L'équipe type du dimanche

Steven Gerrard glisse sur une peau de banane mangée par Daniel Alves, Cristiano Ronaldo et Berbatov forment l'attaque au port le plus altier possible, Pjanić passe en revue la défense adverse pour laisser Shelvey marquer du rond central, pendant que Lloris garde sa cage inviolée. Cette équipe type du week-end a vraiment très belle allure.

Modififié
3 27
Sur le banc
Ryan
Giggs

Ryan Giggs

Débarrassés de David Moyes, les Red Devils ont confié les affaires courantes au Gallois de 40 piges. Et se sont imposés 4-0 contre Norwich grâce à des doublés de Rooney et Mata. Facile.

Diafra
Sakho

Diafra Sakho

À Auxerre, les Messins promus de National ont validé leur montée parmi l'élite. Et les 19 buts du Sénégalais n'y sont pas vraiment étrangers.

Julien
Faussurier

Julien Faussurier

Dans le Doubs, les enfants apprennent à conjuguer avec le verbe « faussurier » . Depuis le replacement de Corchia au milieu, l'ancien Troyen brille sur la droite de la défense des Lionceaux. Impeccable défensivement et offensivement face au PSG, l'homme de 27 ans est une des révélations de cette seconde partie de championnat. Ne le laissez pas jouer en Ligue ...

Eidur
Guðjohnsen

Eidur Guðjohnsen

À 35 ans, le colosse islandais bouge encore. Pour preuve, son but égalisateur de ce week-end sur le terrain de Lokeren. Pas mal, pour un type qui a joué son premier match pro en 1994.

Halil
Altıntop

Halil Altıntop

Le frère jumeau d'Hamit a un peu plus enfoncé Hambourg en réalisant le doublé pour le huitième de Bundesliga. Titularisé 31 fois en autant de journées, il en est à dix réalisations cette saison.

Hugo
Lloris

Hugo Lloris

Pour la première fois depuis dix rencontres, le gardien des Spurs n'a pas encaissé de but ce week-end. Une performance qui permet à Tottenham de s'imposer 1-0 face à Stoke, et de rester bien calé dans son fauteuil de sixième. La place du con, oui.

Dani
Alves

Dani Alves

L'image a instantanément fait le tour des réseaux sociaux. Le latéral brésilien pose son ballon au pied du poteau de corner, reçoit une banane venue des tribunes de Villarreal, la pèle, la mange et frappe le coup de pied arrêté. Tellement plus efficace que toutes les campagnes anti-racisme imaginées par les créatifs du monde entier.

John
Brooks

John Brooks

Un blaze de hardeur et une frappe qui envoie l'Eintracht Brunswick en 2. Bundesliga. L'Américain de 21 ans du Hertha a tout pour être une des révélations de la prochaine Coupe du monde.

Chancel
Mbemba

Chancel Mbemba

Le Congolais des Violets a fait le spectacle face au Standard, lors des playoffs de la Jupiler League. Un csc sur corner, puis une égalisation, de nouveau sur corner. Les Bruxellois l'emportent finalement 2-1 grâce à Mitrović et se placent en troisième position, à deux points du Club Bruges, leader.

David
Alaba

David Alaba

Bousculés par Brême jusqu'à l'heure de jeu, les Munichois ont ensuite déroulé à partir du moment où leur latéral austro-philippino-nigérian a offert à Pizzaro le but du 3-2. Les hommes de Guardiola ont finalement écrasé leur manita réglementaire sur le visage d'un Werder en perdition.

Miralem
Pjanić

Miralem Pjanić

Le Bosnien a pris soin de checker la moitié des Milanais avant de tromper Abbiati, leur gardien. Sans aucun doute le but du week-end pour l'ancien Lyonnais. Et ça fait seize points d'avance pour la Roma sur Naples. Pas mal.

Steven
Gerrard

Steven Gerrard

À 33 ans, le mythique capitaine de Liverpool n'a jamais connu les joies d'un titre de champion. Et il n'a pas l'intention de se faciliter la tâche. Elle était belle, pourtant, l'occasion pour les Reds de prendre le large en tête de la Premier League. Mais Stevie G. a glissé. Et Demba Ba a filé pour punir Mignolet.

Jonjo
Shelvey

Jonjo Shelvey

Le but du milieu de terrain du week-end est venu du pays de Galles. À la 21e minute du match face à Aston Villa, l'ancien de Liverpool contrôle et arme une volée depuis le rond central qui atterrit dans la lucarne de Guzan, le goal cain-ri des Villans. Le sixième but de la saison de l'affreux Jonjo.

Juan Guillermo
Cuadrado

Juan Guillermo Cuadrado

Gómez et Rossi blessés de longue date, la Fio peut compter sur son meneur de jeu. Placé en soutien de Joaquín et Iličić, le Colombien a planté ses huitième et neuvième buts de la saison en Serie A. Et les Violets sont allés mettre 3-0 à Bologne sur son terrain.

