Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Ce qu'il faut retenir du week-end

L'équipe type du week-end

La patte délicieuse de Luís Figo alliée à la puissance du Téfécé, l'audace de Kassovitz et l'assurance de Victor Lindelöf. Voilà un onze qui ne souffre d'aucune contestation dans l'assemblée.

Modififié
Sur le banc
Davide Nicola
Davide
Nicola

Davide Nicola

Davide Nicola n’a qu’une parole. L’entraîneur de Crotone avait promis de traverser l'Italie si son équipe se maintenait en Serie A. Vendredi, il a enfourché son vélo à Crotone, au sud de la Botte, pour entamer un périple de 1300 kilomètres en neuf étapes jusqu’à Vigone, sa terre natale piémontaise.

George Puşcaş
George
Puşcaş

George Puşcaş

En 2016-2017, Benevento disputait sa toute première saison en Serie B. Une saison folle plus tard, le promu remporte les play-offs d’accession grâce au but salvateur de George Puşcaş face à Carpi et s’apprête à découvrir l’élite. Non sans un logo super classe orné d’une sorcière.

Manolo
Manolo

Manolo

On l’appelle « El del bombo » parce qu’il se trimbale avec un tambour, sauf que justement, Manolo s’était fait voler sa grosse caisse. Jusqu’à ce que la Marine espagnole annonce avoir retrouvé le tambour au grand soulagement du plus célèbre supporter de la Roja.

Vincent Thill
Vincent
Thill

Vincent Thill

Quand Vincent Thill était dans le ventre de sa mère, Sneijder et Robben débutaient déjà leur carrière. Dix-sept ans plus tard, la vieille garde batave donne la leçon au Luxembourg (5-0) et à son jeune meneur de jeu aux cheveux peroxydés. Ce dernier étant légèrement vexé de sortir dès la 54e.

Dominic Calvert-Lewin
Dominic
Calvert-Lewin

Dominic Calvert-Lewin

Elle est là, la relève du Royaume. L’espoir d’Everton, Dominic Calvert-Lewin, s’y est repris à deux fois pour battre le gardien vénézuélien et offrir la Coupe du monde U20 à de charmants Lionceaux. On se donne rendez-vous dans 51 ans pour un nouveau titre mondial de l’Angleterre.

Stéphane Gilli
Stéphane
Gilli

Stéphane Gilli

À défaut de voir ses consignes tactiques porter leurs fruits sur le terrain, Stéphane Gilli, l’adjoint français de Mécha Baždarević, s’est emporté à l’issue de Bosnie-Herzégovine-Grèce (0-0). Ses faits d’armes : un coup de pied et un direct du droit dans la poire de Giannis Gianniotas, qui repart avec une dent cassée. Quand même.

Hugo Lloris
Hugo
Lloris

Hugo Lloris

Il aurait pu envoyer une bonne grosse chiche dans la surface adverse. Logique, il était sur son bon pied. Mais non, à la 90e+3 de Suède-France, Hugo Lloris a préféré déserter sa surface. Avant de voir sa relance moisie revenir comme un boomerang s’écraser dans sa cage vide.

Jelena Ostapenko
Jelena
Ostapenko

Jelena Ostapenko

Qui aurait misé sur la 47e mondiale pour remporter Roland-Garros ? 299 coups gagnants plus tard - pour presque autant de parpaings envoyés dans les bâches -, Jelena Ostapenko, vingt ans et deux jours, triomphe avec son coup droit de barbare. Menée 6-4/3-0 en finale, la Lettone a renversé Simona Halep pour s’offrir une coupe en ocre massif.

Victor Lindelöf
Victor
Lindelöf

Victor Lindelöf

Un match de patron contre les Bleus et un transfert à Manchester United où les clés de la charnière centrale l’attendent déjà dans sa nouvelle boîte aux lettres. Pour sûr, ce diable de Lindelöf a passé un week-end cosy.

Mathieu Kassovitz
Mathieu
Kassovitz

Mathieu Kassovitz

Entre deux saisons du Bureau des légendes, Mathieu Kassovitz, 49 berges, est monté sur le ring les poings serrés pour trois rounds de boxe anglaise. Résultat : match nul contre un certain Franck Barigault - et déjà un nouveau combat en ligne de mire. Pour rappeler que Malotru sait soigner sa garde.

Gabriel Serville
Gabriel
Serville

Gabriel Serville

C'est l'un des seuls qui tient le choc chez les députés sortants de gauche, à l'issue du premier tour des législatives. Dans la 1e circonscription de la Guyane, Gabriel Serville arrive au coude-à-coude avec la candidate de La République en Marche, Joëlle Prévot-Madère. Le titre se rapproche pour le PSG (Parti socialiste guyanais).

