Un petit triplé pour la route. Le Bayer, troisième du rallye de Bundesliga, se porte bien avec Kevin au Vollan(d).

Lassad Nouioui (Toledo) : La triste histoire du week-end. Pris d’un malaise cardiaque durant l’entraînement de samedi, l’attaquant serait dans un état stable. Mais sa vie reste en danger. Il est trop tôt pour rejoindre Forman, petit gars.


Sur le banc

Adrian Mutu (FC Voluntari) : L’ancien striker de Chelsea a toujours aimé la ligne blanche. Alors, il vient de passer derrière pour démarrer sa reconversion d’entraîneur. Désormais, c’est lui qui fixe les amendes.

Arsène Wenger (Arsenal) : N’a jamais été aussi proche de la fin. La preuve ? Il n’avait encore jamais subi cinq défaites consécutives loin de ses bases en Premier League. Chose faite avec le revers concédé à Newcastle. Et derrière, Burnley menace. Méfiance...

Olivier Giroud (Chelsea) : À ce train-là, les Blues vont commencer à se demander pourquoi ils ont mis le paquet sur Álvaro Morata en début de saison, et pas sur un autre avant-centre... Alors que l’ex-champion d’Angleterre en titre perdait 2-0 sur le terrain de Southampton, le Français a fait son apparition à l’heure de jeu. Résultats : un doublé en huit petites minutes, et un succès 2-3. Il a signé pour combien de temps, au fait ?

La MSF (Liverpool) : 3-0, un but chacun, une invincibilité à domicile qui court toujours pour les Reds (personne ne peut en dire autant en Angleterre). Avec une mention spéciale pour Sadio Mané, meilleur buteur sénégalais de l’histoire de la Premier League. Un petit mime pour fêter ça ?

Vidéo

Ben Yedder (Séville) : Huit minutes. C’est le temps qu’il a fallu à Giroud pour planter un doublé. Et c’est aussi le temps qu’il a fallu à Ben Yedder pour écoper d’un carton rouge. Deux salles, deux ambiances.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 2 heures Un quintuple sauvetage fou en FA Trophy 3 il y a 2 heures La gendarmerie saisit 500g de résine de cannabis à l'effigie de CR7 20
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Le grand quiz du week-end