Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

L'équipe type du dimanche

Retour de la Ligue 1, ce week-end. Du coup, on a vu le PSG ne pas réussir à marquer contre Ajaccio (encore), Valenciennes se prendre une fessée à Nice et Landreau faire ses premiers pas bastiais. Sinon, ailleurs, la Juve cale à Parme, les Manchester gagnent, et le Barça s'impose avec un but de Messi. Normal.

Modififié
Sur le banc
Floccari

Floccari

Marquer un but en s'aidant de la main et l'avouer à l'arbitre ? Non. Sergio Floccari laisse ça à son coéquipier, Miro Klose. Lui préfère la jouer à la Luis Suárez.

Morel

Morel

C'est bon, Jérémy a passé de bonnes fêtes, il est prêt à repartir sur de bonnes bases pour une nouvelle année.

Charbonnier

Charbonnier

Il est là, le super sub de René Girard. Entré à la 62e minute face à Lorient, l'ancien du SCO d'Angers a débloqué la situation à dix minutes du terme, avant de doubler la mise dans les arrêts de jeu. Ole Gunnar Charbonnjaer.

Di
Natale

Di Natale

On pensait que ça y est, l'antidote pour ne pas vieillir ne fonctionnait plus sur Toto. Tu parles. 6 buts lors des 5 derniers matchs de championnat, dont deux doublés contre l'Inter et la Fiorentina. S'arrêtera-t-il un jour ?

Landreau

Landreau

Premier match avec Bastia, et hop, victoire des Corses, qui se ressaisissent après l'élimination en Coupe lors du derby bastiais. Mais Mika est là, désormais. Tout ira mieux.

Meyong

Meyong

Le Camerounais est en train d'exploser les compteurs. Son triplé face à Moreirense porte son total but à 10 cette saison, dont 9 lors de ses 6 derniers matchs. Comme quoi, il n'y a pas que Jackson Martínez et Cardozo, hein.

Ochoa

Ochoa

À la fin de la saison, le gardien d'Ajaccio pourrait affirmer qu'il n'a pas encaissé le moindre but contre le PSG cette saison, et donc pas le moindre but de Zlatan. Il sera probablement le seul en Ligue 1 à pouvoir se vanter d'un tel exploit.

Marc
Bertrán

Marc Bertrán

Le latéral a été à l'image de toute son équipe face au Real Madrid : solide. Alors certes, Osasuna n'a plus gagné le moindre match depuis le 30 novembre. Mais bon... Quand on a le frère de Plastic Bertrand en tant que latéral droit, on peut se permettre d'avoir de l'espoir, non ?

Cambiasso

Cambiasso

Bah oui. Désormais, El Cuchu joue en défense centrale. Libéro, même, à l'ancienne. Force est de constater qu'après quelques errances, le divin chauve est en train de trouver ses marques. Face à Pescara, il a été impeccable. Idée : lorsqu'il reviendra de suspension, pourquoi ne pas mettre Ranocchia au milieu de terrain ?

Angoua

Angoua

Bizarrement, Angoua n'a pas été appelé pour disputer la CAN avec la Côte d'Ivoire. Si Sabri Lamouchi a regardé Nice-Valenciennes, il a dû se dire qu'il a eu du flair.

Évra

Évra

Patou est e train de nous faire une saison complètement dingue. Face à Liverpool, il a à nouveau été énorme, avec une passe décisive et un demi-but. Et le pire, c'est qu'il n'a toujours pas mis de vannes aux Gunners. Un nouvel homme ?

Milner

Milner

Même si Stéphane Guy n'a pas esquissé le moindre signe d'émotion, son but est une sacré cacahuète dans le petit filet opposé. Juste après, il est à l'origine du deuxième but de Džeko. Bref, City, à 11 contre 10, n'a pas franchement été meilleur qu'Arsenal. Mais City avait hier un Milner en plus.

Kébé

Kébé

Bien loin de ce qui se passe actuellement au Nord Mali, le Malien a initié l'exploit du week-end. Alors que son club est mené 2-0 à huit minutes du terme, il redonne l'espoir aux supporters du Madejski Stadium. Derrière, Le Fondre et Pogrebnyak font le reste.

Inler

Inler

C'est désormais une habitude : Eric Judor a fait un énorme match. Mais lui ne fait pas de blagues, surtout lorsqu'il prend la balle aux 20 mètres et qu'il arme son pied droit. Quatrième but cette saison. Quatre missiles. Pas d'autre explication.

Joel
Campbell

Joel Campbell

Si on nous avait dit au début de la saison que, à la mi-saison, le Bétis Séville aurait trois points de moins que le Real Madrid, et qu'un type qui jouait en CFA à Lorient l'an passé s'épanouirait là-bas, on aurait répondu quoi ? Que Lyon serait leader de Ligue 1 devant Paris ? La bonne blague, tiens.

Walters

Walters

Cette semaine, il est clairement le capitaine de cette équipe type. À vrai dire, on se demande même s'il est possible de faire pire que lui. Un but contre son camp, lorsque l'on est attaquant, c'est couillon. Mais alors deux buts contre son camp, là, ça devient insensé. Et comme si cela ne suffisait pas, le mec trouve le moyen de rater un pénalty. Il ne manquait plus qu'un carton rouge pour réaliser un ...

Soldado

Soldado

Lorsque le PSG a tiré Valence lors du tirage au sort de la Ligue des champions, il y a eu comme un soulagement. Ça, c'était avant que les Valenciens n'enchaînent trois victoires consécutives en Liga, ne reviennent à un point de la zone Europe, et que Soldado n'empile à nouveau les buts. Comme ce week-end, avec son doublé décisif face à Séville. Toujours aussi soulagés, les Parisiens ...

