L'équipe type du week-end

En ce week-end du 15 août, généralement synonyme de vacances (ou de villes désertes), certains ont eu envie de se divertir. À l'instar des joueurs de Bilbao, énormes, de Gignac, buteur, ou encore du portier Adrian, en version kamikaze.

4 15
Sur le banc
Régis
Brouard

Régis Brouard

Il y en a un qui n'est pas revenu aussi reposé que le reste de la plèbe de ses vacances. En une semaine, Régis a eu le temps de se prendre le chou avec un journaliste en conférence de presse et de vouloir se faire Olivier Echouafni. C'est un peu un comportement de voyou tout ça.

Vincent
Aboubakar

Vincent Aboubakar

Faire oublier le départ de Jackson Martínez à l'Atlético Madrid, ce n'est pas une mission facile. Mais Vincent Aboubakar est un homme plein de ressources et de surprises. La preuve ? Il a inscrit un doublé ce week-end face à Guimarães pour le premier match des Dragões.

Yohan
Mollo

Yohan Mollo

« Ceux qui me connaisse save pourquoi j'ai fait ce choix pa besoin d'inventer des violons. » Oui, puis pas besoin de pisser dans une rumeur non plus. Pierre qui roule bain qui mousse et tutti quanti. Faudrait faire attention à pas pousser papa dans l'eau du bain, merde !

Kamil
Grosicki

Kamil Grosicki

Auteur d'un but exceptionnel face à Montpellier (1-0), Grosicki a déclenché une vive polémique : l'a-t-il fait exprès ou pas ? Pour couper court aux rumeurs, Kamil Oualeh a affirmé qu'il avait bel et bien frappé au but. Et mis en garde Zlatan. Le problème, c'est que Zlatan, lui, n'a pas besoin de se justifier sur Twitter quand il met des buts de dingue.

Henrik
Mkhitaryan

Henrik Mkhitaryan

Pour essayer de faire concurrence au rouleau compresseur bavarois, le Borussia se devait de bien lancer sa saison. C'est chose faite, avec une victoire prometteuse (4-0) et un doublé de sa gâchette arménienne. Charles Azanvour réfléchirait à une chanson.

Adrián

Adrián

Le gardien de West Ham devient le premier joueur de football à figurer à la fois dans l'équipe type et dans celle de la World Wrestling Entertainment. Un high kick extrêmement bien placé dans le bas du ventre, et un carton rouge logique, forçant son défenseur, Carl Jenkinson, à enfiler les gants.

Marcus
Kane

Marcus Kane

Parce qu'il voulait prouver qu'en Irlande du Nord, quelques bons footballeurs se cachaient derrière les moutons, le latéral gauche a inscrit le but du week-end. Contrôle, jongle, volée aux trente mètres, lucarne. Et si Belfast de Boney M lui était dédicacée ?

Nat
Borchers

Nat Borchers

Les hipsters ont quitté les Starbucks et abandonné les magasins de graines pour oiseaux, ils sont désormais sur les terrains de football. Et Nat Borchers est leur chef. Avec sa barbe majestueuse, le défenseur a crucifié son ancienne équipe, le Real Salt Lake, dans les arrêts de jeu d'un match fou. Ouais, le RSL était devenu trop mainstream.

Vincent
Kompany

Vincent Kompany

Alors qu'il déclarait craindre Eden Hazard et qu'il lui souhaitait même quelques problèmes gastriques pour la rencontre au sommet de la Premier League, ce dimanche, c'est finalement bien lui, Vincent Kompany, qui a posé des problèmes à son compatriote. Pellegrini frappe fort.

Jérémy
Morel

Jérémy Morel

Après avoir été admiré par les fan boys de Bielsa pour une bonne moitié de saison, Jérémy a décidé de montrer à tout le monde ce qu'il avait vraiment dans le ventre. C'est sans doute de se retrouver sur le même terrain que Valbuena qui l'a rendu nostalgique. Au final, il ne peuvent plus se cacher : Jérémy et le ballon se détestent.

Adnan
Januzaj

Adnan Januzaj

Malgré son but décisif face à Aston Villa, vendredi soir, Adnan n'a vraisemblablement pas convaincu le Pélican, qui lui reproche ses trop nombreuses pertes de balle. Un peu comme quand tu as préparé un bon repas à ta copine et qu'elle te reproche de ne pas avoir assez bien passé l'aspirateur. L'amour vache.

