Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

La super équipe type du week-end

Ça y est, c'est la reprise pour (quasiment) tout le monde en Europe. En témoigne ce onze assez cosmopolite qui montre franchement une belle gueule. Et qui fait la part belle aux Français.

Modififié
Sur le banc
Alain Casanova
Alain
Casanova

Alain Casanova

Bye bye, Alain. Pas limogé, mais « dispensé d’activité » , le technicien a entraîné pour la dernière fois de la saison le RC Lens. Bonne chance à son successeur.

Éver Banega
Éver
Banega

Éver Banega

Il adore Séville, les supporters l’adorent. Pourtant, celui qui s’est éclipsé un an à Milan n’a pas passé un bon moment. Une entrée en jeu marquée une demi-heure et une expulsion, et c’est tout. Game Ever.

Marcos Alonso
Marcos
Alonso

Marcos Alonso

Quel doublé. Quelle performance. Quelle victoire des Blues. Lesquels en avaient bien besoin. Willian a officiellement rendu son statut de meilleur tireur de coup franc de Premier League.

Amine Harit
Amine
Harit

Amine Harit

Une passe décisive pour le jeune Français, qui a davantage réussi ses débuts en Allemagne que son compatriote et adversaire Jean-Kévin Augustin. À suivre.

Maximiliano Gómez
Maximiliano
Gómez

Maximiliano Gómez

Vigo a tremblé. Par deux fois, Vigo a été mené. Mais Vigo a Gómez. L’attaquant de 21 printemps a permis à ses nouvelles couleurs de revenir au score grâce à un doublé pour sa première apparition. À suivre.

Gianluigi Buffon
Gianluigi
Buffon

Gianluigi Buffon

C’est reparti pour une saison comme les autres. À l’occasion de la première journée, l’éternel gardien de la Vieille Dame a stoppé un penalty accordé grâce à l’assistance vidéo. Et gagné. Comme d’habitude.

Nando de Colo
Nando de
Colo

Nando de Colo

150 sélections. Douze points, trois rebonds et trois passes décisives contre la Belgique. Le tout en 17 minutes. Selon De Colo, c’est comme ça qu’on défend la France.

Éric Bailly
Éric
Bailly

Éric Bailly

Manchester United vient de coller deux 4-0 consécutifs en deux journées, ne concédant donc aucun but et s’armant d’une différence de +8. La cerise sur le gâteau du week-end ? Le but de son défenseur central ivoirien. Le premier de sa jeune carrière. Champagne !

Kalidou Koulibaly
Kalidou
Koulibaly

Kalidou Koulibaly

Et si c’était l’année de Naples ? Koulibaly y croit en tout cas dur comme fer, et a sorti une partition à la hauteur de ses ambitions contre le Hellas Vérone. De quoi donner des idées à Didier Deschamps

Rafael Nadal
Rafael
Nadal

Rafael Nadal

Certes, il a été éliminé en quart de finale par Kyrgios et n’a pas remporté le tournoi de Cincinnati. N’empêche que le gaucher est de nouveau numéro un mondial. Et ça, ça se fête. Champagne !

Corentin Tolisso
Corentin
Tolisso

Corentin Tolisso

Certains lui promettent l’enfer en Bundesliga. D’autres estiment que l’ancien Lyonnais est une super recrue pour le Bayern. Pour la première journée du championnat allemand, le milieu français a plutôt donné raison à la deuxième catégorie, puisqu'il a réalisé une prestation solide et planté son premier pion sous ses nouvelles couleurs. Champagne !

Nicolai Müller
Nicolai
Müller

Nicolai Müller

Faire trembler les filets. Célébrer l’œuvre comme il se doit. Réaliser la toupie pour exprimer son bonheur. Et se rompre le ligament croisé du genou en fêtant de la sorte le caramel. Voilà l’histoire de l’Allemand de trente ans, qui loupera environ sept mois de compétition. Rangez la bouteille.

Bryan Dabo
Bryan
Dabo

Bryan Dabo

Un doublé pour lui, et une troisième victoire d’affilée pour son club. Un début de saison canon pour le joueur et son équipe, qui n’avait pas pris neuf points en trois journées depuis 1973-1974. Aussi simple que ça.

Nabil Fekir
Nabil
Fekir

Nabil Fekir

Le but du week-end. Et peut-être celui de la saison en Ligue 1. On peut lui donner son trophée dès le mois d’août ?

Neymar
Neymar

Neymar

Deux buts, deux passes décisives, deux poteaux... mais un seul penalty provoqué. Du foutage de gueule.

Jesé
Jesé

Jesé

« C'était un joueur désespéré et il voulait jouer. Je n'ai pas douté de ses qualités. On a pu s'en apercevoir très vite aux entraînements. Il avait besoin de découvrir la Premier League aussi vite que possible. Cela aurait pu avoir l'effet inverse que prévu, mais dès ses premiers ballons, on a compris pourquoi on le voulait parmi nous. Je pense que tout le monde prendra du plaisir à le voir jouer.  » Au contraire de son homologue Mark Hughes, Wenger ...

