L’équipe type du week-end

Un vieillard, une passoire, un pré-retraité, un joueur on-ne-peut-plus fair-play, un homme normal et une crête peroxydée. Voici une partie du casting du blockbuster du week-end : le football européen.

Modififié
0 45
Sur le banc
Bernd
Leno

Bernd Leno

Du talent et de la choune. Sur la pelouse d’Hanovre, Bernd Leno a encore soigné ses statistiques en arrêtant son 5e penalty de la saison avant de voir son poteau lui rendre service. Même s’il a encaissé un but sur une frappe imparable de Rudnevs, Leno a au moins emmagasiné un peu de confiance avant de se faire étriller cette semaine par le PSG.

Antonio
Candreva

Antonio Candreva

N’est pas Aaron Hunt qui veut. Expulsé suite à un combo gueulante-simulation, Candreva a largement participé à la défaite des siens à domicile face à l’Atalanta (0-1). Une jolie perf’ qui éloigne un peu plus la Lazio des places européennes.

Corentin
Tolisso

Corentin Tolisso

Pour sa deuxième titularisation en Ligue 1, le jeune milieu n’a pas flambé dans une rencontre aux relents de Xanax. Ce, jusqu’à la 95e minute et un coup de casque victorieux qui permet à l’OL de repartir miraculeusement avec les 3 points et de buller à la 5e place du classement. La Tolisso thérapie.

Jordan
Ayew

Jordan Ayew

1er mars : « Aujourd’hui, je suis plus mature, j’ai plus d’expérience, je comprends mieux les choses. » 8 mars : un coup de pied sur Raggi et une expulsion qui anéantissent les espoirs de remontée de Sochaux face à Monaco. Jordan, une paire de neurones au service du collectif.

David
Villa

David Villa

Diego Costa suspendu ? Qu’importe pour les Colchoneros qui ont ressorti David Villa du placard pour prendre le relai. Auteur des deux seules réalisations de la rencontre face à Vigo, JP a permis à l’Atlético de griller le Barça au classement. Un agitateur de haut de tableau.

Hugo
Lloris

Hugo Lloris

Pendant une mi-temps, le portier de Tottenham a cru que les Spurs allaient faire trembler le leader Chelsea. Lors de la seconde, il a compris qu’être aligné derrière quatre peintres, c’est douloureux. Des passes en retrait infâmes, un penalty, une glissade : un après-midi aux airs de compilation Youtube pour Lloris, complètement abandonné par sa défense. Hugo tout ...

Serge
Aurier

Serge Aurier

Acteur privilégié de la remontée incroyable contre Reims, Serge Aurier s’affirme comme l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1 cette saison. Encore un but et une passe décisive pour l’Ivoirien, décidément décisif une fois délesté de ses tresses informes. Un gagnant, ce Serge.

Steven
Caulker

Steven Caulker

Appelé sous le maillot des Three Lions pour la rencontre face au Danemark mercredi dernier, le défenseur de Cardiff a fait taire les critiques liées à sa convocation. En deux coups de boule, Steven a détruit Fulham et offert un succès précieux aux Gallois dans la guerre pour le maintien. Steven Seagal.

Carles
Puyol

Carles Puyol

Le poulpe le plus célèbre d’Espagne l’a annoncé cette semaine : il ne portera plus le maillot de Barcelone à la fin de la saison. Un choc qui a retourné l’estomac de Messi et sans doute miné les nains catalans, incapables de décrocher le moindre point face à Valladolid. Adios Carles.

Henri
Bedimo

Henri Bedimo

« On va s’excuser auprès de nos supporters et des téléspectateurs. » Henri a beau vouloir rester humble, c’est encore lui qui a remis l’OL sur le droit chemin en inscrivant le but égalisateur face à Bordeaux. Un enchaînement contrôle trop long-frappe ratée d’une efficacité folle qui permet au latéral de soigner ses stats en championnat. 1 but, 7 passes décisives : Henri tient le ...