Rivaldo

Rivaldo

24 ans, 16 clubs, 74 sélections avec le Brésil, un palmarès long comme le bras, dont une Coupe du monde et un Ballon d'or en 1999. Rivaldo, c'était un numéro 10 d'exception, techniquement au-dessus du lot. C'était également un finisseur hors pair et un athlète à la longévité incroyable. « Je m'appelle Rivaldo Vitor Borba Ferreira, joueur à la retraite, mais amoureux du football avant ...

Stefano
Mauri

Stefano Mauri

Il est finalement de retour. Un mois après l'annonce de son départ, l'emblématique capitaine de la Lazio est finalement revenu chez lui. Libéré du poids de l'affaire du Calcioscommesse, Stefano Mauri devrait signer un nouveau contrat avec le club romain, pour le plus grand bonheur des Laziali.

Aritz
Aduriz

Aritz Aduriz

Raphaël Varane doit être content, les Catalans de Bilbao ont massacré Barcelone lors de la finale aller de la Supercoupe d'Espagne (4-0). Tout ça grâce à un Aritz Aduriz au-dessus du lot, auteur d'un hat trick. Voler la vedette à Messi, ce n'est quand même pas donné à tout le monde.

André-Pierre
Gignac

André-Pierre Gignac

Il n'a peut-être pas gagné la Copa Libertadores, mais Dédé a la belle vie en championnat, où il a encore inscrit un triplé ce week-end. Et quand on voit comme le public l'a acclamé, on comprend un peu mieux son choix de carrière. Seul problème, le commentateur, qui l'a encore appelé Jean-Pierre Gignac.

Samuel
Eto'o

Samuel Eto'o

Après un passage compliqué à la Sampdoria, Samuel voulait se relancer en Turquie, chez les nouveaux riches d'Antalyaspor. C'est chose faite. Premier match, et doublé pour le Camerounais. Un slalom, puis une frappe, et une énorme volée pour casser la cage. Facile.

Adrián (West Ham) Le gardien de West Ham devient le premier joueur de football à figurer à la fois dans l'équipe type et dans celle de la World Wrestling Entertainment. Un high kick extrêmement bien placé dans le bas du ventre, et un carton rouge logique, forçant son défenseur, Carl Jenkinson, à enfiler les gants.

Marcus Kane (Glentoran) Parce qu'il voulait prouver qu'en Irlande du Nord, quelques bons footballeurs se cachaient derrière les moutons, le latéral gauche a inscrit le but du week-end. Contrôle, jongle, volée aux trente mètres, lucarne. Et si Belfast de Boney M lui était dédicacée ?

Nat Borchers (Portland Timbers) Les hipsters ont quitté les Starbucks et abandonné les magasins de graines pour oiseaux, ils sont désormais sur les terrains de football. Et Nat Borchers est leur chef. Avec sa barbe majestueuse, le défenseur a crucifié son ancienne équipe, le Real Salt Lake, dans les arrêts de jeu d'un match fou. Ouais, le RSL était devenu trop mainstream.

Vincent Kompany (Manchester City) : Alors qu'il déclarait craindre Eden Hazard et qu'il lui souhaitait même quelques problèmes gastriques pour la rencontre au sommet de la Premier League, ce dimanche, c'est finalement bien lui, Vincent Kompany, qui a posé des problèmes à son compatriote. Pellegrini frappe fort.

Jérémy Morel (Olympique lyonnais) : Après avoir été admiré par les fan boys de Bielsa pour une bonne moitié de saison, Jérémy a décidé de montrer à tout le monde ce qu'il avait vraiment dans le ventre. C'est sans doute de se retrouver sur le même terrain que Valbuena qui l'a rendu nostalgique. Au final, il ne peuvent plus se cacher : Jérémy et le ballon se détestent.

Adnan Januzaj (Manchester United) Malgré son but décisif face à Aston Villa, vendredi soir, Adnan n'a vraisemblablement pas convaincu le Pélican, qui lui reproche ses trop nombreuses pertes de balle. Un peu comme quand tu as préparé un bon repas à ta copine et qu'elle te reproche de ne pas avoir assez bien passé l'aspirateur. L'amour vache.

