En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Des flambeaux, des flambeurs, des flambées : troisième semaine de football, et les allumés du rectangle vert se sont encore distingués. En voici la crème de la crème.

Modififié
Sur le banc
Joe Hart
Joe
Hart

Joe Hart

My Hart will go on. Et à voir ce regard de cocker triste sur le banc, ce ne sera pas de gaieté de cœur.

Steven Nzonzi
Steven
Nzonzi

Steven Nzonzi

Allardyce a avoué son souhait de le sélectionner avec les Three Lions ? Pas de bol, le bon Steven ne dispose que d’un passeport français et a déjà évolué avec les Espoirs. Deschamps et Koulibaly ont manifestement fait des émules.

Andy Delort
Andy
Delort

Andy Delort

« Toi, c'est les couilles que tu as dû te faire amputer ! Caché derrière ton ordi à essayer de faire rire les gens Essaies#2#percer.  » Poète, Andy Delort s’est paré de sa plus belle plume pour répondre à un message Twitter le taquinant sur son arrêt maladie du début de saison. Les frères Lopez ne sont pas loin.

M’Baye Niang
M’Baye
Niang

M’Baye Niang

Lumière un jour, lumière toujours. Buteur face au Napoli, M’Baye a rapidement retrouvé ses esprits en écopant d’un second carton jaune pour avoir empêché une relance de Reina. Nomination pour le prix Nobel garantie.

Tiémoué Bakayoko
Tiémoué
Bakayoko

Tiémoué Bakayoko

A marché sur Verratti, dégoûté Motta et séché Rabiot. Le threesome du dimanche soir a commencé à 20h45.

Thierry Henry
Thierry
Henry

Thierry Henry

La main de Dieu officiera en tant que numéro 3 chez les Diables rouges. Pour y apposer le sigle Red Bull ?

Benoît Assadi
Benoît
Assadi

Benoît Assadi

Il y a Freddy, sosie officiel d’André-Pierre Gignac. Mais il y a surtout Benoît Assadi, ancien gardien de Lorient, officiant actuellement à l’US Montagnarde et désormais candidat de Koh Lanta, édition recherche de l’anneau. Avec une certitude : le jeune homme finira sur les poteaux.

Fernando Marcal
Fernando
Marcal

Fernando Marcal

Deux débordements, deux passes décisives. Déjà meilleur qu’Anthony donc.

Éric Bailly
Éric
Bailly

Éric Bailly

Excellent depuis son arrivée sous le maillot de Manchester, le jeune Ivoirien n’a pas été élu homme du match (à l’inverse de ses deux premières prestations), mais a encore un peu plus marqué de son empreinte la défense des Red Devils face à Hull.

David Luiz
David
Luiz

David Luiz

Du relâchement coupable et des duels gérés avec la finesse d’un Hulk tentant de se mettre à la poterie. Et au final, c’est le PSG qui trinque, avec une défaite en championnat au bout de seulement trois journées. Parfait pour Marquinhos, qui a dû apprécier la sortie du bouclé à une demi-heure du terme.

Scott Dann
Scott
Dann

Scott Dann

Que Steve Mandanda se rassure du fond de sa cage : devant lui, Scott Dann est prêt à tout pour le défendre. Mais aussi à attaquer, puisqu’au bout du bout, c’est lui qui est venu placer son mètre 96 pour arracher le nul face à Bournemouth d’un coup de boule surpuissant. Mais au fait, que devient ton frère Keith, Dann Scott ?

César Delgado
César
Delgado

César Delgado

Triste fin de carrière pour l’ancien Lyonnais. Revenu à Rosario Central, le milieu de trente-cinq ans pourrait bien ne jamais rechausser les crampons. La faute à un contrôle positif à l’OXA B12, qui en plus d’être le nom de code d’une opération paramilitaire secrète, est surtout un anti-inflammatoire inscrit sur la liste des produits dopants. Un probable clap de fin pour ...

Sami Khedira
Sami
Khedira

Sami Khedira

Deux buts en deux rencontres avec la Juve, dont un plus que décisif ce week-end pour anéantir les espoirs de la Laz’. Khedira verra.

Thorgan Hazard
Thorgan
Hazard

Thorgan Hazard

Un triplé en milieu de semaine, une entrée à la 84e face au Bayer Leverkusen, une passe décisive à la 85e. Qu’on se le dise, la fratrie va bien.

Rémy Cabella
Rémy
Cabella

Rémy Cabella

Un coup franc direct, une passe décisive : fini les conneries, Rémy est parti pour être le gaillard solide de cet OM qui a signé un exploit en gagnant au Vélodrome face à Lorient.

Andrea Belotti
Andrea
Belotti

Andrea Belotti

Il n’est pas le plus affiné, mais du haut de ses vingt-deux ans, l’attaquant italien est déjà savoureux. Il a fondu sur Bologne, inscrivant un triplé, et ce, malgré un penalty manqué. De quoi saler l’addition, portée à 5-1, score final.

