En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options

L’équipe type du week-end

Au milieu des basketteurs, des politiques, des dirigeants, des suspendus, des agressés, des fautifs et des retraités, certains footballeurs ont quand même réussi à montrer de belles choses ce week-end. « Football is a noble art.  »

Modififié
Sur le banc
Andrey Gorbunov
Andrey
Gorbunov

Andrey Gorbunov

C’est ce qu’on appelle rater sa campagne de promotion. En Suède, le gardien a commis une belle bourde qui ne le fera sûrement pas bouger de Grèce. Ou pour revenir au pays, à la limite.

André Silva
André
Silva

André Silva

Un but et une passe décisive. On progresse rapidement aux côtés de Cristiano Ronaldo, hein ?

Hatem Ben Arfa
Hatem Ben
Arfa

Hatem Ben Arfa

Malaise TV. Sinon, tout va bien à Paris...

Olivier Giroud
Olivier
Giroud

Olivier Giroud

« Moi, je m’appelle Olivier Giroud, et je suis le dixième meilleur buteur de l’histoire des Bleus. » La première place détenue par Thierry Henry, qui est 28 buts devant, va être difficile à aller chercher pour celui qui a inscrit ses 22e et 23e réalisations en sélection. Mais être devant Cantona et Anelka, ça a de la gueule, non ?

Jóan Edmundsson
Jóan
Edmundsson

Jóan Edmundsson

Déjà que son équipe a du mal à faire bonne figure, alors si en plus l’attaquant la laisse en infériorité numérique... La raison de son expulsion ? Deux simulations. Bravo.

Gianluigi Buffon
Gianluigi
Buffon

Gianluigi Buffon

Et bim, voilà un millième match pour la carrière du portier increvable. Qui a donc fait les choses bien, avec un nouveau clean sheet face à l’Albanie (2-0). Ça méritait un message de Patrice Évra pour celui qui « loves this game » .

Éric Cantona
Éric
Cantona

Éric Cantona

Ça dégomme à droite. Dans sa chronique diffusée sur Eurosport, le King déborde tout le monde, et surtout François Fillon. Extrait : « La France est un pays vraiment étrange. Si vous êtes accusé, vous êtes exclu indéfiniment de l'équipe nationale de football, mais vous pouvez encore vous présenter à l'élection présidentielle. François Fillon a suggéré un jour d'arrêter un match si des gens manquaient de respect à l'hymne national. Je suggère que nous ...

Devin Booker
Devin
Booker

Devin Booker

Un arrière qui marque autant, c’est rare. Auteur de 70 points ce week-end, le jeune homme de vingt piges a fait forte impression. Normal : ils ne sont que six à avoir atteint ce total dans l’histoire de la NBA.

Séamus Coleman
Séamus
Coleman

Séamus Coleman

Le premier réflexe quand on voit les images, c’est de réclamer une suspension à vie pour Nail Taylor, dont l’affreux tacle a brisé la jambe du défenseur d’Everton. Puis une fois la colère passée, on lâche l’agresseur pour la victime et on espère de tout cœur que Coleman va revenir vite. Très vite.

Aleksandar Kolarov
Aleksandar
Kolarov

Aleksandar Kolarov

Le latéral de Manchester City avait raté sa boulette sur le premier coup. Alors, il s’est appliqué sur son second essai. Résultat : une ouverture du score des Géorgiens et la confirmation qu’Aleksandar, toujours plus généreux, vieillit.

Patrick Kluivert
Patrick
Kluivert

Patrick Kluivert

Un million d’euros de dettes. C’est la somme que le directeur du football du PSG aurait accumulé auprès d’un groupe criminel en pronostiquant sur des matchs de foot entre 2011 et 2012 selon De Volkskran. Kluivert était alors entraîneur de l’équipe réserve du FC Twente. Sinon, tout va bien à Paris...

Joakim Noah
Joakim
Noah

Joakim Noah

Le fils de Yannick ne va plus être au centre du game pour un long moment. Suspendu vingt rencontres par la NBA pour consommation de médicament interdit et blessé depuis début février, Joakim va devoir trouver une autre occupation. Jusqu'en décembre, à peu près.

David Silva
David
Silva

David Silva

«  Moi, je m’appelle David Silva, et je suis le quatrième meilleur buteur de l’histoire de la Roja. » La première place détenue par David Villa, qui est trente buts devant, va être difficile à aller chercher pour celui qui a inscrit face à Israël sa 29e réalisation en sélection. Mais être devant Alfredo Di Stéfano et Fernando Morientes, ça a de la gueule, non ...

Kevin Kurányi
Kevin
Kurányi

Kevin Kurányi

La nouvelle officielle de sa retraite est passée quasiment inaperçue. On parle pourtant d’un mec qui a planté 111 pions en 275 matchs de Bundesliga et qui a porté le maillot de la Mannschaft à 52 reprises. Un garçon qui a même refusé la Chine...

Clint Dempsey
Clint
Dempsey

Clint Dempsey

Jürgen Klinsmann n’est plus là, mais Dempsey si. Et tant mieux pour sa nation, qui a explosé le Honduras 6-0 grâce à un triplé de son attaquant. Lequel a frappé entre les 32e et 54e minutes de jeu. Ce qui permet aux États-Unis de se relancer dans la course à la qualification pour la prochaine Coupe du monde. Et dire que Clint a connu des problèmes cardiaques en août ...

