L'équipe type du week-end

Faîtes vos jeux... Rien ne va plus ! Un peu partout en Europe, ce week-end est venu mettre un bazar pas possible dans les classements. En Espagne, le Real se rapproche un peu plus du Barça, tandis qu'en Italie, la Lazio grille la politesse à la Roma. Outre-Manche, United détruit City et grimpe sur le podium. Le podium, justement, les Marseillais lui ont dit au revoir, dimanche soir. Bref, tout a bougé. Et ces 11-là n'y sont pas pour rien.

Modififié
3 30
Sur le banc
Yannick
Bolasie

Yannick Bolasie

En inscrivant en onze minutes le premier triplé de l'histoire du club londonien en Premier League, Bolasie a offert la victoire à son club contre Sunderland. Du coup, Crystal Palace se retrouve tout en haut de la deuxième moitié de tableau. Alors qu'on voyait plus les Eagles en bas. Ah Yannick, ces soirées-là…

Rui
Faria

Rui Faria

Les Queens Park Rangers jouent chaque semaine leur survie en Premier League. Et ce week-end, Chelsea a certainement anéanti les espoirs des Rangers. L'adjoint de Mourinho, Rui Faria, est venu célébrer le but de Fàbregas juste devant le coach dépité de QPR. The stupid one.

José
Mauri

José Mauri

« C'est le plus beau jour de ma vie. » Oui, on veut bien le croire. À 18 ans, le jeune Parmesan est allé planter le but de la victoire devant son public face au leader incontesté de la Serie A. Quand on connaît les galères actuelles du club de Parme, on se dit que cette victoire, elle doit vraiment faire du bien.

Sergio
Agüero

Sergio Agüero

Voilà qui aurait pu être un week-end parfait pour le Kun. Ouvrir le score face à l'ennemi juré et inscrire son centième but face à l'ennemi juré, ça sentait bon la belle histoire. Oui mais voilà, les dix autres Citizens n'étaient clairement pas faits du même bois qu'Agüero. Tant pis pour eux. Et pour lui.

Florian
Thauvin

Florian Thauvin

Poli et courtois, le jeune Florian a voulu saluer l'actionnaire majoritaire du club qui l'emploie. Mais Margarita Louis-Dreyfus, aka C18, l'a complètement ignoré. Dès que le vent soufflera, je repartira. Dès que les vents tourneront, nous nous en allerons...

Souleymane
Diawara

Souleymane Diawara

Après Le Havre, Sochaux, Charlton, Bordeaux, Marseille et Nice, Souleymane a découvert ce week-end le Football Club des Baumettes. Son équipe a réussi à jouer dans des espaces très exigus, sans toutefois parvenir à passer au travers des barreaux de la défense adverse. Dommage.

Nahuel
Guzmán

Nahuel Guzmán

Tu te souviens quand tu envoyais au goal le mec le moins technique du groupe ? Bah là, c'est tout le contraire. Guzmán, qui fait désormais partie de la selection argentine de Tata Martino, s'est illustré avec un superbe slalom lors du match contre Cruz Azul. Se faire dribbler par un gardien, le vrai coup dur au moral.

Danilo

Danilo

Déjà buteur la semaine dernière, Danilo sait comment dire au revoir. À la baguette une nouvelle fois lors du déplacement à Rio Ave, la prochaine star de la Maison Blanche permet à son équipe de s'assurer une belle victoire et de rester dans le sillage du Benfica. Dani Brillant.

Eliaquim
Mangala

Eliaquim Mangala

Kompany blessé à la mi-temps, le défenseur le plus cher de l'histoire est entré pour absolument tout rater. Fautif sur le quatrième but de Manchester United, Mangala a traîné son boule sur Old Trafford. Eliaquim Kardashian.

