En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

L'équipe type du dimanche

Ce week-end, on a vu Manchester United se faire battre à domicile par West Brom', Manchester City s'incliner à Aston Villa, la Juve gagner le derby turinois, Gervinho faire des merveilles, Paris rejoindre Monaco en tête du classement, Dortmund se balader face à Fribourg et l'Atlético Madrid venir enfin à bout du Real. Et on remet ça le week-end prochain.

Modififié
Sur le banc
Pandev

Pandev

Quand ce n’est pas Hamšík, c’est Callejón. Quand ce n’est pas Callejón, c’est Higuaín. Et quand ce n’est pas Higuaín, bah c’est Pandev. Un doublé pour le Macédonien, qui prouve ainsi que l’effectif de Benítez est paré pour jouer sur tous les tableaux.

Sam

Sam

Parce qu'avoir comme initiales SS et jouer en Allemagne, c’est fort. Mais surtout, parce qu’il est irrésistible depuis le début de la saison : 5 pions et 4 passes décisives. Et Leverkusen pose tranquillement ses fesses sur le podium, derrière les deux monstres.

Hulk

Hulk

Lors du match au sommet entre les deux leaders du championnat russe, le Brésilien a clairement été l’homme de la situation. Deux passes décisives, un but, et voilà le Zénith qui abat le Spartak, et qui s’empare seul de la tête du classement. On aime, quand Hulk montre les muscles.

Lewandowski

Lewandowski

Il y a encore eu des polémiques concernant Lewandowski cette semaine (le Polonais a assuré qu'il voulait aller au Bayern très rapidement). Mais comme toujours, le week-end qui suit, l’attaquant est diabolique. Les deux buts inscrits face à Fribourg sont magiques, surtout le premier, une délicieuse petite louche. Allez, Robert, une autre petite polémique avant le match contre l'OM ...

Terry

Terry

Sur la pelouse de Tottenham, Chelsea était en train de se faire marcher dessus. Terry aussi, d’ailleurs. Et puis, en seconde période, le vieux briscard a relevé le front, et est allé placer un joli coup de casque, pour égaliser. Les nouvelles recrues, c’est bien, les valeurs sûres, c’est encore mieux.

Les juges
de ligne

Les juges de ligne

Entre celui de Torino-Juve qui valide un but hors-jeu de la Juve, celui de PSG-Toulouse qui refuse un but valable de Toulouse, et celui de Saint-Étienne-Bastia qui ne voit pas un hors-jeu d’un mètre de Modesto, le week-end a été calamiteux pour ces hommes qui portent un drapeau. La vidéo, non, toujours pas ?

Kurto

Kurto

Personne, ou presque, ne le connaît, mais Filip Kurto s’est fait un nom ce week-end, bien malgré lui. Lors du match d’Eredivisie contre Utrecht, le portier évalue mal la trajectoire d’un coup franc, le ballon heurte le poteau, et vient ricocher sur le crâne du gardien, pour terminer en pleine lucarne. Il aurait voulu faire exprès qu’il n’y serait pas arrivé. La vidéo ...

Diagne

Diagne

Bon, il n’est pas latéral, mais central, mais on avait déjà deux centraux. Et le type méritait vraiment de figurer dans l’équipe. Car son expulsion, à la 45e minute du match Dortmund-Fribourg, a donné lieu à un feu d’artifice du vice-champion d’Europe, victorieux 5-0. Et puis bon, on parle là d’un joueur qui évoluait à Metz il y a encore deux ans.

Modesto

Modesto

Plus personne n’y croyait. Mais lui, oui. À la 94e minute, il se retrouve en position d’avant-centre dans la surface de Saint-Étienne, et égalise avec un petit plat du pied bien placé. Position de hors-jeu ? Oui oui, en tant que défenseur, il a droit à une tolérance des juges de ligne, c’est bien connu.

Marquinhos

Marquinhos

Avec sa tête d’ado, le défenseur brésilien est déjà en train de s’imposer au sein de la défense parisienne. Lui qui n’avait jamais marqué en pro avant son arrivée à Paris a déjà planté deux pions avec le PSG. On s’est tous un peu moqués du PSG, lorsqu’ils ont déboursé 35 millions, mais finalement, peut-être qu’il les vaut…

Adriano

Adriano

Messi se blesse ? Pas grave, Adriano est là. Le latéral sait toujours répondre présent lorsque l’on a besoin de lui. Sur la pelouse d’Almería, l’ancien Sévillan s’est retrouvé comme souvent aux avant-postes, pour inscrire le deuxième but barcelonais. Sa deuxième réalisation de la saison, déjà.