Cenk Tosun
Cenk
Tosun

Cenk Tosun

514. C’est le nombre de minutes durant lesquelles Tosun n’avait plus trouvé le chemin des filets avec son pays. Ce qui représente quand même une année entière. Mais ça, c’est du passé. Auteur d’un doublé, le meilleur buteur du championnat turc a grandement participé au succès des siens face à la Finlande (2-0). C'est reparti pour un tour.

Gardien

Gianluigi Buffon (Italie) : Et bim, voilà un millième match pour la carrière du portier increvable. Qui a donc fait les choses bien, avec un nouveau clean sheet face à l’Albanie (2-0). Ça méritait un message de Patrice Évra pour celui qui « loves this game » .


Défenseurs

Éric Cantona (France) : Ça dégomme à droite. Dans sa chronique diffusée sur Eurosport, le King déborde tout le monde, et surtout François Fillon. Extrait : « La France est un pays vraiment étrange. Si vous êtes accusé, vous êtes exclu indéfiniment de l'équipe nationale de football, mais vous pouvez encore vous présenter à l'élection présidentielle. François Fillon a suggéré un jour d'arrêter un match si des gens manquaient de respect à l'hymne national. Je suggère que nous annulions l'élection quand les candidats se montrent irrespectueux envers la morale et l'éthique. »

Devin Booker (Phoenix Suns) : Un arrière qui marque autant, c’est rare. Auteur de 70 points ce week-end, le jeune homme de vingt piges a fait forte impression. Normal : ils ne sont que six à avoir atteint ce total dans l’histoire de la NBA.

Séamus Coleman (Irlande) : Le premier réflexe quand on voit les images, c’est de réclamer une suspension à vie pour Nail Taylor, dont l’affreux tacle a brisé la jambe du défenseur d’Everton. Puis une fois la colère passée, on lâche l’agresseur pour la victime et on espère de tout cœur que Coleman va revenir vite. Très vite.

Vidéo

Aleksandar Kolarov (Serbie) : Le latéral de Manchester City avait raté sa boulette sur le premier coup. Alors, il s’est appliqué sur son second essai. Résultat : une ouverture du score des Géorgiens et la confirmation qu’Aleksandar, toujours plus généreux, vieillit.

Vidéo

Milieux

Patrick Kluivert (Paris Saint-Germain) : Un million d’euros de dettes. C’est la somme que le directeur du football du PSG aurait accumulé auprès d’un groupe criminel en pronostiquant sur des matchs de foot entre 2011 et 2012 selon De Volkskran. Kluivert était alors entraîneur de l’équipe réserve du FC Twente. Sinon, tout va bien à Paris...

Joakim Noah (New York Knicks) : Le fils de Yannick ne va plus être au centre du game pour un long moment. Suspendu vingt rencontres par la NBA pour consommation de médicament interdit et blessé depuis début février, Joakim va devoir trouver une autre occupation. Jusqu'en décembre, à peu près.

David Silva (Espagne) : «  Moi, je m’appelle David Silva, et je suis le quatrième meilleur buteur de l’histoire de la Roja. » La première place détenue par David Villa, qui est trente buts devant, va être difficile à aller chercher pour celui qui a inscrit face à Israël sa 29e réalisation en sélection. Mais être devant Alfredo Di Stéfano et Fernando Morientes, ça a de la gueule, non ?


Attaquants

Kevin Kurányi (Allemagne) : La nouvelle officielle de sa retraite est passée quasiment inaperçue. On parle pourtant d’un mec qui a planté 111 pions en 275 matchs de Bundesliga et qui a porté le maillot de la Mannschaft à 52 reprises. Un garçon qui a même refusé la Chine...

Clint Dempsey (États-Unis) : Jürgen Klinsmann n’est plus là, mais Dempsey si. Et tant mieux pour sa nation, qui a explosé le Honduras 6-0 grâce à un triplé de son attaquant. Lequel a frappé entre les 32e et 54e minutes de jeu. Ce qui permet aux États-Unis de se relancer dans la course à la qualification pour la prochaine Coupe du monde. Et dire que Clint a connu des problèmes cardiaques en août dernier...

Cenk Tosun (Turquie) : 514. C’est le nombre de minutes durant lesquelles Tosun n’avait plus trouvé le chemin des filets avec son pays. Ce qui représente quand même une année entière. Mais ça, c’est du passé. Auteur d’un doublé, le meilleur buteur du championnat turc a grandement participé au succès des siens face à la Finlande (2-0). C'est reparti pour un tour.


Remplaçants

Andrey Gorbunov (Biélorussie) : C’est ce qu’on appelle rater sa campagne de promotion. En Suède, le gardien a commis une belle bourde qui ne le fera sûrement pas bouger de Grèce. Ou pour revenir au pays, à la limite.

Vidéo

André Silva (Portugal) : Un but et une passe décisive. On progresse rapidement aux côtés de Cristiano Ronaldo, hein ?

Hatem Ben Arfa (Paris Saint-Germain) : Malaise TV. Sinon, tout va bien à Paris...

Olivier Giroud (France) : « Moi, je m’appelle Olivier Giroud, et je suis le dixième meilleur buteur de l’histoire des Bleus. » La première place détenue par Thierry Henry, qui est 28 buts devant, va être difficile à aller chercher pour celui qui a inscrit ses 22e et 23e réalisations en sélection. Mais être devant Cantona et Anelka, ça a de la gueule, non ?

Jóan Edmundsson (Îles Féroé) : Déjà que son équipe a du mal à faire bonne figure, alors si en plus l’attaquant la laisse en infériorité numérique... La raison de son expulsion ? Deux simulations. Bravo.



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60
À lire ensuite
Les couloirs princiers