L'équipe type du week-end

Beaucoup de Ligue 1 et de Premier League, pas mal de Jeux olympiques, mais aussi des surprises, un peu de Turquie et d’Écosse : ça y est, c’est la reprise.

Modififié
1k 10
Sur le banc
Joe Hart
Joe
Hart

Joe Hart

Pep Guardiola n’a pas de cœur. En plaçant le portier anglais sur le banc, le Catalan lui a clairement indiqué la porte de sortie. Pas une surprise, finalement.

Diomandé & Hernández
Diomandé &
Hernández

Diomandé & Hernández

« Olive et Tom / Ils sont toujours en forme / Tom, Olivier / Sont super entraînés / Tom, Olivier / Ils sont venus pour gagner. » Avec la manière s’il vous plaît, et un pion marqué sur un double retourné. Frisson.

Bernardo Silva
Bernardo
Silva

Bernardo Silva

On ne comprend pas toujours Jardim. Comme quand il refuse de titulariser Silva alors qu’il ne peut pas compter sur Falcao, Germain ou Love, absents pour diverses raisons. Résultat : le Portugais provoque un péno et plante un pion quand il entre alors que l’ASM est mené de deux buts. What else ?

Liam Boyce
Liam
Boyce

Liam Boyce

Il est certes moins connu que Lacazette, mais lui aussi s’est offert un triplé. En 47 minutes, contre Inverness. Ce qui a donné la victoire aux siens. Bon, il ne coûte pas autant que son homologue.

Ivan Santini
Ivan
Santini

Ivan Santini

Deux buts et un carton rouge provoqué. Il y a pire comme première, non ?

Pablo Osvaldo
Pablo
Osvaldo

Pablo Osvaldo

Allez, viens…

Fernando Muslera
Fernando
Muslera

Fernando Muslera

Un tir au but décisif arrêté, une Supercoupe gagnée et une petite danse pour fêter ça. Le bonhomme du Galatasaray-Beşiktaş, c’est lui. Même si on dirait qu’il a quinze ans.

Paddy McNair
Paddy
McNair

Paddy McNair

C’est quoi, ce but contre son camp ? « Bon les gars, il y a un type en qui United n’a jamais cru et qui n’a pas su s’y imposer. Je l’ai sondé, il est ok pour nous filer un coup de main.  » Voilà comment Guardiola a remporté son premier match de Premier League.

Simon Francis
Simon
Francis

Simon Francis

Faire une boulette, ce n’est pas agréable. En faire deux dans le même match, c’est triste. Mais alors, en faire deux, dans le même match, en l'espace de quelques secondes, sur une même action qui amène l’ouverture du score, en tant que capitaine qui plus est, c’est une tragédie. Mourinho lui dit merci.

Teddy Riner
Teddy
Riner

Teddy Riner

Mais qui peut le stopper ? Il vient de loin, et vu son teint, il doit faire les choses bien. Renier son identité, il ne peut pas essayer… Bref, lui rendre hommage avec des paroles de La Fouine, ce n’est pas forcément sympa. On dira donc simplement qu’avec son deuxième titre olympique, il est devenu le judoka le plus titré de l’histoire dans sa catégorie. Une défense ultra sereine quand il mène au score. Pas la peine de venir le ...

Layvin Kurzawa
Layvin
Kurzawa

Layvin Kurzawa

On a limite l’impression que sa non-sélection pour l’Euro est une bonne chose pour lui. Avec ses jambes de feu, l’infatigable Layvin réalise un début de saison canon dans son couloir gauche. Sans oublier qu’il marque. Et qu'il sort des assists. Lucas Digne a bien fait de partir.

Sophie Schmidt
Sophie
Schmidt

Sophie Schmidt

La tueuse de l’équipe de France. On en pleure encore.

Michael Phelps
Michael
Phelps

Michael Phelps

Seigneur dans son milieu, le retraité a terminé tout en haut. Le King et le Legend absolu.

