L'équipe-type du jeudi

L'équipe-type du dimanche, c'est bien. L'équipe-type du jeudi, c'est mieux. Pourquoi? Parce qu'on va piocher un coup en Copa del Rey, un coup en Ligue 1. Un peu en Serie A, un peu en Coupe d'Allemagne. Et puis parce que le Barça ne joue pas, alors on n'est pas obligé de mettre Messi.

Modififié
11 8
Sur le banc
Djadjedje

Djadjedje

Il avait face à lui le meilleur buteur du championnat, qui avait clairement envie d’en découdre. Pourtant, le défenseur ne s’est pas démonté, a fait un match énorme et s’est même permis d’inscrire le but qui a définitivement enterré les Montpelliérains.

Dja
Djedje

Dja Djedje

Avoir un type qui s’appelle Dja Djedje, ce n’est déjà pas commun. Mais alors deux, cela relève carrément du surréaliste. Surtout quand les deux marquent des buts décisifs. Lille s’en souviendra.

Hamsik

Hamsik

Depuis dimanche, il se repasse en boucle son raté monumental contre la Roma. Revanchard, le Slovaque a couronné son dernier match de 2011 d’un but, de deux passes décisives, et de beaucoup, beaucoup de classe. A s’arracher ta crête.

Acoran

Acoran

Un jour, quand il aura raccroché les crampons, ce modeste joueur de troisième division pourra dira qu’il a marqué un but à Santiago Bernabeu, contre le Real Madrid de Mourinho. Il ne dira pas le score, par contre.

Benayoun

Benayoun

Rentré à la 81ème minute, il inscrit le but décisif d’Arsenal à la 88ème. Parce que Hanoucca, c’est une fête aussi.

Luis
Enrique

Luis Enrique

Coming soon, in 2012.

Bizzarri

Bizzarri

En l’absence de Marchetti, blessé, il a rappelé à tous que lui aussi était un bon gardien. Cinq parades prodigieuses face au Chievo, et la Lazio termine l’année avec un match nul presque miraculeux. On le reverra en Coupe d’Italie.

Granqvist

Granqvist

Le Suédois était déjà en vacances dans les Fjords. Un carton jaune après 9 minutes, et puis, le trou noir. Six buts encaissés face au Napoli, et Sebastien Frey qui maudissait ses défenseurs à chaque fois qu’il allait chercher le cuir au fond de ses filets.

Sirigu

Sirigu

Bah ouais, qu’on le veuille ou non, le meilleur défenseur parisien, c’est lui. Enorme, immense, les superlatifs ne manquent pas. Si Paris est champion d’automne pour la première fois depuis 15 ans, c’est en grande partie grâce à lui.

Basa

Basa

« Cher Père Noël, pour mon Noël, je voudrais bien un nouveau nez, s’il te plait. Merci. Petit Marko » .

Berger

Berger

Parce qu’un Autrichien qui joue au Portugal, c’est drôle. Parce qu'un Autrichien qui s'appelle Berger, c'est drôle aussi. Parce qu’un défenseur qui marque des buts décisifs, c’est touchant. Parce que juste avant de marquer, il avait sur la conscience un but adverse inscrit par un mec qui s’appelle Pires. Parce que sans Porto et Benfica, Academica peut maintenant espérer gagner la Coupe du ...

Valbuena

Valbuena

Petit vélo. Little bike. Piccola bici. Klein fahrrad. Ca marche dans toutes les langues. Mais encore mieux en allemand, puisque Valbuena est un autre homme depuis sa lucarne à Dortmund. Un vrai VTT.

Balmont

Balmont

Un but venu d’ailleurs, qui aurait pu donner la victoire aux Lillois à la 88ème minute. Après son énorme prestation à Paris, une autre prestation de haut rang, pour un joueur qui ne portera probablement jamais le maillot des Bleus. Parce qu’il est chauve ?

Giggs

Giggs

19 saisons en Premier League, 19 saisons où sa case des buts marqués affiche, au minimum, le chiffre 1. Personne n’a fait mieux dans l’histoire de la Premier League. Respect.

Aguero

Aguero

Lorsque Aguero ne marque pas pendant trois matches, tout le monde s’inquiète. Alors, le Kun, en bon médecin, rassure tout le monde, en prescrivant un doublé décisif. Effet garanti sous 48 heures.

Ibrahimovic

Ibrahimovic

Un but, une embrouille avec Robinho et une crise de vomissements. Zlatan a fait un match complet.

Thomas
Bröker

Thomas Bröker

Leader de deuxième division allemande, le Fortuna Düsseldorf a failli réussir l’exploit d’éliminer le Borussia Dortmund de la Coupe d’Allemagne. La rencontre s’est décidée aux tirs au but et, à ce petit jeu, un seul joueur a craqué. Le syndrome Trezeguet.

Bizzarri (Lazio Rome) En l’absence de Marchetti, blessé, il a rappelé à tous que lui aussi était un bon gardien. Cinq parades prodigieuses face au Chievo, et la Lazio termine l’année avec un match nul presque miraculeux. On le reverra en Coupe d’Italie.

Granqvist (Genoa) Le Suédois était déjà en vacances dans les Fjords. Un carton jaune après 9 minutes, et puis, le trou noir. Six buts encaissés face au Napoli, et Sebastien Frey qui maudissait ses défenseurs à chaque fois qu’il allait chercher le cuir au fond de ses filets.

Sirigu (PSG) Bah ouais, qu’on le veuille ou non, le meilleur défenseur parisien, c’est lui. Enorme, immense, les superlatifs ne manquent pas. Si Paris est champion d’automne pour la première fois depuis 15 ans, c’est en grande partie grâce à lui.

Basa (Lille) « Cher Père Noël, pour mon Noël, je voudrais bien un nouveau nez, s’il te plait. Merci. Petit Marko » .

Berger (Academica) Parce qu’un Autrichien qui joue au Portugal, c’est drôle. Parce qu'un Autrichien qui s'appelle Berger, c'est drôle aussi. Parce qu’un défenseur qui marque des buts décisifs, c’est touchant. Parce que juste avant de marquer, il avait sur la conscience un but adverse inscrit par un mec qui s’appelle Pires. Parce que sans Porto et Benfica, Academica peut maintenant espérer gagner la Coupe du Portugal.

Valbuena (Marseille) Petit vélo. Little bike. Piccola bici. Klein fahrrad. Ca marche dans toutes les langues. Mais encore mieux en allemand, puisque Valbuena est un autre homme depuis sa lucarne à Dortmund. Un vrai VTT.

Balmont (Lille) Un but venu d’ailleurs, qui aurait pu donner la victoire aux Lillois à la 88ème minute. Après son énorme prestation à Paris, une autre prestation de haut rang, pour un joueur qui ne portera probablement jamais le maillot des Bleus. Parce qu’il est chauve ?

Giggs (Manchester United) 19 saisons en Premier League, 19 saisons où sa case des buts marqués affiche, au minimum, le chiffre 1. Personne n’a fait mieux dans l’histoire de la Premier League. Respect.

Aguero (Manchester City) : Lorsque Aguero ne marque pas pendant trois matches, tout le monde s’inquiète. Alors, le Kun, en bon médecin, rassure tout le monde, en prescrivant un doublé décisif. Effet garanti sous 48 heures.

Ibrahimovic (Milan AC) Un but, une embrouille avec Robinho et une crise de vomissements. Zlatan a fait un match complet.

Thomas Bröker (Fortuna Düsseldorf) Leader de deuxième division allemande, le Fortuna Düsseldorf a failli réussir l’exploit d’éliminer le Borussia Dortmund de la Coupe d’Allemagne. La rencontre s’est décidée aux tirs au but et, à ce petit jeu, un seul joueur a craqué. Le syndrome Trezeguet.

Djadjedje (Evian) Il avait face à lui le meilleur buteur du championnat, qui avait clairement envie d’en découdre. Pourtant, le défenseur ne s’est pas démonté, a fait un match énorme et s’est même permis d’inscrire le but qui a définitivement enterré les Montpelliérains.

Dja Djedje (Nice) Avoir un type qui s’appelle Dja Djedje, ce n’est déjà pas commun. Mais alors deux, cela relève carrément du surréaliste. Surtout quand les deux marquent des buts décisifs. Lille s’en souviendra.

Hamsik (Napoli) Depuis dimanche, il se repasse en boucle son raté monumental contre la Roma. Revanchard, le Slovaque a couronné son dernier match de 2011 d’un but, de deux passes décisives, et de beaucoup, beaucoup de classe. A s’arracher ta crête.

Acoran (Ponferradina) Un jour, quand il aura raccroché les crampons, ce modeste joueur de troisième division pourra dira qu’il a marqué un but à Santiago Bernabeu, contre le Real Madrid de Mourinho. Il ne dira pas le score, par contre.

Benayoun (Arsenal) Rentré à la 81ème minute, il inscrit le but décisif d’Arsenal à la 88ème. Parce que Hanoucca, c’est une fête aussi.

Luis Enrique (AS Rome) Coming soon, in 2012.



Par Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nikowenji Niveau : DHR
Mdr pr Valbuena. Toujours la même blague, mais ça me fait toujours marrer
Cepseudoestdéjàprit Niveau : Loisir
Waah une équipe sans aucun joueur du Barça ni du Real, c'est pas tout le temps que ça arrive ;)
Mès que un Cabron 14 Niveau : Loisir
Roooh Sirigutaunez très bien senti...
Valbuena ça marche toujours comme Ibra reste hors commun...
Et comme Cepseudoestdéjàprit, c'est très frais de ne pas voir de Barcelonnais et autres meringues...
Honteux de ne pas mettre le duo Ruffier/Sirigu.
Merde je n'avais pas vu sur le champ mdrrrr Méa culpa (Bisevac a été énorme aussi)
A mon avis, Giggs a un record à 19 saisons parce que la Premier League existe depuis 19 saisons ! Parce que sinon, ça fait même 22 saisons consécutives en championnat anglais avec au moins 1 but...
Dortmund ne s'est pas fait éliminé.
Au contraire, le club s'est qualifié au tirs au but. Le joueur à loupé son penalty mais il l'a retiré et à marqué ...
Ne faites pas semblant de regarder la Bundesliga
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Inter est de retour
11 8