En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 38e journée

L'équipe-type du multiplex

De l'enjeu, de l'émotion mais surtout la petite musique qui annonce les buts. Canal + a de quoi avoir le sourire, le dernier multiplex de la saison a tenu ses promesses. De quoi faire une belle dernière équipe type de l'année aussi.

Modififié

Le Onze Moulin (St Etienne) : Il est meilleur, quand même, Janot, quand il joue sans son tatouage. Ah, c'est son remplaçant ? Ben c'est peut-être pas une mauvaise idée pour les saisons à venir.Marange (Bordeaux) : Une très bonne activité, de quoi trouver un club pour la saison prochaine. Pourquoi pas chez l'adversaire du soir ? Diakhaté (Lyon) : Un but en reprise à bout portant pour partir de Lyon la tête haute. Parce que non, il ne sera pas conservé, faut pas déconner.Mangane (Rennes) : Le stoppeur rennais a filé un joli coup de pouce à son copain de sélection sénégalaise Moussa Sow, en le retenant dans la surface pour faire peno.Jeunechamp (Montpellier) : Quand il n'y a plus d'enjeu collectif, on soigne les stats individuelles : 17ème expulsion en Ligue 1 pour Jeunechamp. Pas de chance, il n'a pas de trophée comme Moussa Sow.Berenguer (Nancy) : Nancy, qui en connaît un rayon question équipe regroupée en défense, sait comment faire sauter le verrou lensois. C'est Berenguer, l'artificier corse, qui sort du placard pour l'occasion avec un doublé.Cabaye (Lille) : Ses coéquipiers ne se sont pas trompés. S'ils étaient tristes au moment de lui dire au revoir, c'est bien que le milieu lillois part s'enterrer à Newcastle. Sammaritano (Auxerre) : Le lutin auxerrois sait conclure une action sans l'aide de personne. Il centre fort devant le but, anticipant un csc. Ca marche, bien joué. Malonga (Monaco) : Il tire tous les coups de pieds arrêtés, il percute dès qu'il peut sur son côté ... en voilà un qui a tout fait pour jouer en Ligue 1 l'année prochaine. Est-ce que les autres clubs auront compris le message ? Lisandro (Lyon) : Une volée splendide et des bisous aux jeunes à sa sortie du terrain. L'avenir de l'OL, c'est lui. Pourquoi pas faire entraîneur-joueur ? Pentecôte (Toulouse) : C'est quand même con de lancer sa saison à la dernière journée, mais bon quand les blessures s'en mêlent et qu'on ne peut pas faire autrement ... Le Banc Letizi (OGC Nice) : Ramé et Coupet ont fini sur le terrain leur belle carrière. Letizi et Wimbée l'ont terminé sur le banc. Le foot, c'est parfois cruel jusqu'à la fin. Dassier (Marseille) : De la mauvaise foi, de l'agressivité pour un rendu assez drôle. In extremis, Dassier détrône Aulas du titre de meilleur intervenant d'après-match. Déjà ça.Boudebouz (Sochaux) : Une panenka réussie, certes. Mais trois ou quatre piqûres de moustique en attendant de tirer son penalty. C'est ça aussi, Arles-Avignon.Gervinho (Lille) : Sur sa première occase, il vendange, oubliant totalement Sow alors que l'objectif était quand même d'en faire le meilleur buteur. Heureusement, l'Ivoirien s'est rattrapé en fin de match en offrant un but sur un plateau au Sénégalais.Niang (Caen) : Comme au match aller, c'est un Niang qui aura été le principal souci de l'OM contre Caen. Heureusement que Loïc Rémy plante un doublé.Par Romain Canuti


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Monaco en L2