L'équipe type du premier week-end de 2016

Un Français qui permet à Arsenal de croire plus que jamais au titre, une Miss italienne, un Portugais avec des tresses, un Écossais dégarni et même un Anglais qui dégueule : ils font tous partie de l'équipe type du premier week-end de l'année. Une équipe de fête.

Modififié
19 11
Sur le banc
Lacina Traoré
Lacina
Traoré

Lacina Traoré

Même lui ne pouvait supporter l'idée qu'il ait réussi à mettre un quadruplé en à peine 40 minutes. Résultat, il s'est embrouillé et fait expulser pendant la pause, ce qui devrait lui valoir une lourde suspension. Difficile de mieux commencer l'année.

Yaya Touré
Yaya
Touré

Yaya Touré

Fantomatique pendant la majorité du match face à Watford, le milieu ivoirien est sorti de sa boîte pour égaliser d'une volée magistrale. On espère pour les Citizens qu’ils n’ont pas oublié de lui souhaiter une bonne année.

Willian
Willian

Willian

Chelsea réenclenche la marche avant grâce, entre autres, à son Brésilien auteur d’un superbe but et d’une passe décisive. Charge à Will.I.An de rester dans le bon rythme.

Adam Armstrong
Adam
Armstrong

Adam Armstrong

Après la Lune, et le tour de France sept fois consécutivement, le premier triplé de l’année 2016. Armstrongs do first.

James Wilson :
James Wilson
:

James Wilson :

Il est là le plus beau geste de ce début d’année : un beau vomi bien rouge pour le jour de l’An. Au moins un qui a su apprécier les plaisirs de la vie.

Jermain Defoe
Jermain
Defoe

Jermain Defoe

Après avoir sans doute également passé un bon réveillon - ou au moins en bonne compagnie quand on connaît l’animal -, Jermain a claqué un petit doublé tranquille face à Aston Villa. Mieux vaut Defoe qu’une.

Artur Boruc
Artur
Boruc

Artur Boruc

Si les Cherries ont réussi à accrocher Leicester (0-0), ils le doivent pour beaucoup à leur gardien polonais. Sauvé par son poteau devant Vardy, Boruc a également mis en échec Mahrez sur penalty. Le roi Artur.

Debora Novellino
Debora
Novellino

Debora Novellino

Nièce de l’entraîneur Walter Novellino, Debora joue arrière droit en Serie A au Pink Bari. Ce week-end, l’Italienne de 18 ans a surtout été élue première Miss de l’année de l'autre côté des Alpes et reste ainsi en course pour le titre de Miss Italie 2016. Une bonne nouvelle.

Laurent Koscielny
Laurent
Koscielny

Laurent Koscielny

Une remise de Giroud, Koscielny qui finit en renard, et Arsenal qui s’échappe en tête de Premier League. Un sacré Tours de magie.

Raúl Albentosa
Raúl
Albentosa

Raúl Albentosa

Tandis que Welligton se charge du sale boulot, lui va inscrire son premier but de la saison et permet à Málaga d’engranger sa quatrième victoire consécutive. Le bon Raúl.

Victor Álvarez
Victor
Álvarez

Victor Álvarez

« Vous ne passerez pas ! » Face à la MSN, Victor a déjà joué le meilleur remake de Gandalf de l’année.

Thomas Partey
Thomas
Partey

Thomas Partey

Grâce à leur jeune Ghanéen, les Colchoneros passent en tête de Liga. À vos marques, prêts, Partey.

Jessy Pi
Jessy
Pi

Jessy Pi

Il aura fallu un doublé de son milieu défensif pour que Troyes gagne son premier match cette saison face à Dunkerque (4-3). Un vrai problème de maths.

Renato Sanches
Renato
Sanches

Renato Sanches

Le jeune milieu portugais ne cesse d’impressionner. C’est encore lui qui a fait la différence face au Vitória Guimarães (1-0). Sans lui, Benfica aurait bien du mal à asseoir sa domination. Logique.

Anthony Martial
Anthony
Martial

Anthony Martial

Une tête smashée et une accélération supersonique pour servir Wayne Rooney plus tard, Manchester retrouve des couleurs. Et si 2016, année de l'Euro, était aussi celle d'Anthony Martial ?

Islam Slimani
Islam
Slimani

Islam Slimani

Grâce à son doublé, le Sporting remporte le choc face à Porto (2-0) et prend la tête du championnat. One, two, three, viva Slimani.

Wilfried Louisy-Daniel
Wilfried
Louisy-Daniel

Wilfried Louisy-Daniel

Son triplé a fait couler Reims en 32es de finale de Coupe de France. C’est ce qu’on appelle sabrer le champagne.

Artur Boruc (Bournemouth) Si les Cherries ont réussi à accrocher Leicester (0-0), ils le doivent pour beaucoup à leur gardien polonais. Sauvé par son poteau devant Vardy, Boruc a également mis en échec Mahrez sur penalty. Le roi Artur.

Debora Novellino (Pink Bari) : Nièce de l’entraîneur Walter Novellino, Debora joue arrière droit en Serie A au Pink Bari. Ce week-end, l’Italienne de 18 ans a surtout été élue première Miss de l’année de l'autre côté des Alpes et reste ainsi en course pour le titre de Miss Italie 2016. Une bonne nouvelle.