Ezequiel
Lavezzi

Ezequiel Lavezzi

Le PSG est en plein trip. En balade à Bastia, les joueurs de la capitale ont une nouvelle fois fumé leurs adversaires. D’ordinaire crapoteur devant les filets, Lavezzi n’a cette fois-ci pas laisser sa chance de planer en inscrivant un doublé inédit en Ligue 1. Un bon gros Pocho(n)

Kwadwo
Asamoah

Kwadwo Asamoah

Pendant que Naples et la Roma se disputent les places d’honneur, la Juve continue de rouler sur la Serie A. Une nouvelle victoire face à la Fio’, la 14e consécutive à domicile, avec en prime un geste de génie du Ghanéen pour inscrire le seul but de la rencontre. Kwadw' autre ?

Aaron
Hunt

Aaron Hunt

Ce week-end, Aaron n’a pas tant marqué par sa performance que par son « beau geste » . Après s’être lamentablement écroulé dans la surface sans le moindre contact, le milieu offensif du Werder obtient un penalty qui peut permettre à son équipe de mener 3-0. Mais accourant vers l’arbitre abusé, Hunt se dénonce et fait annuler la décision initiale. Un élan de romantisme en pleine journée de la femme. Aaron Milf ...

Thomas
Müller

Thomas Müller

Robben parti dans son numéro de soliste, Ribéry en phase de reprise, Thomas Müller en a profité pour tirer son épingle du Strudel lors de la seconde mi-temps canon du Bayern face à Wolfsburg. 2 buts, une passe exter’ pour Mandžukić : Thomas a une nouvelle fois fait le travail, tout en efficacité et propreté. À l’allemande.

Samuel
Eto’o

Samuel Eto’o

33, 35, 39, Samuel s’en fout. Car titulaire de dernière minute avec Chelsea, le papy camerounais a débloqué le compteur des Blues en interceptant une passe en retrait, adressé un joli pied de nez à Mourinho, avant de provoquer un penalty en filou. Le dernier sursaut d’un vieillard incontinent voulant à tout prix éviter la maison de retraite.

Klaas-Jan
Huntelaar

Klaas-Jan Huntelaar

Étrillé par le Real et le Bayern lors de ses deux dernières rencontres, Schalke a profité d’un adversaire plus à sa portée pour se refaire la cerise. Auteur d’un triplé, le buteur maison a lavé une partie de l’affront et permet à son club de rester à portée des places qualificatives pour la Ligue des champions. De quoi souffler avant d’en reprendre une le 18 mars prochain à ...

Hugo Lloris (Tottenham) : Pendant une mi-temps, le portier de Tottenham a cru que les Spurs allaient faire trembler le leader Chelsea. Lors de la seconde, il a compris qu’être aligné derrière quatre peintres, c’est douloureux. Des passes en retrait infâmes, un penalty, une glissade : un après-midi aux airs de compilation Youtube pour Lloris, complètement abandonné par sa défense. Hugo tout seul.

Serge Aurier (Toulouse) : Acteur privilégié de la remontée incroyable contre Reims, Serge Aurier s’affirme comme l’un des meilleurs joueurs de Ligue 1 cette saison. Encore un but et une passe décisive pour l’Ivoirien, décidément décisif une fois délesté de ses tresses informes. Un gagnant, ce Serge.

Steven Caulker (Cardiff City) : Appelé sous le maillot des Three Lions pour la rencontre face au Danemark mercredi dernier, le défenseur de Cardiff a fait taire les critiques liées à sa convocation. En deux coups de boule, Steven a détruit Fulham et offert un succès précieux aux Gallois dans la guerre pour le maintien. Steven Seagal.

Carles Puyol (Barcelone) : Le poulpe le plus célèbre d’Espagne l’a annoncé cette semaine : il ne portera plus le maillot de Barcelone à la fin de la saison. Un choc qui a retourné l’estomac de Messi et sans doute miné les nains catalans, incapables de décrocher le moindre point face à Valladolid. Adios Carles.