Rivaldo (Mogi Mirim) 24 ans, 16 clubs, 74 sélections avec le Brésil, un palmarès long comme le bras, dont une Coupe du monde et un Ballon d'or en 1999. Rivaldo, c'était un numéro 10 d'exception, techniquement au-dessus du lot. C'était également un finisseur hors pair et un athlète à la longévité incroyable. « Je m'appelle Rivaldo Vitor Borba Ferreira, joueur à la retraite, mais amoureux du football avant tout. »

Stefano Mauri (Lazio) Il est finalement de retour. Un mois après l'annonce de son départ, l'emblématique capitaine de la Lazio est finalement revenu chez lui. Libéré du poids de l'affaire du Calcioscommesse, Stefano Mauri devrait signer un nouveau contrat avec le club romain, pour le plus grand bonheur des Laziali.

Aritz Aduriz (Athletic Bilbao) : Raphaël Varane doit être content, les Catalans de Bilbao ont massacré Barcelone lors de la finale aller de la Supercoupe d'Espagne (4-0). Tout ça grâce à un Aritz Aduriz au-dessus du lot, auteur d'un hat trick. Voler la vedette à Messi, ce n'est quand même pas donné à tout le monde.

André-Pierre Gignac (Tigres) Il n'a peut-être pas gagné la Copa Libertadores, mais Dédé a la belle vie en championnat, où il a encore inscrit un triplé ce week-end. Et quand on voit comme le public l'a acclamé, on comprend un peu mieux son choix de carrière. Seul problème, le commentateur, qui l'a encore appelé Jean-Pierre Gignac.

Samuel Eto'o (Antalyaspor) Après un passage compliqué à la Sampdoria, Samuel voulait se relancer en Turquie, chez les nouveaux riches d'Antalyaspor. C'est chose faite. Premier match, et doublé pour le Camerounais. Un slalom, puis une frappe, et une énorme volée pour casser la cage. Facile.

Remplaçants

Régis Brouard (Niort) : Il y en a un qui n'est pas revenu aussi reposé que le reste de la plèbe de ses vacances. En une semaine, Régis a eu le temps de se prendre le chou avec un journaliste en conférence de presse et de vouloir se faire Olivier Echouafni. C'est un peu un comportement de voyou tout ça.

Vincent Aboubakar (FC Porto) Faire oublier le départ de Jackson Martínez à l'Atlético Madrid, ce n'est pas une mission facile. Mais Vincent Aboubakar est un homme plein de ressources et de surprises. La preuve ? Il a inscrit un doublé ce week-end face à Guimarães pour le premier match des Dragões.

Yohan Mollo (Académie française) « Ceux qui me connaisse save pourquoi j'ai fait ce choix pa besoin d'inventer des violons. » Oui, puis pas besoin de pisser dans une rumeur non plus. Pierre qui roule bain qui mousse et tutti quanti. Faudrait faire attention à pas pousser papa dans l'eau du bain, merde !

Kamil Grosicki (Stade rennais) Auteur d'un but exceptionnel face à Montpellier (1-0), Grosicki a déclenché une vive polémique : l'a-t-il fait exprès ou pas ? Pour couper court aux rumeurs, Kamil Oualeh a affirmé qu'il avait bel et bien frappé au but. Et mis en garde Zlatan. Le problème, c'est que Zlatan, lui, n'a pas besoin de se justifier sur Twitter quand il met des buts de dingue.

Henrik Mkhitaryan (Borussia Dortmund) Pour essayer de faire concurrence au rouleau compresseur bavarois, le Borussia se devait de bien lancer sa saison. C'est chose faite, avec une victoire prometteuse (4-0) et un doublé de sa gâchette arménienne. Charles Azanvour réfléchirait à une chanson.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Guesswhosback Niveau : Loisir
Pas d Aguero ou de toure ?
Vous n'y êtes pas allés Mollo avec Yohan !
Mr Parigo Niveau : DHR
Sinon les mecs, toutes les semaines on va avoir au "Pas Untel". C'est un Onze type, pas un 100 type.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Le commentaire sur Yohan Mollo il y a bon dos de la cuillère n'empêche ! Le gars quand y parle français on dirait de l'espagnol la vache !

Et puis tant que la cruche va dans l'eau c'est qu'elle est prise, inutile de broyer du noir pour faire un dessin, surtout qu'aux pays des borgnes aveugles, c'est pas le royaume des rois mages !