Emir
Spahić

Emir Spahić

Dans le monde arabe, l'émir donne les ordres. Alors quand un stadier n'a pas envie d'obéir, Spahić se donne le droit de lui mettre un coup de boule. Résultat ? Il est viré et se retrouve sans club pour la fin de la saison. Nolan Roux peut peut-être essayer de voir si y a moyen au LOSC, non ?

Franck
Tabanou

Franck Tabanou

Il offre la victoire aux Verts contre Nantes d'une splendide frappe du gauche. Sauf que Tabanou ne s'en souviendra peut-être pas. Heurté par son coéquipier Loïc Perrin, trois minutes après son but, Franck est sorti KO. Tout ça pour être le seul à briller. C'est moche, Loïc.

Antonio
Candreva

Antonio Candreva

Finalement, à part le titre, rien n'est joué en Serie A. Auteur d'une belle frappe, Candreva a bien aidé sa Lazio à chiper la deuxième place à la Roma, tenue en échec sur la pelouse du Torino. Elle va être belle, la lutte pour cette deuxième place.

Dimitri
Payet

Dimitri Payet

Après la défaite de l'OM à Chaban-Delmas, Dimitri Payet a dû en avaler, du venin. Parce que ce dimanche soir, le Marseillais a tout fait. Des accélérations, des dribbles, des extérieurs... Bref, le match plein. En vain. La fin de saison de Marseille ressemble à la disparition d'un philosophe. Avec l'OM dans le rôle de Socrate, et Varela dans le rôle de la ciguë.

Josuha
Guilavogui

Josuha Guilavogui

Sauf surprise d'ici à la fin de la saison, il faudra compter sur les Loups de Wolfsburg en Ligue des champions l'année prochaine. Lors de la victoire sur le terrain d'Hambourg, Guilavogui s'est permis d'inscrire son premier but en Bundesliga. Cocorico !

Germán
Denis

Germán Denis

La semaine dernière, c'est le Chilien Mauricio Pinilla qui s'était permis de claquer un retourné. Contre Sassuolo, l'Argentin Germán Denis y est allé de son doublé, avec une superbe bicyclette. L'Atalanta s'éloigne de la zone rouge, à 7 points de Cesena, premier relégable. Germán of the match.

Zlatan
Ibrahimović

Zlatan Ibrahimović

C'était comme le dernier jour de l'année scolaire pour Ibra, contre Bastia. Avant son mois sabbatique, le Z est venu s'amuser avec ses petits collègues et humilier la classe des plus petits. Un doublé et une passe décisive pour Cavani. Bonnes vacances !

Santi
Mina

Santi Mina

Un jour, Dieu ordonna à Santi de miner. Et Santi Mina. À quatre reprises, même. Histoire de bien enfoncer le Rayo Vallecano lors de la victoire 6 buts à 1 des siens. À seulement 19 ans, il t'apprend que le samedi soir, y a mieux à faire que d'aller se mettre une boîte en club. Oui, il faut regarder du football.

Nahuel Guzmán (Tigres) : Tu te souviens quand tu envoyais au goal le mec le moins technique du groupe ? Bah là, c'est tout le contraire. Guzmán, qui fait désormais partie de la selection argentine de Tata Martino, s'est illustré avec un superbe slalom lors du match contre Cruz Azul. Se faire dribbler par un gardien, le vrai coup dur au moral.

Danilo (Porto) : Déjà buteur la semaine dernière, Danilo sait comment dire au revoir. À la baguette une nouvelle fois lors du déplacement à Rio Ave, la prochaine star de la Maison Blanche permet à son équipe de s'assurer une belle victoire et de rester dans le sillage du Benfica. Dani Brillant.

Eliaquim Mangala (Manchester City) : Kompany blessé à la mi-temps, le défenseur le plus cher de l'histoire est entré pour absolument tout rater. Fautif sur le quatrième but de Manchester United, Mangala a traîné son boule sur Old Trafford. Eliaquim Kardashian.