Henri Bedimo (Lyon) : « On va s’excuser auprès de nos supporters et des téléspectateurs. » Henri a beau vouloir rester humble, c’est encore lui qui a remis l’OL sur le droit chemin en inscrivant le but égalisateur face à Bordeaux. Un enchaînement contrôle trop long-frappe ratée d’une efficacité folle qui permet au latéral de soigner ses stats en championnat. 1 but, 7 passes décisives : Henri tient le compte.

Ezequiel Lavezzi (PSG) : Le PSG est en plein trip. En balade à Bastia, les joueurs de la capitale ont une nouvelle fois fumé leurs adversaires. D’ordinaire crapoteur devant les filets, Lavezzi n’a cette fois-ci pas laisser sa chance de planer en inscrivant un doublé inédit en Ligue 1. Un bon gros Pocho(n)

Kwadwo Asamoah (Juventus) : Pendant que Naples et la Roma se disputent les places d’honneur, la Juve continue de rouler sur la Serie A. Une nouvelle victoire face à la Fio’, la 14e consécutive à domicile, avec en prime un geste de génie du Ghanéen pour inscrire le seul but de la rencontre. Kwadw' autre ?

Aaron Hunt (Werder Brême) : Ce week-end, Aaron n’a pas tant marqué par sa performance que par son « beau geste » . Après s’être lamentablement écroulé dans la surface sans le moindre contact, le milieu offensif du Werder obtient un penalty qui peut permettre à son équipe de mener 3-0. Mais accourant vers l’arbitre abusé, Hunt se dénonce et fait annuler la décision initiale. Un élan de romantisme en pleine journée de la femme. Aaron Milf Hunter.

Thomas Müller (Bayern Munich) : Robben parti dans son numéro de soliste, Ribéry en phase de reprise, Thomas Müller en a profité pour tirer son épingle du Strudel lors de la seconde mi-temps canon du Bayern face à Wolfsburg. 2 buts, une passe exter’ pour Mandžukić : Thomas a une nouvelle fois fait le travail, tout en efficacité et propreté. À l’allemande.

Samuel Eto’o (Chelsea) : 33, 35, 39, Samuel s’en fout. Car titulaire de dernière minute avec Chelsea, le papy camerounais a débloqué le compteur des Blues en interceptant une passe en retrait, adressé un joli pied de nez à Mourinho, avant de provoquer un penalty en filou. Le dernier sursaut d’un vieillard incontinent voulant à tout prix éviter la maison de retraite.

Klaas-Jan Huntelaar (Schalke 04) : Étrillé par le Real et le Bayern lors de ses deux dernières rencontres, Schalke a profité d’un adversaire plus à sa portée pour se refaire la cerise. Auteur d’un triplé, le buteur maison a lavé une partie de l’affront et permet à son club de rester à portée des places qualificatives pour la Ligue des champions. De quoi souffler avant d’en reprendre une le 18 mars prochain à Bernabéu.

Bernd Leno (Leverkusen) : Du talent et de la choune. Sur la pelouse d’Hanovre, Bernd Leno a encore soigné ses statistiques en arrêtant son 5e penalty de la saison avant de voir son poteau lui rendre service. Même s’il a encaissé un but sur une frappe imparable de Rudnevs, Leno a au moins emmagasiné un peu de confiance avant de se faire étriller cette semaine par le PSG.

Antonio Candreva (Lazio Rome) : N’est pas Aaron Hunt qui veut. Expulsé suite à un combo gueulante-simulation, Candreva a largement participé à la défaite des siens à domicile face à l’Atalanta (0-1). Une jolie perf’ qui éloigne un peu plus la Lazio des places européennes.

Corentin Tolisso (Lyon) : Pour sa deuxième titularisation en Ligue 1, le jeune milieu n’a pas flambé dans une rencontre aux relents de Xanax. Ce, jusqu’à la 95e minute et un coup de casque victorieux qui permet à l’OL de repartir miraculeusement avec les 3 points et de buller à la 5e place du classement. La Tolisso thérapie.

Jordan Ayew (Sochaux) : 1er mars : « Aujourd’hui, je suis plus mature, j’ai plus d’expérience, je comprends mieux les choses. » 8 mars : un coup de pied sur Raggi et une expulsion qui anéantissent les espoirs de remontée de Sochaux face à Monaco. Jordan, une paire de neurones au service du collectif.