Dimitar
Berbatov

Dimitar Berbatov

L'homme le plus classe du monde depuis le décès de George Abitbol a frappé par trois fois en Corse, en y allant d'un doublé et d'une passe décisive pour Kondogbia. Ce qui porte son total à cinq buts en sept titularisations depuis son arrivée sur le Rocher en janvier. Sans jamais courir.

Cristiano
Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Face à Osasuna, CR7 y est allé de son doublé réglementaire. Deux frappes dans des positions quasi similaires, côté gauche à l'entrée de la surface. La première piquée dans le petit filet, la seconde en force dans la lucarne. Et puis au bout d'une heure, il est sorti. Parce que mardi, il a un truc à faire à Munich.

Hugo Lloris (Tottenham) : Pour la première fois depuis dix rencontres, le gardien des Spurs n'a pas encaissé de but ce week-end. Une performance qui permet à Tottenham de s'imposer 1-0 face à Stoke, et de rester bien calé dans son fauteuil de sixième. La place du con, oui.

Dani Alves (Barcelone) : L'image a instantanément fait le tour des réseaux sociaux. Le latéral brésilien pose son ballon au pied du poteau de corner, reçoit une banane venue des tribunes de Villarreal, la pèle, la mange et frappe le coup de pied arrêté. Tellement plus efficace que toutes les campagnes anti-racisme imaginées par les créatifs du monde entier.

John Brooks (Hertha Berlin) : Un blaze de hardeur et une frappe qui envoie l'Eintracht Brunswick en 2. Bundesliga. L'Américain de 21 ans du Hertha a tout pour être une des révélations de la prochaine Coupe du monde.

Chancel Mbemba (Anderlecht) : Le Congolais des Violets a fait le spectacle face au Standard, lors des playoffs de la Jupiler League. Un csc sur corner, puis une égalisation, de nouveau sur corner. Les Bruxellois l'emportent finalement 2-1 grâce à Mitrović et se placent en troisième position, à deux points du Club Bruges, leader.

David Alaba (Bayern) : Bousculés par Brême jusqu'à l'heure de jeu, les Munichois ont ensuite déroulé à partir du moment où leur latéral austro-philippino-nigérian a offert à Pizzaro le but du 3-2. Les hommes de Guardiola ont finalement écrasé leur manita réglementaire sur le visage d'un Werder en perdition.

Miralem Pjanić (AS Rome) : Le Bosnien a pris soin de checker la moitié des Milanais avant de tromper Abbiati, leur gardien. Sans aucun doute le but du week-end pour l'ancien Lyonnais. Et ça fait seize points d'avance pour la Roma sur Naples. Pas mal.

Steven Gerrard (Liverpool) : À 33 ans, le mythique capitaine de Liverpool n'a jamais connu les joies d'un titre de champion. Et il n'a pas l'intention de se faciliter la tâche. Elle était belle, pourtant, l'occasion pour les Reds de prendre le large en tête de la Premier League. Mais Stevie G. a glissé. Et Demba Ba a filé pour punir Mignolet.

Jonjo Shelvey (Swansea) : Le but du milieu de terrain du week-end est venu du pays de Galles. À la 21e minute du match face à Aston Villa, l'ancien de Liverpool contrôle et arme une volée depuis le rond central qui atterrit dans la lucarne de Guzan, le goal cain-ri des Villans. Le sixième but de la saison de l'affreux Jonjo.

Juan Guillermo Cuadrado (Fiorentina) : Gómez et Rossi blessés de longue date, la Fio peut compter sur son meneur de jeu. Placé en soutien de Joaquín et Iličić, le Colombien a planté ses huitième et neuvième buts de la saison en Serie A. Et les Violets sont allés mettre 3-0 à Bologne sur son terrain.

Dimitar Berbatov (Monaco) : L'homme le plus classe du monde depuis le décès de George Abitbol a frappé par trois fois en Corse, en y allant d'un doublé et d'une passe décisive pour Kondogbia. Ce qui porte son total à cinq buts en sept titularisations depuis son arrivée sur le Rocher en janvier. Sans jamais courir.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) : Face à Osasuna, CR7 y est allé de son doublé réglementaire. Deux frappes dans des positions quasi similaires, côté gauche à l'entrée de la surface. La première piquée dans le petit filet, la seconde en force dans la lucarne. Et puis au bout d'une heure, il est sorti. Parce que mardi, il a un truc à faire à Munich.

Ryan Giggs (Manchester United) : Débarrassés de David Moyes, les Red Devils ont confié les affaires courantes au Gallois de 40 piges. Et se sont imposés 4-0 contre Norwich grâce à des doublés de Rooney et Mata. Facile.

Diafra Sakho (Metz) : À Auxerre, les Messins promus de National ont validé leur montée parmi l'élite. Et les 19 buts du Sénégalais n'y sont pas vraiment étrangers.