Luís Figo
Luís
Figo

Luís Figo

À 44 ans, le Ballon d’or 2000 n'a rien perdu de ses talents de tireur de coups francs. La preuve avec ce joyau enroulé dans la lucarne lors d'un match caritatif entre les anciennes gloires du Real Madrid et de la Roma...

Robbie Brady
Robbie
Brady

Robbie Brady

Qu'est-ce que le football irlandais ? Réponse : l'égalisation des Boys in Green contre l'Autriche (1-1). Une frappe des familles de Jonathan Walters, à la retombée d'un dégagement de mammouth, qui s'est transformé en passe décisive, signée Robbie Brady. Le beau jeu, en somme.

Marc Rebes
Marc
Rebes

Marc Rebes

Treize ans et 66 matchs après sa dernière victoire en match officiel, Andorre a battu la Hongrie (1-0) ! La recette ? Installer les barbelés (30% de possession) et s’en remettre à une tête lobée, assez improbable, de Marc Rebes. Qui peut retourner jouer au FC Santa Coloma, sereinement.

Rafael Nadal
Rafael
Nadal

Rafael Nadal

Cinq. En moyenne par match, le nombre de jeux concédés par Rafael Nadal à Roland-Garros. Une decima ramassée au bulldozer.

Ola Toivonen
Ola
Toivonen

Ola Toivonen

Règle numéro 1 : toujours se méfier des fétichistes. À en croire son sélectionneur, « Toivonen avait demandé au psychologue du staff de parler avec ses chaussures. Il a parlé avec ses chaussures et cela a fonctionné. » Durmaz-Toivonen : le Téfécé m’a tuer.

Harry Kane
Harry
Kane

Harry Kane

À défaut d’avoir une belle gueule, Harry Kane porte beau le brassard des Three Lions. L’Écosse venait de planter deux fois l’Angleterre, mais le capitaine a sauvé ses troupes d’une déconvenue en égalisant au bout du temps additionnel (2-2).

Gardien

Hugo Lloris (France) : Il aurait pu envoyer une bonne grosse chiche dans la surface adverse. Logique, il était sur son bon pied. Mais non, à la 90e+3 de Suède-France, Hugo Lloris a préféré déserter sa surface. Avant de voir sa relance moisie revenir comme un boomerang s’écraser dans sa cage vide.


Défenseurs

Jelena Ostapenko Qui aurait misé sur la 47e mondiale pour remporter Roland-Garros ? 299 coups gagnants plus tard - pour presque autant de parpaings envoyés dans les bâches -, Jelena Ostapenko, vingt ans et deux jours, triomphe avec son coup droit de barbare. Menée 6-4/3-0 en finale, la Lettone a renversé Simona Halep pour s’offrir une coupe en ocre massif.

Victor Lindelöf (Suède) : Un match de patron contre les Bleus et un transfert à Manchester United où les clés de la charnière centrale l’attendent déjà dans sa nouvelle boîte aux lettres. Pour sûr, ce diable de Lindelöf a passé un week-end cosy.

Mathieu Kassovitz Entre deux saisons du Bureau des légendes, Mathieu Kassovitz, 49 berges, est monté sur le ring les poings serrés pour trois rounds de boxe anglaise. Résultat : match nul contre un certain Franck Barigault - et déjà un nouveau combat en ligne de mire. Pour rappeler que Malotru sait soigner sa garde.

Gabriel Serville C'est l'un des seuls qui tient le choc chez les députés sortants de gauche, à l'issue du premier tour des législatives. Dans la 1e circonscription de la Guyane, Gabriel Serville arrive au coude-à-coude avec la candidate de La République en Marche, Joëlle Prévot-Madère. Le titre se rapproche pour le PSG (Parti socialiste guyanais).


Milieux de terrain

Luís Figo (Les Tilleuls) : À 44 ans, le Ballon d’or 2000 n'a rien perdu de ses talents de tireur de coups francs. La preuve avec ce joyau enroulé dans la lucarne lors d'un match caritatif entre les anciennes gloires du Real Madrid et de la Roma...

Robbie Brady (Irlande) : Qu'est-ce que le football irlandais ? Réponse : l'égalisation des Boys in Green contre l'Autriche (1-1). Une frappe des familles de Jonathan Walters, à la retombée d'un dégagement de mammouth, qui s'est transformé en passe décisive, signée Robbie Brady. Le beau jeu, en somme.

