En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

L’équipe type du week-end

Du tennis, de la politique, mais surtout du football : le week-end a choisi ses héros. Et quand on les regroupe dans la même équipe, ça donne un onze avec de grands noms et quelques promesses.

Modififié
Sur le banc
Bastian Schweinsteiger
Bastian
Schweinsteiger

Bastian Schweinsteiger

386. Non, ce n'est pas l'âge de l'Allemand, mais le nombre de jours passés sans avoir été titularisé. Avec un but et une passe dé à la clé.

Yassine Benzia
Yassine
Benzia

Yassine Benzia

«  Je prends chaque match avec la même envie, même si c'était contre mon ancienne équipe, c'est vrai qu'il y a toujours ce petit truc en plus. J'essaye de tout donner pour l'équipe, ça m'a réussi, donc tant mieux. (...) Le public m'a sifflé sur le premier ballon que j'ai touché, je n'ai pas compris pourquoi. Et après j'ai célébré mes buts, c'est comme ça, c'est le jeu.  » Benzia 2, Lyon ...

Thenny Walbeck
Thenny
Walbeck

Thenny Walbeck

On s’est trop souvent moqué de leurs blessures pour les oublier aujourd’hui. Auteurs des cinq goals d’Arsenal, Walcott et Welbeck ont explosé Southampton. Mention spéciale au deuxième, qui sort d’une grosse période d’absence.

Allan Saint-Maximin
Allan
Saint-Maximin

Allan Saint-Maximin

Léo Messi, vous connaissez ?

Diego Falcinelli
Diego
Falcinelli

Diego Falcinelli

La confrontation de la mort. Lors de la réception d’Empoli (17e), Crotone (18e) a pu compter sur son Diego, qui a frappé à trois reprises, alors que le score n’était que de 1-1. Et Crotone se laisse le droit de rêver au maintien.

Samuel Etoo
Samuel
Etoo

Samuel Etoo

Après avoir fait croire à un transfert pour la Russie en posant avec le maillot d’Amkar Perm sur les réseaux sociaux, le Camerounais a marqué ses septième et huitième buts de la saison face à Alanyaspor (2-1). Et a pu regarder les petits frères camerounais se qualifier pour le dernier carré de la CAN. C’est pas un week-end parfait, ça ?

Gary White
Gary
White

Gary White

L’histoire drôle du week-end nous vient tout droit d’Écosse, avec une expulsion du portier pour un pipi en pleine rencontre. « Il était prêt à tirer un six mètres et il a crié à l'arbitre de touche qu'il avait besoin d'aller aux toilettes, a raconté le manager du club après la partie. Celui-ci lui a répondu : "On ne peut pas arrêter le jeu." Avant de dégager, il a couru derrière le but et a uriné contre un mur. Quand il est revenu, il a été expulsé par ...

Branislav Ivanović
Branislav
Ivanović

Branislav Ivanović

On ne sait pas s’il s’agissait du dernier match avec les Blues pour celui qui est annoncé au Zénith Saint-Pétersbourg. Mais ça y ressemblait beaucoup. En fin de contrat en juin prochain et sûrement libéré dans les prochains jours, le Serbe a au moins pu dire au revoir à ses supporters de belle manière, avec un penalty provoqué et un ultime but inscrit lors de la qualification de Chelsea en FA Cup. Iva nous ...

Diego Godín
Diego
Godín

Diego Godín

En ce moment, l’Atlético a du mal à nous offrir du beau spectacle. Et contre Alavés, Godín nous a proposé son plus moche visage en envoyant un mollard sur la tronche de Deyverson. Ce qui n’a évidemment pas fait gagner son équipe (0-0). Si l’arbitre ne l’a pas vu, le défenseur central devrait être rattrapé par la vidéo.

Roger Federer
Roger
Federer

Roger Federer

On a forcément une pensée pour Rafael Nadal, magnifique perdant. Mais le roi des grands chelems reste Federer, vainqueur de l’Espagnol en finale de l’Open d’Australie, cinq ans après son dernier succès dans ce genre de tournoi. 18 titres pour lui. Les Gunners en rêvent.