Laurent Koscielny (Arsenal FC) Une remise de Giroud, Koscielny qui finit en renard, et Arsenal qui s’échappe en tête de Premier League. Un sacré Tours de magie.

Raúl Albentosa (Málaga Club de Fútbol) Tandis que Welligton se charge du sale boulot, lui va inscrire son premier but de la saison et permet à Málaga d’engranger sa quatrième victoire consécutive. Le bon Raúl.

Victor Álvarez (Espanyol Barcelone) : « Vous ne passerez pas ! » Face à la MSN, Victor a déjà joué le meilleur remake de Gandalf de l’année.

Thomas Partey (Atlético Madrid) : Grâce à leur jeune Ghanéen, les Colchoneros passent en tête de Liga. À vos marques, prêts, Partey.

Jessy Pi (ES Troyes Aube Champagne) : Il aura fallu un doublé de son milieu défensif pour que Troyes gagne son premier match cette saison face à Dunkerque (4-3). Un vrai problème de maths.

Renato Sanches (SL Benfica) : Le jeune milieu portugais ne cesse d’impressionner. C’est encore lui qui a fait la différence face au Vitória Guimarães (1-0). Sans lui, Benfica aurait bien du mal à asseoir sa domination. Logique.

Anthony Martial (Manchester United FC) : Une tête smashée et une accélération supersonique pour servir Wayne Rooney plus tard, Manchester retrouve des couleurs. Et si 2016, année de l'Euro, était aussi celle d'Anthony Martial ?

Islam Slimani (Sporting Clube de Portugal) : Grâce à son doublé, le Sporting remporte le choc face à Porto (2-0) et prend la tête du championnat. One, two, three, viva Slimani.

Wilfried Louisy-Daniel (Chambly) : Son triplé a fait couler Reims en 32es de finale de Coupe de France. C’est ce qu’on appelle sabrer le champagne.

Remplaçants :

Lacina Traoré (AS Monaco FC) : Même lui ne pouvait supporter l'idée qu'il ait réussi à mettre un quadruplé en à peine 40 minutes. Résultat, il s'est embrouillé et fait expulser pendant la pause, ce qui devrait lui valoir une lourde suspension. Difficile de mieux commencer l'année.

Yaya Touré (Manchester City FC) : Fantomatique pendant la majorité du match face à Watford, le milieu ivoirien est sorti de sa boîte pour égaliser d'une volée magistrale. On espère pour les Citizens qu’ils n’ont pas oublié de lui souhaiter une bonne année.

Willian (Chelsea FC) : Chelsea réenclenche la marche avant grâce, entre autres, à son Brésilien auteur d’un superbe but et d’une passe décisive. Charge à Will.I.An de rester dans le bon rythme.

Adam Armstrong (Coventry City) : Après la Lune, et le tour de France sept fois consécutivement, le premier triplé de l’année 2016. Armstrongs do first.

James Wilson : Il est là le plus beau geste de ce début d’année : un beau vomi bien rouge pour le jour de l’An. Au moins un qui a su apprécier les plaisirs de la vie.

Jermain Defoe (Sunderland FC) : Après avoir sans doute également passé un bon réveillon - ou au moins en bonne compagnie quand on connaît l’animal -, Jermain a claqué un petit doublé tranquille face à Aston Villa. Mieux vaut Defoe qu’une.

Leigh Griffiths (Celtic FC): Ses cheveux n’ont pas repoussé pour la nouvelle année, mais pour son retour de blessure, Leigh permet au Celtic de retrouver la victoire. Un modèle pour tous les crânes dégarnis.



Par Eric Marinelli
Modifié

Dans cet article

zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
En parlant de Defoe.. Merci pour le Sofoot spécial Sexe..
Que du bonheur dedans !
bonne année à tous! Du coup, c'est Benfica qui assoit sa domination sur le championnat, ou le Sporting qui est leader? qui est premier au Portugal? :p
Leaozinho15 Niveau : Loisir
Spoooooorting
Gros Noblois Niveau : CFA2
Qui n'a pas ouvert Google Images pour voir à quoi ressemble Debora Novellino???
Personne n'y es resté bien longtemps.. Elle est pas belle !
LeMagicienOz Niveau : DHR
Y.Touré est quand même une énigme cette saison, quand il se décide de se bouger, bah tu peut pas faire grand chose contre lui, mais sinon c'est comme si City jouer sans lui.
Je sais pas si Yaya mérite sa place sur le banc hein.. il sauve City en égalisant sur un super but mais il aurait pas eu à les sauver si il avait jouer les 80mn avant...
C'est vrai que s'asseoir sans chaise c'est pas facile...
Message posté par tranceup
Personne n'y es resté bien longtemps.. Elle est pas belle !


Moi je la trouve plutôt jolie, j'en ai marre de faire mon boulot d'éduc aussi sur ce site mais on ne dit pas que c'est pas bon, on dit qu'on aime pas!
L'amour du maillot Niveau : District
Note : -1
"Pink Bari"... Putain de théorie du genre
Simon 1661 Niveau : DHR
Très bon le "difficile d'assoir sa domination"... Pour Sanchez...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 11