L'équipe type du dimanche

Avec toutes ces expulsions des semaines précédentes, il y avait de quoi avoir peur, se dire que les talents allaient plutôt être sur le banc ou en tribunes. Ce n'est pas le cas, fort heureusement.

Modififié
1 21
Sur le banc
Rafinha

Rafinha

Deux cartons jaunes en deux minutes avec un sale coup de coude en prime. Rafinha a déjà lancé les hostilités de la finale de la Ligue des champions.

Bafétimbi
Gomis

Bafétimbi Gomis

Il entre, il plante deux buts, mais il ne les célèbre pas, histoire que son entraîneur ne se la ramène pas à coups de « coaching gagnant » .

Ryan
Giggs

Ryan Giggs

Faut être honnête, il n'est plus du tout dans le coup. Ça ne serait pas bête de s'éclipser en même temps que Scholes…

Edin
Džeko

Edin Džeko

S'il se met à rater les buts tout faits, il ne va plus lui rester grand-chose.

Lionel
Messi

Lionel Messi

Villa marque, mais doit laisser sa place dans la foulée. Pas de regrets, le mec qui le remplace marque presque dans la minute avant de doubler la mise un peu plus tard. Ce mec-là s'appelle Messi, évidemment.

Diego
López

Diego López

Mourinho continue de lui faire une promo d'enfer. Pas un cadeau pour son futur au Real. Mais ailleurs ?

Julian
Palmieri

Julian Palmieri

Après un attentat sur Valbuena, il trouve la parade pour échapper à la sanction et se cacher dans le maquis pendant des années. Il bondit sur le meneur de l'OM pour le menacer, en le pointant du doigt.

Thiago
Silva

Thiago Silva

Certes, se faire exclure après avoir bousculé l'arbitre, c'est moins débile qu'Aliou Cissé, qui avait pris un rouge pour avoir passé sa main sur le crâne de l'homme en jaune à Bordeaux en 2000. Mais quand même…

Winston
Reid

Winston Reid

Sauver un ballon sur sa ligne en Premier League, c'est comme aller à la gare à la bourre : faut toujours tenter le coup, il y aura toujours du retard, ou un arbitre qui ne verra rien.

Salvatore
Aronica

Salvatore Aronica

Jamais quelqu'un n'a été aussi fier de se faire cracher dessus. Tout ça pour une expulsion anecdotique de Pogba…

Florian
Raspentino

Florian Raspentino

Il marque un super but à Montpellier, montre son maillot au public, histoire qu'on oublie « Patatino » et va enfin dans le bureau de Nicollin, à l'origine du surnom, à la fin du match pour lui donner son maillot. Ça sent le transfert à la fin de saison tout ça…

Alou
Diarra

Alou Diarra

Bordeaux, Marseille, Rennes. Les trois derniers clubs où le grand Alou a fini sa saison l'ont fait en roue libre. Un hasard, vraiment ?

David
Luiz

David Luiz

Sa simulation grossière pour faire expulser Rafael, avec la caméra qui le chope en train de sourire, va devenir une nouvelle référence du style. Son visage s'y prête.

Gareth
Bale

Gareth Bale

Il sauve une nouvelle fois son équipe à cinq minutes de la fin, sur une action que seul lui et Cristiano Ronaldo savent faire. Villas-Boas devrait lui reverser 80% de son salaire.

Dario
Cvitanich

Dario Cvitanich

Il marque comme Inzaghi, célèbre ses buts comme Inzaghi, fait expulser ses adversaires comme Inzaghi, sort avec une bombasse comme Inzaghi… Il est prêt pour la Serie A.

Miroslav
Klose

Miroslav Klose

Le Real Madrid, City et le PSG ont peut-être compris que l'âge ça voulait rien dire. Cet été, ils s'arracheront peut-être Klose, qui s'est offert un petit quintuplé des familles dimanche.

Diego López (Real Madrid) : Mourinho continue de lui faire une promo d'enfer. Pas un cadeau pour son futur au Real. Mais ailleurs ?

Julian Palmieri (Bastia) : Après un attentat sur Valbuena, il trouve la parade pour échapper à la sanction et se cacher dans le maquis pendant des années. Il bondit sur le meneur de l'OM pour le menacer, en le pointant du doigt.

Thiago Silva (Paris) : Certes, se faire exclure après avoir bousculé l'arbitre, c'est moins débile qu'Aliou Cissé, qui avait pris un rouge pour avoir passé sa main sur le crâne de l'homme en jaune à Bordeaux en 2000. Mais quand même…

Winston Reid (West Ham) : Sauver un ballon sur sa ligne en Premier League, c'est comme aller à la gare à la bourre : faut toujours tenter le coup, il y aura toujours du retard, ou un arbitre qui ne verra rien.