Marc Rebes (Andorre) : Treize ans et 66 matchs après sa dernière victoire en match officiel, Andorre a battu la Hongrie (1-0) ! La recette ? Installer les barbelés (30% de possession) et s’en remettre à une tête lobée, assez improbable, de Marc Rebes. Qui peut retourner jouer au FC Santa Coloma, sereinement.

Rafael Nadal Cinq. En moyenne par match, le nombre de jeux concédés par Rafael Nadal à Roland-Garros. Une decima ramassée au bulldozer.


Attaquants

Ola Toivonen (Suède) : Règle numéro 1 : toujours se méfier des fétichistes. À en croire son sélectionneur, « Toivonen avait demandé au psychologue du staff de parler avec ses chaussures. Il a parlé avec ses chaussures et cela a fonctionné. » Durmaz-Toivonen : le Téfécé m’a tuer.

Harry Kane (Angleterre) : À défaut d’avoir une belle gueule, Harry Kane porte beau le brassard des Three Lions. L’Écosse venait de planter deux fois l’Angleterre, mais le capitaine a sauvé ses troupes d’une déconvenue en égalisant au bout du temps additionnel (2-2).


Remplaçants

Davide Nicola (Crotone) Davide Nicola n’a qu’une parole. L’entraîneur de Crotone avait promis de traverser l'Italie si son équipe se maintenait en Serie A. Vendredi, il a enfourché son vélo à Crotone, au sud de la Botte, pour entamer un périple de 1300 kilomètres en neuf étapes jusqu’à Vigone, sa terre natale piémontaise.

George Puşcaş (Benevento) : En 2016-2017, Benevento disputait sa toute première saison en Serie B. Une saison folle plus tard, le promu remporte les play-offs d’accession grâce au but salvateur de George Puşcaş face à Carpi et s’apprête à découvrir l’élite. Non sans un logo super classe orné d’une sorcière.

Manolo On l’appelle « El del bombo » parce qu’il se trimbale avec un tambour, sauf que justement, Manolo s’était fait voler sa grosse caisse. Jusqu’à ce que la Marine espagnole annonce avoir retrouvé le tambour au grand soulagement du plus célèbre supporter de la Roja.

Vincent Thill (Luxembourg) : Quand Vincent Thill était dans le ventre de sa mère, Sneijder et Robben débutaient déjà leur carrière. Dix-sept ans plus tard, la vieille garde batave donne la leçon au Luxembourg (5-0) et à son jeune meneur de jeu aux cheveux peroxydés. Ce dernier étant légèrement vexé de sortir dès la 54e.

Vidéo

Dominic Calvert-Lewin (Angleterre) : Elle est là, la relève du Royaume. L’espoir d’Everton, Dominic Calvert-Lewin, s’y est repris à deux fois pour battre le gardien vénézuélien et offrir la Coupe du monde U20 à de charmants Lionceaux. On se donne rendez-vous dans 51 ans pour un nouveau titre mondial de l’Angleterre.

Stéphane Gilli À défaut de voir ses consignes tactiques porter leurs fruits sur le terrain, Stéphane Gilli, l’adjoint français de Mécha Baždarević, s’est emporté à l’issue de Bosnie-Herzégovine-Grèce (0-0). Ses faits d’armes : un coup de pied et un direct du droit dans la poire de Giannis Gianniotas, qui repart avec une dent cassée. Quand même.

Vidéo


Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Pas de sanction pour Rabiot 31 Podcast Football Recall Épisode 20 : Vieira l'opportuniste, Real-Liverpool et la lutte contre la drogue
il y a 2 heures Six ans de prison requis contre Vincenzo Iaquinta 16 il y a 2 heures Un but inscrit en seulement quatre secondes en Écosse 5
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
il y a 6 heures L'équipe type des absents du Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 20:07 Le Header Bin Challenge du fils de Marcelo au Real Madrid (via Facebook SO FOOT) Hier à 19:05 La saison la plus frustrante d'Europe ? (via Facebook SO FOOT) Hier à 18:05 Les ultras du CS Constantine craquent des milliers de fumis (via Facebook SO FOOT) Hier à 17:56 C'est dans longtemps, la Coupe du monde ? (via Facebook SO FOOT) Hier à 14:33 Famara Diedhiou suspendu pour avoir craché sur un adversaire 21 Hier à 13:05 La liste des 23 de la Croatie pour le Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:03 La liste des 23 de l'Argentine pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 13:02 La liste des 23 de l'Espagne pour la Mondial 2018 (via Facebook SO FOOT) Hier à 12:38 L'attaquant anglais Grant Holt se met au catch 10 Hier à 11:00 Huesca promu en Liga pour la première fois de son histoire 15 lundi 21 mai Nainggolan prend sa retraite internationale 100