Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 1 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Des défenseurs qui craquent, des tacles de bouchers, des histoires de revenants et des frappes d'une précision diabolique. Pas de doute, c'était Halloween ce week-end sur les pelouses de notre bonne vieille terre.

Modififié
Sur le banc
Sylvain
Armand

Sylvain Armand

Transcendé par l'enjeu du match, Sylvain oblige d'abord le portier à la claquette d'un bon coup de boule sous la barre avant de trouver la faille d'une nouvelle tête, piquée cette fois, magnifique ! Dans ses propres filets…

Lucien
Favre

Lucien Favre

13e match d'affilée sans défaite pour Mönchengladbach et tout un stade qui lui chante « Happy Birthday » pour ses 56 ans, Lucien Favre est un homme à qui la vie sourit.

Andrea
Pirlo

Andrea Pirlo

Andrea enroule un coup franc, la Juve l'emporte et récupère trois points d'avance sur la Roma qui s'écroule contre Naples. La vie reprend son cours normal en Serie A. Circulez, y a rien à voir.

Florent
Malouda

Florent Malouda

Une histoire de revenant pour Halloween : 2716 jours après son dernier but, Florent Malouda retrouve le chemin des filets en Ligue 1…

Antoine
Griezmann

Antoine Griezmann

« Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire seront à tout jamais tes esclaves soumis et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire, tu seras un Homme, mon fils » Diego Simeone, alias Rudyard Kipling.

Adriano

Adriano

Monsieur frappe de maboul est venu donner le coup d'envoi de la rencontre entre le Havre et Arles-Avignon en attendant mieux. Ce qui est certain, c'est que sa fiche Wikipedia baratine sur son poids. 88 kg, c'te bonne blague !

Stéphane-Vincent
Ruffienyeama

Stéphane-Vincent Ruffienyeama

Encore plus balèze que Gogeta - la fusion entre San Goku et Vegeta -, Ruffienyeama est capable d'arrêter deux penaltys dans le même match. Super Saiyan.

Chris
Smalling

Chris Smalling

L'abruti du week-end. Un premier carton jaune - « stupide » selon les propres mots de Van Gaal - en essayant de gêner un dégagement de Hart, un second pour un tacle assassin méritant un rouge à lui seul et une expulsion à la 39e minute. Et dire que la défense de MU perd un taulier…

Marc
Planus

Marc Planus

Marco choisit bien ses dates. Faire son grand retour et marquer un but le jour de la fête des morts, ça ne s'invente pas.

Paolo De
Ceglie

Paolo De Ceglie

Deux goals hideux qui offrent un premier succès à domicile cette saison aux Parmesans. Contre l'Inter en plus, s'il vous plaît.

Le poteau de corner du Vélodrome :

Le poteau de corner du Vélodrome :

Quand Marseille, pris à la gorge par les minots lensois, plie en fin de match, le poteau de corner se fait la malle et offre deux minutes de répit aux Olympiens. Même Tapie n'y avait pas pensé à l'époque.

Kevin De
Bruyne

Kevin De Bruyne

Deux nouvelles passes décisives, un but, le Belge est en train de mettre la Bundesliga à ses pieds. Pas mal pour un gamin de 13 ans.

Victor
Wanyama

Victor Wanyama

Southampton deuxième de Premier League et Wanyama qui marque un lob de 35 mètres. C'est bon, vous pouvez quitter Football Manager.

Yacine
Brahimi

Yacine Brahimi

Un nouveau but de dingo avec Porto contre le Nacional Funchal : crochet, crochet bis, défenseurs au tapis, frappe de mule en lucarne. S'il continue comme ça, l'ancien Clermontois signe au Real dans six mois.

James
Rodríguez

James Rodríguez

Décalé par un KB9 toujours aussi en jambes, James claque la volée du week-end en Liga. Pendant ce temps-là, le Prince Albert s'enfonce dans la dépression.

Alexandre
Lacazette

Alexandre Lacazette

Deux frappes enroulées au premier poteau sous les yeux de Didier Deschamps pour rejoindre Gignac sur la première marche du classement des buteurs, c'est ce qu'on appelle une soirée productive.

Sergio
Agüero

Sergio Agüero

Sa non-sélection dans la liste des 25 pour le Ballon d'or est un des plus gros scandales de cette fin d'année. Pour compenser, el Kun sera dans toutes les équipes types jusqu'à la remise de la récompense. C'est dit.