Emir Spahić (sans club) : Dans le monde arabe, l'émir donne les ordres. Alors quand un stadier n'a pas envie d'obéir, Spahić se donne le droit de lui mettre un coup de boule. Résultat ? Il est viré et se retrouve sans club pour la fin de la saison. Nolan Roux peut peut-être essayer de voir si y a moyen au LOSC, non ?

Franck Tabanou (Saint-Étienne) : Il offre la victoire aux Verts contre Nantes d'une splendide frappe du gauche. Sauf que Tabanou ne s'en souviendra peut-être pas. Heurté par son coéquipier Loïc Perrin, trois minutes après son but, Franck est sorti KO. Tout ça pour être le seul à briller. C'est moche, Loïc.

Antonio Candreva (Lazio Rome) : Finalement, à part le titre, rien n'est joué en Serie A. Auteur d'une belle frappe, Candreva a bien aidé sa Lazio à chiper la deuxième place à la Roma, tenue en échec sur la pelouse du Torino. Elle va être belle, la lutte pour cette deuxième place.

Dimitri Payet (Olympique de Marseille) : Après la défaite de l'OM à Chaban-Delmas, Dimitri Payet a dû en avaler, du venin. Parce que ce dimanche soir, le Marseillais a tout fait. Des accélérations, des dribbles, des extérieurs... Bref, le match plein. En vain. La fin de saison de Marseille ressemble à la disparition d'un philosophe. Avec l'OM dans le rôle de Socrate, et Varela dans le rôle de la ciguë.

Josuha Guilavogui (Wolfsburg) : Sauf surprise d'ici à la fin de la saison, il faudra compter sur les Loups de Wolfsburg en Ligue des champions l'année prochaine. Lors de la victoire sur le terrain d'Hambourg, Guilavogui s'est permis d'inscrire son premier but en Bundesliga. Cocorico !

Germán Denis (Atalanta Bergame) : La semaine dernière, c'est le Chilien Mauricio Pinilla qui s'était permis de claquer un retourné. Contre Sassuolo, l'Argentin Germán Denis y est allé de son doublé, avec une superbe bicyclette. L'Atalanta s'éloigne de la zone rouge, à 7 points de Cesena, premier relégable. Germán of the match.

Zlatan Ibrahimović (Paris Saint-Germain) : C'était comme le dernier jour de l'année scolaire pour Ibra, contre Bastia. Avant son mois sabbatique, le Z est venu s'amuser avec ses petits collègues et humilier la classe des plus petits. Un doublé et une passe décisive pour Cavani. Bonnes vacances !

Santi Mina (Celta Vigo) : Un jour, Dieu ordonna à Santi de miner. Et Santi Mina. À quatre reprises, même. Histoire de bien enfoncer le Rayo Vallecano lors de la victoire 6 buts à 1 des siens. À seulement 19 ans, il t'apprend que le samedi soir, y a mieux à faire que d'aller se mettre une boîte en club. Oui, il faut regarder du football.

Remplaçants

Yannick Bolasie (Crystal Palace) : En inscrivant en onze minutes le premier triplé de l'histoire du club londonien en Premier League, Bolasie a offert la victoire à son club contre Sunderland. Du coup, Crystal Palace se retrouve tout en haut de la deuxième moitié de tableau. Alors qu'on voyait plus les Eagles en bas. Ah Yannick, ces soirées-là…

Rui Faria (Chelsea) : Les Queens Park Rangers jouent chaque semaine leur survie en Premier League. Et ce week-end, Chelsea a certainement anéanti les espoirs des Rangers. L'adjoint de Mourinho, Rui Faria, est venu célébrer le but de Fàbregas juste devant le coach dépité de QPR. The stupid one.

José Mauri (Parme) : « C'est le plus beau jour de ma vie. » Oui, on veut bien le croire. À 18 ans, le jeune Parmesan est allé planter le but de la victoire devant son public face au leader incontesté de la Serie A. Quand on connaît les galères actuelles du club de Parme, on se dit que cette victoire, elle doit vraiment faire du bien.

Sergio Agüero (Manchester City) : Voilà qui aurait pu être un week-end parfait pour le Kun. Ouvrir le score face à l'ennemi juré et inscrire son centième but face à l'ennemi juré, ça sentait bon la belle histoire. Oui mais voilà, les dix autres Citizens n'étaient clairement pas faits du même bois qu'Agüero. Tant pis pour eux. Et pour lui.

Florian Thauvin (Olympique de Marseille) : Poli et courtois, le jeune Florian a voulu saluer l'actionnaire majoritaire du club qui l'emploie. Mais Margarita Louis-Dreyfus, aka C18, l'a complètement ignoré. Dès que le vent soufflera, je repartira. Dès que les vents tourneront, nous nous en allerons...

Souleymane Diawara (OGC Nice) : Après Le Havre, Sochaux, Charlton, Bordeaux, Marseille et Nice, Souleymane a découvert ce week-end le Football Club des Baumettes. Son équipe a réussi à jouer dans des espaces très exigus, sans toutefois parvenir à passer au travers des barreaux de la défense adverse. Dommage.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

tacle_tibia Niveau : Ligue 1
doublé de griezmann avec l'athletico ,egalisation de gameiro contre le barça

mais non voilà les français de ligua encore oubliés...à so foot on prefère la gueule de santi mina ;)
georgesleserpent Niveau : Loisir
Mangala est quand même le symbole absolu du recrutement extrêmement judicieux de City.

Le type a quand même été payé plus cher que Nesta et Thiago Silva. C'est assez marrant quand même.
Note : 7
Vous auriez du mettre Varela dans l'équipe type. Juste pour troller
Une équipe que je qualifierais de "crescendo", Thauvin puis surtout Diawara auront été l'apothéose.

La semaine commence pas trop mal.
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : 6
Yannick Bolasie ! Grande Fierté du peuple congolais ! Eloko ya Makasi !
tacle_tibia Niveau : Ligue 1
Message posté par Timmy
Vous auriez du mettre Varela dans l'équipe type. Juste pour troller


Souleymann qui ne parvient pas "à passer au travers les barreaux de la défense adverse. "

attends il y a matière là, c'est un bon début de troll quand même, on voit l'effort ...
Tabanou il a quand même vraiment une gueule à remplacer le chanteur de Blink 182 à pied levé.
Santi Mina me rappelle quelqu'un mais je sais plus qui c'est...
Jeu direct Niveau : CFA
Fut un temps, Mangala était considéré comme un titulaire crédible en bleu.
Fut un temps...
Gros Noblois Niveau : CFA2
Message posté par georgesleserpent
Mangala est quand même le symbole absolu du recrutement extrêmement judicieux de City.

Le type a quand même été payé plus cher que Nesta et Thiago Silva. C'est assez marrant quand même.


Tu m'étonnes, c'est bien la peine de pleurnicher sur le méchant Fair PLay financier si c'est pour jeter le fric par les fenêtres à la première occase...
Ils sont réactifs chez sofoot pour corriger les erreurs j'ai l'air de quoi moi maintenant?

