L'équipe type du dimanche

Un Clásico, un classico, un derby... Bref, un week-end totalement fou en Europe, où l'on a également vu les Bleus briller : Évra a marqué un but de la tête, Ribéry s'est offert un doublé, Hugo Lloris a disputé son premier match de Premier League et Giroud a inscrit son premier but. Et maintenant, la trêve.

Modififié
19 40
Sur le banc
Jackson
Martínez

Jackson Martínez

À cause de lui, Zlatan n'a pas le monopole des buts inscrits du talon ce week-end. Salaud.

Welington

Welington

Le défenseur de Málaga avait envie de mettre un peu de piment dans cette Liga. Du coup, à la dernière minute, il offre, avec un joli csc, les trois points à l'Atlético Madrid, qui rejoint ainsi le Barça en tête du classement. Sûrement un supporter du Real.

Totti

Totti

Destro, Piris, Panagiotis, Marquinhos... Recruter des jeunes joueurs, c'est bien. Mais lorsque votre meilleur joueur est un vieux roublard de 36 ans, qui dicte le jeu et le rythme de votre équipe, que faut-il en conclure ?

Kolarov

Kolarov

Pan ! Le coup de canon pour débloquer la situation face à Sunderland. Et une jolie passe décisive pour Agüero. Gaël qui ?

Khelifa

Khelifa

Rangez vos Zlatan, Falcao, Cristiano Ronaldo et Messi. Le héros du week-end, c'est lui. Bah ouais : il offre une prestation monstrueuse et permet à son club, avec un triplé, de faire tomber le champion en titre à domicile. Qui dit mieux ?

Mkhitaryan

Mkhitaryan

11 matchs de championnat, 11 victoires, 14 buts marqués, moyenne de 1,27 but par match. La folie du mec.

Lloris

Lloris

Pour la première fois depuis 310 matchs, Brad Friedel n'était pas titulaire lors d'un match de Premier League. La faute à qui ? À un mec qui ressemble à Pierre Palmade. Ça n'a pas dû le faire marrer, Brad.

João
Carlos

João Carlos

Le con du jour. Lors d'un match qui vaut le leadership pour l'Anzhi, il a la bonne idée de se faire exclure au bout de... 9 minutes. Du coup, son club se prend une raclée ? Bah non. Son club, à dix, gagne 2-0 à l'extérieur. Les riches n'ont pas besoin d'être 11 pour gagner.

Samuel

Samuel

L'homme du derby milanais. Buteur décisif, il a usé sa meilleure technique pour stopper Robinho dans la surface en fin de match. Un beau tacle ? Non non, un bon vieux bloc + tirage de maillot. À l'ancienne.

Höwedes

Höwedes

Le but encaissé à la dernière minute contre Montpellier l'a titillé depuis mercredi. Du coup, face à Wolfsburg, il s'est mis en mode muraille, et ce, malgré le fait qu'il s'appelle Benedikt, pour une victoire 3-0 à la clef. Forcément, son ancien coach, Félix Magath, s'est senti tout con.

Évra

Évra

En sept années à Manchester, il avait marqué deux buts en Premier League. Voilà donc le troisième, et de la tête, s'il vous plaît. Une tête qui, face à Newcastle, a pris quelques coups, notamment en seconde période. Le prix à payer.

Hamšík

Hamšík

Quand ce n'est pas Cavani, c'est lui. La plus belle crête de Serie A (n'en déplaise à El Shaarawy et Mexès) a peut-être inscrit le but le plus dégueulasse de sa carrière, en tombant. Mais peu importe. C'est un pion qui permet au Napoli de rester à égalité avec la Juve. Alors, oui, des buts moches, il veut bien en marquer encore plein.

Lennon

Lennon

Il y a 50 ans tout rond sortait le premier album des Beatles. Pour honorer ça, le bien nommé Lennon a marqué et a permis à Tottenham de s'imposer. Tout le monde ne peut pas en dire autant. McCartney, de West Ham, a perdu contre Arsenal.

Ribéry

Ribéry

À dix jours d'Espagne-France, il est en feu. Après la déroute de son équipe face au BATE Borisov, il fallait une réponse sur le terrain. Plutôt que de compter sur ses coéquipiers, il a pris les choses en mains. Bim, un but, boum, un autre, et le Bayern s'impose 2-0. Sept victoires en sept journées. Eux, ça va.

Gignac

Gignac

On attendait Zlatan. On a eu Zlatan. Mais on a aussi eu Dédé. Avec un doublé, l'ancien Toulousain a permis à l'OM de tenir tête au PSG. Voilà, le deuxième meilleur buteur de Ligue 1, c'est lui. Oui, lui. L'homme dont on s'est tant moqué la saison dernière.

