L'équipe type du dimanche

Pour le dernier dimanche de novembre, on a pu voir l'amour des fans de Chelsea pour Roberto Di Matteo, l'abnégation du Milan AC et de l'OM, la facilité du Barça et du Bayern Munich, ou encore un pénalty stoppé... par un joueur de champ. Vivement décembre, alors.

Modififié
0 26
Sur le banc
Modeste

Modeste

Un but à la 12e minute. Un carton rouge à la 13e. Dans le jargon, on appelle désormais ça «  faire une Adebayor » .

Miccoli

Miccoli

Le capitaine de Palerme a bien choisi son match. Ce week-end, il a inscrit son 100e but en Serie A. Mais pas contre n’importe qui : lors du derby sicilien, face à une équipe de Catane que Palerme n’avait plus battu depuis novembre 2010. Le Romario du Salento, putain !

Beñat

Beñat

Il ne marque pas souvent. Mais lorsqu’il marque, c’est toujours important. En mai dernier, il claquait un doublé lors du derby de Séville, pour une victoire 2-1 des siens. Ce week-end, il marque le but de la victoire face au Real Madrid. Un Real que le Bétis n’avait battu qu’une seule fois lors des dix dernières années. Rien que ça.

Mandanda

Mandanda

« Ah ouais ? Hugo a fait un gros match cette semaine contre la Lazio ? OK. À mon tour.  » Les Lillois en sont écœurés pour la semaine à venir.

Lewandowski

Lewandowski

Un quatrième doublé consécutif avec le maillot du Borussia pour le Polonais. Attention, Robert, on va finir par t'appeler Lionel...

Isla

Isla

Titularisé à la place de Lichtsteiner, le Chilien a peut-être réalisé le pire match d'un joueur turinois cette saison. Des appels toujours à contretemps, des centres directement en tribunes et un pénalty (un peu injuste) provoqué. Son coach a limité la casse en le sortant à la pause. À bientôt.

Felipe
Melo

Felipe Melo

À la dernière minute d’un match face à Elazigspor, il enfile les gants pour remplacer dans les cages son gardien, Muslera, expulsé. L’ancien de la Juve et de la Fiorentina se paie le luxe de sortir un pénalty et d’offrir la victoire aux siens. Mais cette célébration « chien » , ce n’est pas possible, par contre.

De
Sciglio

De Sciglio

20 ans, et un match de vétéran face à la Juve. Sur son côté droit, il a littéralement annihilé Asamoah, qui est pourtant un sacré client. À confirmer, évidemment, mais ce petit-là pourrait bien avoir un bel avenir, dans l'une des meilleures écoles de défenseurs italiens.

Alex

Alex

On a enfin compris pourquoi le défenseur parisien est lent : il est uniquement fait de pierre. Il n’y a qu’à voir la réaction de son corps sur une puissante frappe troyenne. À peu de choses près, c’est le ballon qui a eu mal.

Dante

Dante

Mine de rien, l’ancien Lillois est en train de devenir l’une des valeurs sûres de ce Bayern Munich. Face à Hanovre, il s’est même offert son premier but avec le maillot bavarois, en plus d’être très costaud derrière. Et ça, ce n’est pas une Divine Comédie.

Mané

Mané

Chaque année, Getafe ne fait pas de bruit, mais chaque année, Getafe fait son petit bonhomme de chemin. Face à l'Espanyol, l'homme fort du jour, c'est Mané. Une passe décisive pour Pedro Léon et un but pour parachever le succès des siens. D'autant que l'on parle là d'un mec qui n'avait plus marqué depuis deux ans et demi. Champagne.

Cuadrado

Cuadrado

Iniesta

Iniesta

Zlatan avait fait le quadruplé de passes décisives. Iniesta, lui, a fait le triplé, mais a ajouté à cela un but. Histoire de dire à tous que lui aussi, il est là pour le Ballon d'or.

Fletcher

Fletcher

Sa dernière apparition en Premier League remontait au 19 novembre 2011. Après un an de calvaire, il fait son retour à Old Trafford et célèbre ça avec un but qui donne l’avantage aux Red Devils. Sir Alex a apprécié. Et l’a fait savoir après la rencontre.

Portillo

Portillo

Après une accalmie de quelques semaines, la tornade Málaga souffle à nouveau sur la Liga. Cette fois-ci, c’est Valence qui en fait les frais. À l’origine de l’ouragan, Francisco Portillo, auteur du premier but, d’une passe décisive et d’une prestation splendide. Ah, 22 ans ? D’accord.

Defoe

Defoe

Du haut de son mètre soixante-neuf, l'attaquant des Spurs réalise l'un des meilleurs débuts de saison de sa carrière. Avec le doublé inscrit face à West Ham, il en est désormais à 130 buts en Premier League. Excusez du peu.

