En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

L'équipe type du week-end

Le Real retourné, Chelsea et Liverpool prolifiques, une Serie A en phase de reprise et une Ligue 1 bien de chez nous : ce week-end, le football aussi avait décidé de faire sa rentrée. Et déjà, certains élèves se sont démarqués.

Modififié
Sur le banc
Payet

Payet

Une bonne performance de Dimitri (doublé) lors de la première sortie convaincante de l'ère Bielsa. Rendez-vous dans 5 mois pour prendre de ses nouvelles.

Jackson
Martínez

Jackson Martínez

Pendant que Falcao se cherche une destination dorée, l'autre buteur colombien contribue au succès tardif de Porto en inscrivant deux nouveaux pions. Et se prépare sereinement au même destin que son aîné.

Lyopa

Lyopa

Le Metarlug Zaporizhya est mené 1-0 à la 90e minute ? Qu'importe. Dmytro monte sur ses grands chevaux et enchaîne passe décisive puis but victorieux dans les arrêts de jeu. Lyopa gangnam style.

Mame
Diouf

Mame Diouf

A bouffé Kolářov, humilié Fernandinho, montré que Joe Hart était un gardien anglais, et offert à Stoke la première victoire de son histoire à City. Ahhhh Mame…

Nainggolan

Nainggolan

À la conclusion puis à la passe lors de la victoire de la Roma, le Belge a permis à la Louve de ne pas rater son entame en Serie A. Privé de Coupe du monde cet été, Radja semble avoir mis ses vacances à contribution.

Zlatan

Zlatan

Erding, Rolan, Lavigne, Lacazette, Toivonen et Gignac étaient à 3 buts en championnat ? Zlatan les a mis en un match. Basta.

Ruffier

Ruffier

Trop occupé à machouiller son chewing gum dans la surface, Steph a loupé son contrôle, marqué contre son camp, et foutu en l'air l'ambitieux 5-3-2 mis en place par Galtier. Et encore, plus tard dans le match, l'arbitre l'a gracié d'un péno et d'un rouge...

Mariano

Mariano

A fait tournoyer Julian Palmieri dans tous les sens avant d'offrir une passe décisive à Rolan pour l'égalisation bordelaise. Depuis, le Bastais n'a qu'une chanson en tête : Oublie moi.

Jedvaj

Jedvaj

Prêté par la Roma, le défenseur de 18 ans a inscrit un CSC avant de relancer le Bayer dans la partie. Et s'il reste des progrès à faire concernant ce furet mort sur le crâne, le gamin promet.

Höwedes

Höwedes

Jose, Manuel… Bene a l'habitude de faire tomber les prénoms portugais dans ses filets. Du coup, le défenseur de Schalke a mis fin à la série d'invincibilité de Neuer face à son ancien club. La vengeance de l'amour.

Moreno

Moreno

Un match solide dans son couloir face à Tottenham, mais surtout, un déboulé victorieux de 50 mètres dans le désert défensif des Spurs. Et puis ce faux air de Xabi Alonso… Alberto Morouno.

Schneiderlin

Schneiderlin

Southampton avait besoin d'une victoire après son début poussif en Premier League. Alors le milieu français a agi en inscrivant un doublé face à West Ham (3-1). Dès lors, qui ne rêverait pas d'avoir ce Saint de Morgan entre les mains ?

Coman

Coman

Une première titularisation, une performance de choix et la une des magazines italiens dès le lendemain de la victoire de la Juve face au Chievo. Coman, le futur barbare du milieu de la Vieille Dame.

Zurutuza

Zurutuza

Bien que mené rapidement par le Real, le milieu franco-espagnol n'a jamais abdiqué et a même été le leader de la révolte. Une certaine philosophie de jeu couronnée d'un doublé. Ainsi parlait Zurutuza.

Sterling

Sterling

On attendait Balotelli pour sa première, c'est finalement l'Anglais supersonique qui a dynamité Tottenham. Dommage que le rush au cours duquel il élimine trois bouses défensives des Spurs se soit terminé par une passe à Lloris. Il faut convertir Sterling !

Diego
Costa

Diego Costa

Certains se demandaient comment Diego allait s'adapter à la Premier League. En 3 journées, l'Espagnol a planté 4 pions, dont un doublé lors de ce match fou contre Everton. Ça suffit comme réponse ?

Lavigne

Lavigne

Une passe dé et 2 buts contre Guingamp qui permettent au minot lorientais de s'installer sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1. Attention à l'emballement tout de même, on verra ou Valentin en sera en avril.

Ruffier (Sainté) Trop occupé à machouiller son chewing gum dans la surface, Steph a loupé son contrôle, marqué contre son camp, et foutu en l'air l'ambitieux 5-3-2 mis en place par Galtier. Et encore, plus tard dans le match, l'arbitre l'a gracié d'un péno et d'un rouge...

