Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

C'est un beau week-end de raclées, que l'Europe du football vient de vivre. Le Celtic, Southampton, le Bayern, le Real Madrid et Lyon ont tous collé une manita, ou plus si affinité, sur la tronche de leurs adversaires. Avec en plus un but de gardien, un quadruplé du Kun, une nouvelle défaite du Borussia et un derby dingue à Istanbul, l'équipe type a très, très fière allure.

Sur le banc
Jesper
Hansen

Jesper Hansen

« Je l'ai, je l'ai, je l'ai... » Bah non, c'est Ferreira Carrasco qui l'a.

Ronaldinho

Ronaldinho

Alors oui, son équipe a perdu ce week-end, sur la pelouse de Tijuana. Mais ça, le Brésilien s'en fout. Son truc, c'est le plaisir. Et il a eu sa dose à la 43e, en inscrivant son troisième but en Primera Division mexicaine.

Adam
Maher

Adam Maher

L'international batave né au Maroc n'en finit plus d'impressionner. Ce week-end, il a flingué l'AZ Alkmaar en balançant deux bastos avant la mi-temps. Le relayeur en est déjà à cinq buts cette saison en Eredivisie.

Jean-Louis
Leca

Jean-Louis Leca

Belle entrée sur la pelouse, pour le gardien remplaçant bastiais. Le problème, c'est que c'était après le coup de sifflet final, en agitant le drapeau corse. Pas un problème pour l'intéressé, qui ne comprend pas de quoi il est accusé, malgré la bagarre générale qui a suivi. « Je n'ai jamais chambré personne, je n'avais aucune intention de toucher à Nice, le club ou les supporters. (…) Je serais sanctionné pour quoi ? Pour avoir fait flotter un drapeau ? ...

Gabriel
Obertan

Gabriel Obertan

HE'S ALIIIIIVE ! Titulaire face à Leicester, l'ancien Bordelais permet aux Magpies de s'imposer en inscrivant le seul but de la partie. Sa première réalisation en Premier League depuis février 2012.

Cristiano
Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Avec 15 pions en 8 journées, dont deux samedi à Levante, le Portugais est sur un rythme qui peut lui faire finir la saison à plus de 70 buts. Cap' ? Bien sûr.

Rogerio
Ceni

Rogerio Ceni

Et un golazo de plus pour le portier de 41 ans. En envoyant le cuir dans la lucarne de Marcelo Lomba, le gardien de Bahia, Ceni, inscrit le 123e but de sa carrière. Ce qui le fait dépasser de 26 unités le total en carrière de Christophe Dugarry, qui doit penser que Ceni fait, ni à faire.

Lukasz
Piszczek

Lukasz Piszczek

Depuis le début de la saison, le Polonais et ses potes en jaune fluo ont encaissé 14 buts en Bundesliga. Dont deux ce week-end face à Cologne, pour une nouvelle défaite, la cinquième en huit rencontres. Ce qui place les hommes de Klopp aux portes de la zone de relégation. Mais Piszczek s'en fout : lui, le Polonais, a battu l'Allemagne.

Jason
Denayer

Jason Denayer

Avec un but et une passe décisive du Belge de 19 ans, le Celtic inflige une manita pleine de whisky à Ross County. Bien, mais pas suffisant pour être leader de la Scottish Premier League, toujours dominée par l'Hamilton Academical FC.

Richard Dunne/
Steven Calker

Richard Dunne/ Steven Calker

Week-end compliqué pour la charnière centrale de QPR. Face à Liverpool, chacun y est allé de son csc. Le dernier, celui de Caulker, intervient après quatre minutes d'arrêts de jeu. Et offre la victoire aux Reds, alors que les Londoniens avaient égalisé à la 92e.

Maxwell

Maxwell

Marquer des 30 mètres en lobant le gardien avec son mauvais pied ? Maxwell sait le faire. Et c'est Rudy Riou qui l'a vérifié.

Yoann
Gourcuff

Yoann Gourcuff

Il est bien, Yo, à la pointe d'un losange, en soutien de deux attaquants. Comme à Bordeaux, lorsqu'il marchait sur la Garonne. Les Montpelliérains l'ont vérifié dimanche en prenant une manita pleine de Beaujolais. Avec deux doigts de Gourcuff.

Philipp
Lahm

Philipp Lahm

Philou s'éclate dans le milieu de terrain du Bayern. Et quand les Bavarois balancent une manita de Fabinho au Werder, l'ancien international allemand y va de son doublé. La fameuse double Lahm qui manque tant à la Mannschaft.

Wesley
Sneijder

Wesley Sneijder

Il les aime, ces derbys, Wes. Samedi, face au Fenerbahçe, le Batave a attendu 88 minutes de baston avant d'envoyer une première caresse dans la lucarne de Demirel. La droite. Puis, comme il a senti que cela ne suffirait pas, il récidivé à la 90e. Dans celle de gauche, cette fois. Victoire 2-1 du Gala.

Keisuke
Honda

Keisuke Honda

Oui, le co-meilleur buteur de Serie A est japonais. Sur le terrain du Hellas Vérone, l'ancien joueur du CSKA Moscou y est encore allé de son doublé, portant son total à 6 buts en 7 matchs. À 28 ans, le gaucher se découvre enfin des talents de buteur, lui qui n'a pas achevé une saison avec plus de 8 buts au compteur depuis 2009, au VVV Venlo..

Kun
Agüero

Kun Agüero

Un quadruplé qui permet à City de coller une manita de Simpson à Tottenham. Le tout en ratant un penalty. Avec 62 pions pour les Skyblues, le gendre idéal devient le meilleur buteur de l'histoire du club, en ringardisant Tévez et ses 58 réalisations.