Ben
Yedder

Ben Yedder

Allez, n'ayons pas peur. Il mérite sa place sur le front de l'attaque de l'équipe type du week-end. Le petit attaquant a atomisé Lyon à lui seul. Il a affolé la défense lyonnaise pendant toute la première période, avant de la faire exploser en seconde. On va dire qu'il a inscrit deux buts et demi. Même si le demi ne sera pas comptabilisé.

Felipe Melo (Galatasaray) À la dernière minute d’un match face à Elazigspor, il enfile les gants pour remplacer dans les cages son gardien, Muslera, expulsé. L’ancien de la Juve et de la Fiorentina se paie le luxe de sortir un pénalty et d’offrir la victoire aux siens. Mais cette célébration « chien » , ce n’est pas possible, par contre.

De Sciglio (Milan AC) 20 ans, et un match de vétéran face à la Juve. Sur son côté droit, il a littéralement annihilé Asamoah, qui est pourtant un sacré client. À confirmer, évidemment, mais ce petit-là pourrait bien avoir un bel avenir, dans l'une des meilleures écoles de défenseurs italiens.

Alex (PSG) On a enfin compris pourquoi le défenseur parisien est lent : il est uniquement fait de pierre. Il n’y a qu’à voir la réaction de son corps sur une puissante frappe troyenne. À peu de choses près, c’est le ballon qui a eu mal.

Dante (Bayern Munich) Mine de rien, l’ancien Lillois est en train de devenir l’une des valeurs sûres de ce Bayern Munich. Face à Hanovre, il s’est même offert son premier but avec le maillot bavarois, en plus d’être très costaud derrière. Et ça, ce n’est pas une Divine Comédie.

Mané (Getafe) Chaque année, Getafe ne fait pas de bruit, mais chaque année, Getafe fait son petit bonhomme de chemin. Face à l'Espanyol, l'homme fort du jour, c'est Mané. Une passe décisive pour Pedro Léon et un but pour parachever le succès des siens. D'autant que l'on parle là d'un mec qui n'avait plus marqué depuis deux ans et demi. Champagne.

Cuadrado (Fiorentina) : Une pénalty provoqué (tout en fourberie), une passe décisive : le Colombien est véritablement l’un des gros points forts de cette Fiorentina qui ne perd plus. Seul petit souci : parfois, on dirait que ses jambes vont plus vite que son cerveau.

Iniesta (FC Barcelone) Zlatan avait fait le quadruplé de passes décisives. Iniesta, lui, a fait le triplé, mais a ajouté à cela un but. Histoire de dire à tous que lui aussi, il est là pour le Ballon d'or.

Fletcher (Manchester United) Sa dernière apparition en Premier League remontait au 19 novembre 2011. Après un an de calvaire, il fait son retour à Old Trafford et célèbre ça avec un but qui donne l’avantage aux Red Devils. Sir Alex a apprécié. Et l’a fait savoir après la rencontre.

Portillo (Málaga) Après une accalmie de quelques semaines, la tornade Málaga souffle à nouveau sur la Liga. Cette fois-ci, c’est Valence qui en fait les frais. À l’origine de l’ouragan, Francisco Portillo, auteur du premier but, d’une passe décisive et d’une prestation splendide. Ah, 22 ans ? D’accord.

Defoe (Tottenham) Du haut de son mètre soixante-neuf, l'attaquant des Spurs réalise l'un des meilleurs débuts de saison de sa carrière. Avec le doublé inscrit face à West Ham, il en est désormais à 130 buts en Premier League. Excusez du peu.

Ben Yedder (Toulouse) Allez, n'ayons pas peur. Il mérite sa place sur le front de l'attaque de l'équipe type du week-end. Le petit attaquant a atomisé Lyon à lui seul. Il a affolé la défense lyonnaise pendant toute la première période, avant de la faire exploser en seconde. On va dire qu'il a inscrit deux buts et demi. Même si le demi ne sera pas comptabilisé.

Modeste (Bastia) Un but à la 12e minute. Un carton rouge à la 13e. Dans le jargon, on appelle désormais ça «  faire une Adebayor » .

Miccoli (Palerme) Le capitaine de Palerme a bien choisi son match. Ce week-end, il a inscrit son 100e but en Serie A. Mais pas contre n’importe qui : lors du derby sicilien, face à une équipe de Catane que Palerme n’avait plus battu depuis novembre 2010. Le Romario du Salento, putain !

Beñat (Bétis Séville) Il ne marque pas souvent. Mais lorsqu’il marque, c’est toujours important. En mai dernier, il claquait un doublé lors du derby de Séville, pour une victoire 2-1 des siens. Ce week-end, il marque le but de la victoire face au Real Madrid. Un Real que le Bétis n’avait battu qu’une seule fois lors des dix dernières années. Rien que ça.