Philippe Coutinho
Philippe
Coutinho

Philippe Coutinho

Le Brésilien avait tout pour foirer son match. Invisible dans le jeu pendant trente minutes, incapable de faire la différence, sa patte a tout changé en quelques gestes. D’abord sur un sublime coup franc. Puis sur une reprise de volée parfaite. Sans compter ses amours de passes. Dans une partie qui a terminé à 4-3, il était obligé d’exister. Balance 70 millions dessus, ...

Ryad Boudebouz
Ryad
Boudebouz

Ryad Boudebouz

« Sur l'ensemble du match, Montpellier n'a pas été largement dominateur. Il a fait la différence grâce à un joueur qui a un talent bien au-dessus des autres. En Ligue 1, il y a des bons joueurs, Boudebouz en fait partie. » Voilà ce qu'a retenu Moulin de sa défaite face à Montpellier. Qu'attend la Lazio ?

Alexandre Lacazette
Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

Bon, bon, bon… Avec ce triplé, la valeur d’Alex a encore pris dix millions. On décide quoi, JMA ?

Neymar
Neymar

Neymar

Il était temps de faire taire toutes les mauvaises langues. Alors l'attaquant du Barça a pris ses responsabilités et a planté un coup franc pour qualifier son pays en demi-finales. Neymar à la fin.

Onze types


Fernando Muslera (Galatasaray): Un tir au but décisif arrêté, une Supercoupe gagnée et une petite danse pour fêter ça. Le bonhomme du Galatasaray-Beşiktaş, c’est lui. Même si on dirait qu’il a quinze ans.

Paddy McNair (Sunderland): C’est quoi, ce but contre son camp ? « Bon les gars, il y a un type en qui United n’a jamais cru et qui n’a pas su s’y imposer. Je l’ai sondé, il est ok pour nous filer un coup de main.  » Voilà comment Guardiola a remporté son premier match de Premier League.

Simon Francis (Bournemouth): Faire une boulette, ce n’est pas agréable. En faire deux dans le même match, c’est triste. Mais alors, en faire deux, dans le même match, en l'espace de quelques secondes, sur une même action qui amène l’ouverture du score, en tant que capitaine qui plus est, c’est une tragédie. Mourinho lui dit merci.

Teddy Riner (France): Mais qui peut le stopper ? Il vient de loin, et vu son teint, il doit faire les choses bien. Renier son identité, il ne peut pas essayer… Bref, lui rendre hommage avec des paroles de La Fouine, ce n’est pas forcément sympa. On dira donc simplement qu’avec son deuxième titre olympique, il est devenu le judoka le plus titré de l’histoire dans sa catégorie. Une défense ultra sereine quand il mène au score. Pas la peine de venir le chercher.

Layvin Kurzawa (Paris S-G): On a limite l’impression que sa non-sélection pour l’Euro est une bonne chose pour lui. Avec ses jambes de feu, l’infatigable Layvin réalise un début de saison canon dans son couloir gauche. Sans oublier qu’il marque. Et qu'il sort des assists. Lucas Digne a bien fait de partir.

Sophie Schmidt (Canada): La tueuse de l’équipe de France. On en pleure encore.

Michael Phelps (États-Unis): Seigneur dans son milieu, le retraité a terminé tout en haut. Le King et le Legend absolu.

Philippe Coutinho (Liverpool): Le Brésilien avait tout pour foirer son match. Invisible dans le jeu pendant trente minutes, incapable de faire la différence, sa patte a tout changé en quelques gestes. D’abord sur un sublime coup franc. Puis sur une reprise de volée parfaite. Sans compter ses amours de passes. Dans une partie qui a terminé à 4-3, il était obligé d’exister. Balance 70 millions dessus, Arsène.

Ryad Boudebouz (Montpellier): « Sur l'ensemble du match, Montpellier n'a pas été largement dominateur. Il a fait la différence grâce à un joueur qui a un talent bien au-dessus des autres. En Ligue 1, il y a des bons joueurs, Boudebouz en fait partie. » Voilà ce qu'a retenu Moulin de sa défaite face à Montpellier. Qu'attend la Lazio ?

