1. //
  2. // Bilan du milieu de semaine

L'équipe-type du jeudi

La bourde de Gigi, la parade de Mikari, la baston Ljajic-Delio Rossi et plein d’autres choses. Non, le week-end n’a pas le monopole du football.

Modififié
5 5
Sur le banc
Zoumana
Camara

Zoumana Camara

Sakho ? Grillé avec Carlo. Lugano ? Tout naze. Alex ? Vendeur de kebabs. Et si Prépuce Camara était le meilleur défenseur central du Paris Saint-Germain?

Thomas
Heurtaux

Thomas Heurtaux

Cinq tirs cadrés cette saison, cinq buts, parmi lesquels celui d’hier, face à Lorient. Une mine de trente mètres qui est venue se loger dans la lucarne des Merlus et qui dépanne bien les Normands dans la course au maintien. Costaud.

Siem De
Jong

Siem De Jong

Gros début de semaine pour les De Jong. Deux buts pour Luuk, avec Twente, un carton jaune, un gros tacle et une belle victoire pour Nigel, et un doublé, plus important, pour Siem, qui offre le titre à l’Ajax Amsterdam.

Javi
Martinez

Javi Martinez

Ce n’est pas nouveau, Javi Martinez n’aime pas CR7. Après une petite embrouille avec le Portugais à la 72ème minute de jeu, le Basque prend son rouge, mais revient s’expliquer avec lui à la fin du match. Résultat, l’ami Javi repart avec un « va te faire  » et un bras d’honneur dans sa besace. Peut-être que CR7 l’avait appelé comme Thierry Roland : Javi ...

Buffon

Buffon

Certains ont fracassé ce qui leur passait sous la main, d’autres ont rasé leur chat. Les plus seuls et les plus originaux, eux, se sont pendus par les couilles. Bizarre hein ? Ouais, mais à Turin, mieux vaut ça que de s’en prendre à Gigi Buffon, même après une bourde qui pourrait coûter très cher à la Juve.

Jean-Michel
Aulas

Jean-Michel Aulas

La vérité, c’est qu’hier, toute la France du foot voulait un débat entre JMA et Bernard Caiazzo. Les professeurs des collèges lyonnais vont bien être emmerdés maintenant que les élèves vont sortir l’excuse du Larousse.

Sol
Campbell

Sol Campbell

Les mauvaises langues diront que ça fait un moment que l’ami ré-mi-fa-Sol est retraité. Et ils auront raison. Mais bon, big up, quand même. Il va nous faire un beau jubilé.

Vincent
Kompany

Vincent Kompany

Deux événements marquants dans l’actualité de ce début de semaine : le débat présidentiel et le derby de Manchester. Décisif, le Belge a montré les muscles en scorant un joli coup de boule face à United avant de dégainer les neurones devant sa télévision hier soir. Reconverti en analyste politique, le Citizen a déclaré Hollande « vainqueur, en ce qui le concerne » , ajoutant qu’il était « difficile de tenir tête à Nicolas ...

Yassin
Mikari

Yassin Mikari

Yassin Mikari connaît ses classiques. Alors quand il voit que son portier, Teddy Richert, est battu sur une tentative d’Ajaccio, il fouille dans sa bibliothèque pour trouver la solution et dégainer la « Suarez 2010 » . Résultat : le latéral gauche sochalien prend son rouge et laisse ses partenaires à 9 contre 11. Et malheureusement, ce n’est pas Gyan qui tire ...

Mesut
Özil

Mesut Özil

Il est laid, le Mesut. Mais qu’est-ce qu’il est fort... Le Mou peut lui dire merci.

Lucho
Gonzalez

Lucho Gonzalez

Ah, l’Olympique de Marseille a mis fin à une série de 13 défaites hier ? C’est marrant parce que cette série a commencé après le départ d’un certain Lucho Gonzalez qui, lui, est devenu champion du Portugal. Un talisman, on vous dit.

Adem
Ljajic

Adem Ljajic

Rater son match, OK. Sortir la tête basse, OK. Applaudir pour se moquer de la décision du coach, OK. Se faire déboiter par son entraîneur, OK. Être la victime du jour sur internet, OK.

Loïc
Rémy

Loïc Rémy

13. Comme les Bouches-du-Rhône, oui. La terrible série de l’OM s’est enfin arrêtée hier, face à Nancy, contre qui les Phocéens se sont imposés sur la plus courte des marges. Eh ouais, malgré les pertes de balle de Morel et les frappes dans les nuages de Gignac, le changement, c’est maintenant.

Papiss
Cissé

Papiss Cissé

«  Le but de l’année » selon Wayne Rooney. Un mec qui sait de quoi il parle. Alors les supporters du FC Metz, on fait moins les malins, hein ?

Souleymane
Camara

Souleymane Camara

Ils en avaient marre, les supporters parisiens, d’avoir l’impression qu’à chaque journée, quand Giroud ne plantait pas, Souley Camara offrait le titre à Montpellier. Mardi, ils se sont vengés.

