Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Beaucoup de Ligue 1 et de Premier League, pas mal de Jeux olympiques, mais aussi des surprises, un peu de Turquie et d’Écosse : ça y est, c’est la reprise.

Modififié
Sur le banc
Joe Hart
Joe
Hart

Joe Hart

Pep Guardiola n’a pas de cœur. En plaçant le portier anglais sur le banc, le Catalan lui a clairement indiqué la porte de sortie. Pas une surprise, finalement.

Diomandé & Hernández
Diomandé &
Hernández

Diomandé & Hernández

« Olive et Tom / Ils sont toujours en forme / Tom, Olivier / Sont super entraînés / Tom, Olivier / Ils sont venus pour gagner. » Avec la manière s’il vous plaît, et un pion marqué sur un double retourné. Frisson.

Bernardo Silva
Bernardo
Silva

Bernardo Silva

On ne comprend pas toujours Jardim. Comme quand il refuse de titulariser Silva alors qu’il ne peut pas compter sur Falcao, Germain ou Love, absents pour diverses raisons. Résultat : le Portugais provoque un péno et plante un pion quand il entre alors que l’ASM est mené de deux buts. What else ?

Liam Boyce
Liam
Boyce

Liam Boyce

Il est certes moins connu que Lacazette, mais lui aussi s’est offert un triplé. En 47 minutes, contre Inverness. Ce qui a donné la victoire aux siens. Bon, il ne coûte pas autant que son homologue.

Ivan Santini
Ivan
Santini

Ivan Santini

Deux buts et un carton rouge provoqué. Il y a pire comme première, non ?

Pablo
Osvaldo

Pablo Osvaldo

Allez, viens…

Fernando Muslera
Fernando
Muslera

Fernando Muslera

Un tir au but décisif arrêté, une Supercoupe gagnée et une petite danse pour fêter ça. Le bonhomme du Galatasaray-Beşiktaş, c’est lui. Même si on dirait qu’il a quinze ans.

Paddy
McNair

Paddy McNair

C’est quoi, ce but contre son camp ? « Bon les gars, il y a un type en qui United n’a jamais cru et qui n’a pas su s’y imposer. Je l’ai sondé, il est ok pour nous filer un coup de main.  » Voilà comment Guardiola a remporté son premier match de Premier League.

Simon Francis
Simon
Francis

Simon Francis

Faire une boulette, ce n’est pas agréable. En faire deux dans le même match, c’est triste. Mais alors, en faire deux, dans le même match, en l'espace de quelques secondes, sur une même action qui amène l’ouverture du score, en tant que capitaine qui plus est, c’est une tragédie. Mourinho lui dit merci.

Teddy Riner
Teddy
Riner

Teddy Riner

Mais qui peut le stopper ? Il vient de loin, et vu son teint, il doit faire les choses bien. Renier son identité, il ne peut pas essayer… Bref, lui rendre hommage avec des paroles de La Fouine, ce n’est pas forcément sympa. On dira donc simplement qu’avec son deuxième titre olympique, il est devenu le judoka le plus titré de l’histoire dans sa catégorie. Une défense ultra sereine quand il mène au score. Pas la peine de venir le ...

Layvin Kurzawa
Layvin
Kurzawa

Layvin Kurzawa

On a limite l’impression que sa non-sélection pour l’Euro est une bonne chose pour lui. Avec ses jambes de feu, l’infatigable Layvin réalise un début de saison canon dans son couloir gauche. Sans oublier qu’il marque. Et qu'il sort des assists. Lucas Digne a bien fait de partir.

Sophie Schmidt
Sophie
Schmidt

Sophie Schmidt

La tueuse de l’équipe de France. On en pleure encore.

Michael Phelps
Michael
Phelps

Michael Phelps

Seigneur dans son milieu, le retraité a terminé tout en haut. Le King et le Legend absolu.

Philippe Coutinho
Philippe
Coutinho

Philippe Coutinho

Le Brésilien avait tout pour foirer son match. Invisible dans le jeu pendant trente minutes, incapable de faire la différence, sa patte a tout changé en quelques gestes. D’abord sur un sublime coup franc. Puis sur une reprise de volée parfaite. Sans compter ses amours de passes. Dans une partie qui a terminé à 4-3, il était obligé d’exister. Balance 70 millions dessus, ...

Ryad Boudebouz
Ryad
Boudebouz

Ryad Boudebouz

« Sur l'ensemble du match, Montpellier n'a pas été largement dominateur. Il a fait la différence grâce à un joueur qui a un talent bien au-dessus des autres. En Ligue 1, il y a des bons joueurs, Boudebouz en fait partie. » Voilà ce qu'a retenu Moulin de sa défaite face à Montpellier. Qu'attend la Lazio ?

Alexandre Lacazette
Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

Bon, bon, bon… Avec ce triplé, la valeur d’Alex a encore pris dix millions. On décide quoi, JMA ?

