En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

L'OM conserve la tête de la Ligue 1, Messi dépasse Telmo Zarra, Mexès est capitaine du Milan AC, Schweini fait son retour, Di Natale plante son 200e but en Serie A, Gibbs marque dans le mauvais but... Ce week-end a été complet. Ses principaux protagonistes sont là.

Modififié
Sur le banc
David
Moyes

David Moyes

Pour son premier match sur le banc de la Real Sociedad en Liga, David Moyes a vu son équipe ramener un bon 0-0 du Riazor. C'est d'ailleurs la première fois que l'ancienne équipe de Griezmann n'encaisse pas de but cette saison. De bons débuts, pour Moyes, donc. Et même quand le préparateur physique du Depor vient l'embrouiller, l'Écossais reste calme. Le mec est habitué aux provocations en même ...

Ronaldinho

Ronaldinho

Il n'est pas mort, loin de là. Ronaldinho continue de distiller son talent au Mexique. Ce week-end, Ronnie a encore prouvé qu'il avait du génie dans les pieds, d'une superbe passe décisive en demi-volée.

Olivier
Giroud

Olivier Giroud

S'il n'a pas pu empêcher la défaite des siens, Olivier Giroud a bien fêté son retour après trois mois d'absence avec une belle frappe du gauche victorieuse. Une bonne nouvelle pour les Gunners pour la suite de la saison.

Hulk

Hulk

On a tendance à l'oublier, lui qui est parti s'exiler en Russie pour étoffer son compte en banque. Pourtant, Hulk en a encore sous les crampons. Et avec lui, quand ça part, ça part très fort. Le gardien de Krasnodar peut en témoigner.

Ricardo
Kishna

Ricardo Kishna

Il a 19 ans, il est néerlandais, il joue à l'Ajax, il marque des buts et fait des gestes techniques incroyables. Avec tout ça, Kishna devrait connaître une belle carrière, normalement.

Gökhan
Inler

Gökhan Inler

S'il n'a pas gagné la Coupe Davis ce week-end, le suisse Inler a permis à Naples d'arracher le nul, 3-3, grâce à une frappe de mule. Malheureusement pour lui, ses coéquipiers n'ont pas fait le break derrière.

Brad
Jones

Brad Jones

Le gardien remplaçant de Liverpool se faisait tellement chier sur le banc, à regarder ses coéquipiers galérer sur la pelouse, qu'il s'est endormi. Bien joué, champion.

Daniel
Carjaval

Daniel Carjaval

Si le poste d'arrière droit a longtemps été le point faible du Real avec Arbeloa, Carjaval prouve que ce n'est plus le cas depuis un an et demi. Encore très costaud hier, l'Espagnol a délivré un caviar à CR7 sur le premier but du Portugais.

Robson

Robson

Face à Bruges, le défenseur brésilien a d'abord ouvert le score contre son camp, avant de se faire pardonner en égalisant. Malheureusement, il n'a pas pu empêcher la défaite des siens. Il lui manquait juste un but pour faire une Chiellini. Dommage.

Philippe
Mexès

Philippe Mexès

Brassard autour du bras, Philippe n'a pas déçu au sein de la défense centrale milanaise à l'occasion du derby face à l'Inter. Si on fait abstraction de son intervention sur Icardi après 30 secondes de jeu qui aurait dû coûter un penalty pour son équipe et un rouge pour lui, Mexès a fait un bon match.

Kieran
Gibbs

Kieran Gibbs

Les Gunners tenaient le choc face à Manchester, ils étaient même les plus entreprenants dans ce choc de Premier League. Mais à la 56e, il a décidé de compliquer la tâche des siens en trompant son propre gardien. Un geste fou qui, même répété 1000 fois, ne donnera jamais le même résultat.

Marvin
Bakalorz

Marvin Bakalorz

Il commençait à retrouver son niveau après une longue absence qui l'avait privé de Coupe du monde. Malheureusement, Reus est sorti sur civière ce week-end, après un attentat du joueur de Paderborn. Celui que l'on appelle « le tacle assassin » .

Paul
Pogba

Paul Pogba

Il a dit qu'il voulait rester à la Juve et les dirigeants turinois doivent s'en frotter les mains. Encore une fois impressionnant face à la Lazio, Paul a planté un doublé et prouvé, encore une fois, qu'il est sans nul doute le meilleur joueur de sa génération.

Mario
Lemina

Mario Lemina

Encore une fois solide au milieu de terrain, il a cette fois ponctué sa prestation d'un magnifique but de la tête. Si celui-ci permet à l'OM de se remettre sur les bons rails, c'est surtout le premier pion du Marseillais en Ligue 1. Une jolie manière de se dépuceler.

Cuauhtémoc
Blanco

Cuauhtémoc Blanco

À 41 ans, l'inventeur du « coup du crapaud » n'a pas dit son dernier mot. Dans la nuit de samedi à dimanche, l'homme aux 120 sélections avec le Mexique a inscrit un doublé pour permettre à son club du CF Puebla d'arracher le nul, 3-3, face au Santos Laguna. Le crapaud fait des vieux os, décidément.

Léo
Messi

Léo Messi

Il avait besoin d'un but pour égaler le record de Telmo Zarra, mais comme il fait tout en grand il en claqué trois. À 27 ans, Messi en est donc à 253 buts en Liga. 253 buts, putain !

Antonio Di
Natale

Antonio Di Natale

Toto est un homme qui aime les comptes ronds. Dimanche, pour son 400e match en Serie A, il a inscrit son 200e but en Serie A (facile pour calculer sa moyenne), mais aussi son 300e but professionnel toutes compétitions confondues. La tête à Toto.