Buffon (Juventus Turin) : Certains ont fracassé ce qui leur passait sous la main, d’autres ont rasé leur chat. Les plus seuls et les plus originaux, eux, se sont pendus par les couilles. Bizarre hein ? Ouais, mais à Turin, mieux vaut ça que de s’en prendre à Gigi Buffon, même après une bourde qui pourrait coûter très cher à la Juve.

Jean-Michel Aulas (Olympique Lyonnais) : La vérité, c’est qu’hier, toute la France du foot voulait un débat entre JMA et Bernard Caiazzo. Les professeurs des collèges lyonnais vont bien être emmerdés maintenant que les élèves vont sortir l’excuse du Larousse.

Sol Campbell (Maison de retraite): Les mauvaises langues diront que ça fait un moment que l’ami ré-mi-fa-Sol est retraité. Et ils auront raison. Mais bon, big up, quand même. Il va nous faire un beau jubilé.

Vincent Kompany (Manchester City) :Deux événements marquants dans l’actualité de ce début de semaine : le débat présidentiel et le derby de Manchester. Décisif, le Belge a montré les muscles en scorant un joli coup de boule face à United avant de dégainer les neurones devant sa télévision hier soir. Reconverti en analyste politique, le Citizen a déclaré Hollande « vainqueur, en ce qui le concerne » , ajoutant qu’il était « difficile de tenir tête à Nicolas Sarkozy » . Et Jean-Michel Apathie, il en a pensé quoi du derby ?

Yassin Mikari (Sochaux): Yassin Mikari connaît ses classiques. Alors quand il voit que son portier, Teddy Richert, est battu sur une tentative d’Ajaccio, il fouille dans sa bibliothèque pour trouver la solution et dégainer la « Suarez 2010 » . Résultat : le latéral gauche sochalien prend son rouge et laisse ses partenaires à 9 contre 11. Et malheureusement, ce n’est pas Gyan qui tire derrière.

Mesut Özil (Real Madrid): Il est laid, le Mesut. Mais qu’est-ce qu’il est fort... Le Mou peut lui dire merci.

Lucho Gonzalez (FC Porto) : Ah, l’Olympique de Marseille a mis fin à une série de 13 défaites hier ? C’est marrant parce que cette série a commencé après le départ d’un certain Lucho Gonzalez qui, lui, est devenu champion du Portugal. Un talisman, on vous dit.

Adem Ljajic (Fiorentina): Rater son match, OK. Sortir la tête basse, OK. Applaudir pour se moquer de la décision du coach, OK. Se faire déboiter par son entraîneur, OK. Être la victime du jour sur internet, OK.

Loïc Rémy (Olympique de Marseille) : 13. Comme les Bouches-du-Rhône, oui. La terrible série de l’OM s’est enfin arrêtée hier, face à Nancy, contre qui les Phocéens se sont imposés sur la plus courte des marges. Eh ouais, malgré les pertes de balle de Morel et les frappes dans les nuages de Gignac, le changement, c’est maintenant.

Papiss Cissé (Newcastle United): «  Le but de l’année » selon Wayne Rooney. Un mec qui sait de quoi il parle. Alors les supporters du FC Metz, on fait moins les malins, hein ?

`

Souleymane Camara (Montpellier): Ils en avaient marre, les supporters parisiens, d’avoir l’impression qu’à chaque journée, quand Giroud ne plantait pas, Souley Camara offrait le titre à Montpellier. Mardi, ils se sont vengés.

Zoumana Camara (Paris Saint-Germain) :Sakho ? Grillé avec Carlo. Lugano ? Tout naze. Alex ? Vendeur de kebabs. Et si Prépuce Camara était le meilleur défenseur central du Paris Saint-Germain?

Thomas Heurtaux (Caen): Cinq tirs cadrés cette saison, cinq buts, parmi lesquels celui d’hier, face à Lorient. Une mine de trente mètres qui est venue se loger dans la lucarne des Merlus et qui dépanne bien les Normands dans la course au maintien. Costaud.

Siem De Jong (Ajax Amsterdam): Gros début de semaine pour les De Jong. Deux buts pour Luuk, avec Twente, un carton jaune, un gros tacle et une belle victoire pour Nigel, et un doublé, plus important, pour Siem, qui offre le titre à l’Ajax Amsterdam.

Javi Martinez (Athletic Bilbao): Ce n’est pas nouveau, Javi Martinez n’aime pas CR7. Après une petite embrouille avec le Portugais à la 72ème minute de jeu, le Basque prend son rouge, mais revient s’expliquer avec lui à la fin du match. Résultat, l’ami Javi repart avec un « va te faire  » et un bras d’honneur dans sa besace. Peut-être que CR7 l’avait appelé comme Thierry Roland : Javi Gonzalez.



Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Sans un petit commentaire, ça n'a plus la même saveur.
Elchileno34 Niveau : Loisir
Ça doit être un bug du site sinon c'est sur que cet article est inutile....
Prépuce Camara MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR...

Je suis encore par terre...
Alex le vendeur de kebabs énorme ^^
Malgré que la blague sur Camara soit vraiment facile, elle est magnifique... J'ai éclaté de rire au bureau ahah
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Ajax sur son 31
5 5