L'équipe type du dimanche

L’équipe type du dimanche ne savait pas trop qui était Nick Broad, alors elle a abattu la carte de l’honnêteté et joué comme si de rien était. Et plutôt bien.

Modififié
0 33
Sur le banc
Kidiaba

Kidiaba

Pour se faire repérer à la CAN, le gardien du Congo ne mise pas sur son talent. Il a préféré une coupe de cheveux digne de Mortal Kombat et une danse faite à base de petit saut sur le cul pour célébrer les buts. Gagné, les images de sa danse font déjà le tour du monde.

Poujol

Poujol

Marquer de la main, d'accord. L'admettre, d'accord. Mais attendre la fin de la rencontre pour l'admettre, ça, c'est un joli coup de furet. « Vu notre situation au classement, je n'allais pas dire "Oui, c'est vrai, annulez notre but." » Bah oui, c'est vrai, quoi.

Coquelin

Coquelin

Titulaire contre Chelsea, l’ancien Lorientais a passé son match à terre, martyrisé par Ramires et ses copains. Une manière cruelle de comprendre qu’il est encore trop tendre.

Mutu

Mutu

Une panenka manquée et une égalisation adverse dans la foulée. C’est bien gentil de souhaiter la bienvenue à Landreau en Corse, mais s’il manque 2 points en fin de saison à l’ACA, on serait Mutu, on ne s’éterniserait pas…

Mandžukić

Mandžukić

Après deux mois de disette, le Croate a retrouvé le chemin des filets, pour fêter la nouvelle année. Un doublé qui offre trois points au leader du championnat d'Allemagne. Et vu la prestation de Dortmund à Brême, les Bavarois ont tout intérêt à conserver une certaine marge d'avance.

Neto

Neto

À la lutte avec Viviano pour le poste de gardien de la Fiorentina, le gardien brésilien n'est pas encore entré dans le cœur des tifosi. Après sa parade folle face à Pandev, à quelques minutes du terme du match face au Napoli, il risque bien d'avoir gagné des points. Et pas seulement vis-à-vis de son coach.

Victor
Ruiz

Victor Ruiz

Il a eu le malheur d’être confronté à un Cristiano Ronaldo qui avait envie de prouver. Il a donc pris cher, très cher. Même son frère Alexandre, aux commentaires, n’a rien pu faire.

Congré

Congré

Bah ouais, tiens, et pourquoi pas faire une talonnade à la dernière minute de jeu, dans sa propre surface, alors que Gignac est en embuscade ? Pourquoi pas, hein, on vous le demande ?

Mexès

Mexès

Un petit csc en douceur, qui ne froisse absolument personne dans son équipe, comme si tout le monde en avait l’habitude.

Jeunechamp

Jeunechamp

« J’ai pas voulu être violent. C’est vraiment un coup qui s’est porté parce que j’ai voulu le rattraper et là j’ai mon poing qui est parti. Mais ce n’est pas un coup de boxer. » C’est vraiment de plus en plus dur de contrôler son corps avec l’âge. Et de s'excuser.

Castro

Castro

18 victoires et un nul. La folle série du Barça a pris fin dès le premier match de la phase retour. La faute à une Real Sociedad hargneuse, qui ne s'est pas démontée après avoir encaissé deux buts en début de rencontre. Grand bonhomme de la rencontre : Chori Castro, auteur d'un but et demi (l'autre demi est attribué à Mascherano contre son camp). Ah, ces Castro, des vrais ...

Pogba

Pogba

La Juventus n'avait pas encore gagné le moindre match en 2013. Et puis, il est arrivé. Une roquette aux 30 mètres sous la barre, une fusée aux 30 mètres dans le petit filet : le premier doublé dans la carrière du Français remet la Vieille Dame en orbite. Quel joueur...

Dempsey

Dempsey

L’Américain a passé son match à buter sur De Gea. Aussi, à la 93e, il aurait pu frapper en force sur un service en retrait, mais il a préféré opter pour la finesse et le petit filet. Payant. Et joli.