Zlatan

Zlatan

Vous n'avez jamais marqué un but en aile de pigeon ? Vous n'avez jamais mis une sacoche à 2000 km/h ? Vous n'avez jamais marqué 9 buts en 7 apparitions ? Bah le Z, oui. Et c'est limite un peu gênant pour la Ligue 1. Et pour ses coéquipiers.

Cristionel
Messaldo

Cristionel Messaldo

L'un marque. L'autre répond. L'autre marque. L'un répond. Indissociables, les deux meilleurs joueurs du monde ont dicté ce Clásico. Sincèrement, le Ballon d'or, on ne peut pas faire une exception en le donnant aux deux ? Ou même une moitié chacun ?

Lloris (Tottenham) Pour la première fois depuis 310 matchs, Brad Friedel n'était pas titulaire lors d'un match de Premier League. La faute à qui ? À un mec qui ressemble à Pierre Palmade. Ça n'a pas dû le faire marrer, Brad.

João Carlos (Anzhi) Le con du jour. Lors d'un match qui vaut le leadership pour l'Anzhi, il a la bonne idée de se faire exclure au bout de... 9 minutes. Du coup, son club se prend une raclée ? Bah non. Son club, à dix, gagne 2-0 à l'extérieur. Les riches n'ont pas besoin d'être 11 pour gagner.

Samuel (Inter Milan) L'homme du derby milanais. Buteur décisif, il a usé sa meilleure technique pour stopper Robinho dans la surface en fin de match. Un beau tacle ? Non non, un bon vieux bloc + tirage de maillot. À l'ancienne.

Höwedes (Schalke 04) Le but encaissé à la dernière minute contre Montpellier l'a titillé depuis mercredi. Du coup, face à Wolfsburg, il s'est mis en mode muraille, et ce, malgré le fait qu'il s'appelle Benedikt, pour une victoire 3-0 à la clef. Forcément, son ancien coach, Félix Magath, s'est senti tout con.

Évra (Manchester United) En sept années à Manchester, il avait marqué deux buts en Premier League. Voilà donc le troisième, et de la tête, s'il vous plaît. Une tête qui, face à Newcastle, a pris quelques coups, notamment en seconde période. Le prix à payer.

Hamšík (Napoli) Quand ce n'est pas Cavani, c'est lui. La plus belle crête de Serie A (n'en déplaise à El Shaarawy et Mexès) a peut-être inscrit le but le plus dégueulasse de sa carrière, en tombant. Mais peu importe. C'est un pion qui permet au Napoli de rester à égalité avec la Juve. Alors, oui, des buts moches, il veut bien en marquer encore plein.

Lennon (Tottenham) Il y a 50 ans tout rond sortait le premier album des Beatles. Pour honorer ça, le bien nommé Lennon a marqué et a permis à Tottenham de s'imposer. Tout le monde ne peut pas en dire autant. McCartney, de West Ham, a perdu contre Arsenal.

Ribéry (Bayern Munich) À dix jours d'Espagne-France, il est en feu. Après la déroute de son équipe face au BATE Borisov, il fallait une réponse sur le terrain. Plutôt que de compter sur ses coéquipiers, il a pris les choses en mains. Bim, un but, boum, un autre, et le Bayern s'impose 2-0. Sept victoires en sept journées. Eux, ça va.

Gignac (Marseille) On attendait Zlatan. On a eu Zlatan. Mais on a aussi eu Dédé. Avec un doublé, l'ancien Toulousain a permis à l'OM de tenir tête au PSG. Voilà, le deuxième meilleur buteur de Ligue 1, c'est lui. Oui, lui. L'homme dont on s'est tant moqué la saison dernière.

Zlatan (PSG) Vous n'avez jamais marqué un but en aile de pigeon ? Vous n'avez jamais mis une sacoche à 2000 km/h ? Vous n'avez jamais marqué 9 buts en 7 apparitions ? Bah le Z, oui. Et c'est limite un peu gênant pour la Ligue 1. Et pour ses coéquipiers.

Cristionel Messaldo (Real Barcelone) L'un marque. L'autre répond. L'autre marque. L'un répond. Indissociables, les deux meilleurs joueurs du monde ont dicté ce Clásico. Sincèrement, le Ballon d'or, on ne peut pas faire une exception en le donnant aux deux ? Ou même une moitié chacun ?

REMPLAÇANTS :

Jackson Martínez (FC Porto) À cause de lui, Zlatan n'a pas le monopole des buts inscrits du talon ce week-end. Salaud.

Welington (Málaga) Le défenseur de Málaga avait envie de mettre un peu de piment dans cette Liga. Du coup, à la dernière minute, il offre, avec un joli csc, les trois points à l'Atlético Madrid, qui rejoint ainsi le Barça en tête du classement. Sûrement un supporter du Real.

