L'équipe type du dimanche

Un week-end partagé entre la CAN et les championnats européens. En Afrique du Sud, la Côte d'Ivoire de Gervinho et le Burkina d'Alain Traoré régalent, tandis qu'en Europe, le Napoli se rapproche de la Juve, Messi 4 CR7 3, Liverpool et Tottenham se font sortir de la Cup, et le PSG et Lyon restent au coude à coude.

Modififié
0 14
Sur le banc
Borriello

Borriello

L'attaquant à la coupe de cheveux allemande a touché trois ballons face à la Juve. Le premier pour faire une faute et prendre un jaune, le deuxième pour marquer de la tête, le troisième pour tenter une frappe de 40 mètres. Un mec complet, en somme.

Matt
Smith

Matt Smith

Ce Matt Smith-là n'est pas l'acteur qui a joué dans la série britannique Doctor Who, mais ses prestations ont fait chavirer les 10 000 âmes de Boundary Park. Oui, Matt Smith, attaquant de Oldham Atheltic, pourra raconter qu'un jour de janvier 2013, il a éliminé Liverpool de la Cup. Liverpool who ?

Meggiorini

Meggiorini

L'Inter se voyait déjà revenir à un point de la zone Ligue des champions. C'était sans compter sur Meggiorini, auteur d'un doublé à San Siro. Ne jamais sous-estimer un Toro qui dort.

Anelka

Anelka

On attend juste de voir ce qu'Antonio Conte va dire lorsque, pour son premier jour à Turin, Nico va débarquer à l'entraînement avec son sweat capuche, ses lunettes de soleil et ses écouteurs. Que du bonheur.

A.
Traoré

A. Traoré

Les Étalons font enfin les malins. Pendant que Lorient perd à Nancy (perdre à Nancy, quoi !), Alain fait le beau avec le Burkina. Un doublé, et voilà les compatriotes de Charles Kaboré à deux doigts de passer au second tour. On va gagner, gagner, gagner, match aller, aller-retour.

Nampiandraza

Nampiandraza

S'il avait accordé au moins un pénalty, coach Vahid n'aurait pas prononcé les mots « honte » , « humiliation » et « échec » . L'effet papillon.

Cristiano
Ronaldo

Cristiano Ronaldo

Franchement, Cristiano, tu sais qu'on t'aime. Tu sais que tu es fort. Mais l'autre, là, il ne te lâchera jamais. Tu marques un triplé, tu es le roi, et quelques heures plus tard, bah lui, il met un quadruplé. Il te hantera, il te poursuivra toujours. Alors un conseil : va dans les cages. Au moins, là, il ne t'emmerdera plus. Enfin, sauf quand son équipe rencontrera la ...

Ricardo
Costa

Ricardo Costa

La semaine dernière, il avait vécu en enfer face au Real Madrid, encaissant 5 buts en une mi-temps. L'ancien du FC Porto a souhaité se rattraper, et il l'a fait de la plus belle des façons : en inscrivant le but de la victoire sur la pelouse de La Corogne à la toute dernière minute. Trois points très, très précieux pour les futurs adversaires du PSG.

A.
Ferdinand

A. Ferdinand

Le petit frère de Rio a vécu un joli week-end. Titularisé par Harry Redknapp en FA Cup, il a été dans tous les mauvais coups. Résultat : au bout de 56 minutes, son équipe perdait 4-0 à domicile contre Milton Keynes Dones, huitième de D2. Il n'y a pas moyen de mettre Loïc Rémy en défense centrale ?

Cannavaro

Cannavaro

Le défenseur napolitain, qui a été suspendu pour rien, a célébré son retour d'une drôle de manière. Déjà, il l'a fait sur la pelouse de Parme, son « autre » club. Ensuite, il a réalisé un match monstrueux, avant de marquer contre son camp. Enfin, il a pu fêter avec ses potes la victoire qui ramène le Napoli à trois points du leader. Journée ...

Umtiti

Umtiti

Le frère d'Arnold dans Arnold et Willy confirme de semaine et semaine qu'il est actuellement l'un des plus fiables à son poste. Costaud derrière, toujours prêt à apporter son soutien devant, du solide, vraiment. Y avait qui, déjà, à son poste avant ? Aly qui ?

Błaszczykowski

Błaszczykowski

2013 est une nouvelle année pour l'ami Kuba. Déjà buteur à Brême, le milieu de terrain du BVB s'est permis un doublé, ce week-end, face à Nuremberg. 5 buts lors de ses 5 derniers matchs avec le maillot jaune et noir, la Pologne est au pouvoir.

Diamanti

Diamanti

Meilleur joueur du match Bologne-Roma, le chien fou a également été le poisseux du week-end. À la 88e minute, alors que le score est de 3-3, il expédie une merveille de frappe sur le poteau. Trois minutes plus tard, rebelotte. Un somptueux coup franc de 30 mètres, en plein sur la barre. Il aurait pu être le héros. Il restera le mec qui a trouvé deux fois les montants.

Alessandrini

Alessandrini

Le Rennais est en feu. Énorme face à l'OM, il a tenu en vie son équipe à chaque fois qu'elle aurait pu craquer. C'est lui qui délivre le corner pour la tête de Théophile-Catherine, et c'est lui qui égalise dans les arrêts de jeu. En remerciant Mandanda au passage.

Gervinho

Gervinho

En règle générale, les joueurs ivoiriens perdent 50% de leurs aptitudes dès qu'ils enfilent le maillot de l'équipe nationale. Mais pour qu'il y ait une règle, il faut des exceptions. Parmi elles : monsieur Gervais. Depuis le début de la saison, l'ancien Lillois a marqué autant de buts avec Arsenal (5) qu'avec la Côte d'Ivoire. Faudrait peut-être prêter un maillot orange à Arsène, pour ...

Icardi

Icardi

Le jour où le peuple de la Sampdoria rend hommage au président Garrone, il plante un quadruplé. Si ça, ce n'est pas un homme qui fait les choses en grand !

Messi

Messi

Le jour où le peuple du FC Barcelone ne rend hommage à personne en particulier, il plante aussi un quadruplé. Si ça, ce n'est pas un homme qui a envie d'avoir un cinquième Ballon d'or.

Cristiano Ronaldo (Real Madrid) Franchement, Cristiano, tu sais qu'on t'aime. Tu sais que tu es fort. Mais l'autre, là, il ne te lâchera jamais. Tu marques un triplé, tu es le roi, et quelques heures plus tard, bah lui, il met un quadruplé. Il te hantera, il te poursuivra toujours. Alors un conseil : va dans les cages. Au moins, là, il ne t'emmerdera plus. Enfin, sauf quand son équipe rencontrera la tienne.

Ricardo Costa (Valence) La semaine dernière, il avait vécu en enfer face au Real Madrid, encaissant 5 buts en une mi-temps. L'ancien du FC Porto a souhaité se rattraper, et il l'a fait de la plus belle des façons : en inscrivant le but de la victoire sur la pelouse de La Corogne à la toute dernière minute. Trois points très, très précieux pour les futurs adversaires du PSG.

A. Ferdinand (QPR) Le petit frère de Rio a vécu un joli week-end. Titularisé par Harry Redknapp en FA Cup, il a été dans tous les mauvais coups. Résultat : au bout de 56 minutes, son équipe perdait 4-0 à domicile contre Milton Keynes Dones, huitième de D2. Il n'y a pas moyen de mettre Loïc Rémy en défense centrale ?

Cannavaro (Napoli) : Le défenseur napolitain, qui a été suspendu pour rien, a célébré son retour d'une drôle de manière. Déjà, il l'a fait sur la pelouse de Parme, son « autre » club. Ensuite, il a réalisé un match monstrueux, avant de marquer contre son camp. Enfin, il a pu fêter avec ses potes la victoire qui ramène le Napoli à trois points du leader. Journée complète.

Umtiti (Lyon) Le frère d'Arnold dans Arnold et Willy confirme de semaine et semaine qu'il est actuellement l'un des plus fiables à son poste. Costaud derrière, toujours prêt à apporter son soutien devant, du solide, vraiment. Y avait qui, déjà, à son poste avant ? Aly qui ?

Błaszczykowski (Borussia Dortmund) 2013 est une nouvelle année pour l'ami Kuba. Déjà buteur à Brême, le milieu de terrain du BVB s'est permis un doublé, ce week-end, face à Nuremberg. 5 buts lors de ses 5 derniers matchs avec le maillot jaune et noir, la Pologne est au pouvoir.

Diamanti (Bologne) Meilleur joueur du match Bologne-Roma, le chien fou a également été le poisseux du week-end. À la 88e minute, alors que le score est de 3-3, il expédie une merveille de frappe sur le poteau. Trois minutes plus tard, rebelotte. Un somptueux coup franc de 30 mètres, en plein sur la barre. Il aurait pu être le héros. Il restera le mec qui a trouvé deux fois les montants.

Alessandrini (Rennes) Le Rennais est en feu. Énorme face à l'OM, il a tenu en vie son équipe à chaque fois qu'elle aurait pu craquer. C'est lui qui délivre le corner pour la tête de Théophile-Catherine, et c'est lui qui égalise dans les arrêts de jeu. En remerciant Mandanda au passage.

Gervinho (Côte d'Ivoire) En règle générale, les joueurs ivoiriens perdent 50% de leurs aptitudes dès qu'ils enfilent le maillot de l'équipe nationale. Mais pour qu'il y ait une règle, il faut des exceptions. Parmi elles : monsieur Gervais. Depuis le début de la saison, l'ancien Lillois a marqué autant de buts avec Arsenal (5) qu'avec la Côte d'Ivoire. Faudrait peut-être prêter un maillot orange à Arsène, pour voir.

Icardi (Sampdoria) Le jour où le peuple de la Sampdoria rend hommage au président Garrone, il plante un quadruplé. Si ça, ce n'est pas un homme qui fait les choses en grand !

Messi (FC Barcelone) : Le jour où le peuple du FC Barcelone ne rend hommage à personne en particulier, il plante aussi un quadruplé. Si ça, ce n'est pas un homme qui a envie d'avoir un cinquième Ballon d'or.

Remplaçants :

Borriello (Genoa) L'attaquant à la coupe de cheveux allemande a touché trois ballons face à la Juve. Le premier pour faire une faute et prendre un jaune, le deuxième pour marquer de la tête, le troisième pour tenter une frappe de 40 mètres. Un mec complet, en somme.

Matt Smith (Oldham) Ce Matt Smith-là n'est pas l'acteur qui a joué dans la série britannique Doctor Who, mais ses prestations ont fait chavirer les 10 000 âmes de Boundary Park. Oui, Matt Smith, attaquant de Oldham Atheltic, pourra raconter qu'un jour de janvier 2013, il a éliminé Liverpool de la Cup. Liverpool who ?

Meggiorini (Torino) L'Inter se voyait déjà revenir à un point de la zone Ligue des champions. C'était sans compter sur Meggiorini, auteur d'un doublé à San Siro. Ne jamais sous-estimer un Toro qui dort.

Anelka (Juventus) On attend juste de voir ce qu'Antonio Conte va dire lorsque, pour son premier jour à Turin, Nico va débarquer à l'entraînement avec son sweat capuche, ses lunettes de soleil et ses écouteurs. Que du bonheur.

A. Traoré (Burkina Faso) : Les Étalons font enfin les malins. Pendant que Lorient perd à Nancy (perdre à Nancy, quoi !), Alain fait le beau avec le Burkina. Un doublé, et voilà les compatriotes de Charles Kaboré à deux doigts de passer au second tour. On va gagner, gagner, gagner, match aller, aller-retour.

Nampiandraza (Togo) S'il avait accordé au moins un pénalty, coach Vahid n'aurait pas prononcé les mots « honte » , « humiliation » et « échec » . L'effet papillon.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je suis loin d'être fan d'Anelka, mais dans les gros clubs le mec a toujours été pro. Donc bon ça sent un peu le tacle par derrière de SoFoot. On y peut rien si Domenech ne se fait respecter par personne
LeChapelierFou Niveau : DHR
Ils se sont fait une défense centrale avec le thème "frère de"
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 7
C'est bien sofoot de parler un peu des jeunes joueur inconnu et prometteur. Ce Messi là semble promis à un bel avenir. Retenez bien son nom.
Oui bastos mais on l'aime pas, on peut pas lutter contre ça, y'a comme une rancoeur qui disparaîtra jamais!
Lamouchi59 Niveau : CFA
Cr7 avec son triplé mérite d' être au moins sur le banc!
Lamouchi59 Niveau : CFA
Merde, vous l' avez foutu dans les bois... sorry.
Pour la premiere fois de ma vie, j'ai matte un match de serie a avec un pote fan de Bologne ... Et quel match !!!
Sinon plus on chante les louanges de la Buli et plus SoFoot ne nous met qu'un seul joueur evoluant en allemagne dans son 11. En meme temps ces dernieres semaines, a part un a deux matchs chouette par journee on se fait vraiment #chier outre rhin (les purges que je me suis tappe : Augsburg- S04 , Nurenberg - HSV, Freiburg - Leverkusen, FCB - Greuther Fuerth et surtout : Hoffenheim - Gladbach).
Bref ...
@basTos
Lol un modèle de professionnalisme et Anelka dans la même phrase ça pique les yeux quand même...
Le mec ne s est pas du tout fait jetter du Réal à cause de son comportement ... Non ça se saurait sinon.
Le Real se club qui se permet même de siffler son meilleur joueur et qui veut virer Mou qui est le seul depuis Delbosque a voir réussi a leur faire passer les 8ime en CL
Sinon il me semble qu'un mec comme Ancelotti a beaucoup d'estime pour lui.
joeystarr Niveau : DHR
non il s'est surtout fais jeter du réal par les "rois" du vestiaire Raul et compagnie, aucun rapport ac son comportement, juste a la casa blanca, un jeune noir de 18ans, francais qui plus est, sa passe pas trop.
Mais oui Joey, Raul a fait la même chose avec Makélélé d'ailleurs, quelle bande de racistes...oh wait !!!!!

Note : -2
C vrai que Makelele était un concurrent direct de Raul au poste d'attaquant...
Oui Messi veut son ballon d'or et si je comprends ce raisonnement, plus on marque plus on a de chance de gagner le ballon d'or... Donc, on peut d'ores et déjà ne plus inscrire les gardiens, les défenseurs et certains milieux. Ben, oui un défenseur à 33 buts par saison ça n'existe pas. Alala... Ils nous ont pourri NOTRE ballon d'or, les illuminatis sont partout.
Un bel hommage de la part d'Icardi (quadruplé) pour la disparition du président.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 14