Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Milan et Ménez qui foutent le feu au Calcio, Paris qui cale malgré Papus, Diego Costa qui continue sa chevauchée folle avec Chelsea... Chaque week-end de foot ses acteurs. Et les meilleurs sont là.

Modififié
Sur le banc
Diego
López

Diego López

A étudié les vidéos de Stéphane Ruffier toute la semaine. Le travail paie.

Corentin
Tolisso

Corentin Tolisso

Sauveur d'un Lyon qui commençait sérieusement à flipper, Corentin a évité bien des prises de tête à Jean-Michel Aulas en marquant face à Monaco (2-1). La Tolisso thérapie.

Tin
Jedvaj

Tin Jedvaj

Encore un but (de dingue) pour le défenseur du Bayer prêté par la Roma. S'il n'a pas évité le nul face au Werder (3-3), Jedvaj progresse. Et vite.

Paul-Georges
Ntep

Paul-Georges Ntep

Aussi habile que Brassens, aussi électrisant que Clooney, Paul-Georges a signé une superbe entrée contre Paris et sonné le réveil rennais (1-1). On lui souhaite meilleure carrière que Boy.

Alexy
Bosetti

Alexy Bosetti

Au bout du bout, Alexy a donné les 3 points à Nice grâce à une réalisation de renard des surfaces. Maintenant, il peut courir comme un lapin.

Anderson
Talisca

Anderson Talisca

Transfuge de Bahia, le jeune attaquant brésilien de 20 ans s'est arrogé un triplé face à Setúbal (5-0). Fred ? Connais pas.

Francesco
Bardi

Francesco Bardi

Une présence quasi mystique dans les buts pour arrêter un penalty d'Higuaín et alimenter les cauchemars napolitains. La chimère Bardi.

Jean-Jacques
Pierre

Jean-Jacques Pierre

Dévier de la tête un ballon dans ses propres buts n'est pas une bonne idée. Avoir 3 prénoms en guise de nom complet, non plus.

Zoumana
Camara

Zoumana Camara

A fait oublier les stars habituelles en marquant un but et prouvé qu'on pouvait compter sur lui pour assurer le coup. Zoumana>Zuméo.

Marcello
Gazzola

Marcello Gazzola

Il y a un an, Gazzola en prenait sept par l'Inter. Cette année, Gazzola a cru y échapper, mais a été contraint d'entrer au bout de 18 minutes de jeu, pour reprendre une branlée similaire. Et si finalement, c'était lui l'essence du malheur de Sassuolo ?

Patrice
Évra

Patrice Évra

Pour sa première avec la Vieille Dame, Patrice et ses 33 ans ont assuré grave. Patrice Laffont la forme.

Jérémy
Ménez

Jérémy Ménez

Le Ménez de Milan est un nouveau Ménez. Avec deux nouveaux buts inscrits dans ce match fou face à Parme (4-5), le Français a prouvé que l'époque où il jouait les coiffeurs est bel et bien révolue. De toute façon, Émilie s'en charge déjà.

Shinji
Kagawa

Shinji Kagawa

Décisif sur le premier but contre Fribourg (3-1), auteur du second, Shinji a marqué son retour à Dortmund à l'encre de Chine. Et puis, le jaune lui va si bien.

Arda
Turan

Arda Turan

Entré en jeu face au Real, il offre la victoire aux Colchoneros à un quart d'heure du terme (2-1). Fort ce Turc, très fort.

Ángel Di
María

Ángel Di María

On dit souvent que l'argent ne fait pas le bonheur. Mais à Manchester, il commence à fortement y contribuer.

Mauro
Icardi

Mauro Icardi

Maxi fort (triplé), Mauro été le gros poisson de la rencontre face à Sassuolo . Un poisson nommé Wanda, forcément.

Diego
Costa

Diego Costa

On lui prédisait le naufrage, il fait surfer Chelsea sur la vague du succès avec 3 nouveaux pions contre Swansea (4-2). Costa Croisière.

Francesco Bardi (Chievo) Une présence quasi mystique dans les buts pour arrêter un penalty d'Higuaín et alimenter les cauchemars napolitains. La chimère Bardi.

Jean-Jacques Pierre (Caen) Dévier de la tête un ballon dans ses propres buts n'est pas une bonne idée. Avoir 3 prénoms en guise de nom complet, non plus.

Zoumana Camara (PSG) A fait oublier les stars habituelles en marquant un but et prouvé qu'on pouvait compter sur lui pour assurer le coup. Zoumana>Zuméo.

Marcello Gazzola (Sassuolo) Il y a un an, Gazzola en prenait sept par l'Inter. Cette année, Gazzola a cru y échapper, mais a été contraint d'entrer au bout de 18 minutes de jeu, pour reprendre une branlée similaire. Et si finalement, c'était lui l'essence du malheur de Sassuolo ?

Patrice Évra (Juve) Pour sa première avec la Vieille Dame, Patrice et ses 33 ans ont assuré grave. Patrice Laffont la forme.

Jérémy Ménez (Milan) Le Ménez de Milan est un nouveau Ménez. Avec deux nouveaux buts inscrits dans ce match fou face à Parme (4-5), le Français a prouvé que l'époque où il jouait les coiffeurs est bel et bien révolue. De toute façon, Émilie s'en charge déjà.

Shinji Kagawa (Dortmund) Décisif sur le premier but contre Fribourg (3-1), auteur du second, Shinji a marqué son retour à Dortmund à l'encre de Chine. Et puis, le jaune lui va si bien.

Arda Turan (Atlético Madrid) Entré en jeu face au Real, il offre la victoire aux Colchoneros à un quart d'heure du terme (2-1). Fort ce Turc, très fort.

Ángel Di María (Manchester United) On dit souvent que l'argent ne fait pas le bonheur. Mais à Manchester, il commence à fortement y contribuer.

Mauro Icardi (Inter) Maxi fort (triplé), Mauro été le gros poisson de la rencontre face à Sassuolo . Un poisson nommé Wanda, forcément.

Diego Costa (Chelsea) On lui prédisait le naufrage, il fait surfer Chelsea sur la vague du succès avec 3 nouveaux pions contre Swansea (4-2). Costa Croisière.

Remplaçants :

Diego López (Milan) A étudié les vidéos de Stéphane Ruffier toute la semaine. Le travail paie.

Corentin Tolisso (Lyon) Sauveur d'un Lyon qui commençait sérieusement à flipper, Corentin a évité bien des prises de tête à Jean-Michel Aulas en marquant face à Monaco (2-1). La Tolisso thérapie.

Tin Jedvaj (Leverkusen) Encore un but (de dingue) pour le défenseur du Bayer prêté par la Roma. S'il n'a pas évité le nul face au Werder (3-3), Jedvaj progresse. Et vite.

Paul-Georges Ntep (Rennes) Aussi habile que Brassens, aussi électrisant que Clooney, Paul-Georges a signé une superbe entrée contre Paris et sonné le réveil rennais (1-1). On lui souhaite meilleure carrière que Boy.

Alexy Bosetti (Nice) Au bout du bout, Alexy a donné les 3 points à Nice grâce à une réalisation de renard des surfaces. Maintenant, il peut courir comme un lapin.

Anderson Talisca (Benfica) Transfuge de Bahia, le jeune attaquant brésilien de 20 ans s'est arrogé un triplé face à Setúbal (5-0). Fred ? Connais pas.

Abiola Dauda (Vitesse Arnhem) En galère depuis le début de saison, le Vitesse a profité de son Nigério-Suédois, auteur de trois réalisations contre Excelsior (3-1), pour stopper l'hémorragie. Dauda Karaboué de sauvetage.



Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25