Mandanda (Marseille) « Ah ouais ? Hugo a fait un gros match cette semaine contre la Lazio ? OK. À mon tour.  » Les Lillois en sont écœurés pour la semaine à venir.

Lewandowski (Borussia Dortmund) Un quatrième doublé consécutif avec le maillot du Borussia pour le Polonais. Attention, Robert, on va finir par t'appeler Lionel...

Isla (Juventus) Titularisé à la place de Lichtsteiner, le Chilien a peut-être réalisé le pire match d'un joueur turinois cette saison. Des appels toujours à contretemps, des centres directement en tribunes et un pénalty (un peu injuste) provoqué. Son coach a limité la casse en le sortant à la pause. À bientôt.

Luiz Adriano (Shakhtar Donetsk) L'homme le plus détesté de la semaine, titulaire indiscutable de son équipe, n'était, bizarrement, même pas sur la feuille du match ce week-end (victoire 5-1 du Shakhtar). Blessure ou punition ?

Di Matteo (Chelsea) Un homme qui n'a jamais été aussi aimé qu'aujourd'hui. Stamford Bridge le lui a dit avec ses mots.

Juppé (UMP) Médiation ratée. Mission échouée. On doit en rigoler ou en pleurer ?



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

De Sciglio, c'est depuis le début de l'année qu'il s'est imposé sur le côté droit en faisant des bons matchs. Et puis, titulaire à 20 ans au Milan, c'est que t'es pas manchot.
Benat cette tête de consanguin
DeanWinchester Niveau : CFA2
le pénalty de Isla est pas "un peut injuste" mais totalement injuste vu qu'il touche pas le ballon avec le bras, en revanche oui il a été nullissime.
*somagic* Niveau : CFA
@ So Foot,

Je pense qu'on est une grande majorité à souhaiter le retour de l'ancien système de notation.
Un peu de mal à comprendre le raisonnement de celui de chez vous qui s'est dit "hey les gars, pour mettre un plus à qq'un, bah il devra poster !"
Serieusement ? Vous avez crié au génie?
Il est où le raisonnement...
La publicité peut être ? mais rassurez-vous en lisant les comm' de chacun on a bien le temps de voir cette foutue pub qui se met en plein milieu des comm'. En plus de la voir, on peut même discuter avec elle puisqu'en la fermant, elle nous dit "bah... ça t'a pas plu? on te propose autre chose ? une quenelle ???"
Bref...
Mettre un plus à quelqu'un peut être parfois futile, comme une vanne qui va me faire passer un bon moment, ou parfois une réelle reconnaissance d'un post qui t'as permis d'apprendre un peu plus voire juste de se taire en disant "arf j'aurai pas dit mieux" (exemple l'excellent post de Cradle concernant l'article "supp de l'om à Lille" )

Pour l'histoire de mettre des "moins 1"...
Il y aura toujours des défenseurs de la lutte contre la censure... soit... je comprends... mais on dérive quand même vers une version de comm' à la youtube.
Entre les comm'insultants qui ne servent à rien entre les "supp'" pro OM/PSG,Barça/Real, Pro figues/ raisins..., les comm racistes (de plus en plus...), bah mettre un moins 1 pouvait régler l'affaire même si parfois il était utilisé dans une lutte citée juste avant et de mauvaise foi. Là? on se retrouve à faire votre taff de modérateur en demandant au gars de rester poli ou d'aller voir sur l'Equipe si j'y suis...
Je vais prendre un exemple récent sur l'article sur Meireles.un Post
"Allez vous faire pomper le dard"...
Sur le principe j'ai rien contre, et suis assez d'accord avec ce gars. Mais le lien avec l'article? Si vous voulez qu'on aille jusqu'au bout du projet avec ce genre de comm', quand on valide merci de virer le havre, Paris ou Grenoble et mettre à la place une photo de Clara, Kastu' et Brigitte (y en a pour chaque génération en plus...)

Sur ce...
Robin Huc Niveau : DHR
De Sciglio a l'air d'être bon mais hier il n'a pas vraiment museler Asamoah, c'est juste que la Juve n'a pratiquement pas joué sur son côté gauche et qu'Asamoah n'a jamais eu l'occasion d'avoir la balle. La Juve s'est entêtée à jouer à droite sur Isla qui lui dans un mauvais jour s'est fait bouffer par Kévin Costner (Constant).
@Robin Huc: J'espère que tu plaisantes ? Il la carrément prit en laisse tout le long du match. Aucun dribble d'Asamoah n'est passé. C'est juste énorme ce qu'il a fait. Après, on peut mettre en compte le match contre Chelsea, mais quand même Asamoah est un très gros client sur ce côté là.

Sinon pour l'équipe de la semaine, Isla c'est une boutade ? J'ai rarement vu un joueur aussi mauvais dans un match de Football et dieu s'est que je l'apprécie notamment quand il jouait à l'Udinese.
Quel joueur ce Ben Yedder!!! Un but valable en première mi-temps refusé pour un hors-jeu inexistant, un doublé et un dernier de Capoue ou il dribble le goal et il accroché dans la surface et donc Capoue n'a plus qu'à poussé le ballon dans le but vide.
Et dire qu'il n'est plus sélectionnable en équipe de France jusqu'à 2014 pour une sortie en boîte...
Malheureusement la Tunisie devrait faire une bonne pioche...
ça fait plaisir de parler un peu de Dante, l'assurance tout risque du Bayern... j'espère que maintenant que Menezes a sauté, lui et surtout Gustavo auront une chance réelle en selecao.
Je plussoie somagic fois 1000,

Car même en postant je peux noter personne en plus.
Dégoûté pour Isla, c'était une bête à l'Udinese avec Asamoah...
Note : 1
Moi, je trouve presque ça bien qu'il ait une punition le Ben Yedder.

Je pense qu'il fait partie typiquement de ces joueurs dont l'engagement n'est pas certains, de ces jeunes dont on doit s'assurer de leur volonté. Autrement dit: choisit ta nationalité. Si tu n'est pas près à attendre pour jouer avec la France, alors tu n'as rien à faire en équipe de France.

Et si ce joueur se révèle si talentueux que vous le laissez entendre, il a largement autant, et même plus, à perdre à jouer pour la Tunisie que l'équipe de France a à perdre qu'il ne joue pas pour elle.

Bref, cette suspension est un très bon test à mon avis. Une épreuve à passer. S'il préfère jouer pour la Tunisie, alors qu'il y aille, l'équipe de France n'a pas besoin de joueurs qui ne sont pas près à se donner pour elle.
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 1
Ton post est très intéressant somagic mais perso je préfère le système actuel. Déjà parce que la censure ridicule commençait à faire des ravages sur le site. Franchement vu la fréquentation, sur certains articles (sur le PSG notamment)c'était carrément la guerre des balkans, y'avait des trous de partout et les minutes étaient comptées avant de se faire asperger de -1 pour un com pas assez flatteur pour untel ou untel. L'exemple type était la profusion de -5, -6 et plus quand avec -4 tu voyais déjà plus le com en question. C'était de l’acharnement et les gars de sofoot s'en sont aperçu. Puis voir 20 comms où tous le monde est d’accord ça m’ennuie, pas toi?

Bref on a qu'à faire comme avant, saluer les coms savoureux avec un p'tit +1 et voila.
Je rêve ou personne ne remarque la présence d'Alain Juppé sur le banc de touche??? Putain*, SoFoot vous m'avez tué... la je suis complètement mort de rire !!! Je vais pas m'en remettre aujourd'hui (la, c'est un sympathisant UMP qui écrit, lol)
Le penalty arrêté par Felipe Melo, c'est n'imp. Le mec il est 1m devant sa ligne quand le péno est tiré ! M'enfin, joli exploit quand même
*somagic* Niveau : CFA
@ Dendecuba,

C'est vrai qu'il y a eu une dérive avec les -1. Pour l'avoir vécu en osant trouver naze la célébration de C. Ronaldo à Dortmund, je m'étais pris une pluie de moins un.
Mais j'avoue qu'entre les 2 systèmes... l'autre avait ses défauts certes, mais l'actuel ouvre la porte à des comms que l'on retrouve sur l'equipe.fr

ps: Pour revenir à l'article en lui même, Sissoko méritait largement d'être dans l'équipe type. Enorme de puissance et quelques petites sucreries techniques oO !!! si si...
@ Dendecuba

Et je suis pas le seul qui poste et ne peut pas noté. Alors, je suis désolé, mais ce nouveau système n'est pas bon. Car je commente et je ne peux pas donner mon avis. Sachant, que certains survole les comm', le fait de ne pas pouvoir noté est juste frustrant.
Je ne comprend pas votre problème, moi j'arrive à noter sans problème et peu importe si je poste ou non ...
Alors SoFoot à réaliser une opération interne qui discrimine certains d'entre nous?
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 1
Je te rassure Wingnut, je ne peux pas voter non plus. Lamps qu'as-tu fais pour avoir ce privilège mon cochon?
Personnellement quelque soit la quantité de commentaires que je poste je ne peux noter personne.
Ça doit être un problème de qualité alors...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 26