Totti (AS Roma) Destro, Piris, Panagiotis, Marquinhos... Recruter des jeunes joueurs, c'est bien. Mais lorsque votre meilleur joueur est un vieux roublard de 36 ans, qui dicte le jeu et le rythme de votre équipe, que faut-il en conclure ?

Kolarov (Manchester City) Pan ! Le coup de canon pour débloquer la situation face à Sunderland. Et une jolie passe décisive pour Agüero. Gaël qui ?

Khelifa (Évian TG) Rangez vos Zlatan, Falcao, Cristiano Ronaldo et Messi. Le héros du week-end, c'est lui. Bah ouais : il offre une prestation monstrueuse et permet à son club, avec un triplé, de faire tomber le champion en titre à domicile. Qui dit mieux ?

Mkhitaryan (Shakhtar Donetsk) 11 matchs de championnat, 11 victoires, 14 buts marqués, moyenne de 1,27 but par match. La folie du mec.

Brandão (Saint-Étienne) S'il se met à planter des doublés, qui plus est un week-end de Clásico, la Ligue 1 ne va plus rien y comprendre.

Giroud (Arsenal) Un seul mot. ENFIN !



Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

FLASH INFO: Une femme du nom de Nancy aurai été violé ce week-end. Deux fois.
Franchement ça aurait été encore plus marrant de mettre la tête de Ronaldo sur le corps de Messi. Parce que là mon cerveau a du mal à imaginer Messi avec un cou de taureau
Cristionel Messaldo LOL ! Superbe but de Jackson Martinez je vous le conseil !
Pour info, Khlifa c'est un hat trick qu'il a mis dans les dents de Girard and co.
J'ai juste vu le résumé du match des Spurs, mais sympa l’accueil de White Hart Lane pour Lloris. Il a été classe le public parce qu'il aurait pu entièrement prendre fait et cause pour Friedel qu'est irréprochable et pourrir Lloris ou l'ignorer.
Histoire de bien commencer la semaine ^^ iS LooKing For dream

http://skf.webr.ly/blog/
En fait, c'est quoi le plus dur pour vous, compter les buts de Khlifa dans un match, ou compter le nombre de lettres qui constituent son blaze ?
Autant je peux pardonner certaines "fautes de frappe", mais put*in, juste savoir combien de buts a mis un gars, pour un journaliste sportif spécialisé en football, euh... sérieusement ?
Note : -1
Le Journal de Zlatan de ce vendredi vaudra sûrement le détour... ^^

Au passage, Merci à SoFoot d'avoir écrit récemment un article sur Mkhitaryan, joueur que je ne connaissais pas du tout mais qui risque de faire de plus en plus de bruit en Europe.

J'ai regardé Sienne-Juventus hier après-midi, Pirlo devrait être dans cette chronique chaque semaine, juste pour sa p*utain de classe.. (et je suis pas un fan du chpt italien).
ça donne finalement une équipes très équilibrée!
Simplement conclure que Totti est une légende!
nononoway Niveau : CFA
Putain* j'adore Lennon. Vivement son retour en EN !

J'espère bien le voir au Brésil pour une 3ème coupe du monde d'affilée...
j'aurais bien vu Miro Klose sur le banc des remplacants...
sparthorus Niveau : DHR
Merci pour la référence à Jackson Martinez. Son but de hier soir dans le clasico Porto vs Sporting Lisbonne me fait encore de l'effet aujourd'hui! Et sinon weekend de dingues au niveau des doublés et des beaux buts!
Manque Piszscek , le latéral droit de Dortmund, pour son sauvetage castrateur sur la ligne de but (il sauve le ballon et s’empale contre le poteau).
Entraineur de la semaine, Mirko Slomka de Hanovre 96 qui fait jouer TOUS ses attaquants contre Dortmund pour récuperer un point (ils auraient même gagné si Diouf avait pas raté le cadre à la 85e): Ya Konan, Sobiech, Diouf, Schlaudraff, Abdellaoue.
Jeremain Lens, il a sa place aussi avec son but et ses trois passes décisives
Le mec qui est en train de mettre Robben sur le banc en sélection
On en parle pas en France mais en Europe, si, beaucoup même
Bleusaille87 Niveau : CFA2
Pas mal le Cristianel Messaldo !!
Robin Huc Niveau : DHR
APG n'est pas le second meilleur buteur de L1 mais le 3e, Ben Yedder est devant au classement.
lloris et giroud dans l équipe du dimanche c est pas sérieux !
Vous auriez pu mettre des cracks a la place.

bon courage a eux dans leur nouvelle team et un conseil qu ils se mettent a la lutte romaine ou a la boxe , ils en auront besoin.
Quel but de Jackson Martinez!!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
19 40