Stéphane-Vincent Ruffienyeama (AS Sainté-Lille) : Encore plus balèze que Gogeta - la fusion entre San Goku et Vegeta -, Ruffienyeama est capable d'arrêter deux penaltys dans le même match. Super Saiyan.

Chris Smalling (Manchester United) : L'abruti du week-end. Un premier carton jaune - « stupide » selon les propres mots de Van Gaal - en essayant de gêner un dégagement de Hart, un second pour un tacle assassin méritant un rouge à lui seul et une expulsion à la 39e minute. Et dire que la défense de MU perd un taulier…

Marc Planus (Bordeaux) : Marco choisit bien ses dates. Faire son grand retour et marquer un but le jour de la fête des morts, ça ne s'invente pas.

Paolo De Ceglie (Parme) : Deux goals hideux qui offrent un premier succès à domicile cette saison aux Parmesans. Contre l'Inter en plus, s'il vous plaît.

Le poteau de corner du Vélodrome : Quand Marseille, pris à la gorge par les minots lensois, plie en fin de match, le poteau de corner se fait la malle et offre deux minutes de répit aux Olympiens. Même Tapie n'y avait pas pensé à l'époque.

Kevin De Bruyne (Wolfsburg) : Deux nouvelles passes décisives, un but, le Belge est en train de mettre la Bundesliga à ses pieds. Pas mal pour un gamin de 13 ans.

Victor Wanyama (Southampton) : Southampton deuxième de Premier League et Wanyama qui marque un lob de 35 mètres. C'est bon, vous pouvez quitter Football Manager.

Yacine Brahimi (Porto) : Un nouveau but de dingo avec Porto contre le Nacional Funchal : crochet, crochet bis, défenseurs au tapis, frappe de mule en lucarne. S'il continue comme ça, l'ancien Clermontois signe au Real dans six mois.

James Rodríguez (Real Madrid) : Décalé par un KB9 toujours aussi en jambes, James claque la volée du week-end en Liga. Pendant ce temps-là, le Prince Albert s'enfonce dans la dépression.

Alexandre Lacazette (Lyon) : Deux frappes enroulées au premier poteau sous les yeux de Didier Deschamps pour rejoindre Gignac sur la première marche du classement des buteurs, c'est ce qu'on appelle une soirée productive.

Sergio Agüero (Manchester City) : Sa non-sélection dans la liste des 25 pour le Ballon d'or est un des plus gros scandales de cette fin d'année. Pour compenser, el Kun sera dans toutes les équipes types jusqu'à la remise de la récompense. C'est dit.

Remplaçants :

Sylvain Armand (Rennes) : Transcendé par l'enjeu du match, Sylvain oblige d'abord le portier à la claquette d'un bon coup de boule sous la barre avant de trouver la faille d'une nouvelle tête, piquée cette fois, magnifique ! Dans ses propres filets…

Lucien Favre (Borussia Mönchengladbach) : 13e match d'affilée sans défaite pour Mönchengladbach et tout un stade qui lui chante « Happy Birthday » pour ses 56 ans, Lucien Favre est un homme à qui la vie sourit.

Andrea Pirlo (Juventus) : Andrea enroule un coup franc, la Juve l'emporte et récupère trois points d'avance sur la Roma qui s'écroule contre Naples. La vie reprend son cours normal en Serie A. Circulez, y a rien à voir.

Florent Malouda (Metz) : Une histoire de revenant pour Halloween : 2716 jours après son dernier but, Florent Malouda retrouve le chemin des filets en Ligue 1…

Antoine Griezmann (Atlético Madrid) : « Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire seront à tout jamais tes esclaves soumis et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire, tu seras un Homme, mon fils » Diego Simeone, alias Rudyard Kipling.

Adriano (presque havrais) : Monsieur frappe de maboul est venu donner le coup d'envoi de la rencontre entre le Havre et Arles-Avignon en attendant mieux. Ce qui est certain, c'est que sa fiche Wikipedia baratine sur son poids. 88 kg, c'te bonne blague !

Alexis Sánchez (Arsenal) : À force de porter toute une équipe à bout de bras, Alexis va finir par arrêter le foot. Pour se mettre à l'haltérophilie.



Par Pablo Garcia-Fons
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
il y a 5 heures Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique vendredi 13 juillet Le Mondial 2022 aura bien lieu en hiver 73