L'équipe type du dimanche

Pas encore de Ligue 1, mais de la Serie A, de la Liga, de la Cup et de la Coupe de France. Suffisamment de compétitions pour faire briller des joueurs et des équipes. Ou pour les humilier, au choix. N'est-ce pas, messieurs les Lyonnais ?

Modififié
11 13
Sur le banc
Gignac

Gignac

Il fallait bien un doublé de Dédé pour permettre à l'OM de se débarrasser d'un cador comme Guingamp. Mais l'info de la journée, ce n'est pas ça. C'est que l'attaquant marseillais va permettre à Charles Kaboré de dire qu'il a commencé 2013 avec une passe décisive. Oui. Charles Kaboré. Une passe décisive.

Jackson
Martínez

Jackson Martínez

Encore un but, encore un but décisif, encore une victoire de Porto. Non, sincèrement, si un sélectionneur réussit à faire cohabiter Jackson Martínez et Falcao, la Colombie va faire très très mal.

Vasiliou

Vasiliou

Le cauchemar de la Juve se nomme Icardi. Celui du Panathinaïkos s'appelle Vasiliou. Sur la pelouse d'Athènes, l'attaquant grec a planté un doublé, permettant à son club de Levadiakos de venir s'imposer 2-1. L'année 2013 commence bien, pour le Pana.

Sturridge

Sturridge

Premier match avec Liverpool, et déjà un but. Pas mal. Dommage que Demba Ba, lui, ait fait mieux, avec un doublé. Du coup, ça passe un peu inaperçu.

Jonathan

Jonathan

Juste avant la trêve, le jeune attaquant de l'Inter, Livaja, avait raté une occasion colossale contre le Genoa. Solidaire, l'ancien de Cruzeiro, Jonathan, a décidé d'en louper une tout aussi monstrueuse, contre l'Udinese, alors que le score était de 0-0. Jennifer ne lui en voudra pas. Stramaccioni, oui.

Xavi

Xavi

Tu as vraiment fait un bon match, Xavi. En plus, tu as marqué un but contre l'Espanyol. Mais tu ne gagneras pas le Ballon d'Or. Jamais. C'est con, hein ?

Perin

Perin

En un match, celui que l'on annonce comme un futur très grand gardien en Italie a accompli 15 parades. Un record en Serie A cette saison. Au bout du compte, son équipe de Pescara s'impose 2-0 à Florence, là où la Fiorentina n'avait encore jamais perdu. Comme quoi, avec un bon gardien...

Konko

Konko

L'ancien du FC Séville n'avait encore jamais marqué avec le maillot de la Lazio. Il a bien choisi son moment, égalisant à dix minutes du terme face à une vaillante équipe de Cagliari. Il s'agissait là de son deuxième tir cadré de la saison. Prends ça, le ré+-alisme.

Koné

Koné

Le ballon de Bakary est allé rejoindre ceux de Sergio Ramos et de Neymar, loin, très loin dans le ciel. Le sélectionneur burkinabè, Paul Put, devra trouver de jolis arguments lorsque quelqu'un lui demandera pourquoi il emmène le Lyonnais à la CAN.

Spahić

Spahić

Battu lors des deux dernières journées de 2012, le FC Séville avait besoin d'une victoire pour se relancer. C'est chose faite. Merci Jesús Navas ? Merci Rakitić ? Merci Negredo ? Non. Merci Spahić. L'ancien Montpelliérain a fait sauter le verrou d'Osasuna à huit minutes du terme. Maintenant, il faut enchaîner. Parce que 11e, c'est tout nul.

Truchet

Truchet

Formé à Lyon, le défenseur était promis à un avenir radieux, avec notamment des sélections en équipe de France U15, U16, U17, etc. Puis, le joueur s'est un peu perdu, à Guingamp, Reims... Aujourd'hui, il évolue au CA Bastia et, avec un but, son troisième de la saison toutes compétitions confondues, il permet à son club de National de faire chuter Bastia dans le grand derby de la ville corse. Et ça, c'est tout de même ...

Focki

Focki

22 ans, une petite tête blonde, un maillot jaune, des logos Carrefour et Crédit Agricole, et surtout un but dont il se souviendra longtemps, qui envoie son club en prolongation et, indirectement, au tour suivant. Maintenant, Focki confirme. #JeanBlaguinHumoriste

Dempsey

Dempsey

Clint Dempsey n'est pas du genre à s'apitoyer sur le sort d'une équipe. Il y a Reading, avant-dernier de Premier League, en face ? Il marque. Il y a Coventry, 12e de D3, en face ? Il marque deux fois. Pas de pitié pour les petits, et encore moins pour les faibles. American Dream.