David Villa (Atlético Madrid) : Diego Costa suspendu ? Qu’importe pour les Colchoneros qui ont ressorti David Villa du placard pour prendre le relai. Auteur des deux seules réalisations de la rencontre face à Vigo, JP a permis à l’Atlético de griller le Barça au classement. Un agitateur de haut de tableau.



Par Raphaël Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mou-rinho Niveau : CFA
Heureusement que les remplaçants sont écrits en dessous, parce qu'on voit rien...
Leno a sorti un match énorme contre Hanovre, en plus du penalty arrêté.

Vraiment une bonne génération de gardiens allemands, entre Ter-Stegen, Zieler, Leno, Adler et bien entendu Neuer.
Ben c'était pas le week-end le plus funky de l'année sur les matchs que j'ai suivi.

Bastia - PSG, une daube.
Wolfsburg - Bayern, pas dégueu.
Genoa - Inter, une belle purge.
Juve - Fiorentina, Merci, ça a contribué à rendre ma sieste du dimanche plus agréable. +1 pour le public juventine toutefois.
Je constate que à chaque fois que Lloris se prend 4 buts dans le buffet (ce qui est assez constant cette saison) c'est toujours à cause de sa défense. Mouais.

Sinon à défaut d'avoir eu un ballon d'or dans le jeu (et Dieu sait qu'il en méritait un dans ses belles années) Eto'o mérite au moins le ballon d'or de la célébration. Je me suis marré comme pas possible en direct. Très peu sont les footballeurs qui peuvent regarder Mourinho dans les yeux et le moucher de la sorte. Eto'o fait partie de cette race là.
aucun joueur de lorient ou saint étienne ? (sf le logo du losc a changé)
Si Thomas Muller était plus excentrique, ou avait le physique de CR7, on le considérerait sûrement un peu plus !
Un des meilleurs joueurs au monde, et ce avec une dégaine digne des années 70.
Arthur-FAFI Niveau : DHR
Certains avaient trouvé intéressante l’idée de faire un débriefing des pronostics du vendredi. Voici une suggestion d’un barème sur les pronostics SoFoot (à débattre)
- Réponse exacte Prono : 2
- Réponse fausse Ecart 1 Prono : -1
- Réponse fausse Ecart 2 (victoire inversée) Prono : -2

Méthode d'évaluation : On somme les scores Prono et on ajoute de 5 (la moyenne).
Evaluation Prono (Fabrice Poullain) : -8 + 5 = -3

Pronostics de Fabrice Poullain :
Marseille – Nice : 1 Prono : -2
Marseille, à la maison, n’aura aucun problème. »
Bastia – PSG : 2 Prono : +2
le PSG va gagner à Bastia.
Guingamp – Évian : N Prono : -1
Mais à l’extérieur, ils peuvent tenir Guingamp même si c’est jamais facile d’aller là-bas.
Monaco – Sochaux : N Prono : -1
Sochaux n’a rien à perdre, ça peut être la grosse surprise.
Nantes – Ajaccio : 1 Prono :-1
Pour Nantes, c’est le match à ne pas perdre.
Toulouse – Reims : N Prono :-1
Toulouse passe parfois à côté de ses matchs, est trop euphorique.
Valenciennes – Rennes : 2 Prono : -2
Mais là, je mettrais Rennes, qui est bien meilleur à l’extérieur. »
Lille – Montpellier : 2 Prono : -2
Lille a des obligations de résultats, mais Montpellier est très solide à l’extérieur.
Lorient – Saint-Étienne : 2 Prono : -2
C’est compliqué car c’est un terrain synthétique donc ça nivelle les valeurs.
Bordeaux – Lyon : 2 Prono : +2
Lyon est plus solide.

Total score Prono : -8
nivuniconu Niveau : CFA2
Message posté par ozymandias
Je constate que à chaque fois que Lloris se prend 4 buts dans le buffet (ce qui est assez constant cette saison) c'est toujours à cause de sa défense. Mouais.