Ochoa (Ajaccio) : À la fin de la saison, le gardien d'Ajaccio pourrait affirmer qu'il n'a pas encaissé le moindre but contre le PSG cette saison, et donc pas le moindre but de Zlatan. Il sera probablement le seul en Ligue 1 à pouvoir se vanter d'un tel exploit.

Marc Bertrán (Osasuna) : Le latéral a été à l'image de toute son équipe face au Real Madrid : solide. Alors certes, Osasuna n'a plus gagné le moindre match depuis le 30 novembre. Mais bon... Quand on a le frère de Plastic Bertrand en tant que latéral droit, on peut se permettre d'avoir de l'espoir, non ?

Cambiasso (Inter) : Bah oui. Désormais, El Cuchu joue en défense centrale. Libéro, même, à l'ancienne. Force est de constater qu'après quelques errances, le divin chauve est en train de trouver ses marques. Face à Pescara, il a été impeccable. Idée : lorsqu'il reviendra de suspension, pourquoi ne pas mettre Ranocchia au milieu de terrain ?

Angoua (Valenciennes) Bizarrement, Angoua n'a pas été appelé pour disputer la CAN avec la Côte d'Ivoire. Si Sabri Lamouchi a regardé Nice-Valenciennes, il a dû se dire qu'il a eu du flair.

Évra (Manchester United) Patou est e train de nous faire une saison complètement dingue. Face à Liverpool, il a à nouveau été énorme, avec une passe décisive et un demi-but. Et le pire, c'est qu'il n'a toujours pas mis de vannes aux Gunners. Un nouvel homme ?

Milner (Manchester City) Même si Stéphane Guy n'a pas esquissé le moindre signe d'émotion, son but est une sacré cacahuète dans le petit filet opposé. Juste après, il est à l'origine du deuxième but de Džeko. Bref, City, à 11 contre 10, n'a pas franchement été meilleur qu'Arsenal. Mais City avait hier un Milner en plus.

Kébé (Reading) Bien loin de ce qui se passe actuellement au Nord Mali, le Malien a initié l'exploit du week-end. Alors que son club est mené 2-0 à huit minutes du terme, il redonne l'espoir aux supporters du Madejski Stadium. Derrière, Le Fondre et Pogrebnyak font le reste.

Inler (Napoli) C'est désormais une habitude : Eric Judor a fait un énorme match. Mais lui ne fait pas de blagues, surtout lorsqu'il prend la balle aux 20 mètres et qu'il arme son pied droit. Quatrième but cette saison. Quatre missiles. Pas d'autre explication.

Joel Campbell (Betis Séville) Si on nous avait dit au début de la saison que, à la mi-saison, le Bétis Séville aurait trois points de moins que le Real Madrid, et qu'un type qui jouait en CFA à Lorient l'an passé s'épanouirait là-bas, on aurait répondu quoi ? Que Lyon serait leader de Ligue 1 devant Paris ? La bonne blague, tiens.

Walters (Stoke City) Cette semaine, il est clairement le capitaine de cette équipe type. À vrai dire, on se demande même s'il est possible de faire pire que lui. Un but contre son camp, lorsque l'on est attaquant, c'est couillon. Mais alors deux buts contre son camp, là, ça devient insensé. Et comme si cela ne suffisait pas, le mec trouve le moyen de rater un pénalty. Il ne manquait plus qu'un carton rouge pour réaliser un perfect.

Soldado (Valence) : Lorsque le PSG a tiré Valence lors du tirage au sort de la Ligue des champions, il y a eu comme un soulagement. Ça, c'était avant que les Valenciens n'enchaînent trois victoires consécutives en Liga, ne reviennent à un point de la zone Europe, et que Soldado n'empile à nouveau les buts. Comme ce week-end, avec son doublé décisif face à Séville. Toujours aussi soulagés, les Parisiens ?

REMPLAÇANTS

Floccari (Lazio) Marquer un but en s'aidant de la main et l'avouer à l'arbitre ? Non. Sergio Floccari laisse ça à son coéquipier, Miro Klose. Lui préfère la jouer à la Luis Suárez.

Morel (OM) C'est bon, Jérémy a passé de bonnes fêtes, il est prêt à repartir sur de bonnes bases pour une nouvelle année.

Charbonnier (Montpellier) Il est là, le super sub de René Girard. Entré à la 62e minute face à Lorient, l'ancien du SCO d'Angers a débloqué la situation à dix minutes du terme, avant de doubler la mise dans les arrêts de jeu. Ole Gunnar Charbonnjaer.

Di Natale (Udinese) : On pensait que ça y est, l'antidote pour ne pas vieillir ne fonctionnait plus sur Toto. Tu parles. 6 buts lors des 5 derniers matchs de championnat, dont deux doublés contre l'Inter et la Fiorentina. S'arrêtera-t-il un jour ?

Landreau (Bastia) Premier match avec Bastia, et hop, victoire des Corses, qui se ressaisissent après l'élimination en Coupe lors du derby bastiais. Mais Mika est là, désormais. Tout ira mieux.

Meyong (Vitória Setúbal) Le Camerounais est en train d'exploser les compteurs. Son triplé face à Moreirense porte son total but à 10 cette saison, dont 9 lors de ses 6 derniers matchs. Comme quoi, il n'y a pas que Jackson Martínez et Cardozo, hein.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 22:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
il y a 4 heures Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 42
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
il y a 8 heures Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 33 il y a 9 heures La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises