Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options

L’équipe type du week-end

Des blessures regrettables, des attaquants en forme et quelques boulettes : ce week-end football n’a pas été avare en rebondissements. Et donne une bonne part de son onze et de son banc de touche aux Français.

Modififié
Sur le banc
Arsène Wenger
Arsène
Wenger

Arsène Wenger

Alors, est-ce la fin du règne français sur le banc des Gunners, comme l’a annoncé Ian Wright ? Réponse : « J'apprécie que vous vouliez que je me repose, mais je ne suis pas encore prêt pour ça. » Il faudra visiblement attendre encore un peu.

Alexis Sanchez
Alexis
Sanchez

Alexis Sanchez

Il est là, le nouveau meilleur buteur de la Premier League. Auteur d’un doublé contre Hull, le Chilien effectue une saison d’enfer. Giroud va encore bouder un petit moment.

Fernando Torres
Fernando
Torres

Fernando Torres

What a goal !

Sadio Mané
Sadio
Mané

Sadio Mané

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. » La preuve avec le doublé du Sénégalais qui offre un premier succès aux Reds en Premier League cette année. Ou comment confirmer une citation philosophique.

Edinson Cavani
Edinson
Cavani

Edinson Cavani

25 réalisations en Ligue 1, 33 toutes compétitions confondues, et 90 % de ses pions marqués sans contrôle : si le Barça n’est pas convaincu, qu’il regarde la prestation et le doublé de l’Uruguayen contre Bordeaux.

Alexandre Lacazette
Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

C’est bien la seule satisfaction de l’Olympique lyonnais. Lors de sa défaite face à Guingamp, le club de Jean-Michel Aulas a vu son attaquant vedette trouver le chemin des filets, et atteindre la barre des vingt pions en L1 pour la troisième saison d’affilée. Le dernier qui avait fait de même ? Pauleta.

Lovre Kalinic
Lovre
Kalinic

Lovre Kalinic

C’est ce qu’on appelle passer au travers. Dans une partie qui était destinée à terminer sans but, le portier a donné la victoire à l’adversaire en brassant de l’air au lieu de frapper le ballon. Moche.

Aleix Vidal
Aleix
Vidal

Aleix Vidal

Le genre d’images qu’on a du mal à regarder. Après son tacle assez costaud, qui a engendré la grave blessure de Vidal, Hernandez s’est bien sûr excusé : « Je lui demande pardon, je voulais le ballon, mais il avait le pied d’appui posé au sol. Maintenant, je vais aller voir comment il va. » Malheureusement, ce n’est pas la forme du côté du Catalan, qui a terminé sa saison. C’est d’autant plus regrettable que le latéral commençait enfin à ...

Loïc Perrin
Loïc
Perrin

Loïc Perrin

Un beau symbole du chouette visage affiché actuellement par les Verts à domicile. Une semaine après avoir tapé l’ennemi lyonnais, l’ASSE a confirmé qu’il était à l’aise à Geoffroy-Guichard en explosant Lorient (4-0) avec l’ouverture du score de son capitaine. La chasse au Lyon avance.

Dayot Upamecano
Dayot
Upamecano

Dayot Upamecano

Un futur Bleu ? Il faudra attendre un peu pour l’envisager plus sérieusement. Car le défenseur français s’est planté pour sa première titularisation avec Leipzig. Pour preuve, il n’a joué qu’une demi-heure avant de céder sa place...

Tano
Tano

Tano

Voir Aleix Vidal.

Xabi Alonso
Xabi
Alonso

Xabi Alonso

800. C’est le nombre de rencontres professionnelles disputées par le milieu après la victoire compliquée du Bayern à Ingolstadt. Son 108e match avec les Bavarois. Ça commence à faire.

Lassana Diarra
Lassana
Diarra

Lassana Diarra

Le seul joueur de ce onze à ne pas avoir joué ce week-end. Qu’est-ce qui justifie sa présence, alors ? Son refus prétendu de faire le déplacement à Nantes. Le Phocéen, qui va quitter le club, aurait confié à Rudi Garcia qu’il ne se sentait pas prêt pour défendre à nouveau les couleurs olympiennes. Bon...

Borja Valero
Borja
Valero

Borja Valero

On l’oublie souvent, mais Borja est un footballeur à part. Super élégant, le Florentin a également su être efficace samedi, en s’offrant un combo but-passe décisive. Et bim, 3-0 pour la Fio.

Anthony Martial
Anthony
Martial

Anthony Martial

« Martial a mérité sa chance. Il a travaillé plus dur que jamais ces deux dernières semaines. Comme j'aime : dur et en silence. Je veux le Martial de ces deux dernières semaines d'entraînement. Parce qu'alors, il est naturellement performant comme il vient de le faire. » Enfin un compliment de Mourinho pour Martial, qui a signé une grosse perf’ contre Watford (goal + assist). Le Martial qu’on aime, ...

Kylian Mbappé
Kylian
Mbappé

Kylian Mbappé

Premier triplé, impliqué sur neuf buts lors de ses sept dernières titularisations en championnat... « Je ne suis pas un phénomène » , a réagi l’intéressé de dix-huit ans. Bah si, un peu quand même.

Roberto Inglese
Roberto
Inglese

Roberto Inglese

Vous êtes menés 1-0 à Sassuolo et il reste moins de 50 minutes à jouer ? Pas de problème, appelez Roberto, et ça fera 1-3.

Gardien

Lovre Kalinic (La Gantoise) C’est ce qu’on appelle passer au travers. Dans une partie qui était destinée à terminer sans but, le portier a donné la victoire à l’adversaire en brassant de l’air au lieu de frapper le ballon. Moche.


Défenseurs

Aleix Vidal (FC Barcelone) Le genre d’images qu’on a du mal à regarder. Après son tacle assez costaud, qui a engendré la grave blessure de Vidal, Hernandez s’est bien sûr excusé : « Je lui demande pardon, je voulais le ballon, mais il avait le pied d’appui posé au sol. Maintenant, je vais aller voir comment il va. » Malheureusement, ce n’est pas la forme du côté du Catalan, qui a terminé sa saison. C’est d’autant plus regrettable que le latéral commençait enfin à s’imposer.

Vidéo

Loïc Perrin (Saint-Etienne) Un beau symbole du chouette visage affiché actuellement par les Verts à domicile. Une semaine après avoir tapé l’ennemi lyonnais, l’ASSE a confirmé qu’il était à l’aise à Geoffroy-Guichard en explosant Lorient (4-0) avec l’ouverture du score de son capitaine. La chasse au Lyon avance.

Dayot Upamecano (Red Bull Salzburg) Un futur Bleu ? Il faudra attendre un peu pour l’envisager plus sérieusement. Car le défenseur français s’est planté pour sa première titularisation avec Leipzig. Pour preuve, il n’a joué qu’une demi-heure avant de céder sa place...

Tano (Osasuna) Voir Aleix Vidal.

Vidéo

Milieux de terrain

Xabi Alonso (Bayern Munich) 800. C’est le nombre de rencontres professionnelles disputées par le milieu après la victoire compliquée du Bayern à Ingolstadt. Son 108e match avec les Bavarois. Ça commence à faire.

Lassana Diarra (Marseille) Le seul joueur de ce onze à ne pas avoir joué ce week-end. Qu’est-ce qui justifie sa présence, alors ? Son refus prétendu de faire le déplacement à Nantes. Le Phocéen, qui va quitter le club, aurait confié à Rudi Garcia qu’il ne se sentait pas prêt pour défendre à nouveau les couleurs olympiennes. Bon...

Borja Valero (Fiorentina) On l’oublie souvent, mais Borja est un footballeur à part. Super élégant, le Florentin a également su être efficace samedi, en s’offrant un combo but-passe décisive. Et bim, 3-0 pour la Fio.


Attaquants

Anthony Martial (Manchester United) « Martial a mérité sa chance. Il a travaillé plus dur que jamais ces deux dernières semaines. Comme j'aime : dur et en silence. Je veux le Martial de ces deux dernières semaines d'entraînement. Parce qu'alors, il est naturellement performant comme il vient de le faire. » Enfin un compliment de Mourinho pour Martial, qui a signé une grosse perf’ contre Watford (goal + assist). Le Martial qu’on aime, effectivement.

Kylian Mbappé (Monaco) Premier triplé, impliqué sur neuf buts lors de ses sept dernières titularisations en championnat... « Je ne suis pas un phénomène » , a réagi l’intéressé de dix-huit ans. Bah si, un peu quand même.

Roberto Inglese (Chievo Vérone) Vous êtes menés 1-0 à Sassuolo et il reste moins de 50 minutes à jouer ? Pas de problème, appelez Roberto, et ça fera 1-3.


Sur le banc

Arsène Wenger (Arsenal) Alors, est-ce la fin du règne français sur le banc des Gunners, comme l’a annoncé Ian Wright ? Réponse : « J'apprécie que vous vouliez que je me repose, mais je ne suis pas encore prêt pour ça. » Il faudra visiblement attendre encore un peu.

Alexis Sanchez (Arsenal) Il est là, le nouveau meilleur buteur de la Premier League. Auteur d’un doublé contre Hull, le Chilien effectue une saison d’enfer. Giroud va encore bouder un petit moment.

Fernando Torres (Atlético Madrid) What a goal !

Vidéo

Sadio Mané (Liverpool) « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. » La preuve avec le doublé du Sénégalais qui offre un premier succès aux Reds en Premier League cette année. Ou comment confirmer une citation philosophique.

Edinson Cavani (Paris S-G) 25 réalisations en Ligue 1, 33 toutes compétitions confondues, et 90 % de ses pions marqués sans contrôle : si le Barça n’est pas convaincu, qu’il regarde la prestation et le doublé de l’Uruguayen contre Bordeaux.

Alexandre Lacazette (Lyon) C’est bien la seule satisfaction de l’Olympique lyonnais. Lors de sa défaite face à Guingamp, le club de Jean-Michel Aulas a vu son attaquant vedette trouver le chemin des filets, et atteindre la barre des vingt pions en L1 pour la troisième saison d’affilée. Le dernier qui avait fait de même ? Pauleta.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:51 GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
Hier à 16:26 Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Hier à 09:25 Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 Hier à 08:54 Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28