Nabil El
Zhar

Nabil El Zhar

Même score pour Las Palmas face à Grenade. Avec en tête d’affiche Nabil El Zhar, trente ans, et auteur d’un doublé arrosé d’une passe décisive. Sinon, Kevin-Prince Boateng a également marqué, avant de rendre hommage aux victimes du tremblement de terre italien. Que des MVP en somme.

Benoît Assadi (Koh Lanta) : Il y a Freddy, sosie officiel d’André-Pierre Gignac. Mais il y a surtout Benoît Assadi, ancien gardien de Lorient, officiant actuellement à l’US Montagnarde et désormais candidat de Koh Lanta, édition recherche de l’anneau. Avec une certitude : le jeune homme finira sur les poteaux.

Fernando Marcal (Guingamp) : Deux débordements, deux passes décisives. Déjà meilleur qu’Anthony donc.

Éric Bailly (Manchester United) : Excellent depuis son arrivée sous le maillot de Manchester, le jeune Ivoirien n’a pas été élu homme du match (à l’inverse de ses deux premières prestations), mais a encore un peu plus marqué de son empreinte la défense des Red Devils face à Hull.

David Luiz (PSG) : Du relâchement coupable et des duels gérés avec la finesse d’un Hulk tentant de se mettre à la poterie. Et au final, c’est le PSG qui trinque, avec une défaite en championnat au bout de seulement trois journées. Parfait pour Marquinhos, qui a dû apprécier la sortie du bouclé à une demi-heure du terme.

Scott Dann (Crystal Palace) : Que Steve Mandanda se rassure du fond de sa cage : devant lui, Scott Dann est prêt à tout pour le défendre. Mais aussi à attaquer, puisqu’au bout du bout, c’est lui qui est venu placer son mètre 96 pour arracher le nul face à Bournemouth d’un coup de boule surpuissant. Mais au fait, que devient ton frère Keith, Dann Scott ?

César Delgado (Rosario Central) : Triste fin de carrière pour l’ancien Lyonnais. Revenu à Rosario Central, le milieu de trente-cinq ans pourrait bien ne jamais rechausser les crampons. La faute à un contrôle positif à l’OXA B12, qui en plus d’être le nom de code d’une opération paramilitaire secrète, est surtout un anti-inflammatoire inscrit sur la liste des produits dopants. Un probable clap de fin pour César.

Sami Khedira (Juventus Turin) : Deux buts en deux rencontres avec la Juve, dont un plus que décisif ce week-end pour anéantir les espoirs de la Laz’. Khedira verra.

Thorgan Hazard (Borussia M'gladbach) : Un triplé en milieu de semaine, une entrée à la 84e face au Bayer Leverkusen, une passe décisive à la 85e. Qu’on se le dise, la fratrie va bien.

Rémy Cabella (Marseille): Un coup franc direct, une passe décisive : fini les conneries, Rémy est parti pour être le gaillard solide de cet OM qui a signé un exploit en gagnant au Vélodrome face à Lorient.

Andrea Belotti (Torino) : Il n’est pas le plus affiné, mais du haut de ses vingt-deux ans, l’attaquant italien est déjà savoureux. Il a fondu sur Bologne, inscrivant un triplé, et ce, malgré un penalty manqué. De quoi saler l’addition, portée à 5-1, score final.

Nabil El Zhar (Las Palmas) : Même score pour Las Palmas face à Grenade. Avec en tête d’affiche Nabil El Zhar, trente ans, et auteur d’un doublé arrosé d’une passe décisive. Sinon, Kevin-Prince Boateng a également marqué, avant de rendre hommage aux victimes du tremblement de terre italien. Que des MVP en somme.

Remplaçants :

Joe Hart (Manchester City) : My Hart will go on. Et à voir ce regard de cocker triste sur le banc, ce ne sera pas de gaieté de cœur.

Steven Nzonzi (FC Séville) : Allardyce a avoué son souhait de le sélectionner avec les Three Lions ? Pas de bol, le bon Steven ne dispose que d’un passeport français et a déjà évolué avec les Espoirs. Deschamps et Koulibaly ont manifestement fait des émules.

Andy Delort (Caen) : « Toi, c'est les couilles que tu as dû te faire amputer ! Caché derrière ton ordi à essayer de faire rire les gens Essaies#2#percer.  » Poète, Andy Delort s’est paré de sa plus belle plume pour répondre à un message Twitter le taquinant sur son arrêt maladie du début de saison. Les frères Lopez ne sont pas loin.

M’Baye Niang (AC Milan): Lumière un jour, lumière toujours. Buteur face au Napoli, M’Baye a rapidement retrouvé ses esprits en écopant d’un second carton jaune pour avoir empêché une relance de Reina. Nomination pour le prix Nobel garantie.

Tiémoué Bakayoko (Monaco): A marché sur Verratti, dégoûté Motta et séché Rabiot. Le threesome du dimanche soir a commencé à 20h45.

Thierry Henry (Belgique) : La main de Dieu officiera en tant que numéro 3 chez les Diables rouges. Pour y apposer le sigle Red Bull ?



Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
À lire ensuite
Les notes du PSG