Et vice et versa.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Oui ben ça fait partie du truc que de discuter les choix de la rédaction dans l'espace prévu à cet effet. C'est à ça qu'il sert aussi.
Message posté par ToxikCheese
Le commentaire sur Yohan Mollo il y a bon dos de la cuillère n'empêche ! Le gars quand y parle français on dirait de l'espagnol la vache !

Et puis tant que la cruche va dans l'eau c'est qu'elle est prise, inutile de broyer du noir pour faire un dessin, surtout qu'aux pays des borgnes aveugles, c'est pas le royaume des rois mages !


Et vice et versa.


ou vissez vers ça, comme on dit chez Ikea.
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Guesswhosback
Pas d Aguero ou de toure ?


le kun? 1 but pour 5 occaz franches .. on a vu meilleure comme perf.
on peut quand même pas dire qu'il fait gagner son équipe sur ce match, y a 3-0 à l'arrivée!
dans ce cas tu mets le gardien de Chelsea qui lui a fait une perf XXL pour maintenir son équipe à flot pendant 80mn en bâchant Aguero plus d'une fois notamment quoi ..


Sinon MERCI SF pour Rivaldo, ce commentaire en hommage tape juste !
il laisse orpheline une génération amoureux du barca hollandais "jeu direct" de VanGaal ... qui ne gagnait rien pourtant malgré cette série folle en C1 de 17 matchs d'affilé sans défaite #fierté et/ou amoureux notamment de la selecao 2002 "jogabonito" (l'été de mes 18 ans.. pas près d'oublier ce show, ce festival) illustrée par ma photo, une attaque faite de 3 ballons d'or en somme, rare et surpuissant.

#parabéns #respeito #obrigadoportudo e #eterna la momie <3
y a bien que l'arrêt de Messi qui me fera autant de peine !


D'ailleurs à ce propos, désolé mais Aduriz n'a quand même pas réussi une performance de la trempe de celle de Messi contre Séville hein ... qui lui n'était pas à domicile contre une équipe A'prime !
c'est mignon de gagner une super coupe, en ayant été champion à la base de rien du tout justement -_-


Sinon eto'O fils sera lui aussi éternel pour certains dont je fais partie ^^
celui qui était le meilleur 9 au monde entre 2005 et 2010 (ça semble subjectif, mais 3 C1 parlent pour lui).
ToxikCheese Niveau : Loisir
et une pensée pour Ben Arfa qui a régalé les supporters Niçois !
Aritz Aduriz mériterait largement sa place en seleccion.
Le mec est hyper juste balle au pied, dans ses appels, son jeu de tête et tout.
Le match contre le Real, qui permet au Barça de passer devant, c'est encore lui grâce à un fabuleux coup de tête, qui donne la victoire.

C'est peut être pas l'avenir de la sélection espagnole, mais il a largement le niveau.
Très bon 9!
Soirée Hatem Niveau : DHR
D'accord avec djadjo.Un des tout meilleurs 9 de Liga.L'espagnol qui a marqué le plus de buts en Liga la saison dernière, une intelligence de jeu, un gros jeu de tête et beaucoup de sang froid devant le but.Ce mec est comme le bon vin ou Makelele il se bonifie avec le temps...et dire qu'il a 34 ans !
Message posté par Frenchies


le kun? 1 but pour 5 occaz franches .. on a vu meilleure comme perf.
on peut quand même pas dire qu'il fait gagner son équipe sur ce match, y a 3-0 à l'arrivée!
dans ce cas tu mets le gardien de Chelsea qui lui a fait une perf XXL pour maintenir son équipe à flot pendant 80mn en bâchant Aguero plus d'une fois notamment quoi ..


Sinon MERCI SF pour Rivaldo, ce commentaire en hommage tape juste !
il laisse orpheline une génération amoureux du barca hollandais "jeu direct" de VanGaal ... qui ne gagnait rien pourtant malgré cette série folle en C1 de 17 matchs d'affilé sans défaite #fierté et/ou amoureux notamment de la selecao 2002 "jogabonito" (l'été de mes 18 ans.. pas près d'oublier ce show, ce festival) illustrée par ma photo, une attaque faite de 3 ballons d'or en somme, rare et surpuissant.

#parabéns #respeito #obrigadoportudo e #eterna la momie <3
y a bien que l'arrêt de Messi qui me fera autant de peine !


