En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

L'équipe type du milieu de semaine

Cristiano Ronaldo qui plante 7 buts en 2 matchs, Gignac qui tourne presque à la même moyenne, la Roma et la Juve qui se tirent la bourre, le Bayern qui remet les choses à leur place : c'est bien aussi, quand ça joue le mercredi.

Modififié
Sur le banc
Emmanuel
Rivière

Emmanuel Rivière

Une prestation intéressante couronnée d'un doublé face à Crystal Palace (3-2). Manu n'est pas descendu en Angleterre pour rester un Inconnu.

Daniel
Didavi

Daniel Didavi

Il avait fait le plus dur en mettant Dortmund à deux buts. C'était sans compter sur Immobile et surtout Aubameyang. Être un demi-héros, c'est bien quand même.

Léo
Baptistão

Léo Baptistão

Propriété de l'Atlético Madrid, l'attaquant brésilien a offert une petite bouffée d'oxygène à son club en inscrivant un doublé face à Bilbao (2-1).

Valère
Germain

Valère Germain

« Ze n'abandonnerai jamais mon club, même s'il est dans la valère. » Des paroles à l'action, il n'y a qu'un cheveu pour Germain, buteur providentiel à la 93e face à Montpellier (0-1).

Arturo
Vidal

Arturo Vidal

Un penalty, une frappe des 20 mètres et une maîtrise totale sur la rencontre face à Cesena (3-0). Avec le Chilien et Pogba, la Juve peut voir venir.

Nabil
Fekir

Nabil Fekir

Après avoir débuté sur la pointe des pieds, Nabil commence à marcher sur l'eau avec l'OL. Yoann peut tranquillement retourner à l'infirmerie.

Alphonse
Areola

Alphonse Areola

A été le seul acteur intéressant de la rencontre face à Nantes en arrêtant un penalty d'Alhadhur. Pas d'impatience, bientôt, il dansera avec les stars. Comme Ribeiro.

Ignacio
Abate

Ignacio Abate

Balèze, le mec a réussi à faire marquer Honda, puis Torres dans le même match. Ça donne une idée du travail abattu.

Marquinhos

Marquinhos

Souverain depuis le début de la saison, contrairement à ses partenaires, le Brésilien pourrait bien faire de la défense du PSG son royaume. Et en plus, petit marquis marque.

Kurt
Zouma

Kurt Zouma

Aussi rapide qu'une Mazda, Kurt n'a pas perdu de temps pour sa première titularisation avec les Blues en inscrivant un but face à Bolton (2-1). Zoum Zoum Zoum.

Weligton

Weligton

La coupe de Bruno Alves, l'essuyage de crampons de Zidane. Sacré mélange, ce Brésilien.

Giannelli
Imbula

Giannelli Imbula

L'an passé, la mobylette s'était enrayée après quelques bons matchs. Mais cette saison, le pot de Giannelli semble cracher du feu. T'es Max !

Jordan
Ferri

Jordan Ferri

Il n'a pas la tignasse de Luc, la voix suave de Bryan ou le sourire figé de Karine. Mais Jordan a du talent dans les pieds. Et parfois ça suffit pour devenir l'être aimé du côté de Lyon. Jules Ferri.

Miralem
Pjanić

Miralem Pjanić

Un joli coup de patte sur coup franc pour donner les 3 points à la Roma face à Parme (1-2). Les restes des cours de Juninho.

Mario
Götze

Mario Götze

Deux buts assez dégueu, mais une présence déjà visible dans cette équipe du Bayern. Bon maintenant, petit, va faire un bisou à Thomas pour sa passe.

André-Pierre
Gignac

André-Pierre Gignac

7 matchs, 8 buts : un tremblement de ter-ter.

Cristiano
Ronaldo

Cristiano Ronaldo

2 matchs, 7 buts. « Gareth, James, Javier et même toi Karim : vous croyez vraiment que vous allez marquer plus que moi ? »

Alphonse Areola (Bastia) : A été le seul acteur intéressant de la rencontre face à Nantes en arrêtant un penalty d'Alhadhur. Pas d'impatience, bientôt, il dansera avec les stars. Comme Ribeiro.

Ignacio Abate (Milan) Balèze, le mec a réussi à faire marquer Honda, puis Torres dans le même match. Ça donne une idée du travail abattu.

Marquinhos (PSG) Souverain depuis le début de la saison, contrairement à ses partenaires, le Brésilien pourrait bien faire de la défense du PSG son royaume. Et en plus, petit marquis marque.

Kurt Zouma (Chelsea) Aussi rapide qu'une Mazda, Kurt n'a pas perdu de temps pour sa première titularisation avec les Blues en inscrivant un but face à Bolton (2-1). Zoum Zoum Zoum.

Weligton (Málaga) La coupe de Bruno Alves, l'essuyage de crampons de Zidane. Sacré mélange, ce Brésilien.

Giannelli Imbula (OM) L'an passé, la mobylette s'était enrayée après quelques bons matchs. Mais cette saison, le pot de Giannelli semble cracher du feu. T'es Max !

Jordan Ferri (OL) Il n'a pas la tignasse de Luc, la voix suave de Bryan ou le sourire figé de Karine. Mais Jordan a du talent dans les pieds. Et parfois ça suffit pour devenir l'être aimé du côté de Lyon. Jules Ferri.

Miralem Pjanić (Roma) Un joli coup de patte sur coup franc pour donner les 3 points à la Roma face à Parme (1-2). Les restes des cours de Juninho.

Mario Götze (Bayern Munich) : Deux buts assez dégueu, mais une présence déjà visible dans cette équipe du Bayern. Bon maintenant, petit, va faire un bisou à Thomas pour sa passe.

André-Pierre Gignac (OM) : 7 matchs, 8 buts : un tremblement de ter-ter.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) 2 matchs, 7 buts. « Gareth, James, Javier et même toi Karim : vous croyez vraiment que vous allez marquer plus que moi ? »

Remplaçants :

Emmanuel Rivière (Newcastle) Une prestation intéressante couronnée d'un doublé face à Crystal Palace (3-2). Manu n'est pas descendu en Angleterre pour rester un Inconnu.

Daniel Didavi (Stuttgart) Il avait fait le plus dur en mettant Dortmund à deux buts. C'était sans compter sur Immobile et surtout Aubameyang. Être un demi-héros, c'est bien quand même.

Léo Baptistão (Rayo Vallecano) Propriété de l'Atlético Madrid, l'attaquant brésilien a offert une petite bouffée d'oxygène à son club en inscrivant un doublé face à Bilbao (2-1).

Valère Germain (Monaco) « Ze n'abandonnerai jamais mon club, même s'il est dans la valère. » Des paroles à l'action, il n'y a qu'un cheveu pour Germain, buteur providentiel à la 93e face à Montpellier (0-1).

Arturo Vidal (Juventus) Un penalty, une frappe des 20 mètres et une maîtrise totale sur la rencontre face à Cesena (3-0). Avec le Chilien et Pogba, la Juve peut voir venir.

Nabil Fekir (OL) Après avoir débuté sur la pointe des pieds, Nabil commence à marcher sur l'eau avec l'OL. Yoann peut tranquillement retourner à l'infirmerie.



Par Raphael Gaftarnik
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17