Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

L’équipe type du dimanche

Que de folie ce week-end ! Vučinić permet à la Juve de faire un grand pas vers le titre, le Bayern conserve ses 20 points d’avance sur Dortmund, Lampard inscrit son 200e but avec Chelsea, Diego Costa joue les Falcao et Yohan Mollo pourra désormais accrocher le maillot de Zlatan chez lui.

Modififié
Sur le banc
Balotelli

Balotelli

Mario est un nouvel homme depuis qu’il est à Milan. Il marque à tous les matchs, il enchaîne les gestes de classe et, mieux encore, il se met même à avoir l’air content quand il marque. Ah, qu’est-ce qu’on aurait aimé le voir au Camp Nou...

Lampard

Lampard

200 buts avec le maillot de Chelsea. Et rappelons tout de même que tonton Franky est milieu de terrain. Legend.

Thauvin

Thauvin

Après son carton rouge lors du derby corse, le jeune joueur de 20 ans a inscrit son premier doublé en Ligue 1, et par la même occasion un énorme succès à Bastia contre l’OL. Lille, qui le récupèrera cet été, peut se dire que la pioche a été bonne.

Bony

Bony

Les statistiques de dingue. L’Ivoirien, avec son nouveau doublé, en est à 26 buts en 24 matchs de championnat néerlandais, et tire son club à la troisième place du classement. Et il n’a que 24 ans. En voilà un dont le nom va tourner cet été.

Mollo

Mollo

Aujourd’hui, Yohan va aller faire un petit tour chez Ikea pour trouver un beau cadre pour encadrer son maillot de Zlatan dans son salon. Vive la Suède.

Gómez

Gómez

Le Papu, du haut de ses 164 centimètres, a marqué de la tête. N’importe quoi.

Sirigu

Sirigu

Bon, déjà, prendre une lucarne de François Clerc mérite sa place dans l’équipe type. Mais surtout, le portier parisien, promu « meilleur gardien de L1 » sur Twitter par Jérémie Janot, a claqué la meilleure tirade d’après-match. Tout le monde en a pris pour son grade. Les arbitres, surtout, et Brandão. Sauveur Sirigu.

Colotto

Colotto

Heureux en C1, malheureux en Liga. Après sa qualification face au FC Porto, Málaga a chuté à domicile, ce week-end, contre l’Espanyol. Les Barcelonais, qui s’éloignent lentement mais sûrement de la zone rouge, peuvent remercier leur défenseur, Colotto, auteur du but qui a fait sauter le verrou andalou. Coloterorita.

Ciani

Ciani

Deux cartons jaunes en 42 secondes pour deux fautes nettes, tout ça au quart d’heure de jeu, pour laisser son équipe à 10 pendant 75 minutes. On n’est pas près de le revoir sous le maillot romain. Synonyme : Jordan Ayew.

Wollscheid

Wollscheid

Avec une victoire, Leverkusen serait revenu à 18 points du Bayern. Pour l’honneur, quoi. Bah non. À trois minutes du terme, le défenseur central a eu la bonne idée de tromper son propre gardien avec un nouveau coup magique : le coup d’épaule retourné pleine lucarne. Et l’honneur, dans tout ça ?

Blind

Blind

« I can see I can see I go blind » , disait Jonathan Davis, le chanteur de KoRn. Ce Blind-là n’est pas chanteur de metal, mais s’affirme comme l’un des tous meilleurs latéraux gauche d’Europe. Si l’Ajax est en tête d’Eredivisie, il y est pour quelque chose.

Özil

Özil

À Santiago Bernabéu, samedi, il y a eu un match sans Özil, et un match avec Özil. Sans lui, 2-1 pour Majorque. Avec lui, 4-0 pour le Real. Une prestation dingue, des offrandes pour ses potes, et de la classe. Lui + Modrić =

Kalou

Kalou

Un type qui place son nom des deux côtés du tableau d’affichage a sa place assurée dans l’équipe type. Mais alors, quand en plus d’un but et d’un but contre son camp, vous ratez un pénalty et qu’au final, votre équipe perd, alors là, vous héritez carrément du brassard de capitaine.

Şahin

Şahin

Pour citer l’immense Ali Farhat : « On le disait perdu, foutu, mais il a su répondre présent : grâce à ses deux buts et sa passe décisive, Nuri Şahin a été l’artisan de la victoire du BVB face à Fribourg (5-1). » Net et précis. Et sinon, Liverpool, ils ont fait quoi ce week-end ?

Dzagoev

Dzagoev

On l’avait légèrement oublié pendant la longue trêve hivernale russe, mais le petit diable du CSKA est toujours là. Ce week-end, il a offert la victoire à son club, qui prend encore un peu plus le large en tête du classement. Et pendant ce temps, sa valeur marchande grimpe, grimpe, grimpe...

Diego
Costa

Diego Costa

Comme Falcao ne marque plus, le Brésilien a décidé de prendre les Colchoneros sur ses épaules. Et cela marche. Un doublé décisif sur la pelouse d’Osasuna, et déjà huit pions pour lui en 2013. Et quand Falcao va lui aussi se remettre à marquer des buts, cela va donner quoi?

Vučinić

Vučinić

Parfois, le bon Mirko se souvient que quand il joue vraiment, il est un joueur exceptionnel. Samedi, il a offert un petit out de Scudetto à la Juventus, avec un but magnifique (quel contrôle orienté !) et une passe décisive délicieuse pour Marchisio. Maintenant, il faut refaire la même chose face au Bayern.

Sirigu (PSG) Bon, déjà, prendre une lucarne de François Clerc mérite sa place dans l’équipe type. Mais surtout, le portier parisien, promu « meilleur gardien de L1 » sur Twitter par Jérémie Janot, a claqué la meilleure tirade d’après-match. Tout le monde en a pris pour son grade. Les arbitres, surtout, et Brandão. Sauveur Sirigu.

Colotto (Espanyol) Heureux en C1, malheureux en Liga. Après sa qualification face au FC Porto, Málaga a chuté à domicile, ce week-end, contre l’Espanyol. Les Barcelonais, qui s’éloignent lentement mais sûrement de la zone rouge, peuvent remercier leur défenseur, Colotto, auteur du but qui a fait sauter le verrou andalou. Coloterorita.

Ciani (Lazio) : Deux cartons jaunes en 42 secondes pour deux fautes nettes, tout ça au quart d’heure de jeu, pour laisser son équipe à 10 pendant 75 minutes. On n’est pas près de le revoir sous le maillot romain. Synonyme : Jordan Ayew.

Wollscheid (Bayer Leverkusen) Avec une victoire, Leverkusen serait revenu à 18 points du Bayern. Pour l’honneur, quoi. Bah non. À trois minutes du terme, le défenseur central a eu la bonne idée de tromper son propre gardien avec un nouveau coup magique : le coup d’épaule retourné pleine lucarne. Et l’honneur, dans tout ça ?

Blind (Ajax Amsterdam) « I can see I can see I go blind » , disait Jonathan Davis, le chanteur de KoRn. Ce Blind-là n’est pas chanteur de metal, mais s’affirme comme l’un des tous meilleurs latéraux gauche d’Europe. Si l’Ajax est en tête d’Eredivisie, il y est pour quelque chose.

Özil (Real Madrid) À Santiago Bernabéu, samedi, il y a eu un match sans Özil, et un match avec Özil. Sans lui, 2-1 pour Majorque. Avec lui, 4-0 pour le Real. Une prestation dingue, des offrandes pour ses potes, et de la classe. Lui + Modrić = <3 >

Kalou (Lille) Un type qui place son nom des deux côtés du tableau d’affichage a sa place assurée dans l’équipe type. Mais alors, quand en plus d’un but et d’un but contre son camp, vous ratez un pénalty et qu’au final, votre équipe perd, alors là, vous héritez carrément du brassard de capitaine.

Şahin (Borussia Dortmund) Pour citer l’immense Ali Farhat : « On le disait perdu, foutu, mais il a su répondre présent : grâce à ses deux buts et sa passe décisive, Nuri Şahin a été l’artisan de la victoire du BVB face à Fribourg (5-1). » Net et précis. Et sinon, Liverpool, ils ont fait quoi ce week-end ?

Dzagoev (CSKA Moscou) On l’avait légèrement oublié pendant la longue trêve hivernale russe, mais le petit diable du CSKA est toujours là. Ce week-end, il a offert la victoire à son club, qui prend encore un peu plus le large en tête du classement. Et pendant ce temps, sa valeur marchande grimpe, grimpe, grimpe...

Diego Costa (Atlético Madrid) Comme Falcao ne marque plus, le Brésilien a décidé de prendre les Colchoneros sur ses épaules. Et cela marche. Un doublé décisif sur la pelouse d’Osasuna, et déjà huit pions pour lui en 2013. Et quand Falcao va lui aussi se remettre à marquer des buts, cela va donner quoi?

Vučinić (Juventus) Parfois, le bon Mirko se souvient que quand il joue vraiment, il est un joueur exceptionnel. Samedi, il a offert un petit out de Scudetto à la Juventus, avec un but magnifique (quel contrôle orienté !) et une passe décisive délicieuse pour Marchisio. Maintenant, il faut refaire la même chose face au Bayern.

Remplaçants :

Balotelli (Milan AC) Mario est un nouvel homme depuis qu’il est à Milan. Il marque à tous les matchs, il enchaîne les gestes de classe et, mieux encore, il se met même à avoir l’air content quand il marque. Ah, qu’est-ce qu’on aurait aimé le voir au Camp Nou...

Lampard (Chelsea) 200 buts avec le maillot de Chelsea. Et rappelons tout de même que tonton Franky est milieu de terrain. Legend.

Thauvin (Bastia) : Après son carton rouge lors du derby corse, le jeune joueur de 20 ans a inscrit son premier doublé en Ligue 1, et par la même occasion un énorme succès à Bastia contre l’OL. Lille, qui le récupèrera cet été, peut se dire que la pioche a été bonne.

Bony (Vitesse Arnhem) Les statistiques de dingue. L’Ivoirien, avec son nouveau doublé, en est à 26 buts en 24 matchs de championnat néerlandais, et tire son club à la troisième place du classement. Et il n’a que 24 ans. En voilà un dont le nom va tourner cet été.

Mollo (Saint-Étienne) Aujourd’hui, Yohan va aller faire un petit tour chez Ikea pour trouver un beau cadre pour encadrer son maillot de Zlatan dans son salon. Vive la Suède.

Gómez (Catania) Le Papu, du haut de ses 164 centimètres, a marqué de la tête. N’importe quoi.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom