L’équipe type du dimanche

Avec les Allemands, les Portugais, les Ukrainiens et les Russes déjà en vacances, la liste des potentiels sélectionnables à l’équipe type se réduit. Pas grave. Ceux qui en font partie pourront se vanter d’avoir pris part à la première équipe type d’après la fin du monde.

Modififié
0 17
Sur le banc
Thiago
Silva

Thiago Silva

Il paraît que Milan lui manque. Vu ce qu’on a vu à Brest (un Thiago Silva monstrueux) et à Roma (une défense milanaise catastrophique), on peut plutôt penser que c’est Thiago Silva qui manque à Milan.

Tello

Tello

Entrer à la 93e minute, marquer à la 94e minute. C’est costaud. Bon, d’accord, il n’a pas marqué 91 buts en 2012, mais il tente d’exister quand même.

Livaja

Livaja

Le Napoli a reçu deux points de pénalité, cette semaine. Par souci d’équité, Marko Livaja, jeune attaquant de l’Inter, a décidé d’ôter deux points à son équipe, en ratant l’impossible à la dernière minute de jeu. « Il s’en remettra  » , a dit son entraîneur. Sûr ?

Alessandrini

Alessandrini

Bah oui, il marque encore. Bah oui, il est fort. Mais ça étonne encore quelqu’un ?

C.
Cole

C. Cole

Quand on est attaquant, on attaque et on marque des buts. Quand on est défenseur, on défend et parfois on prend des cartons. Quand on est attaquant, on ne sait pas faire défenseur et, du coup, on prend aussi des cartons rouges. CQFD.

Jovetić

Jovetić

Gros match du Monténégrin. Un premier but d’avant-centre, une panenka sur pénalty et un petit énervement sur le dernier pénalty, qu’il a été contraint de laisser à Rodriguez. « Je voulais marquer mon premier triplé » , s’est-il justifié. T’inquiète pas, Jojo, tu as tout le temps devant toi.

Landreau

Landreau

Les Pays de la Loire, l’Île-de-France, le Nord-Pas-de-Calais et l’Île de Beauté. Mickaël n’est pas le genre à faire de jaloux. Il donne à toute la France. Il peut en dire autant, Ettori, élitiste de la Principauté ?

Jørgensen

Jørgensen

Le défenseur du PSV est le genre de mec qui ne s’emmerde pas. En septembre, il se blesse. Boum, deux mois d’absence ! Il revient la semaine dernière. But contre NEC. Cette semaine, rebelote contre NAC. Sans déconner, c'est quoi, ces noms de club à la con ?

Yepes

Yepes

Sincèrement, Mario, on t’aime bien, et tout et tout. Mais il est temps de penser à la retraite. Ou à retourner en Colombie. Parce que si tu en prends 4 contre Lamela, tu vas en prendre combien face à Messi ?

Lovren

Lovren

Pour le défenseur lyonnais, on peut parler d’une semaine complète. D’abord les crampons de Zlatan sur le crâne. Ensuite, une superbe victoire 3-0 contre Nice (merci Vercoutre, pour le coup) et, pour finir, un petit carton rouge, histoire de clore 2012 comme il se doit. Comment dit-on « joyeuses fêtes » en croate ?

Évra

Évra

Non, United n'a pas gagné, ce week-end. Par contre, le bon Pat' a encore claqué un but de la tête, ce qui porte son total de 2012 à trois. Record de sa carrière. Un nouveau Patou, pour l'après-fin du monde?

Ramires

Ramires

Le seul joueur à avoir inscrit un doublé lors de la victoire 8-0 des Blues face à Aston Villa est milieu de terrain. Voilà. On a envie de dire que c'est presque un symbole. Mais, pas vraiment, en fait.

De
Rossi

De Rossi

Il paraît qu’il se sent mis à l’écart à Rome. Il paraît qu’il ne s’est « pas adapté  » au système Zeman. Ah bon ? À en croire le match de samedi soir contre Milan, et la merveille de passe décisive qu’il délivre à Lamela, on a bien envie de croire que tout ça, c’est des conneries. Le PSG peut toujours courir.

Barry

Barry

« Ah ouais ? Vous voulez jouer aux types qui font le bunker, un week-end de fin du monde ? Bah d’accord, alors moi, je vais faire la bombe qui saute sur le bunker. » Et voilà comment le milieu de terrain de City a eu l’idée de sauter sur le défenseur de Reading pour délivrer son club à la dernière minute. Logique.

Downing

Downing

C'était clairement sa journée. Sa passe décisive pour Gerrard est tout simplement magique. Galvanisé, le mec y est allé de son petit but en seconde période, son premier avec le maillot des Reds en Premier League. Happy 2013.

Matri

Matri

Alessandro Matri n’est pas réputé pour être un tueur des surfaces. Sauf à une occasion : lorsqu’il voit le visage de son ex, Cagliari. L’an dernier, un doublé (pour son premier match avec la Juve). Cette année, encore un doublé. Et un doublé qui permet aux Turinois de prendre 8 points d’avance sur son dauphin. Ah, les ex…

Santa
Cruz

Santa Cruz

Les Mayas avaient tout compris. Fin du monde, apocalypse, bla bla bla. José Mourinho n’est peut-être pas maya, mais il a vu la prophétie s’abattre sur lui : la Sainte-Croix a crucifié son Real Madrid. Amen.

Landreau (Bastia) : Les Pays de la Loire, l’Île-de-France, le Nord-Pas-de-Calais et l’Île de Beauté. Mickaël n’est pas le genre à faire de jaloux. Il donne à toute la France. Il peut en dire autant, Ettori, élitiste de la Principauté ?

Jørgensen (PSV) Le défenseur du PSV est le genre de mec qui ne s’emmerde pas. En septembre, il se blesse. Boum, deux mois d’absence ! Il revient la semaine dernière. But contre NEC. Cette semaine, rebelote contre NAC. Sans déconner, c'est quoi, ces noms de club à la con ?

Yepes (Milan AC) Sincèrement, Mario, on t’aime bien, et tout et tout. Mais il est temps de penser à la retraite. Ou à retourner en Colombie. Parce que si tu en prends 4 contre Lamela, tu vas en prendre combien face à Messi ?

Lovren (Lyon) Pour le défenseur lyonnais, on peut parler d’une semaine complète. D’abord les crampons de Zlatan sur le crâne. Ensuite, une superbe victoire 3-0 contre Nice (merci Vercoutre, pour le coup) et, pour finir, un petit carton rouge, histoire de clore 2012 comme il se doit. Comment dit-on « joyeuses fêtes » en croate ?

Évra (Manchester United) Non, United n'a pas gagné, ce week-end. Par contre, le bon Pat' a encore claqué un but de la tête, ce qui porte son total de 2012 à trois. Record de sa carrière. Un nouveau Patou, pour l'après-fin du monde?

Ramires (Chelsea) Le seul joueur à avoir inscrit un doublé lors de la victoire 8-0 des Blues face à Aston Villa est milieu de terrain. Voilà. On a envie de dire que c'est presque un symbole. Mais, pas vraiment, en fait.

De Rossi (AS Roma) Il paraît qu’il se sent mis à l’écart à Rome. Il paraît qu’il ne s’est « pas adapté  » au système Zeman. Ah bon ? À en croire le match de samedi soir contre Milan, et la merveille de passe décisive qu’il délivre à Lamela, on a bien envie de croire que tout ça, c’est des conneries. Le PSG peut toujours courir.

Barry (Manchester City) « Ah ouais ? Vous voulez jouer aux types qui font le bunker, un week-end de fin du monde ? Bah d’accord, alors moi, je vais faire la bombe qui saute sur le bunker. » Et voilà comment le milieu de terrain de City a eu l’idée de sauter sur le défenseur de Reading pour délivrer son club à la dernière minute. Logique.

Downing (Liverpool) C'était clairement sa journée. Sa passe décisive pour Gerrard est tout simplement magique. Galvanisé, le mec y est allé de son petit but en seconde période, son premier avec le maillot des Reds en Premier League. Happy 2013.

Matri (Juventus) Alessandro Matri n’est pas réputé pour être un tueur des surfaces. Sauf à une occasion : lorsqu’il voit le visage de son ex, Cagliari. L’an dernier, un doublé (pour son premier match avec la Juve). Cette année, encore un doublé. Et un doublé qui permet aux Turinois de prendre 8 points d’avance sur son dauphin. Ah, les ex…

Santa Cruz (Málaga) Les Mayas avaient tout compris. Fin du monde, apocalypse, bla bla bla. José Mourinho n’est peut-être pas maya, mais il a vu la prophétie s’abattre sur lui : la Sainte-Croix a crucifié son Real Madrid. Amen.

Remplaçants :

Thiago Silva (Milan Saint-Germain) Il paraît que Milan lui manque. Vu ce qu’on a vu à Brest (un Thiago Silva monstrueux) et à Roma (une défense milanaise catastrophique), on peut plutôt penser que c’est Thiago Silva qui manque à Milan.

Tello (FC Barcelone) Entrer à la 93e minute, marquer à la 94e minute. C’est costaud. Bon, d’accord, il n’a pas marqué 91 buts en 2012, mais il tente d’exister quand même.

Livaja (Inter) Le Napoli a reçu deux points de pénalité, cette semaine. Par souci d’équité, Marko Livaja, jeune attaquant de l’Inter, a décidé d’ôter deux points à son équipe, en ratant l’impossible à la dernière minute de jeu. « Il s’en remettra  » , a dit son entraîneur. Sûr ?

Alessandrini (Rennes) : Bah oui, il marque encore. Bah oui, il est fort. Mais ça étonne encore quelqu’un ?

C. Cole (West Ham) Quand on est attaquant, on attaque et on marque des buts. Quand on est défenseur, on défend et parfois on prend des cartons. Quand on est attaquant, on ne sait pas faire défenseur et, du coup, on prend aussi des cartons rouges. CQFD.

Jovetić (Fiorentina) Gros match du Monténégrin. Un premier but d’avant-centre, une panenka sur pénalty et un petit énervement sur le dernier pénalty, qu’il a été contraint de laisser à Rodriguez. « Je voulais marquer mon premier triplé » , s’est-il justifié. T’inquiète pas, Jojo, tu as tout le temps devant toi.

Brown (Celtic Glasgow) Lors du tirage au sort des huitièmes de la C1, la Juve a été contente de tirer le Celtic. On parle là de l'une des deux seules équipes (avec le Real en Supercoupe) à avoir battu le Barça cette saison et qui vient de passer un joli 4-0 en championnat. Symbole du succès du week-end : Scott Brown, qui a débloqué la situation en début de seconde période. On a hâte de le voir face à Asamoah, Vidal et Marchisio.



Eric Maggiori
Modifié

Larsen Wenger Niveau : CFA2
Note : 1
Chelsea n'a pas mis 8-0 à Arsenal, par contre.
Note : 1
Ajoutez le jeune Nguette de VA à votre classement, il mérite sa place.
Johnny Novaque Niveau : District
Note : 3
Santa Cruz, Joaquin, Saviola ... que des mecs que tout le monde considérait complétement cramés... Et bien on voit. Le boulot de Pellegrini est vraiment impressionnant.
Note : -2
Yepes ?
Vous avez le match du Milan ? C'est un joueur que j'apprécie et qui fait toujours des prestations correct voir bonne mais c'est surement un de ses plus mauvais match sous le maillot rossonero ou c'est Peut-être de l'ironie comme vous le faite parfois dans cette Equipee Type de la Semaine.
Ceux qui jouent à Football Manager ou L'Entraineur savent à quel point Scott Brown est doué...
El Mehdito Niveau : DHR
Note : 1
Lampard quoi!Lampard!

Il rentre dans l'histoire les gars!

Ca merite bien une petite place ca non?:)
Calmons nous juste un peu avec Thiago Silva. Il est très fort mais c'est la ligue 1 là, on ne peut plus le juger que sur la ldc.

Ptain Downing. Rien que sur l'ironie, il aurait pu être dans l'equipe type tous les week end. Le miracle de Noel.
Note : 1
@H2O: t'as pris la peine de lire le texte sur Yepes? Tu comprendras mieux je pense.
Ramires n'est pas un symbole, c'est simplement le meilleur joueur de Chelsea depuis deux saisons.
Note : 1
"Quand on est attaquant, on ne sait pas défenseur"....
Indeed.
rien que pour le coup de poing qu il a mis michu ko , lloris meritait de rentrer dans l équipe type
declaubianco Niveau : CFA2
Matri dans l'équipe type, je confirme on est bien après la fin du monde !
declaubianco Niveau : CFA2
Sinon, ça fait plaisir de ne pas voir les sempiternels joueurs à chaque équipe type ( messi,ronaldo...)
N'Koulou pour son "ferme ta g..." a Jordan Ayew quand ce dernier a encore fait son adolescente rebelle, ca méritait une place
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
A chaque fois qu'un joueur de Lyon est bon, il faut que vous mettiez une blague à la place : Vercoutre / Landreau, plus d'autres exemples que je ne citerai pas (je ne m'en souviens plus, mais probablement avec Malbranque.)

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 17