Bacuna

Bacuna

Face aux millionnaires de Manchester City, il y a les travailleurs d’Aston Villa. Le jeune milieu droit de 22 ans a été décisif contre l’équipe de Pellegrini, avec un but sur coup franc et une passe décisive. Joli pied de nez, lorsque l’on sait que le Néerlandais, ex-Groningen, a été payé 1 million d’euros cet été…

Birsa

Birsa

« Valter Birsa au Milan AC ? Non mais n’importe quoi. » Voilà ce que l’on a pu entendre un peu partout cet été. Sauf qu'avec les absences cumulées de Balotelli, Pazzini et El Shaarawy, c’est bien Birsa qui a pris le Milan AC par la main. Face à la Samp, il a été le meilleur sur le terrain, et a surtout inscrit le seul but du match, celui qui relance Milan dans cette Serie A. Les apparences sont parfois ...

Berahino

Berahino

La belle histoire du week-end. Ce tout jeune joueur, originaire du Burundi, se souviendra longtemps de son premier but en Premier League. Il s’agit tout simplement du but vainqueur inscrit à Old Trafford, face à Manchester United. Excusez du peu.

Gervinho

Gervinho

La renaissance. Depuis qu’il a retrouvé Rudi Garcia, son ancien coach au Mans et à Lille, Gervinho est un autre homme. Il court, il dribble, et surtout, il est en confiance. Hier soir, face à Bologne, il a illuminé le Stadio olimpico, avec un magnifique doublé, son premier en Italie. Comme quoi, tout ne tient parfois qu’à un coach…

Luis
Suárez

Luis Suárez

L’Uruguayen a dignement fêté son retour. Après sa longue suspension due à la belle morsure sur Ivanović, Suárez est revenu, a planté deux buts sur la pelouse de Sunderland et a fait comprendre à tous que ce n’est pas une suspension qui allait l’arrêter. Loin de là.

Diego
Costa

Diego Costa

Il n’est pas classe quand il joue, parfois, on dirait même qu’il a deux pieds gauches. Mais au final, le grand bonhomme de ce début de saison en Espagne, c’est lui. Il vient de faire plier le Real à Bernabéu, et il est confortablement installé en tête du classement des buteurs. Falcao qui ?

Kurto (Roda JC) Personne, ou presque, ne le connaît, mais Filip Kurto s’est fait un nom ce week-end, bien malgré lui. Lors du match d’Eredivisie contre Utrecht, le portier évalue mal la trajectoire d’un coup franc, le ballon heurte le poteau, et vient ricocher sur le crâne du gardien, pour terminer en pleine lucarne. Il aurait voulu faire exprès qu’il n’y serait pas arrivé. La vidéo ici.

Diagne (Fribourg) Bon, il n’est pas latéral, mais central, mais on avait déjà deux centraux. Et le type méritait vraiment de figurer dans l’équipe. Car son expulsion, à la 45e minute du match Dortmund-Fribourg, a donné lieu à un feu d’artifice du vice-champion d’Europe, victorieux 5-0. Et puis bon, on parle là d’un joueur qui évoluait à Metz il y a encore deux ans.

Modesto (Bastia) Plus personne n’y croyait. Mais lui, oui. À la 94e minute, il se retrouve en position d’avant-centre dans la surface de Saint-Étienne, et égalise avec un petit plat du pied bien placé. Position de hors-jeu ? Oui oui, en tant que défenseur, il a droit à une tolérance des juges de ligne, c’est bien connu.

Marquinhos (PSG) Avec sa tête d’ado, le défenseur brésilien est déjà en train de s’imposer au sein de la défense parisienne. Lui qui n’avait jamais marqué en pro avant son arrivée à Paris a déjà planté deux pions avec le PSG. On s’est tous un peu moqués du PSG, lorsqu’ils ont déboursé 35 millions, mais finalement, peut-être qu’il les vaut…

Adriano (FC Barcelone) Messi se blesse ? Pas grave, Adriano est là. Le latéral sait toujours répondre présent lorsque l’on a besoin de lui. Sur la pelouse d’Almería, l’ancien Sévillan s’est retrouvé comme souvent aux avant-postes, pour inscrire le deuxième but barcelonais. Sa deuxième réalisation de la saison, déjà.