Xabi
Prieto

Xabi Prieto

Marquer un triplé contre le Real Madrid a Santiago Bernabéu, c'est totalement fou. D'ailleurs, personne n'y était parvenu depuis Frédéric Kanouté, en août 2007. Mais marquer un triplé contre le Real Madrid a Santiago Bernabéu, et perdre quand même, ça, c'est vraiment couillon.

Icardi

Icardi

A 19 ans, l'attaquant argentin a inscrit son premier doublé en Serie A. Il s'en souviendra : il l'a planté sur la pelouse de la Juventus, contre Gigi Buffon, pour une victoire 2-1 de son équipe, qui a joué à dix pendant une heure. Miracle de début d'année.

Ba

Ba

Premier match avec les Blues, et hop, un doublé sur la pelouse de Southampton. 2013 va vraiment être une putain d'année pour Fernando Torres.

Cavani

Cavani

L'attaquant uruguayen avait planté un triplé contre la Lazio. Du coup, pour ne pas faire de jaloux, il en a planté un contre la Roma. Le voilà déjà arrivé à 99 buts en Serie A. Et encore, hier soir, il aurait pu en mettre deux ou trois de plus...

Perin (Pescara) En un match, celui que l'on annonce comme un futur très grand gardien en Italie a accompli 15 parades. Un record en Serie A cette saison. Au bout du compte, son équipe de Pescara s'impose 2-0 à Florence, là où la Fiorentina n'avait encore jamais perdu. Comme quoi, avec un bon gardien...

Konko (Lazio Rome) L'ancien du FC Séville n'avait encore jamais marqué avec le maillot de la Lazio. Il a bien choisi son moment, égalisant à dix minutes du terme face à une vaillante équipe de Cagliari. Il s'agissait là de son deuxième tir cadré de la saison. Prends ça, le ré+-alisme.

Koné (Lyon) : Le ballon de Bakary est allé rejoindre ceux de Sergio Ramos et de Neymar, loin, très loin dans le ciel. Le sélectionneur burkinabè, Paul Put, devra trouver de jolis arguments lorsque quelqu'un lui demandera pourquoi il emmène le Lyonnais à la CAN.

Spahić (FC Séville) Battu lors des deux dernières journées de 2012, le FC Séville avait besoin d'une victoire pour se relancer. C'est chose faite. Merci Jesús Navas ? Merci Rakitić ? Merci Negredo ? Non. Merci Spahić. L'ancien Montpelliérain a fait sauter le verrou d'Osasuna à huit minutes du terme. Maintenant, il faut enchaîner. Parce que 11e, c'est tout nul.

Truchet (CA Bastia) Formé à Lyon, le défenseur était promis à un avenir radieux, avec notamment des sélections en équipe de France U15, U16, U17, etc. Puis, le joueur s'est un peu perdu, à Guingamp, Reims... Aujourd'hui, il évolue au CA Bastia et, avec un but, son troisième de la saison toutes compétitions confondues, il permet à son club de National de faire chuter Bastia dans le grand derby de la ville corse. Et ça, c'est tout de même beau.

Focki (Épinal) 22 ans, une petite tête blonde, un maillot jaune, des logos Carrefour et Crédit Agricole, et surtout un but dont il se souviendra longtemps, qui envoie son club en prolongation et, indirectement, au tour suivant. Maintenant, Focki confirme. #JeanBlaguinHumoriste

Dempsey (Tottenham) Clint Dempsey n'est pas du genre à s'apitoyer sur le sort d'une équipe. Il y a Reading, avant-dernier de Premier League, en face ? Il marque. Il y a Coventry, 12e de D3, en face ? Il marque deux fois. Pas de pitié pour les petits, et encore moins pour les faibles. American Dream.

Xabi Prieto (Real Sociedad) Marquer un triplé contre le Real Madrid a Santiago Bernabéu, c'est totalement fou. D'ailleurs, personne n'y était parvenu depuis Frédéric Kanouté, en août 2007. Mais marquer un triplé contre le Real Madrid a Santiago Bernabéu, et perdre quand même, ça, c'est vraiment couillon.

Icardi (Sampdoria) A 19 ans, l'attaquant argentin a inscrit son premier doublé en Serie A. Il s'en souviendra : il l'a planté sur la pelouse de la Juventus, contre Gigi Buffon, pour une victoire 2-1 de son équipe, qui a joué à dix pendant une heure. Miracle de début d'année.