Dušan
Tadić

Dušan Tadić

Quatre passes décisives et un but, pour le Serbe de 25 ans, contre Sunderland. Pas mal. Pillés à l'intersaison, les Saints ont su se refaire. Ils sont troisièmes de Premier League.

Rogerio Ceni (São Paulo) : Et un golazo de plus pour le portier de 41 ans. En envoyant le cuir dans la lucarne de Marcelo Lomba, le gardien de Bahia, Ceni, inscrit le 123e but de sa carrière. Ce qui le fait dépasser de 26 unités le total en carrière de Christophe Dugarry, qui doit penser que Ceni fait, ni à faire.

Lukasz Piszczek (Dortmund) : Depuis le début de la saison, le Polonais et ses potes en jaune fluo ont encaissé 14 buts en Bundesliga. Dont deux ce week-end face à Cologne, pour une nouvelle défaite, la cinquième en huit rencontres. Ce qui place les hommes de Klopp aux portes de la zone de relégation. Mais Piszczek s'en fout : lui, le Polonais, a battu l'Allemagne.

Jason Denayer (Celtic Glasgow) : Avec un but et une passe décisive du Belge de 19 ans, le Celtic inflige une manita pleine de whisky à Ross County. Bien, mais pas suffisant pour être leader de la Scottish Premier League, toujours dominée par l'Hamilton Academical FC.

Richard Dunne/ Steven Calker (QPR) : Week-end compliqué pour la charnière centrale de QPR. Face à Liverpool, chacun y est allé de son csc. Le dernier, celui de Caulker, intervient après quatre minutes d'arrêts de jeu. Et offre la victoire aux Reds, alors que les Londoniens avaient égalisé à la 92e.

Maxwell (PSG) : Marquer des 30 mètres en lobant le gardien avec son mauvais pied ? Maxwell sait le faire. Et c'est Rudy Riou qui l'a vérifié.

Yoann Gourcuff (Lyon) : Il est bien, Yo, à la pointe d'un losange, en soutien de deux attaquants. Comme à Bordeaux, lorsqu'il marchait sur la Garonne. Les Montpelliérains l'ont vérifié dimanche en prenant une manita pleine de Beaujolais. Avec deux doigts de Gourcuff.

Philipp Lahm (Bayern Munich) : Philou s'éclate dans le milieu de terrain du Bayern. Et quand les Bavarois balancent une manita de Fabinho au Werder, l'ancien international allemand y va de son doublé. La fameuse double Lahm qui manque tant à la Mannschaft.

Wesley Sneijder (Galatasaray) : Il les aime, ces derbys, Wes. Samedi, face au Fenerbahçe, le Batave a attendu 88 minutes de baston avant d'envoyer une première caresse dans la lucarne de Demirel. La droite. Puis, comme il a senti que cela ne suffirait pas, il récidivé à la 90e. Dans celle de gauche, cette fois. Victoire 2-1 du Gala.

Keisuke Honda (Milan AC) : Oui, le co-meilleur buteur de Serie A est japonais. Sur le terrain du Hellas Vérone, l'ancien joueur du CSKA Moscou y est encore allé de son doublé, portant son total à 6 buts en 7 matchs. À 28 ans, le gaucher se découvre enfin des talents de buteur, lui qui n'a pas achevé une saison avec plus de 8 buts au compteur depuis 2009, au VVV Venlo..

Kun Agüero (Manchester City) : Un quadruplé qui permet à City de coller une manita de Simpson à Tottenham. Le tout en ratant un penalty. Avec 62 pions pour les Skyblues, le gendre idéal devient le meilleur buteur de l'histoire du club, en ringardisant Tévez et ses 58 réalisations.

Dušan Tadić (Southampton) : Quatre passes décisives et un but, pour le Serbe de 25 ans, contre Sunderland. Pas mal. Pillés à l'intersaison, les Saints ont su se refaire. Ils sont troisièmes de Premier League.

Remplaçants :

Jesper Hansen (Évian TG) : « Je l'ai, je l'ai, je l'ai... » Bah non, c'est Ferreira Carrasco qui l'a.

Ronaldinho (Querétaro) : Alors oui, son équipe a perdu ce week-end, sur la pelouse de Tijuana. Mais ça, le Brésilien s'en fout. Son truc, c'est le plaisir. Et il a eu sa dose à la 43e, en inscrivant son troisième but en Primera Division mexicaine.

Adam Maher (PSV Eindhoven) : L'international batave né au Maroc n'en finit plus d'impressionner. Ce week-end, il a flingué l'AZ Alkmaar en balançant deux bastos avant la mi-temps. Le relayeur en est déjà à cinq buts cette saison en Eredivisie.

Jean-Louis Leca (Bastia) : Belle entrée sur la pelouse, pour le gardien remplaçant bastiais. Le problème, c'est que c'était après le coup de sifflet final, en agitant le drapeau corse. Pas un problème pour l'intéressé, qui ne comprend pas de quoi il est accusé, malgré la bagarre générale qui a suivi. « Je n'ai jamais chambré personne, je n'avais aucune intention de toucher à Nice, le club ou les supporters. (…) Je serais sanctionné pour quoi ? Pour avoir fait flotter un drapeau ? Aujourd'hui, j'ai l'impression que toute la misère du monde est de ma faute. »

Gabriel Obertan (Newcastle) : HE'S ALIIIIIVE ! Titulaire face à Leicester, l'ancien Bordelais permet aux Magpies de s'imposer en inscrivant le seul but de la partie. Sa première réalisation en Premier League depuis février 2012.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) : Avec 15 pions en 8 journées, dont deux samedi à Levante, le Portugais est sur un rythme qui peut lui faire finir la saison à plus de 70 buts. Cap' ? Bien sûr.



Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 1 heure Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 1
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17