D'ailleurs à ce propos, désolé mais Aduriz n'a quand même pas réussi une performance de la trempe de celle de Messi contre Séville hein ... qui lui n'était pas à domicile contre une équipe A'prime !
c'est mignon de gagner une super coupe, en ayant été champion à la base de rien du tout justement -_-


Sinon eto'O fils sera lui aussi éternel pour certains dont je fais partie ^^
celui qui était le meilleur 9 au monde entre 2005 et 2010 (ça semble subjectif, mais 3 C1 parlent pour lui).


A 18 ans, on a parfois une vision idyllique de la réalité; le brésil n'est plus "jogabonito" comme tu dis depuis un certain coup de pied au but de fernandez au mexique.
Le show que tu as cru apercevoir dans cette selecao n'en était pas vraiment un, malgré son excellent effectif et fût nettement inférieur à ceux proposés en 86 et surtout en 82, par exemple.
Message posté par Frenchies


le kun? 1 but pour 5 occaz franches .. on a vu meilleure comme perf.
on peut quand même pas dire qu'il fait gagner son équipe sur ce match, y a 3-0 à l'arrivée!
dans ce cas tu mets le gardien de Chelsea qui lui a fait une perf XXL pour maintenir son équipe à flot pendant 80mn en bâchant Aguero plus d'une fois notamment quoi ..


Sinon MERCI SF pour Rivaldo, ce commentaire en hommage tape juste !
il laisse orpheline une génération amoureux du barca hollandais "jeu direct" de VanGaal ... qui ne gagnait rien pourtant malgré cette série folle en C1 de 17 matchs d'affilé sans défaite #fierté et/ou amoureux notamment de la selecao 2002 "jogabonito" (l'été de mes 18 ans.. pas près d'oublier ce show, ce festival) illustrée par ma photo, une attaque faite de 3 ballons d'or en somme, rare et surpuissant.

#parabéns #respeito #obrigadoportudo e #eterna la momie <3
y a bien que l'arrêt de Messi qui me fera autant de peine !


D'ailleurs à ce propos, désolé mais Aduriz n'a quand même pas réussi une performance de la trempe de celle de Messi contre Séville hein ... qui lui n'était pas à domicile contre une équipe A'prime !
c'est mignon de gagner une super coupe, en ayant été champion à la base de rien du tout justement -_-


Sinon eto'O fils sera lui aussi éternel pour certains dont je fais partie ^^
celui qui était le meilleur 9 au monde entre 2005 et 2010 (ça semble subjectif, mais 3 C1 parlent pour lui).


Hey le rageux, Aduriz a mis un triplé au Barça à 34 ans, rien à ajouter. Et te caches pas derrière l'excuse du A', Messi, Dani Alves, Suarez, Ter Stegen... Étaient titulaires.
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par anti


Hey le rageux, Aduriz a mis un triplé au Barça à 34 ans, rien à ajouter. Et te caches pas derrière l'excuse du A', Messi, Dani Alves, Suarez, Ter Stegen... Étaient titulaires.


ouais 5 sur 11, si c'est pas A prime ça c'est quoi ? le 5 type ?
c'est du foot coco pas du basket -_-

ptin de mauvaise fois.

et que c'était à domicile pour Aduriz (pas pour Messi contre Séville) c'est un fait hein ... pas une interprétation/excuse "de rageux" !
Andreï Rublev Niveau : Loisir
C'est vrai que Aduriz est un des 9 les plus sous- cotés d'Europe.
en Liga, t'as:
1-Suarez
2-Aduriz
3-Jackson Martinez
4-Alcacer
5-tout le reste
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Andreï Rublev
C'est vrai que Aduriz est un des 9 les plus sous- cotés d'Europe.
en Liga, t'as:
1-Suarez
2-Aduriz
3-Jackson Martinez
4-Alcacer
5-tout le reste


Aduriz:
2005 - 12 buts
2006 - 9 buts (25 ans)
2007 - 8 buts
2008 - 11 buts
2009 - 13 buts
2010 - 14 buts
2011 - 9 buts (30 ans)
2012 - 18 buts
2013 - 18 buts
...
clairement sous côté !
on se demande pourquoi le Real n'a pas mis 40 patates sur lui entre ses 25 et 30 piges, il y aurait été Ballon d'or easy.




bêtes de trolls sur ce site on s'en lassera jamais <333
(ou de gros Benz-haters de m*rde c'est selon)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 15