Bacuna (Aston Villa) Face aux millionnaires de Manchester City, il y a les travailleurs d’Aston Villa. Le jeune milieu droit de 22 ans a été décisif contre l’équipe de Pellegrini, avec un but sur coup franc et une passe décisive. Joli pied de nez, lorsque l’on sait que le Néerlandais, ex-Groningen, a été payé 1 million d’euros cet été…

Birsa (Milan AC) « Valter Birsa au Milan AC ? Non mais n’importe quoi. » Voilà ce que l’on a pu entendre un peu partout cet été. Sauf qu'avec les absences cumulées de Balotelli, Pazzini et El Shaarawy, c’est bien Birsa qui a pris le Milan AC par la main. Face à la Samp, il a été le meilleur sur le terrain, et a surtout inscrit le seul but du match, celui qui relance Milan dans cette Serie A. Les apparences sont parfois trompeuses.

Berahino (West Bromwich) La belle histoire du week-end. Ce tout jeune joueur, originaire du Burundi, se souviendra longtemps de son premier but en Premier League. Il s’agit tout simplement du but vainqueur inscrit à Old Trafford, face à Manchester United. Excusez du peu.

Gervinho (AS Roma) La renaissance. Depuis qu’il a retrouvé Rudi Garcia, son ancien coach au Mans et à Lille, Gervinho est un autre homme. Il court, il dribble, et surtout, il est en confiance. Hier soir, face à Bologne, il a illuminé le Stadio olimpico, avec un magnifique doublé, son premier en Italie. Comme quoi, tout ne tient parfois qu’à un coach…

Luis Suárez (Liverpool) L’Uruguayen a dignement fêté son retour. Après sa longue suspension due à la belle morsure sur Ivanović, Suárez est revenu, a planté deux buts sur la pelouse de Sunderland et a fait comprendre à tous que ce n’est pas une suspension qui allait l’arrêter. Loin de là.

Diego Costa (Atlético Madrid) Il n’est pas classe quand il joue, parfois, on dirait même qu’il a deux pieds gauches. Mais au final, le grand bonhomme de ce début de saison en Espagne, c’est lui. Il vient de faire plier le Real à Bernabéu, et il est confortablement installé en tête du classement des buteurs. Falcao qui ?

Remplaçants :

Pandev (Napoli) Quand ce n’est pas Hamšík, c’est Callejón. Quand ce n’est pas Callejón, c’est Higuaín. Et quand ce n’est pas Higuaín, bah c’est Pandev. Un doublé pour le Macédonien, qui prouve ainsi que l’effectif de Benítez est paré pour jouer sur tous les tableaux.

Sam (Bayer Leverkusen) Parce qu'avoir comme initiales SS et jouer en Allemagne, c’est fort. Mais surtout, parce qu’il est irrésistible depuis le début de la saison : 5 pions et 4 passes décisives. Et Leverkusen pose tranquillement ses fesses sur le podium, derrière les deux monstres.

Hulk (Zénith) Lors du match au sommet entre les deux leaders du championnat russe, le Brésilien a clairement été l’homme de la situation. Deux passes décisives, un but, et voilà le Zénith qui abat le Spartak, et qui s’empare seul de la tête du classement. On aime, quand Hulk montre les muscles.

Lewandowski (Borussia Dortmund) Il y a encore eu des polémiques concernant Lewandowski cette semaine (le Polonais a assuré qu'il voulait aller au Bayern très rapidement). Mais comme toujours, le week-end qui suit, l’attaquant est diabolique. Les deux buts inscrits face à Fribourg sont magiques, surtout le premier, une délicieuse petite louche. Allez, Robert, une autre petite polémique avant le match contre l'OM ?

Terry (Chelsea) Sur la pelouse de Tottenham, Chelsea était en train de se faire marcher dessus. Terry aussi, d’ailleurs. Et puis, en seconde période, le vieux briscard a relevé le front, et est allé placer un joli coup de casque, pour égaliser. Les nouvelles recrues, c’est bien, les valeurs sûres, c’est encore mieux.

Les juges de ligne Entre celui de Torino-Juve qui valide un but hors-jeu de la Juve, celui de PSG-Toulouse qui refuse un but valable de Toulouse, et celui de Saint-Étienne-Bastia qui ne voit pas un hors-jeu d’un mètre de Modesto, le week-end a été calamiteux pour ces hommes qui portent un drapeau. La vidéo, non, toujours pas ?



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4 il y a 1 heure BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1
Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 25 Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 20 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom