L'équipe type du dimanche

Si le choc le plus excitant du week-end, entre l'Atlético Madrid et Barcelone, n'a pas tenu toutes ses promesses, le week-end européen a fourni encore de belles histoires. Et fait une victime : Samir Nasri.

Modififié
0 24
Sur le banc
Christian
Abbiati

Christian Abbiati

L'éclosion du jeune Berardi de Sassuolo, c'est avant tout la faillite d'Abbiati. Ça serait plus simple si on nous expliquait que les deux joueurs ont le même agent.

Ryan
Shawcross

Ryan Shawcross

Il s'est dit que le meilleur moyen de stopper Suárez, c'était de lui proposer des offrandes tant l'Uruguayen n'y était pas habitué. Bon ben, pari perdu.

David
Meyler

David Meyler

Un coup de coude au bluff pour stopper Eden Hazard dans sa surface. Plus c'est gros, plus ça passe.

Odaïr
Fortes

Odaïr Fortes

On lui dégage un ballon dans la gueule, et ça fait but. Par contre, à voir son interview d'après-match dans le CFC, il s'en est déjà pris beaucoup dans la tête, le garçon...

Jason
Puncheon

Jason Puncheon

Ceux qui l'ont vécu en direct le savent. Il n'y a rien de plus violent qu'un penalty incroyablement foiré. À côté de Puncheon, qui a limite envoyé la balle en touche, Tueurs-né, c'est tout public.

Rémy
Riou

Rémy Riou

Il ressemble un peu à Fabien Audard, le goal de Lorient. Mais ce qu'il a entre les gants, ça fait que son équipe gagne à la fin. Et que Lorient perd...

Kevin
Gomis

Kevin Gomis

En fin de match à Rennes, il s'est fait un kiff, shootant de toutes ses forces dans la tête de l'arbitre. Knock-out.

Aymeric
Laporte

Aymeric Laporte

Il est jeune, stoppeur, français, brille en Liga et a des qualités pour manger n'importe qui sur corner de la tête. Laporte, le nouveau Varane ?

Mapou
Yanga-Mbiwa

Mapou Yanga-Mbiwa

Il a fracassé le genou de Nasri sur un tacle évitable. Désormais, l'expression « se battre pour une place dans les 23 » n'existera plus.

Jordi
Alba

Jordi Alba

Un peu en dedans depuis ses blessures de septembre, Jordi Alba a montré face à l'Atlético qu'il était de retour au premier plan.

Yoann
Gourcuff

Yoann Gourcuff

Il a marqué, trouvé la barre sur coup franc. Il a surtout vu Samir Nasri se blesser gravement avec Manchester City. Et il a donc fini son week-end avec des recherches Wikipédia sur le Brésil.

Nabil
Bentaleb

Nabil Bentaleb

Titularisé dans l'entrejeu, le jeune Français aurait pu ouvrir son compteur avec une superbe frappe, mais il a tapé la barre, avant de voir le ballon longer la ligne. Dommage, parce que Paulinho et Sandro, entre autres, vont revenir de blessure...

Arda
Turan

Arda Turan

Preuve que c'est un crack, à la fin du match, c'est Messi qui court pour lui demander son maillot.

Cheik
Tioté

Cheik Tioté

Il a ressorti sa frappe/foudre longue distance. Mais l'arbitre a annulé son but pour une position de hors-jeu de Gouffran... qui va donc prendre cher demain à l'entraînement.

Amauri

Amauri

Oui, l'Italo-Brésilien a mis un doublé. Mais entre une frappe où il s'y reprend à trois fois et un penalty dans les dernières minutes, bon, on ne peut pas vraiment parler de renaissance.

Modou
Sougou

Modou Sougou

Mignon, il a marqué contre l'OM, mais il a refusé de célébrer son but. Par respect, comme on dit. Mais dit, Sougou, tu crois vraiment que Marseille te respectera quand l'occasion se présentera ?

Rémy Riou (Nantes) : Il ressemble un peu à Fabien Audard, le goal de Lorient. Mais ce qu'il a entre les gants, ça fait que son équipe gagne à la fin. Et que Lorient perd...

Kevin Gomis (OGC Nice) : En fin de match à Rennes, il s'est fait un kiff, shootant de toutes ses forces dans la tête de l'arbitre. Knock-out.

Aymeric Laporte (A. Bilbao) : Il est jeune, stoppeur, français, brille en Liga et a des qualités pour manger n'importe qui sur corner de la tête. Laporte, le nouveau Varane ?

Mapou Yanga-Mbiwa (Newcastle) : Il a fracassé le genou de Nasri sur un tacle évitable. Désormais, l'expression « se battre pour une place dans les 23 » n'existera plus.

Jordi Alba (Barcelone) : Un peu en dedans depuis ses blessures de septembre, Jordi Alba a montré face à l'Atlético qu'il était de retour au premier plan.

Yoann Gourcuff (Lyon) : Il a marqué, trouvé la barre sur coup franc. Il a surtout vu Samir Nasri se blesser gravement avec Manchester City. Et il a donc fini son week-end avec des recherches Wikipédia sur le Brésil.

Nabil Bentaleb (Tottenham) : Titularisé dans l'entrejeu, le jeune Français aurait pu ouvrir son compteur avec une superbe frappe, mais il a tapé la barre, avant de voir le ballon longer la ligne. Dommage, parce que Paulinho et Sandro, entre autres, vont revenir de blessure...

