En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options

L'équipe-type du dimanche

Un week-end de verdicts, de records et d'adieux en Europe. Le PSG est sacré champion de France grâce à un but de Menez, Lampard devient le meilleur buteur de l'histoire de Chelsea, le Portiste Kelvin tue Benfica à la toute dernière seconde et Rio Ferdinand dit au revoir à Sir Alex à sa manière. C'est beau.

Modififié
Sur le banc
Menez

Menez

Le but du titre. Et c'est tout. Mais c'est déjà pas mal.

Vagner
Love

Vagner Love

Vous le croyiez rentré à Flamengo ? Bah non. L’homme aux dreadlocks colorées est toujours à Moscou. Et c’est tant mieux pour le CSKA. Grâce à un doublé lors du derby face au Lokomotiv, il a pratiquement offert le titre à son équipe. Qui va oser lui offrir un bon pour aller chez le coiffeur pour célébrer tout ça ?

Toni

Toni

Il y a 9 ans, Luca Toni portait les couleurs de Palerme. En inscrivant 30 buts en Serie B, il avait permis aux Siciliens de retrouver l'élite après 31 ans d'absence. Hier, avec un but décisif, il a renvoyé ces mêmes Siciliens en Serie B. La cruauté du foot, bordel.

Reus

Reus

Le Borussia s'en fout de la Bundesliga. Le Borussia s'en fout de ce déplacement à Wolfsburg. Le Borussia s'en fout de perdre 3-1... Ouais, bon, en fait, Marco Reus ne s'en foutait pas autant que ça. Du coup, il a claqué un doublé dans les 5 dernières minutes. Perfectionniste.

Schimd

Schimd

Non, le seul Français de Bundesliga ne s'appelle pas Ribéry. Le joueur de Fribourg a une nouvelle fois été décisif ce week-end, et continue d'entretenir un fou rêve de qualification en Ligue des Champions. D'ailleurs, la semaine prochaine, le Fribourg-Schalke vaut une finale. Le vainqueur héritera d'un ticket en C1. Schmid alors.

André
Ayew

André Ayew

Oui, mesdames et messieurs, l'OM est en Ligue des Champions. Avec Andre 3000 dans le rôle du buteur décisif. Ah, la C1, une histoire de famille.

Abbiati

Abbiati

Voilà au moins 5 ans que chaque année, le Milan AC se demande qui va remplacer Abbiati dans les bois. Au final, le meilleur remplaçant du gardien à la tête de ragondin, c'est Abbiati lui-même. Et il l'a encore prouvé face à la Roma, en réalisant de nombreuses parades décisives. Mais au fait, il a quel âge, Abbiati ?

Jarjat

Jarjat

Jar Jar Binks est devenu général pendant la bataille de Naboo. Jarjat, lui, est devenu le général troyen pendant la bataille de Corse. Intraitable en défense, il offre le but de l'espoir à l'ESTAC sur la pelouse d'Ajaccio. Troyes sera peut-être en D2 l'an prochain, mais le général Jarjat sera le dernier à rendre les armes.

Forlin

Forlin

On connaissait Forlan. Voilà Forlin. Le défenseur de l'Espanyol a été excellent face au Real Madrid, empêchant la bande de Mourinho de s'imposer, mais offrant indirectement le titre au rival barcelonais. Bon, et sinon, des nouvelles de Forlon et Forlun ?

Ferdinand

Ferdinand

Voilà 5 ans que Rio n’avait plus marqué le moindre but en Premier League. Le petit filou a attendu le tout dernier match de Sir Alex à Old Trafford pour planter à nouveau, mettant un terme à 1946 jours de disette. Rio ne répond plus ? Bah si.

Guardado

Guardado

Le meilleur ami de Zlatan a réalisé un match plein sur la pelouse du Rayo Vallecano. Descendu au poste d'arrière-gauche, il n'a pas pu s'empêcher de passer son temps en attaque, pour marquer, et pour offrir un caviar à Soldado. Mettez le dans les cages, il montera quand même aux avant-postes.