Neymar
Neymar

Neymar

Il était temps de faire taire toutes les mauvaises langues. Alors l'attaquant du Barça a pris ses responsabilités et a planté un coup franc pour qualifier son pays en demi-finales. Neymar à la fin.

Onze types


Fernando Muslera (Galatasaray): Un tir au but décisif arrêté, une Supercoupe gagnée et une petite danse pour fêter ça. Le bonhomme du Galatasaray-Beşiktaş, c’est lui. Même si on dirait qu’il a quinze ans.

Paddy McNair (Sunderland): C’est quoi, ce but contre son camp ? « Bon les gars, il y a un type en qui United n’a jamais cru et qui n’a pas su s’y imposer. Je l’ai sondé, il est ok pour nous filer un coup de main.  » Voilà comment Guardiola a remporté son premier match de Premier League.

Simon Francis (Bournemouth): Faire une boulette, ce n’est pas agréable. En faire deux dans le même match, c’est triste. Mais alors, en faire deux, dans le même match, en l'espace de quelques secondes, sur une même action qui amène l’ouverture du score, en tant que capitaine qui plus est, c’est une tragédie. Mourinho lui dit merci.

Teddy Riner (France): Mais qui peut le stopper ? Il vient de loin, et vu son teint, il doit faire les choses bien. Renier son identité, il ne peut pas essayer… Bref, lui rendre hommage avec des paroles de La Fouine, ce n’est pas forcément sympa. On dira donc simplement qu’avec son deuxième titre olympique, il est devenu le judoka le plus titré de l’histoire dans sa catégorie. Une défense ultra sereine quand il mène au score. Pas la peine de venir le chercher.

Layvin Kurzawa (Paris S-G): On a limite l’impression que sa non-sélection pour l’Euro est une bonne chose pour lui. Avec ses jambes de feu, l’infatigable Layvin réalise un début de saison canon dans son couloir gauche. Sans oublier qu’il marque. Et qu'il sort des assists. Lucas Digne a bien fait de partir.

Sophie Schmidt (Canada): La tueuse de l’équipe de France. On en pleure encore.

Michael Phelps (États-Unis): Seigneur dans son milieu, le retraité a terminé tout en haut. Le King et le Legend absolu.

Philippe Coutinho (Liverpool): Le Brésilien avait tout pour foirer son match. Invisible dans le jeu pendant trente minutes, incapable de faire la différence, sa patte a tout changé en quelques gestes. D’abord sur un sublime coup franc. Puis sur une reprise de volée parfaite. Sans compter ses amours de passes. Dans une partie qui a terminé à 4-3, il était obligé d’exister. Balance 70 millions dessus, Arsène.

Ryad Boudebouz (Montpellier): « Sur l'ensemble du match, Montpellier n'a pas été largement dominateur. Il a fait la différence grâce à un joueur qui a un talent bien au-dessus des autres. En Ligue 1, il y a des bons joueurs, Boudebouz en fait partie. » Voilà ce qu'a retenu Moulin de sa défaite face à Montpellier. Qu'attend la Lazio ?

Alexandre Lacazette (Lyon): Bon, bon, bon… Avec ce triplé, la valeur d’Alex a encore pris dix millions. On décide quoi, JMA ?

Neymar (FC Barcelone): Il était temps de faire taire toutes les mauvaises langues. Alors l'attaquant du Barça a pris ses responsabilités et a planté un coup franc pour qualifier son pays en demi-finales. Neymar à la fin.

Remplaçants


Joe Hart (Manchester City): Pep Guardiola n’a pas de cœur. En plaçant le portier anglais sur le banc, le Catalan lui a clairement indiqué la porte de sortie. Pas une surprise, finalement.

Diomandé & Hernández (Hull City): « Olive et Tom / Ils sont toujours en forme / Tom, Olivier / Sont super entraînés / Tom, Olivier / Ils sont venus pour gagner. » Avec la manière s’il vous plaît, et un pion marqué sur un double retourné. Frisson.

Bernardo Silva (Monaco) : On ne comprend pas toujours Jardim. Comme quand il refuse de titulariser Silva alors qu’il ne peut pas compter sur Falcao, Germain ou Love, absents pour diverses raisons. Résultat : le Portugais provoque un péno et plante un pion quand il entre alors que l’ASM est mené de deux buts. What else ?

Liam Boyce (Ross County): Il est certes moins connu que Lacazette, mais lui aussi s’est offert un triplé. En 47 minutes, contre Inverness. Ce qui a donné la victoire aux siens. Bon, il ne coûte pas autant que son homologue.

Ivan Santini (Caen): Deux buts et un carton rouge provoqué. Il y a pire comme première, non ?

Pablo Osvaldo (Rennes): Allez, viens…



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 50 Hier à 12:40 Rooney à la Maison-Blanche 22
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
À lire ensuite
À Töre et à raison