Sinon à défaut d'avoir eu un ballon d'or dans le jeu (et Dieu sait qu'il en méritait un dans ses belles années) Eto'o mérite au moins le ballon d'or de la célébration. Je me suis marré comme pas possible en direct. Très peu sont les footballeurs qui peuvent regarder Mourinho dans les yeux et le moucher de la sorte. Eto'o fait partie de cette race là.


Je ne suis pas du tout d'accord, cette célébration est bidon, d'ailleurs son but est bidon aussi, je trouve le mec grotesque avec sa coupe de cheveux "je veux faire comme les jeunes", quand au pénalty il est tellement bidon là aussi, c'est juste au cas ou on aurait cru qu'il n'y avaient que les défenseurs de tott. qu'étaient corrompus.
Message posté par ozymandias
Je constate que à chaque fois que Lloris se prend 4 buts dans le buffet (ce qui est assez constant cette saison) c'est toujours à cause de sa défense. Mouais.

Sinon à défaut d'avoir eu un ballon d'or dans le jeu (et Dieu sait qu'il en méritait un dans ses belles années) Eto'o mérite au moins le ballon d'or de la célébration. Je me suis marré comme pas possible en direct. Très peu sont les footballeurs qui peuvent regarder Mourinho dans les yeux et le moucher de la sorte. Eto'o fait partie de cette race là.


En l'occurence c'est vraiment de la faute de sa défense. Je sais pas si tu as vu le match (si non, regarde le résumé), mais c'est littéralement quatre cadeaux. Yen a un qu'il peut à la rigueur sauver (celui sur la glissade de Sandro), mais le reste il y peut rien. Et le premier il se le prend entre les jambes, mais c'était un face-à-face, je crois qu'on peut le lui pardonner (à n'importe quel autre gardien que Lloris on lui aurait pardonné sur ce forum en tout cas).
Je suis d'accord pour dire que Lloris est over-protégé en France (sauf sur ce forum donc) et qu'il a clairement encore du chemin à parcourir, mais parfois il faut savoir reconnaître quand la défense est à chier. Quatre cadeaux quoi, quatre. Perso j'avais jamais vu ça.
Note : 4
Message posté par ozymandias
Je constate que à chaque fois que Lloris se prend 4 buts dans le buffet (ce qui est assez constant cette saison) c'est toujours à cause de sa défense. Mouais.

Sinon à défaut d'avoir eu un ballon d'or dans le jeu (et Dieu sait qu'il en méritait un dans ses belles années) Eto'o mérite au moins le ballon d'or de la célébration. Je me suis marré comme pas possible en direct. Très peu sont les footballeurs qui peuvent regarder Mourinho dans les yeux et le moucher de la sorte. Eto'o fait partie de cette race là.


T'as vu les buts qu'il prend? c'est la cata sa défense, un truc de malade.
HS complet mais est ce qu'il y en a qui ont capté la douceur de Papin à la fin du Naples-Roma et qui nous lâche un délicieux "très bon match avec deux gardiens exceptionnaux"
des barres de laule
Oui mais ce même Lloris doit être exclu en tout début de match à cause d'une sortie catastrophique dans les pieds d'Eto'o. Je veux bien qu'on défende Lloris mais vous me direz ce que vous voudrez quand un gardien se prend autant de valises dans la saison ce n'est pas un hasard.

Peut qu'il faudrait également regarder du coté du gardien et arrêter charger uniquement la défense nan ? Parce que j'ai souvenir que lors de l'arrivée de Hugo en Angleterre, les français ne pardonnaient rien au méchant Friedel. Sa moindre boulette, le moindre but était décortiqué sous tous les angles et sujet à critique, alors que le gars avait tenu la baraque au club pendant des années.

Aujourd’hui le coupable est tout trouvé ce n'est plus Friedel, mais la défense.