Ba (Chelsea) Premier match avec les Blues, et hop, un doublé sur la pelouse de Southampton. 2013 va vraiment être une putain d'année pour Fernando Torres.

Cavani (Napoli) L'attaquant uruguayen avait planté un triplé contre la Lazio. Du coup, pour ne pas faire de jaloux, il en a planté un contre la Roma. Le voilà déjà arrivé à 99 buts en Serie A. Et encore, hier soir, il aurait pu en mettre deux ou trois de plus...

Gignac (Marseille) Il fallait bien un doublé de Dédé pour permettre à l'OM de se débarrasser d'un cador comme Guingamp. Mais l'info de la journée, ce n'est pas ça. C'est que l'attaquant marseillais va permettre à Charles Kaboré de dire qu'il a commencé 2013 avec une passe décisive. Oui. Charles Kaboré. Une passe décisive.

Jackson Martínez (FC Porto) Encore un but, encore un but décisif, encore une victoire de Porto. Non, sincèrement, si un sélectionneur réussit à faire cohabiter Jackson Martínez et Falcao, la Colombie va faire très très mal.

Vasiliou (Levadiakos) : Le cauchemar de la Juve se nomme Icardi. Celui du Panathinaïkos s'appelle Vasiliou. Sur la pelouse d'Athènes, l'attaquant grec a planté un doublé, permettant à son club de Levadiakos de venir s'imposer 2-1. L'année 2013 commence bien, pour le Pana.

Sturridge (Liverpool) Premier match avec Liverpool, et déjà un but. Pas mal. Dommage que Demba Ba, lui, ait fait mieux, avec un doublé. Du coup, ça passe un peu inaperçu.

Jonathan (Inter) Juste avant la trêve, le jeune attaquant de l'Inter, Livaja, avait raté une occasion colossale contre le Genoa. Solidaire, l'ancien de Cruzeiro, Jonathan, a décidé d'en louper une tout aussi monstrueuse, contre l'Udinese, alors que le score était de 0-0. Jennifer ne lui en voudra pas. Stramaccioni, oui.

Xavi (FC Barcelone) : Tu as vraiment fait un bon match, Xavi. En plus, tu as marqué un but contre l'Espanyol. Mais tu ne gagneras pas le Ballon d'Or. Jamais. C'est con, hein ?

Sébastien Bernard (Arras) Fan du PSG, il réalise un petit rêve en marquant contre son club. La famille.



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

El Mehdito Niveau : DHR
Pour Koné, le seul motif valable pour l'enmener a la CAN, c'est de l'empêché de plomber Lyon quand il joue.

Nan mais serieusement, le gars a fait deux bons mois dans l'euphorie de son arrivée, tout le monde s'est paluché dessus et maintenant, il pourrait se faire prendre de vitesse par Darcheville.


J'en viens meme a regretter Cleber Anderson et Pape Diakhaté quand je le vois jouer.
Cavani c'est vraiment, vraiment, vraiment trop ce joueur, mais trop....Il m’impressionne énormément !!
ray_mulligan Niveau : CFA2
Pour Jonathan, foirer un but tout fait, c'est un peu l'amour du risque, non ?
On parle du Burkina Faso là, c'est pas comme s'il était en concurrence avec Silva, Kompany et Ramos.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
Ya que moi que ça choqe le goal qui s'appelle Perin?

Comme dans la Chèvre?
ray_mulligan Niveau : CFA2
Moi ça m'a plutôt fait penser à ce bon vieux PPH, époque LOL : ce surnom m'a toujours fait marrer ! Parfois, les footeux arrivent à m'épater par leur esprit !
+10 ray_mulligan pr tes connaissances footballistiques!
+1 Pour Xavi, pas de ballon d'or mais jamais le meilleur métronome qu'une équipe peux avoir
Vous la comptez comme passe décisive le "centre" de Kaboré mal renvoyé par un défenseur? Z'êtes sympa SoFoot
Truchet c'est une P.D. et pas un but, juste pour info.
nononoway Niveau : CFA
Message posté par miliz
Truchet c'est une P.D. et pas un but, juste pour info.


Aha, "PD", aha
Vu tout ce que Cavani a raté, je ne sais pas si je l'aurais mis.
Sturridge pour son premier but dans un nouveau club en 7minutes c'est pas mal non plus, mais il en a raté une belle.
Bref.
Un ptit "Equipe type" des oubliés du Ballon d'or ca pourrai être sympa ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
11 13