André
Ayew

André Ayew

André 3000 a fait un match plein, toujours à base d’abnégation et de sueur. Petit plus, il a inventé la célébration de passe décisive : au moment d’offrir l’égalisation à son frère, il saute le panneau publicitaire pour aller à la rencontre du public comme une tortue Ninja. Cowabunga.

Marco
Reus

Marco Reus

Le retour de la Bundesliga coïncide avec le retour du Borussia Dortmund champagne. Cinq buts, tous beaux et bien construits. Marco Reus, qui n'a pas arrangé sa coupe de cheveux pendant la trêve, a régalé, avec un coup franc somptueux, et un corner déposé sur la tête du masqué Felipe Santana. Rolls Reus.

Falcao

Falcao

L’attaquant colombien a été contraint de sortir à la 58e minute de jeu contre Levante. Il a été touché à la cuisse. La saison de l’Atlético Madrid pourrait être absente entre deux et quatre semaines.

Neto (Fiorentina) : À la lutte avec Viviano pour le poste de gardien de la Fiorentina, le gardien brésilien n'est pas encore entré dans le cœur des tifosi. Après sa parade folle face à Pandev, à quelques minutes du terme du match face au Napoli, il risque bien d'avoir gagné des points. Et pas seulement vis-à-vis de son coach.

Victor Ruiz (Valence) Il a eu le malheur d’être confronté à un Cristiano Ronaldo qui avait envie de prouver. Il a donc pris cher, très cher. Même son frère Alexandre, aux commentaires, n’a rien pu faire.

Congré (Montpellier) Bah ouais, tiens, et pourquoi pas faire une talonnade à la dernière minute de jeu, dans sa propre surface, alors que Gignac est en embuscade ? Pourquoi pas, hein, on vous le demande ?

Mexès (Milan AC) Un petit csc en douceur, qui ne froisse absolument personne dans son équipe, comme si tout le monde en avait l’habitude.

Jeunechamp (Montpellier) « J’ai pas voulu être violent. C’est vraiment un coup qui s’est porté parce que j’ai voulu le rattraper et là j’ai mon poing qui est parti. Mais ce n’est pas un coup de boxer. » C’est vraiment de plus en plus dur de contrôler son corps avec l’âge. Et de s'excuser.

Castro (Real Sociedad) 18 victoires et un nul. La folle série du Barça a pris fin dès le premier match de la phase retour. La faute à une Real Sociedad hargneuse, qui ne s'est pas démontée après avoir encaissé deux buts en début de rencontre. Grand bonhomme de la rencontre : Chori Castro, auteur d'un but et demi (l'autre demi est attribué à Mascherano contre son camp). Ah, ces Castro, des vrais révolutionnaires.

Pogba (Juventus) La Juventus n'avait pas encore gagné le moindre match en 2013. Et puis, il est arrivé. Une roquette aux 30 mètres sous la barre, une fusée aux 30 mètres dans le petit filet : le premier doublé dans la carrière du Français remet la Vieille Dame en orbite. Quel joueur...

Dempsey (Tottenham) L’Américain a passé son match à buter sur De Gea. Aussi, à la 93e, il aurait pu frapper en force sur un service en retrait, mais il a préféré opter pour la finesse et le petit filet. Payant. Et joli.

André Ayew (Marseille) André 3000 a fait un match plein, toujours à base d’abnégation et de sueur. Petit plus, il a inventé la célébration de passe décisive : au moment d’offrir l’égalisation à son frère, il saute le panneau publicitaire pour aller à la rencontre du public comme une tortue Ninja. Cowabunga.

Marco Reus (Borussia Dortmund) Le retour de la Bundesliga coïncide avec le retour du Borussia Dortmund champagne. Cinq buts, tous beaux et bien construits. Marco Reus, qui n'a pas arrangé sa coupe de cheveux pendant la trêve, a régalé, avec un coup franc somptueux, et un corner déposé sur la tête du masqué Felipe Santana. Rolls Reus.

Falcao (Atlético Madrid) L’attaquant colombien a été contraint de sortir à la 58e minute de jeu contre Levante. Il a été touché à la cuisse. La saison de l’Atlético Madrid pourrait être absente entre deux et quatre semaines.

Kidiaba (RD Congo) Pour se faire repérer à la CAN, le gardien du Congo ne mise pas sur son talent. Il a préféré une coupe de cheveux digne de Mortal Kombat et une danse faite à base de petit saut sur le cul pour célébrer les buts. Gagné, les images de sa danse font déjà le tour du monde.

Poujol (Sochaux) Marquer de la main, d'accord. L'admettre, d'accord. Mais attendre la fin de la rencontre pour l'admettre, ça, c'est un joli coup de furet. « Vu notre situation au classement, je n'allais pas dire "Oui, c'est vrai, annulez notre but." » Bah oui, c'est vrai, quoi.

Coquelin (Arsenal) Titulaire contre Chelsea, l’ancien Lorientais a passé son match à terre, martyrisé par Ramires et ses copains. Une manière cruelle de comprendre qu’il est encore trop tendre.

Mutu (Ajaccio) Une panenka manquée et une égalisation adverse dans la foulée. C’est bien gentil de souhaiter la bienvenue à Landreau en Corse, mais s’il manque 2 points en fin de saison à l’ACA, on serait Mutu, on ne s’éterniserait pas…

Mandžukić (Bayern Munich) : Après deux mois de disette, le Croate a retrouvé le chemin des filets, pour fêter la nouvelle année. Un doublé qui offre trois points au leader du championnat d'Allemagne. Et vu la prestation de Dortmund à Brême, les Bavarois ont tout intérêt à conserver une certaine marge d'avance.



Par Eric Maggiori et Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Il grandit vite le fils de Balotelli !
Chris-Sheva92 Niveau : DHR
Mexes devait "remplacer" Nesta mais quelle farce!
Il manque Di Maria!
Et Ozil qui a balancé les caviars a qui en voulait
Note : 1
Magnifique les commentaires. Des barres pour Mutu et Mexès. Un ptit sourire pour le pauvre Coquelin. La HONTE soit sur Martin Atkinson(l'arbitre de Chelsea-Arsenal). Chelsea n'aurait jamais dû finir ce match à 11 vs 11.
Mais bon, pour Kidiaba, c pas nouveau, des années qu'on le connaît déjà. Rappelez vous la coupe du monde des clubs 2011, il avait fait son show. J'ose pas imaginer ce qui serait arrivé s'ils avaient battu l'Inter en finale.
Selbycool Niveau : CFA2


hahahahahaha je l'attendais celle-ci ^^ Si tu veux qu'on le grille derechef, fais-toi plaisir, abonne-toi à l'Equipe.

Bon, quand même, une petite convoc pour un amical en fin de saison, je ne serais pas contre.
ray_mulligan Niveau : CFA2
Pouah ! Je suis déçu, je m'attendais à une petite vanne sur Neto, un truc genre "c'est pas un joueur de supermarché"... Même pas !
Note : -1
Sir Alex doit être dégouté de l'avoir laisser partir libre...


franchement...

Matuidi et lui, ça vous dirais pas de leur laisser jusqu'a la fin de la saison pour voir vraiment ce qu'ils valent, au lieu de s'enflammer parce qu'il ont fait 1/2 saison tres bonne ?
cavibomba Niveau : DHR
Tiens et si on le naturalisait italien le pogba, ça serait pas mal pour nous!
nononoway Niveau : CFA
Bah ... dans une équipe nationale saine, ce serait tout à fait logique de le convoquer dans les 23 pour qu'il hume un peu l'ambiance. Ca parait évident qu'il est au dessus des mecs de son âge et qu'il finira en EdF.

Par équipe nationale saine, je veux dire celle qui a ses 2,3 joueurs à + de 100 sélections, son capitaine (vrai capitaine, qui rallie les joueurs, soutient tout le monde et encadre les jeunes), ses jeunes "anciens" (style Schweini ou Lahm, 27-28 mais une chiée d'expérience), ses nouveaux (20 sélections) mais qui n'ont plus vraiment peur, etc.
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
A propos du débat Pogba en EDF, il est clair que sa carrière professionnelle ne fait que débuter.
Hormis les 4 matches joués à Manchester, c'est sa première saison pro et appelé un joueur après à peine 20 matches pro en sélection, malgré un potentielle très prometteur, ça ne s'est presque jamais vu (Walcott à la CDM 2006 mais c'est rare).
Ceci étant, je suis partisan de Pogba en équipe de France... Arguments!!

- le niveau de la Juve est de loin supérieur à celui du niveau des matches internationaux (je ne dirai pas de l'EDF pour ne pas froisser les chauvins, mais je le pense très fort). En série A les confrontations sont plus coriace que la Finlande, la Géorgie et la Bielorussie quand même...
- On est sacrément en dèche de milieux def. Cabaye, Capoue, Mavuba, c'est pas mal et ça tient la route (Matuidi est au dessus de ces 3 là selon moi), mais quand on jouera Xavi Iniesta Busquets Alonso Fabregas en mars, ça peut Pique... Il y à bien Toulalan qui cartonne à Malaga mais Deschamps à l'air de ne pas vouloir en entendre parler...
- Il s'impose à la Juve à coté de Pirlo Marchisio, Vidal, etc... ça prouve qu'il a du foot dans les jambes le garçon. Et pour avoir vu au moins des résumés de tous ses matches, il est carrément bon, et décisif (Lazio, Naples, Udinese).

Pourquoi s'en priver? Parce que c'est trop tôt? Il à l'air d'avoir la tête sur les épaules et une bonne mentalité (on ne séduit pas Ferguson, MU et la Juve comme ça). Si on avait Viera et Makélélé au milieu je préconiserai la patience. Mais là...
je pige pas bien ce que jeunechamp fout là... il a joué ? il est pas sensé être suspendu 1 an ? ou alors la vanne est trop subtile pour moi...
Note : -1
Message posté par RonHarris
C'est parti pour l'enflammade Pogba. Le new M'Vila.


La blague, compare pas Pogba à une quiche surcoté de...Rennes.

Le seul truc qu'ils ont en commun c'est la connerie qui semble les habiter.
"Un petit csc en douceur, qui ne froisse absolument personne dans son équipe, comme si tout le monde en avait l’habitude."

Mine de rien j'ai été surpris d'entendre que c'était son premier CSC en Serie A !!
Message posté par bud_light
je pige pas bien ce que jeunechamp fout là... il a joué ? il est pas sensé être suspendu 1 an ? ou alors la vanne est trop subtile pour moi...


Il a été interviewé dans le CFC hier soir, expliquant qu'il voulait pas faire mal etc, bref, la citation de l'article.
on rapelle Pogba et Djibril Cissé ... bon on ne risque pas de gagner des matchs mais l'équipe aura de la gueule
Je ne sais quelle sera la carrière de Pogba mais je ne comprends pas bien au nom de quoi certains affirment qu'il est c*n ? Il n'a pas fait de déclarations fracassantes, de sorties nocturnes, de doigts d'honneur, pas cassé de bus, pas fighté un coéquipier ou un journaliste ? La coupe de cheveu et les célébrations c'est pas vraiment une exclusivité ? Alors ?

Voilà ce qu'en dit un de ses coéquipier, pas vraiment du même âge : Pogba est un garçon qui travaille bien depuis qu'il est arrivé. J'espère qu'il continuera comme ça. C'est un garçon sérieux et je profite de l'occasion pour le complimenter en public parce qu'on ne rencontre pas tous les jours un jeune comme ça. (Storari)
Passe déc' de congré pour gignac et les 3 points du hold up sont pour le téfécé :)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 33