Julien Faussurier (Sochaux) : Dans le Doubs, les enfants apprennent à conjuguer avec le verbe « faussurier » . Depuis le replacement de Corchia au milieu, l'ancien Troyen brille sur la droite de la défense des Lionceaux. Impeccable défensivement et offensivement face au PSG, l'homme de 27 ans est une des révélations de cette seconde partie de championnat. Ne le laissez pas jouer en Ligue 2.

Eidur Guðjohnsen (Club Bruges) : À 35 ans, le colosse islandais bouge encore. Pour preuve, son but égalisateur de ce week-end sur le terrain de Lokeren. Pas mal, pour un type qui a joué son premier match pro en 1994.

Halil Altıntop (Augsburg) : Le frère jumeau d'Hamit a un peu plus enfoncé Hambourg en réalisant le doublé pour le huitième de Bundesliga. Titularisé 31 fois en autant de journées, il en est à dix réalisations cette saison.



Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vortigern Niveau : CFA2
Je dépose un recours pour la non sélection de Nabil Fékir. Et celle de Thiago Silva tant qu'on y est.
Il est con aussi Dani d'avoir laissé trainer la peau de banane après l'avoir mangé, pauvre Steven...
Je pense que la semaine prochaine, Everton va dépasser son nombre de fan pour un match. En attendant que le Karma punisse Chelsea, j'espère vraiment que Pool va emporter la PL.

Si Sochaux pouvait passer devant Evian à la dernière journée du championnat ce serait bien sympa aussi. Je trouve qu'ils le méritent vraiment sur la 2eme moitié de saison.

Et comme dit plus haut, le match du petit Fekir ce WE était un régal. Le gamin va sûrement prendre de l'ampleur l'an prochain et remplacer numériquement Malbranque, ce qui n'est pas plus mal.
Note : 1
Micheline Dax est morte RIP
Note : 16
je ne sais pas si quelqu'un l'a déjà mentionné mais Gerrard jouait son 666è match avec Liverpool, cherchez pas plus loin.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Pour l'ensemble de son œuvre depuis 1 petit mois (performances médiocres, râleries sur ces coéquipiers à longueur de match...), Thiago Silva doit apparaître au moins une fois dans cette équipe d'ici la fin de saison.
Il ternit vraiment son image (du moins à mes yeux) depuis 4/5 matchs.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 11
J'ai envie que Tiago plante le but du 1-1 à Stamford Bridge à la 94 eme juste pour voir la gueule du Mou.Je suis dégouté pour les Reds putain
"Where is Demba ?"
"Demba, is, in the Turfu"
Le public d'Anfield aurait mérité une place de titulaire dans cette équipe
Et toujours cet astiquage sur Berbatov... Sinon cool de voir Cuadrado ici !
David Zitelli Niveau : District
A quand un article sur la quarto nuova
Et sinon en défense centrale on peut pas mettre celle de Villareal ?
Boskov est mort, il aurait surement fait quelque chose de bien de cette équipe.
Shelvey c'est pas le mec qui se faisait chambrer par Anfield avec des "Harry Potter is comin' for you" pour sa ressemblance avec Voldemort?

Sinon vous devriez rajouter une place pour l'entraîneur de l'équipe-type du dimanche. Là, on aurait eu le droit à José. Quand je revoie ses coups de pute, sa dégaine de vendeur aux puces avec sa doudoune bien dégueulasse pour faire croire à un Rodgers en costard qu'il se contrefout du match, je me dis qu'il va nous offrir un récital mercredi soir.
"Le sixième but de l'année de l'affreux Jonjo"
"Berbatov, l'homme le plus classe du monde depuis le décès de Georges Abitbol"
Ou comment être de bonne humeur en début de semaine
Guardinho Niveau : CFA2
Berbatov... j'avoue que je suis passé à côté du truc quand il était vraiment au niveau, donc en Allemagne et au début en Angleterre, si je comprends bien.

Du coup, j'ai du mal à comprendre cet engouement pour un type qui marque sur hors jeu ou qui réussi des gestes chanceux-pas-faits-exprès. Sans courir.
Avouez So Foot vous avez mis Faussurier juste pour son petit pont sur Lavezzi (et très belle réaction de ce dernier)
On annonce Hatem Ben Arfa à l'AS Roma. J'ai mal à mon cul.
Message posté par PhoenixLite le 28/04 à 10:19 Note : 3 /
Pour l'ensemble de son œuvre depuis 1 petit mois (performances médiocres, râleries sur ces coéquipiers à longueur de match...), Thiago Silva doit apparaître au moins une fois dans cette équipe d'ici la fin de saison.
Il ternit vraiment son image (du moins à mes yeux) depuis 4/5 matchs.
Répondre


Thiago Silva a toujours râlé sur ces coéquipiers. Merci de te réveiller.
Sans le raté de Gerard c'est surement 0-0, Liverpool champion et le fidèle capitaine enfin récompensé.
Là ça parait triste et super injuste pour le capitaine maudit et son public.
Mais les deux cas l'histoire est magnifique et Mourinho un personnage parfaitement secondaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 27