Gardien :

Gianluigi Buffon (Juventus) : C’est reparti pour une saison comme les autres. À l’occasion de la première journée, l’éternel gardien de la Vieille Dame a stoppé un penalty accordé grâce à l’assistance vidéo. Et gagné. Comme d’habitude.


Défenseurs :

Nando de Colo (France) : 150 sélections. Douze points, trois rebonds et trois passes décisives contre la Belgique. Le tout en 17 minutes. Selon De Colo, c’est comme ça qu’on défend la France.

Éric Bailly (Manchester United) Manchester United vient de coller deux 4-0 consécutifs en deux journées, ne concédant donc aucun but et s’armant d’une différence de +8. La cerise sur le gâteau du week-end ? Le but de son défenseur central ivoirien. Le premier de sa jeune carrière. Champagne !

Le grand quiz

Kalidou Koulibaly (Naples) Et si c’était l’année de Naples ? Koulibaly y croit en tout cas dur comme fer, et a sorti une partition à la hauteur de ses ambitions contre le Hellas Vérone. De quoi donner des idées à Didier Deschamps

Rafael Nadal (Espagne) : Certes, il a été éliminé en quart de finale par Kyrgios et n’a pas remporté le tournoi de Cincinnati. N’empêche que le gaucher est de nouveau numéro un mondial. Et ça, ça se fête. Champagne !


Milieux :

Corentin Tolisso (Lyon) Certains lui promettent l’enfer en Bundesliga. D’autres estiment que l’ancien Lyonnais est une super recrue pour le Bayern. Pour la première journée du championnat allemand, le milieu français a plutôt donné raison à la deuxième catégorie, puisqu'il a réalisé une prestation solide et planté son premier pion sous ses nouvelles couleurs. Champagne !

Nicolai Müller (Hambourg) Faire trembler les filets. Célébrer l’œuvre comme il se doit. Réaliser la toupie pour exprimer son bonheur. Et se rompre le ligament croisé du genou en fêtant de la sorte le caramel. Voilà l’histoire de l’Allemand de trente ans, qui loupera environ sept mois de compétition. Rangez la bouteille.

Bryan Dabo (Saint-Étienne) Un doublé pour lui, et une troisième victoire d’affilée pour son club. Un début de saison canon pour le joueur et son équipe, qui n’avait pas pris neuf points en trois journées depuis 1973-1974. Aussi simple que ça.


Attaquants :

Nabil Fekir (Lyon) Le but du week-end. Et peut-être celui de la saison en Ligue 1. On peut lui donner son trophée dès le mois d’août ?

Vidéo

Neymar (Paris SG) Deux buts, deux passes décisives, deux poteaux... mais un seul penalty provoqué. Du foutage de gueule.

Jesé (Stoke City) « C'était un joueur désespéré et il voulait jouer. Je n'ai pas douté de ses qualités. On a pu s'en apercevoir très vite aux entraînements. Il avait besoin de découvrir la Premier League aussi vite que possible. Cela aurait pu avoir l'effet inverse que prévu, mais dès ses premiers ballons, on a compris pourquoi on le voulait parmi nous. Je pense que tout le monde prendra du plaisir à le voir jouer.  » Au contraire de son homologue Mark Hughes, Wenger n’en a pas pris samedi : Jesé a inscrit l’unique goal du match. De là à dire que la défense d’Arsenal est plus mauvaise que celle de Bastia l’an dernier...


Sur le banc

Alain Casanova (Lens) Bye bye, Alain. Pas limogé, mais « dispensé d’activité » , le technicien a entraîné pour la dernière fois de la saison le RC Lens. Bonne chance à son successeur.

Éver Banega (FC Séville) Il adore Séville, les supporters l’adorent. Pourtant, celui qui s’est éclipsé un an à Milan n’a pas passé un bon moment. Une entrée en jeu marquée une demi-heure et une expulsion, et c’est tout. Game Ever.

Marcos Alonso (Chelsea) Quel doublé. Quelle performance. Quelle victoire des Blues. Lesquels en avaient bien besoin. Willian a officiellement rendu son statut de meilleur tireur de coup franc de Premier League.

Amine Harit (Schalke 04) Une passe décisive pour le jeune Français, qui a davantage réussi ses débuts en Allemagne que son compatriote et adversaire Jean-Kévin Augustin. À suivre.

Maximiliano Gómez (Celta de Vigo) Vigo a tremblé. Par deux fois, Vigo a été mené. Mais Vigo a Gómez. L’attaquant de 21 printemps a permis à ses nouvelles couleurs de revenir au score grâce à un doublé pour sa première apparition. À suivre.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 15:55 Une finale de Ligue des champions hors d'Europe ? 85
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
48 heures chrono