Watson

Watson

A 27 ans, il aurait pu rester dans l'anonymat toute sa carrière. Un type moyen, qui a joué dans des petits clubs, de QPR à Wigan, en passant par Crystal Palace. Et puis, un soir de mai 2013, il est entré en jeu lors d'une finale de FA Cup à Wembley, et il a offert le premier titre de son histoire à Wigan, d'un coup de tête rageur, face au champion d'Angleterre en titre. Elémentaire, ...

Lampard

Lampard

The Legend. C’est désormais fait : avec son doublé inscrit sur la pelouse d’Aston Villa, il devient le meilleur buteur de l’histoire de Chelsea, avec 203 réalisations. Qu’est-ce que ça aurait été s’il avait été attaquant…

Kelvin

Kelvin

Le jeune Brésilien peut quasiment déjà mettre un terme à sa carrière. A 19 ans, il a déjà vécu l’émotion la plus dingue qu’il ne pourra jamais vivre : un but à la 92e minute d’un Clasico contre Benfica, qui permet quasiment d’offrir le titre à Porto, en passant devant l’ennemi juré. Qu’y-a-t-il de mieux ? Un but en finale de la Coupe du Monde 2014, à la 122e minute, contre l’Argentine ...

Khlifa

Khlifa

La semaine la plus folle de sa carrière. D'abord, il se qualifie pour la finale de la Coupe de France. Puis il réalise un match dingue face à Nice, avec un doublé, dont une véritable merveille de 60 mètres, qui permet à l'ETG de sortir de la zone de relégation. #MarcherSurL'Eau

Sturridge

Sturridge

En l'absence de Suarez, l'ancien de Chelsea a pris Liverpool sur ses épaules. Et cela se passe plutôt bien : un triplé, et six buts marqués lors de ses quatre derniers matches de championnat. Mais la vraie question que tout le monde se pose : "Et si Sturridge était arrivé l'été dernier, ça aurait donné quoi, la saison des Reds ?"

Di
Natale

Di Natale

Eternel Toto. Encore un doublé, hier, pour peut-être offrir une troisième qualification européenne consécutive à l'Udinese. La stat est folle : sur les quatre dernières saisons, l'attaquant originaire de Naples tourne à une moyenne de 25,5 buts par championnat. Et en Serie A, hein, pas dans le championnat estonien.

Abbiati (Milan AC) : Voilà au moins 5 ans que chaque année, le Milan AC se demande qui va remplacer Abbiati dans les bois. Au final, le meilleur remplaçant du gardien à la tête de ragondin, c'est Abbiati lui-même. Et il l'a encore prouvé face à la Roma, en réalisant de nombreuses parades décisives. Mais au fait, il a quel âge, Abbiati ?

Jarjat (Troyes) Jar Jar Binks est devenu général pendant la bataille de Naboo. Jarjat, lui, est devenu le général troyen pendant la bataille de Corse. Intraitable en défense, il offre le but de l'espoir à l'ESTAC sur la pelouse d'Ajaccio. Troyes sera peut-être en D2 l'an prochain, mais le général Jarjat sera le dernier à rendre les armes.

Forlin (Espanyol) On connaissait Forlan. Voilà Forlin. Le défenseur de l'Espanyol a été excellent face au Real Madrid, empêchant la bande de Mourinho de s'imposer, mais offrant indirectement le titre au rival barcelonais. Bon, et sinon, des nouvelles de Forlon et Forlun ?

Ferdinand (Manchester United) Voilà 5 ans que Rio n’avait plus marqué le moindre but en Premier League. Le petit filou a attendu le tout dernier match de Sir Alex à Old Trafford pour planter à nouveau, mettant un terme à 1946 jours de disette. Rio ne répond plus ? Bah si.

Guardado (Valencia) Le meilleur ami de Zlatan a réalisé un match plein sur la pelouse du Rayo Vallecano. Descendu au poste d'arrière-gauche, il n'a pas pu s'empêcher de passer son temps en attaque, pour marquer, et pour offrir un caviar à Soldado. Mettez le dans les cages, il montera quand même aux avant-postes.