Arda Turan (Atlético Madrid) : Preuve que c'est un crack, à la fin du match, c'est Messi qui court pour lui demander son maillot.

Cheik Tioté (Newcastle) : Il a ressorti sa frappe/foudre longue distance. Mais l'arbitre a annulé son but pour une position de hors-jeu de Gouffran... qui va donc prendre cher demain à l'entraînement.

Amauri (Parme) : Oui, l'Italo-Brésilien a mis un doublé. Mais entre une frappe où il s'y reprend à trois fois et un penalty dans les dernières minutes, bon, on ne peut pas vraiment parler de renaissance.

Modou Sougou (Évian) : Mignon, il a marqué contre l'OM, mais il a refusé de célébrer son but. Par respect, comme on dit. Mais dit, Sougou, tu crois vraiment que Marseille te respectera quand l'occasion se présentera ?

Christian Abbiati (Milan AC) : L'éclosion du jeune Berardi de Sassuolo, c'est avant tout la faillite d'Abbiati. Ça serait plus simple si on nous expliquait que les deux joueurs ont le même agent.

Ryan Shawcross (Stoke City) : Il s'est dit que le meilleur moyen de stopper Suárez, c'était de lui proposer des offrandes tant l'Uruguayen n'y était pas habitué. Bon ben, pari perdu.

David Meyler (Hull City) : Un coup de coude au bluff pour stopper Eden Hazard dans sa surface. Plus c'est gros, plus ça passe.

Odaïr Fortes (Reims) : On lui dégage un ballon dans la gueule, et ça fait but. Par contre, à voir son interview d'après-match dans le CFC, il s'en est déjà pris beaucoup dans la tête, le garçon...

Jason Puncheon (Crystal Palace) : Ceux qui l'ont vécu en direct le savent. Il n'y a rien de plus violent qu'un penalty incroyablement foiré. À côté de Puncheon, qui a limite envoyé la balle en touche, Tueurs-né, c'est tout public.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Berardi 4buts et pas sur cette liste !!
Berardi est où ? Vous êtes bon pour regarder les Evian - OM dégueulasse et nous mettre Sougou, sauf que le petit italien en a mit 4 !
Vote for Berardi!
Un vrai salaud ce Yang M'Biwa, il est agressif comme un fauve, faitd es fautes violentes volontaires, un vrai dégueulasse.
Note : 11
J'ai failli lancer un très bien inspiré "On voit que vous n'avez pas suivi la Bundesliga ce week-end..".
Parfois je fais bien de réfléchir.
Arda Turan est un génie, des contrôles de grande classe, une barbe de taliban, une conduite de balle à la Ginola. A l'heure ou on perd Iniesta, Arda se profile comme son digne successeur.
Castelejo24 Niveau : CFA2
Amauri ne s'y reprend pas à trois fois sur son premier but, mais c'est le troisième joueur de l'action à tirer après un arrêt et un poteau.
Par contre il a fait un match scandaleux, 20 kilos de trop au bide et 10 dans chaque fesse!

Ne pas évoquer Berardi qui en met 4 au Milan alors que ça pourrait être le petit fils d'Abbiati pour mettre Sougou et Amauri à la place, sérieusement ?
Amiral Général Aladeen Niveau : Loisir
Le penalty de Puncheon, bordel ...
Je pensais avoir tout vu après la sonde intergalactique de Jaap Stam contre l'Italie à l'Euro 2000, et bah non.
Jeu direct Niveau : CFA
Sougou a célébré son but. Avec les bras levés en plus, donc pas discret.
Du coup, pas de vanne possible, du coup, il a rien à faire dans la liste.
Du coup, ça aurait été mieux de mettre Berardi.
bufford tannen Niveau : DHR
je vais me démarquer en faisant remarquer l'absence honteuse de berardi
B A N A N E S !


C'est clair que ça avait l'air d'être le match du weeekend ou presque ce Sassuolo - Milan AC, 0-2 à la 13ème, 4-2 à la 47ème, Berardi qui met un quadruplé dans une équipe de promu...(après comme vous avez peut être dû le remarquer, sofoot n'est pas là forcément pour mettre les meilleurs du weekend mais ceux qui ont marqué le weekend (genre Yanga-Mbiwa)
Fabrizio Gonzalez Niveau : District
Nabil Bentaleb il m'a fait marrer avec son sketch sur les chinois au Jamel Comedy Club...
Mais vous avez lu?
Ok SF a voulu faire une joke en mettant abbiati à la place, ça vaut ce que ça vaut, chacun est juge, mais lisez l'article bordel avant de commenter.
Et Bernardi alors!
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Et personne pour citer Cissokho et sa frappe volontairement désaxée vers le coin du terrain pour choper le défenseur tel un bumper de flipper ?

Encore un génie incompris.
Certes Berardi méritait une place dans le 11 mais c'est vrai qu'Abbiati est bien dégeulasse.
j'passe pour son look de videur de bar le long de la frontière franco-belge, mais punaise une équipe du standing de l'AC milan mérite autre chose entre ses bois que ça...
Jsuis pas sûr que l'Atletico Barça était l'affiche du week-end. Il y avait quand même un bon Benfica-Porto, et je n'ai toujours pas vu un mot sur le sujet! C'est bien dommage, il y a des choses à dire sur l'ambiance, l'hommage à Eusebio, le match de taré de Benfica, l'arbitre à la rue...
il est où Licht ???? le TGV qui a 2 assists et 1 goal en 90mn ??? il est où Berardi ???? 19ans et quadruplé contre l'AC Milan ????
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 24