Je n'ai rien contre Lloris hein, pour moi c'est le meilleur gardien français avec Ruffier. Mais ce rejet permanent de la faute sur ses défenseurs me laisse perplexe.
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
Thomas Müller, franchement, il a une dégaine d'un piquet de bois mais bordel il est incroyable. J'adore ce joueur !
En plus, il assume sa sale tronche, contrairement aux autres allemands qui font tout pour ressembler à Justin Bieber ou à des pokémons.
Rejeter constamment la faute sur la défense est un procédé dégueu, j'en conviens, mais perso étant donné que je suis assez peu les articls sur Tottenham, je ne sais pas vraiment ce qu'il en est.
Par contre j'avais le souvenir que sur City, il se prend deux buts sur des mauvaises relances, et l'article résumant le match avait clairement pointé du doigt ces deux relances hasardeuses.

Et en effet il fait une sortie catastrophique dans les pieds, mais là sur ce match, on peut légitimement tout foutre sur le dos de sa défense. 3 passes décisives, un penalty stupide, c'est limite du jamais vu (et pourtant je suis supporter de l'OM donc les défenses sponsorisées par Leerdammer, je connais).
Eto'o putain !! Il est pas dans la forme de sa vie , mais même en faisant un match dégueulasse il plante quand même , sa change de Torres ( qui au lieu de finir une action préfère s'écrouler comme une pucelle) , juste pour sa je suis content qu'il est signé pour Chelsea .

Sinon sa célébration est juste magique , jamais vu un joueur faire sa à Mourinho .

Un joueur avec un énorme Boulard mais aussi une énorme paire de couilles !
OK, Pepe Reina qui sauve Naples avec un match monstrueux et on préfère mettre LLoris qui pleure sa défense. Logique.
Et dire que Bedimo+Aurier c'était à Lens...
Jack Wheelchair Niveau : District
En tant que supporter de Lyon et d'Arsenal, j'ai passé un putain de week-end!

Lyon qui gagne de manière inespérée et qui reprend la 5ème place, Sainté qui perd (nous ne sommes plus qu'à 3 points de vous, petits verts, et vous avez un match au Parc et un match à Gerland à jouer...)!

Et Arsenal qui se qualifie pour les demies de FA cup en écrasant Everton et qui a quasiment le trophée en poche car il ne reste que Wigan et des équipes de division inférieure (faudra quand même faire gaffe à Wigan qui ont éliminé Man Shity 2 fois de suite)! OK c'est la FA cup et pas la première league mais après 9 ans, n'importe quel trophée ferait un bien fou, ferait taire quelques critiques et redonnerait le moral! COYG! (En plus Tottenham a perdu, même si pour le coup j 'aurai préféré qu'ils fassent nul voire qu'ils battent Chelsea pour qu'on les rattrape en PL mais c'était impossible avec cette défense...)

Bref un bon week-end de beau temps et de bons résultats
Message posté par Jack Wheelchair
En tant que supporter de Lyon et d'Arsenal, j'ai passé un putain de week-end!

Lyon qui gagne de manière inespérée et qui reprend la 5ème place, Sainté qui perd (nous ne sommes plus qu'à 3 points de vous, petits verts, et vous avez un match au Parc et un match à Gerland à jouer...)!

Et Arsenal qui se qualifie pour les demies de FA cup en écrasant Everton et qui a quasiment le trophée en poche car il ne reste que Wigan et des équipes de division inférieure (faudra quand même faire gaffe à Wigan qui ont éliminé Man Shity 2 fois de suite)! OK c'est la FA cup et pas la première league mais après 9 ans, n'importe quel trophée ferait un bien fou, ferait taire quelques critiques et redonnerait le moral! COYG! (En plus Tottenham a perdu, même si pour le coup j 'aurai préféré qu'ils fassent nul voire qu'ils battent Chelsea pour qu'on les rattrape en PL mais c'était impossible avec cette défense...)

Bref un bon week-end de beau temps et de bons résultats


En tant que supporter de Lyon et d'Arsenal loooooooooooool! Et de Madrid ou Barcelone en espagne ? Juve en italie ? Bayer ou Dortmund en allemagne ? la bise ;)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lyon plombe Bordeaux
0 45