Benoît Hamon
Benoît
Hamon

Benoît Hamon

Enfin une gauche qui n’en porte pas que le nom. Battu à plate couture, Manuel Valls peut aller soutenir Emmanuel Macron. Et Hamon tenter de défendre le PS.

Flavien Tait
Flavien
Tait

Flavien Tait

Première titularisation pour la recrue estivale du SCO, et premiers sourires. Un coup franc provoqué et transformé, une passe décisive de toute beauté pour Nicolas Pépé, et voilà Angers qui met fin à une série de neuf rencontres sans succès. Tout en sortant de la zone rouge.

Marvin Martin
Marvin
Martin

Marvin Martin

Cela faisait longtemps que vous n’aviez pas vu l’international sur un terrain de football ? Cela faisait encore plus longtemps qu’il n’avait pas réalisé une passe décisive. Depuis le 2 décembre 2015, exactement.

Wesley Sneijder
Wesley
Sneijder

Wesley Sneijder

Trois assists pour l’ancien meilleur milieu de terrain du monde lors de la balade de sa team contre l'Akhisar Belediye (6-0). Preuve que le talent ne se perd jamais.

Darren Bent
Darren
Bent

Darren Bent

Darren adore les coupes, c’est connu. Alors, l’attaquant a fait le show face à Leicester en seizièmes de finale, avec deux buts : un pour les Foxes, et un pour son équipe. Tout ça pour avoir le droit à un match de FA Cup supplémentaire...

Bafétimbi Gomis
Bafétimbi
Gomis

Bafétimbi Gomis

Un triplé pour montrer à Tonton Pat’ qu’il voulait garder le brassard de capitaine, et voilà l’OM reparti pour de nouvelles aventures. La Panthère a au passage doublé Zlatan Ibrahimović concernant le nombre de buts inscrits en Ligue 1. Avec un ratio de 0,35 pion/match, et alors ?

Sadio Mané
Sadio
Mané

Sadio Mané

Klopp qui rit, Mané qui pleure. En ratant le seul tir au but de la séance, Sadio a participé à la qualification du Cameroun au détriment du Sénégal, qui s’arrête donc en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations. N’empêche qu’il va être bien accueilli lors de son retour à Liverpool.

Gary White (Shettleston) : L’histoire drôle du week-end nous vient tout droit d’Écosse, avec une expulsion du portier pour un pipi en pleine rencontre. « Il était prêt à tirer un six mètres et il a crié à l'arbitre de touche qu'il avait besoin d'aller aux toilettes, a raconté le manager du club après la partie. Celui-ci lui a répondu : "On ne peut pas arrêter le jeu." Avant de dégager, il a couru derrière le but et a uriné contre un mur. Quand il est revenu, il a été expulsé par l'arbitre. (...) Il n'y a rien qui parle de cela dans les règles du jeu. Nous sommes un peu perdus. » Toujours prendre ses précautions quand il en est encore temps, toujours.

Branislav Ivanović (Chelsea) : On ne sait pas s’il s’agissait du dernier match avec les Blues pour celui qui est annoncé au Zénith Saint-Pétersbourg. Mais ça y ressemblait beaucoup. En fin de contrat en juin prochain et sûrement libéré dans les prochains jours, le Serbe a au moins pu dire au revoir à ses supporters de belle manière, avec un penalty provoqué et un ultime but inscrit lors de la qualification de Chelsea en FA Cup. Iva nous manquer.

Diego Godín (Atlético de Madrid) :En ce moment, l’Atlético a du mal à nous offrir du beau spectacle. Et contre Alavés, Godín nous a proposé son plus moche visage en envoyant un mollard sur la tronche de Deyverson. Ce qui n’a évidemment pas fait gagner son équipe (0-0). Si l’arbitre ne l’a pas vu, le défenseur central devrait être rattrapé par la vidéo.

Vidéo

Roger Federer (Suisse) : On a forcément une pensée pour Rafael Nadal, magnifique perdant. Mais le roi des grands chelems reste Federer, vainqueur de l’Espagnol en finale de l’Open d’Australie, cinq ans après son dernier succès dans ce genre de tournoi. 18 titres pour lui. Les Gunners en rêvent.