Brad Jones (Liverpool) : Le gardien remplaçant de Liverpool se faisait tellement chier sur le banc, à regarder ses coéquipiers galérer sur la pelouse, qu'il s'est endormi. Bien joué, champion.

Daniel Carjaval (Real Madrid) Si le poste d'arrière droit a longtemps été le point faible du Real avec Arbeloa, Carjaval prouve que ce n'est plus le cas depuis un an et demi. Encore très costaud hier, l'Espagnol a délivré un caviar à CR7 sur le premier but du Portugais.

Robson (Waasland-Beveren) Face à Bruges, le défenseur brésilien a d'abord ouvert le score contre son camp, avant de se faire pardonner en égalisant. Malheureusement, il n'a pas pu empêcher la défaite des siens. Il lui manquait juste un but pour faire une Chiellini. Dommage.

Philippe Mexès (Milan AC) Brassard autour du bras, Philippe n'a pas déçu au sein de la défense centrale milanaise à l'occasion du derby face à l'Inter. Si on fait abstraction de son intervention sur Icardi après 30 secondes de jeu qui aurait dû coûter un penalty pour son équipe et un rouge pour lui, Mexès a fait un bon match.

Kieran Gibbs (Arsenal) Les Gunners tenaient le choc face à Manchester, ils étaient même les plus entreprenants dans ce choc de Premier League. Mais à la 56e, il a décidé de compliquer la tâche des siens en trompant son propre gardien. Un geste fou qui, même répété 1000 fois, ne donnera jamais le même résultat.

Marvin Bakalorz (Paderborn) Il commençait à retrouver son niveau après une longue absence qui l'avait privé de Coupe du monde. Malheureusement, Reus est sorti sur civière ce week-end, après un attentat du joueur de Paderborn. Celui que l'on appelle « le tacle assassin » .

Paul Pogba (Juventus) Il a dit qu'il voulait rester à la Juve et les dirigeants turinois doivent s'en frotter les mains. Encore une fois impressionnant face à la Lazio, Paul a planté un doublé et prouvé, encore une fois, qu'il est sans nul doute le meilleur joueur de sa génération.

Mario Lemina (OM) Encore une fois solide au milieu de terrain, il a cette fois ponctué sa prestation d'un magnifique but de la tête. Si celui-ci permet à l'OM de se remettre sur les bons rails, c'est surtout le premier pion du Marseillais en Ligue 1. Une jolie manière de se dépuceler.

Cuauhtémoc Blanco (CF Puebla) À 41 ans, l'inventeur du « coup du crapaud » n'a pas dit son dernier mot. Dans la nuit de samedi à dimanche, l'homme aux 120 sélections avec le Mexique a inscrit un doublé pour permettre à son club du CF Puebla d'arracher le nul, 3-3, face au Santos Laguna. Le crapaud fait des vieux os, décidément.

Léo Messi (FC Barcelone) Il avait besoin d'un but pour égaler le record de Telmo Zarra, mais comme il fait tout en grand il en claqué trois. À 27 ans, Messi en est donc à 253 buts en Liga. 253 buts, putain !

Antonio Di Natale (Udinese) Toto est un homme qui aime les comptes ronds. Dimanche, pour son 400e match en Serie A, il a inscrit son 200e but en Serie A (facile pour calculer sa moyenne), mais aussi son 300e but professionnel toutes compétitions confondues. La tête à Toto.

Remplaçants :

David Moyes (Real Sociedad) Pour son premier match sur le banc de la Real Sociedad en Liga, David Moyes a vu son équipe ramener un bon 0-0 du Riazor. C'est d'ailleurs la première fois que l'ancienne équipe de Griezmann n'encaisse pas de but cette saison. De bons débuts, pour Moyes, donc. Et même quand le préparateur physique du Depor vient l'embrouiller, l'Écossais reste calme. Le mec est habitué aux provocations en même temps.

Ronaldinho (Querétaro FC) : Il n'est pas mort, loin de là. Ronaldinho continue de distiller son talent au Mexique. Ce week-end, Ronnie a encore prouvé qu'il avait du génie dans les pieds, d'une superbe passe décisive en demi-volée.

Olivier Giroud (Arsenal) S'il n'a pas pu empêcher la défaite des siens, Olivier Giroud a bien fêté son retour après trois mois d'absence avec une belle frappe du gauche victorieuse. Une bonne nouvelle pour les Gunners pour la suite de la saison.

Hulk (Zénith) On a tendance à l'oublier, lui qui est parti s'exiler en Russie pour étoffer son compte en banque. Pourtant, Hulk en a encore sous les crampons. Et avec lui, quand ça part, ça part très fort. Le gardien de Krasnodar peut en témoigner.

Ricardo Kishna (Ajax) : Il a 19 ans, il est néerlandais, il joue à l'Ajax, il marque des buts et fait des gestes techniques incroyables. Avec tout ça, Kishna devrait connaître une belle carrière, normalement.

Gökhan Inler (Napoli) S'il n'a pas gagné la Coupe Davis ce week-end, le suisse Inler a permis à Naples d'arracher le nul, 3-3, grâce à une frappe de mule. Malheureusement pour lui, ses coéquipiers n'ont pas fait le break derrière.

Bastian Schweinsteiger (Bayern Munich) Il n'avait plus joué depuis la finale de la Coupe du monde en juillet dernier. Une éternité. Samedi, il est entré en jeu à un quart de la fin face à Hoffenheim. Et pour fêter son retour, l'Allemand a distillé une magnifique passe dé pour Rode, sur le quatrième but bavarois. Ça a l'air d'aller pour lui, hein.



Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17 mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7