Mariano (Bordeaux) A fait tournoyer Julian Palmieri dans tous les sens avant d'offrir une passe décisive à Rolan pour l'égalisation bordelaise. Depuis, le Bastais n'a qu'une chanson en tête : Oublie moi.

Jedvaj (Leverkusen) Prêté par la Roma, le défenseur de 18 ans a inscrit un CSC avant de relancer le Bayer dans la partie. Et s'il reste des progrès à faire concernant ce furet mort sur le crâne, le gamin promet.

Höwedes (Schalke) : Jose, Manuel… Bene a l'habitude de faire tomber les prénoms portugais dans ses filets. Du coup, le défenseur de Schalke a mis fin à la série d'invincibilité de Neuer face à son ancien club. La vengeance de l'amour.

Moreno (Liverpool) Un match solide dans son couloir face à Tottenham, mais surtout, un déboulé victorieux de 50 mètres dans le désert défensif des Spurs. Et puis ce faux air de Xabi Alonso… Alberto Morouno.

Schneiderlin (Southampton) Southampton avait besoin d'une victoire après son début poussif en Premier League. Alors le milieu français a agi en inscrivant un doublé face à West Ham (3-1). Dès lors, qui ne rêverait pas d'avoir ce Saint de Morgan entre les mains ?

Coman (Juve) Une première titularisation, une performance de choix et la une des magazines italiens dès le lendemain de la victoire de la Juve face au Chievo. Coman, le futur barbare du milieu de la Vieille Dame.

Zurutuza (Real Sociedad) Bien que mené rapidement par le Real, le milieu franco-espagnol n'a jamais abdiqué et a même été le leader de la révolte. Une certaine philosophie de jeu couronnée d'un doublé. Ainsi parlait Zurutuza.

Sterling (Liverpool) On attendait Balotelli pour sa première, c'est finalement l'Anglais supersonique qui a dynamité Tottenham. Dommage que le rush au cours duquel il élimine trois bouses défensives des Spurs se soit terminé par une passe à Lloris. Il faut convertir Sterling !

Diego Costa (Chelsea) Certains se demandaient comment Diego allait s'adapter à la Premier League. En 3 journées, l'Espagnol a planté 4 pions, dont un doublé lors de ce match fou contre Everton. Ça suffit comme réponse ?

Lavigne (Lorient) Une passe dé et 2 buts contre Guingamp qui permettent au minot lorientais de s'installer sur le podium des meilleurs buteurs de Ligue 1. Attention à l'emballement tout de même, on verra ou Valentin en sera en avril.

Remplaçants:

Payet (OM) Une bonne performance de Dimitri (doublé) lors de la première sortie convaincante de l'ère Bielsa. Rendez-vous dans 5 mois pour prendre de ses nouvelles.

Jackson Martínez (FC Porto) Pendant que Falcao se cherche une destination dorée, l'autre buteur colombien contribue au succès tardif de Porto en inscrivant deux nouveaux pions. Et se prépare sereinement au même destin que son aîné.

Lyopa (Metalurg Zaporizhya) Le Metarlug Zaporizhya est mené 1-0 à la 90e minute ? Qu'importe. Dmytro monte sur ses grands chevaux et enchaîne passe décisive puis but victorieux dans les arrêts de jeu. Lyopa gangnam style.

Mame Diouf (Stoke City) : A bouffé Kolářov, humilié Fernandinho, montré que Joe Hart était un gardien anglais, et offert à Stoke la première victoire de son histoire à City. Ahhhh Mame…

Nainggolan (AS Roma) À la conclusion puis à la passe lors de la victoire de la Roma, le Belge a permis à la Louve de ne pas rater son entame en Serie A. Privé de Coupe du monde cet été, Radja semble avoir mis ses vacances à contribution.

Zlatan (PSG) Erding, Rolan, Lavigne, Lacazette, Toivonen et Gignac étaient à 3 buts en championnat ? Zlatan les a mis en un match. Basta.

Fàbregas (Chelsea) Certes, Cesc a grossi. Mais si c'est pour recracher du caviar à chaque match qu'il dispute avec les Blues, qu'on le laisse bouffer.



Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:44 414€ à gagner avec Barça & Bayern Hier à 12:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Chelsea - Barcelone 1
il y a 2 heures Ronaldinho se lance dans la musique 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:46 160 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! Hier à 09:45 Le derby de Bahia se termine avec dix expulsés 16 Hier à 08:00 Un supporter met le feu tout seul en D8 anglaise 10 dimanche 18 février Tony Chapron est en arrêt maladie 47 dimanche 18 février Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 25