Salvatore Aronica (Palerme) : Jamais quelqu'un n'a été aussi fier de se faire cracher dessus. Tout ça pour une expulsion anecdotique de Pogba…

Florian Raspentino (Brest) : Il marque un super but à Montpellier, montre son maillot au public, histoire qu'on oublie « Patatino » et va enfin dans le bureau de Nicollin, à l'origine du surnom, à la fin du match pour lui donner son maillot. Ça sent le transfert à la fin de saison tout ça…

Alou Diarra (Rennes) : Bordeaux, Marseille, Rennes. Les trois derniers clubs où le grand Alou a fini sa saison l'ont fait en roue libre. Un hasard, vraiment ?

David Luiz (Chelsea) : Sa simulation grossière pour faire expulser Rafael, avec la caméra qui le chope en train de sourire, va devenir une nouvelle référence du style. Son visage s'y prête.

Gareth Bale (Tottenham) : Il sauve une nouvelle fois son équipe à cinq minutes de la fin, sur une action que seul lui et Cristiano Ronaldo savent faire. Villas-Boas devrait lui reverser 80% de son salaire.

Dario Cvitanich (Nice) : Il marque comme Inzaghi, célèbre ses buts comme Inzaghi, fait expulser ses adversaires comme Inzaghi, sort avec une bombasse comme Inzaghi… Il est prêt pour la Serie A.

Miroslav Klose (Lazio) : Le Real Madrid, City et le PSG ont peut-être compris que l'âge ça voulait rien dire. Cet été, ils s'arracheront peut-être Klose, qui s'est offert un petit quintuplé des familles dimanche.

Rafinha (Bayern Munich) : Deux cartons jaunes en deux minutes avec un sale coup de coude en prime. Rafinha a déjà lancé les hostilités de la finale de la Ligue des champions.

Bafétimbi Gomis (Lyon) : Il entre, il plante deux buts, mais il ne les célèbre pas, histoire que son entraîneur ne se la ramène pas à coups de « coaching gagnant » .

Ryan Giggs (Manchester United) : Faut être honnête, il n'est plus du tout dans le coup. Ça ne serait pas bête de s'éclipser en même temps que Scholes…

Edin Džeko (Manchester City) : S'il se met à rater les buts tout faits, il ne va plus lui rester grand-chose.

Lionel Messi (Barcelone) : Villa marque, mais doit laisser sa place dans la foulée. Pas de regrets, le mec qui le remplace marque presque dans la minute avant de doubler la mise un peu plus tard. Ce mec-là s'appelle Messi, évidemment.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Edinson Cavani même pas sur le banc?
Diononosse Niveau : DHR
David Luiz rigole juste car il sait que Rafael va être expulser. C'est un sacrée joueur et en plus il a ramené Eva Carneiro chez lui ... fumier de t.bob.
Jack Facial Niveau : CFA
Note : 7
Je vais gagner du temps à certains : la copine de Dario Cvitanich, c'est Cecilia Bonelli. Hop, on lance Google Image.
Pour vous épargner la recherche, et parce qu'elle le vaut bien, la copine de Cvitanich :
https://www.google.fr/search?q=Cecilia+ … 56&bih=800

Effectivement...
Pour l'avoir croisé au stade... po po po po un régal des yeux cette fille, et en plus elle est loin d'être idiote, ce qui ne gâche rien!

C'était le minute du mort de faim :D

Sinon Cvitanitch c'est 400 000 euros, comme quoi il y a encore moyen de se construire une équipe de tueurs à peu de frais pourvu qu'on ai le nez creux (oué ok ça arrive pas souvent à Nice on s'est fait refiler Moussilou pour dix fois plus)!
Message posté par Jack Facial
Je vais gagner du temps à certains : la copine de Dario Cvitanich, c'est Cecilia Bonelli. Hop, on lance Google Image.


Je verrais bien un petit reportage style "Cvitanich de star" :o

PS : même pas guillaume gillet dans l'équipe type, il met un doublé dans le match à ne pas perdre contre le standard dont un penalty, ce qui est un exploit quand tu joues à Anderlecht...
Message posté par Jack Facial
Je vais gagner du temps à certains : la copine de Dario Cvitanich, c'est Cecilia Bonelli. Hop, on lance Google Image.


Ah oui quand même!Cecilia Bonneaulit. Désolé...
le lien google images à 10h du mat il fait mal, très mal. Surtout quand tu es au bureau, entouré de vieilles avocates au cul* flasque.
bon, ca ne concerne pas vraiment l'équipe du dimanche.
Mais en voyant la photo de Bayern et Dortmund, j'ai trouvé une stat marrante pour la LDC:
Depuis 4 ans, le vainqueur de la LDC vient toujours du pays ou a eu lieu la finale de l'année précédente:

08/09: Finale à Rome -> Vainqueur 09/10 Inter Milan
09/10: Finale à Madrid -> Vainqueur 10/11 FC Barcelone
10/11: Finale à London -> Vainqueur 11/12 Chelsea
11/12: Finale à Munich -> Vainqueur 12/13 Bayern / Dortmund
12/13: Finale à Londres -> Vainqueur ?????
nononoway Niveau : CFA
Message posté par Flofred


Je verrais bien un petit reportage style "Cvitanich de star" :o

PS : même pas guillaume gillet dans l'équipe type, il met un doublé dans le match à ne pas perdre contre le standard dont un penalty, ce qui est un exploit quand tu joues à Anderlecht...


Très joliment tiré le peno d'ailleurs.
Message posté par transformer
bon, ca ne concerne pas vraiment l'équipe du dimanche.
Mais en voyant la photo de Bayern et Dortmund, j'ai trouvé une stat marrante pour la LDC:
Depuis 4 ans, le vainqueur de la LDC vient toujours du pays ou a eu lieu la finale de l'année précédente:

08/09: Finale à Rome -> Vainqueur 09/10 Inter Milan
09/10: Finale à Madrid -> Vainqueur 10/11 FC Barcelone
10/11: Finale à London -> Vainqueur 11/12 Chelsea
11/12: Finale à Munich -> Vainqueur 12/13 Bayern / Dortmund
12/13: Finale à Londres -> Vainqueur ?????


Il y a eu une finale en France du coup? Si c'est pas le cas, qu'on exorcise au plus vite cette erreur!
Juventus Veneto Niveau : District
Gonzalo Bergessio aurait mérité une place au chaud sur le banc!
Chriswillow Niveau : Loisir
Ryan Giggs, malgré son palmarès et tout ce qu'il a apporté au foot ces dernières années, le mettre titulaire dans une rencontre contre Chelsea, ce n'est plus possible. Il perd un nombre incalculable de ballon, et n'a même plus les jambes pour effectuer le moindre pressing. Il est positionné sur le coté gauche en début de match, et a passé son temps à marcher entre le rond central et la surface adverse...
Je sais que la retraite ce n'est pas ton truc, mais faudrait arrêter de se voila la face Ryan...
Message posté par transformer
bon, ca ne concerne pas vraiment l'équipe du dimanche.
Mais en voyant la photo de Bayern et Dortmund, j'ai trouvé une stat marrante pour la LDC:
Depuis 4 ans, le vainqueur de la LDC vient toujours du pays ou a eu lieu la finale de l'année précédente:

08/09: Finale à Rome -> Vainqueur 09/10 Inter Milan
09/10: Finale à Madrid -> Vainqueur 10/11 FC Barcelone
10/11: Finale à London -> Vainqueur 11/12 Chelsea
11/12: Finale à Munich -> Vainqueur 12/13 Bayern / Dortmund
12/13: Finale à Londres -> Vainqueur Arsenal


Allez, on ne rigole pas comme cela avec Arsenal ^^
Message posté par kantinho
le lien google images à 10h du mat il fait mal, très mal. Surtout quand tu es au bureau, entouré de vieilles avocates au cul* flasque.


Ce sont generalement les plus chaudes ;) Enjoy!
Edinson Cavani a marqué 7 fois 3 buts dans le même match dans les derniers trois ans... vous l'avez oublié ou quoi? Il cherche une nouvelle étagère chez IKEA pour mettre tous ces balons...
Message posté par Thenti


Il y a eu une finale en France du coup? Si c'est pas le cas, qu'on exorcise au plus vite cette erreur!


Barça-Arsenal en 2006 au SDF.
Donc vous vous êtes dis, le lundi matin c'est pas assez dur, on va foutre RC pour faire l'équipe type comme ça on va les déprimer pour la semaine?

Reviens Eric!
Note : 1
Message posté par transformer
bon, ca ne concerne pas vraiment l'équipe du dimanche.
Mais en voyant la photo de Bayern et Dortmund, j'ai trouvé une stat marrante pour la LDC:
Depuis 4 ans, le vainqueur de la LDC vient toujours du pays ou a eu lieu la finale de l'année précédente:

08/09: Finale à Rome -> Vainqueur 09/10 Inter Milan
09/10: Finale à Madrid -> Vainqueur 10/11 FC Barcelone
10/11: Finale à London -> Vainqueur 11/12 Chelsea
11/12: Finale à Munich -> Vainqueur 12/13 Bayern / Dortmund
12/13: Finale à Londres -> Vainqueur ?????


Arsenal évidemment!
Note : 1
Giggs a un peu de mal en cette fin de saison, à 39 ans faut pas non plus lui demander de courir comme un lapin après plus de 25 matchs dans les cannes.
Un bon joker pour l'année prochaine plutôt qu'une retraite, ça ferait pas de mal à MU et pour le foot aussi.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 21