What a game!!! The KING is back, the one and only @rogerfederer 🎾🏆 #legend #AustralianOpen

Une vidéo publiée par Granit Xhaka (@granitxhaka) le

Benoît Hamon (Parti socialiste) : Enfin une gauche qui n’en porte pas que le nom. Battu à plate couture, Manuel Valls peut aller soutenir Emmanuel Macron. Et Hamon tenter de défendre le PS.

Flavien Tait (Angers) : Première titularisation pour la recrue estivale du SCO, et premiers sourires. Un coup franc provoqué et transformé, une passe décisive de toute beauté pour Nicolas Pépé, et voilà Angers qui met fin à une série de neuf rencontres sans succès. Tout en sortant de la zone rouge.

Marvin Martin (Dijon) : Cela faisait longtemps que vous n’aviez pas vu l’international sur un terrain de football ? Cela faisait encore plus longtemps qu’il n’avait pas réalisé une passe décisive. Depuis le 2 décembre 2015, exactement.

Wesley Sneijder (Galatasaray) Trois assists pour l’ancien meilleur milieu de terrain du monde lors de la balade de sa team contre l'Akhisar Belediye (6-0). Preuve que le talent ne se perd jamais.

Darren Bent (Derby County) : Darren adore les coupes, c’est connu. Alors, l’attaquant a fait le show face à Leicester en seizièmes de finale, avec deux buts : un pour les Foxes, et un pour son équipe. Tout ça pour avoir le droit à un match de FA Cup supplémentaire...

Bafétimbi Gomis (Marseille) : Un triplé pour montrer à Tonton Pat’ qu’il voulait garder le brassard de capitaine, et voilà l’OM reparti pour de nouvelles aventures. La Panthère a au passage doublé Zlatan Ibrahimović concernant le nombre de buts inscrits en Ligue 1. Avec un ratio de 0,35 pion/match, et alors ?

Sadio Mané (Liverpool) : Klopp qui rit, Mané qui pleure. En ratant le seul tir au but de la séance, Sadio a participé à la qualification du Cameroun au détriment du Sénégal, qui s’arrête donc en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations. N’empêche qu’il va être bien accueilli lors de son retour à Liverpool.

Remplaçants

Bastian Schweinsteiger (Manchester United): 386. Non, ce n'est pas l'âge de l'Allemand, mais le nombre de jours passés sans avoir été titularisé. Avec un but et une passe dé à la clé.

Yassine Benzia (Lille) : «  Je prends chaque match avec la même envie, même si c'était contre mon ancienne équipe, c'est vrai qu'il y a toujours ce petit truc en plus. J'essaye de tout donner pour l'équipe, ça m'a réussi, donc tant mieux. (...) Le public m'a sifflé sur le premier ballon que j'ai touché, je n'ai pas compris pourquoi. Et après j'ai célébré mes buts, c'est comme ça, c'est le jeu.  » Benzia 2, Lyon 0.

Thenny Walbeck (Arsenal) : On s’est trop souvent moqué de leurs blessures pour les oublier aujourd’hui. Auteurs des cinq goals d’Arsenal, Walcott et Welbeck ont explosé Southampton. Mention spéciale au deuxième, qui sort d’une grosse période d’absence.

Allan Saint-Maximin (Bastia): Léo Messi, vous connaissez ?

Diego Falcinelli (Crotone): La confrontation de la mort. Lors de la réception d’Empoli (17e), Crotone (18e) a pu compter sur son Diego, qui a frappé à trois reprises, alors que le score n’était que de 1-1. Et Crotone se laisse le droit de rêver au maintien.

Samuel Etoo (Antalyaspor) : Après avoir fait croire à un transfert pour la Russie en posant avec le maillot d’Amkar Perm sur les réseaux sociaux, le Camerounais a marqué ses septième et huitième buts de la saison face à Alanyaspor (2-1). Et a pu regarder les petits frères camerounais se qualifier pour le dernier carré de la CAN. C’est pas un week-end parfait, ça ?



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 6 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 6 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9
À lire ensuite
Sainté croque le TFC