Alexandre Lacazette (Lyon): Bon, bon, bon… Avec ce triplé, la valeur d’Alex a encore pris dix millions. On décide quoi, JMA ?

Neymar (FC Barcelone): Il était temps de faire taire toutes les mauvaises langues. Alors l'attaquant du Barça a pris ses responsabilités et a planté un coup franc pour qualifier son pays en demi-finales. Neymar à la fin.

Remplaçants


Joe Hart (Manchester City): Pep Guardiola n’a pas de cœur. En plaçant le portier anglais sur le banc, le Catalan lui a clairement indiqué la porte de sortie. Pas une surprise, finalement.

Diomandé & Hernández (Hull City): « Olive et Tom / Ils sont toujours en forme / Tom, Olivier / Sont super entraînés / Tom, Olivier / Ils sont venus pour gagner. » Avec la manière s’il vous plaît, et un pion marqué sur un double retourné. Frisson.

Bernardo Silva (Monaco) : On ne comprend pas toujours Jardim. Comme quand il refuse de titulariser Silva alors qu’il ne peut pas compter sur Falcao, Germain ou Love, absents pour diverses raisons. Résultat : le Portugais provoque un péno et plante un pion quand il entre alors que l’ASM est mené de deux buts. What else ?

Liam Boyce (Ross County): Il est certes moins connu que Lacazette, mais lui aussi s’est offert un triplé. En 47 minutes, contre Inverness. Ce qui a donné la victoire aux siens. Bon, il ne coûte pas autant que son homologue.

Ivan Santini (Caen): Deux buts et un carton rouge provoqué. Il y a pire comme première, non ?

Pablo Osvaldo (Rennes): Allez, viens…



Par Florian Cadu
Modifié

Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Belle victoire des Tigers contre le champion sortant.. A la decharge de Leicester, c'est toujours délicat quand Robert Huth manque Hull..
mixmaster Niveau : DHR
Quintero n'a pas servi de leçon, Rennes veut un type avec encore moins de cerveau ?
omnisportdieng Niveau : District
oh ! Comment oublier juan martin del potro ce Heros grec
L'amour Durix Niveau : District
Message posté par mixmaster
Quintero n'a pas servi de leçon, Rennes veut un type avec encore moins de cerveau ?


En tant que non-supporter rennais, je veux que Rennes le veuille. Et Balotelli à Marseille tant qu'on y est !
milieu de terrain Niveau : DHR
Et la foudre qui est tombé sur Rio ! ok c etait a 3h le lundi pas pas equipe du week end?
L'amour Durix Niveau : District
Message posté par zinczinc78
Belle victoire des Tigers contre le champion sortant.. A la decharge de Leicester, c'est toujours délicat quand Robert Huth manque Hull..


Cadeau !
http://www.cahiersdufootball.net/articl … ess-2-5481#reb
Je_Vous_Aime Niveau : Loisir
Message posté par milieu de terrain
Et la foudre qui est tombé sur Rio ! ok c etait a 3h le lundi pas pas equipe du week end?


C'est surtout Van Niekerk qui a marqué les esprits hier soir ! 43.03s c'est surhumain !
Boaz Solossa superstar Niveau : DHR
La Fouine c'est donc des rimes pauvres d'un collégien qui s'essaie à la poésie? Merci de m'avoir fait découvrir.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Message posté par Je_Vous_Aime
C'est surtout Van Niekerk qui a marqué les esprits hier soir ! 43.03s c'est surhumain !


Ben oui, une course de folie réalisée du couloir numéro 8 en plus! Cela faist très longtemps que je n'avais pas lâché un "OH" d'étonnement sur une course à 3 heures du matin.
J'ai un peu de mal avec cette perf.

Johnson était un athlète fantastique et les records qu'il a battu, il l'a fait à la grande époque du sport olympique US ultra-chargé.

Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle de voir ce record être battu.

Pareil pour tous les records de natation qui sont tombés.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
À Töre et à raison
1k 10