sinon en parlant d'erreur...Mangala...les mecs faut faire quelque chose serieusement...Mangala ??? heureusement qu'on connait le site et ses tendances à ironiser...Mangala quoi ptdrrrrr
Ian Curtis
Mangala? bah il était bon à Porto mais pour vous, faut jouer dans un gros club pour être un grand joueur, bah voilà, oas sûr qu'il s'en relève!
Et avec ses perfs récentes avec le Real, Varane est sur le même chemin.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Yannick Bolasie et Eddy Malou!
Jacquietmichelderzakarian Niveau : CFA2
Je le dis à mes potes depuis un bail, et j'en suis maintenant persuadé. Le problème c'est que City prend des joueurs de "hype". C'est-à-dire, quelle est l'expérience de ces merveilleux joueurs en LDC, critère absolu de compétitivité? A part le Kun qui est à la hauteur contre n'importe quel adversaire, les autres se chient dessus qd l'intensité est totale. (Nasri, Kompany,Zabaleta,Silva,Dzeko,Mangala,Clichy,Navas etc..).
Ian Curtis
Message posté par Jacquietmichelderzakarian
Je le dis à mes potes depuis un bail, et j'en suis maintenant persuadé. Le problème c'est que City prend des joueurs de "hype". C'est-à-dire, quelle est l'expérience de ces merveilleux joueurs en LDC, critère absolu de compétitivité? A part le Kun qui est à la hauteur contre n'importe quel adversaire, les autres se chient dessus qd l'intensité est totale. (Nasri, Kompany,Zabaleta,Silva,Dzeko,Mangala,Clichy,Navas etc..).


Bah Nasri, il a quand même été assez clutch contre la Roma et Dzeko joue pas assez car justement pas assez hype, je suis persuadé q'il apporterait cette valeur ajoutée.
Navas, quelle blague!!!
misugi-27 Niveau : CFA2
Message posté par Prospère Mulenga
Yannick Bolasie ! Grande Fierté du peuple congolais ! Eloko ya Makasi !


Un chef d'œuvre du cinéma français à n'en point douter !
georgesleserpent Niveau : Loisir
Perso, au même titre que pour Jovetic, je vais tous les jours à l'église pour déposer un cierge en priant dieu de donner envie à Dzeko de se barrer de cette farce de City.

Bony titulaire devant Dzeko et Jovetic, je crois que je m'en remettrai jamais.

J'espère que Jovetic reviendra sous peu en Italie (à la Lazio, par exemple, il pourrait être bien) et que Dzeko reviendra en Allemagne, là où le jeu me semble adapté à son style.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
Et Luis Mariano il est où ?
Il a bouffé Marseille à lui tout seul ! Heureusement pour les phocéens que de l'autre côté, Contento s'est appliqué leur faire croire qu'ils méritaient de gagner ce match..
Frenchies Niveau : CFA
C18 MDR ! la bonne ref oldschool :)))

Sinon +1 pour les français de liga ... (carton jaune SF)

ce que fait Griezmann est exceptionnel quand même !
24 ans et premier buteur ("des autres") de ce championnat latino où même le douzième joue assez bien (le rayo vu contre le real).... il a marqué plus qu'IBRA cette saison (en championnat) !!!

#perf #respect #euro2016<3


D'ailleurs IBRA is back !
tel un Phoenix ... tu m'étonnes que sa suspension leur mette les boules, dans le plus mauvais timing possible pour qu'il arrive "en forme" au match retour au nou camp, dur.
le pire c'est que même en rongeant son frein et en perdant un peu le rythme, il va être énorme je sens.... bon sang que je suis soulagé qu'il manque l'aller au parc ^^
(bien que cavani a l'air chaud, belle tête sur centre parfait d'Aurier)



mention à la ligue 1 où la dix-huitième place concerne 6 clubs (en 3 points) actuellement !
#suspens #tragédie #huile

le tef qui vient de taper le 6 ème et le 7 ème peut pas rester 18 ème wtf!!!
(mais ... 0pts contre la lanterne rouge c'est non.)

ps: thauvin merite sa place de titulaire pour avoir serrer miss gros boobs ! :p
Philiiiiippe Niveau : CFA2
Message posté par jennings
Santi Mina me rappelle quelqu'un mais je sais plus qui c'est...


@ jennings : Gianni Mina, le ex-néo-Gaël Monfils ?

Sinon dommage qu'il n'y ait pas Alessandrini, le mec sort un match de patron alors qu'il n'est que remplaçant tout au long de la saison, touche 2 fois les poteaux + 1 pénalty non sifflé et un viol de Diego Contento au passage.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 30