Watson (Wigan) A 27 ans, il aurait pu rester dans l'anonymat toute sa carrière. Un type moyen, qui a joué dans des petits clubs, de QPR à Wigan, en passant par Crystal Palace. Et puis, un soir de mai 2013, il est entré en jeu lors d'une finale de FA Cup à Wembley, et il a offert le premier titre de son histoire à Wigan, d'un coup de tête rageur, face au champion d'Angleterre en titre. Elémentaire, Watson.

Lampard (Cheslea) The Legend. C’est désormais fait : avec son doublé inscrit sur la pelouse d’Aston Villa, il devient le meilleur buteur de l’histoire de Chelsea, avec 203 réalisations. Qu’est-ce que ça aurait été s’il avait été attaquant…

Kelvin (FC Porto) Le jeune Brésilien peut quasiment déjà mettre un terme à sa carrière. A 19 ans, il a déjà vécu l’émotion la plus dingue qu’il ne pourra jamais vivre : un but à la 92e minute d’un Clasico contre Benfica, qui permet quasiment d’offrir le titre à Porto, en passant devant l’ennemi juré. Qu’y-a-t-il de mieux ? Un but en finale de la Coupe du Monde 2014, à la 122e minute, contre l’Argentine ?

Khlifa (Evian TG) La semaine la plus folle de sa carrière. D'abord, il se qualifie pour la finale de la Coupe de France. Puis il réalise un match dingue face à Nice, avec un doublé, dont une véritable merveille de 60 mètres, qui permet à l'ETG de sortir de la zone de relégation. #MarcherSurL'Eau

Sturridge (Liverpool) En l'absence de Suarez, l'ancien de Chelsea a pris Liverpool sur ses épaules. Et cela se passe plutôt bien : un triplé, et six buts marqués lors de ses quatre derniers matches de championnat. Mais la vraie question que tout le monde se pose : "Et si Sturridge était arrivé l'été dernier, ça aurait donné quoi, la saison des Reds ?"

Di Natale (Udinese) Eternel Toto. Encore un doublé, hier, pour peut-être offrir une troisième qualification européenne consécutive à l'Udinese. La stat est folle : sur les quatre dernières saisons, l'attaquant originaire de Naples tourne à une moyenne de 25,5 buts par championnat. Et en Serie A, hein, pas dans le championnat estonien.

Remplaçants :

Menez (PSG) Le but du titre. Et c'est tout. Mais c'est déjà pas mal.

Vagner Love (CSKA Moscou) Vous le croyiez rentré à Flamengo ? Bah non. L’homme aux dreadlocks colorées est toujours à Moscou. Et c’est tant mieux pour le CSKA. Grâce à un doublé lors du derby face au Lokomotiv, il a pratiquement offert le titre à son équipe. Qui va oser lui offrir un bon pour aller chez le coiffeur pour célébrer tout ça ?

Toni (Fiorentina) Il y a 9 ans, Luca Toni portait les couleurs de Palerme. En inscrivant 30 buts en Serie B, il avait permis aux Siciliens de retrouver l'élite après 31 ans d'absence. Hier, avec un but décisif, il a renvoyé ces mêmes Siciliens en Serie B. La cruauté du foot, bordel.

Reus (Borussia Dortmund) Le Borussia s'en fout de la Bundesliga. Le Borussia s'en fout de ce déplacement à Wolfsburg. Le Borussia s'en fout de perdre 3-1... Ouais, bon, en fait, Marco Reus ne s'en foutait pas autant que ça. Du coup, il a claqué un doublé dans les 5 dernières minutes. Perfectionniste.

Schimd (Fribourg) Non, le seul Français de Bundesliga ne s'appelle pas Ribéry. Le joueur de Fribourg a une nouvelle fois été décisif ce week-end, et continue d'entretenir un fou rêve de qualification en Ligue des Champions. D'ailleurs, la semaine prochaine, le Fribourg-Schalke vaut une finale. Le vainqueur héritera d'un ticket en C1. Schmid alors.

André Ayew (Marseille) Oui, mesdames et messieurs, l'OM est en Ligue des Champions. Avec Andre 3000 dans le rôle du buteur décisif. Ah, la C1, une histoire de famille.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon coeur et de toute mon âme » 1
PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 3 il y a 5 heures Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 13
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7 mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4