En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options

L'équipe-type du dimanche

Hormis la Serie A, tous les grands championnats ont enfin repris. On a ainsi pu assister au premier match fou de Manchester City, à la première manita du Barça ou à la première expulsion d'un joueur du PSG. Et puis Dédé Gignac qui plante, encore et encore.

Modififié
Sur le banc
Hazard

Hazard

Ses cinq premières minutes en Premier League sentent bon le record : une passe décisive et un pénalty provoqué. Cinq minutes. Suffisant pour gagner un match, 2-0.

Giuly

Giuly

Il est là, Ludo. L’ancien du PSG et de Monaco a dynamité Lorient et a transcendé les Merlus vers la victoire. Encore une dizaine de prestations comme celle-là et, promis, Didier Deschamps va y penser.

Cakmak

Cakmak

Personne ne le connaissait avant ce week-end. Personne ne connaissait non plus l’équipe de BAK’07, qui n’a rien à voir avec la brigade anti-criminalité. C’est chose faite. BAK’07, équipe de D4, a humilié Hoffenheim en Coupe d’Allemagne (4-0) et l’ami Cakmak a planté un doublé. Vivement le prochain tour, tiens.

Maxi
López

Maxi López

De héros à zéro en l’espace d’une demi-heure. Il a d’abord ouvert le score en Coupe d’Italie, face à la Juve Stabia, avant de rater le pénalty décisif. C’était son premier match officiel avec la Samp.

Lambert

Lambert

Meilleur buteur de D2 anglaise l'an passé, il est resté sur le banc pendant 55 minutes contre Manchester City. Puis il est entré. Trois minutes plus tard, il inscrit le premier but de Southampton en Premier League depuis sept ans. A déjà gagné une place de titulaire.

Gromov

Gromov

On l’aura oublié dans 48h. Mais ce petit Ukrainien vient de vivre une drôle d’histoire. Exclu lors de sa dernière apparition, il fête son retour par un but face au Dynamo Kiev, synonyme de première défaite de la saison pour le co-leader du championnat ukrainien. Shakhtar Donetsk likes this.

Hart

Hart

La dernière fois qu'il avait chaussé les gants, il s'était fait humilier par Andrea Pirlo. Pour son premier match depuis la panenka, il a réussi l'exploit d'encaisser deux buts sans toucher le ballon en 90 minutes. Du coup, il n'a pas tiré la langue.

Ivanović

Ivanović

En Italie, les Napolitains exclus pendant la Supercoupe d'Italie ne joueront pas la première journée de Serie A. En Angleterre, ça ne marche pas comme ça. Expulsé pour un attentat sur Kolarov, Ivanović était bien là, hier, contre Wigan. Ironie, c'est lui qui inscrit le premier but de la saison des Blues. Pandev ne pourra pas en dire autant.

Agger

Agger

Vendredi 17 août. Daniel Agger est sur les tablettes de Manchester City et du FC Barcelone. Dimanche 19 août. Une raclée 3-0 et un carton rouge plus tard, Daniel Agger est désormais sur les tablettes d’Évian TG. Pour rejoindre la colonie danoise.

Baysse

Baysse

À Brest, on aime la 90e minute. La semaine dernière, c'était la bourde de Thébaux. Ce coup-ci, la roue tourne et c'est Baysse qui profite de la bourde de Tié Bi. Chacun son tour.

Victor
Ruiz

Victor Ruiz

Juste parce qu'on aime les justiciers. Soldado est à terre, le Real Madrid ne sort pas le ballon, alors il déboule comme un fou et démonte Higuaín. S'il s'était appelé Ezequiel, il aurait pris un rouge.

Michu

Michu

S’il avait joué à Toulouse, on aurait pu le surnommer « Michu Pitchouns  » , ce qui aurait été drôle. Mais non. Il est à Swansea, et après la démonstration qu’il a offerte face à QPR, plus personne ne va oser se moquer de son blase. Même pas le Djib, qui est reparti avec cinq gifles bien claquantes.

Taider

Taider

Ramírez ? Tu parles. Gardez votre Gastón. La nouvelle pierre précieuse de Bologne est française (cocorico) et répond au doux prénom de Saphir. Un doublé, ses deux premiers buts sous le maillot bolognais, et voilà l’ancien Grenoblois qui qualifie son club en Coupe d’Italie. Bon, OK, c’était Varese en face. Mais quand même.

Michel
Bastos

Michel Bastos

C’est bon Jean-Michel, on a compris ta technique. Chaque année, tu nous fais la blague « Michel Bastos va partir » , un coup à la Juve, un coup à Al-Aïn. Et le résultat est toujours le même : un but de dingue. La volée contre Paris l’an dernier… Le retourné contre Troyes cette saison.

Nasri

Nasri

Mouvementé, l'été de Samir Nasri ? À peine, tout est déjà oublié. Après avoir scoré lors du Community Shield, le Français récidive en inscrivant le but de la victoire contre Southampton. Et au lieu d'un « Ferme ta gueule » , il célèbre son but avec un t-shirt « Eid Mubarak » . Sympa. Mais carton jaune quand même.

Gignac

Gignac

Un but au premier match officiel. On rigole. Un but au deuxième match officiel. On rigole. Un but au quatrième match officiel. On commence à se demander si la vraie recrue de l'OM, cet été, ce ne serait pas lui. Dédé, putain !

David
Villa

David Villa

Parce que revenir après huit mois d'absence et marquer au bout de neuf minutes, c'est costaud. Et parce que vraiment, cette ressemblance avec Jean-Pascal, on ne s'y fera jamais. Même après huit mois d'absence.

Hart (Manchester City) La dernière fois qu'il avait chaussé les gants, il s'était fait humilier par Andrea Pirlo. Pour son premier match depuis la panenka, il a réussi l'exploit d'encaisser deux buts sans toucher le ballon en 90 minutes. Du coup, il n'a pas tiré la langue.

Ivanović (Chelsea) En Italie, les Napolitains exclus pendant la Supercoupe d'Italie ne joueront pas la première journée de Serie A. En Angleterre, ça ne marche pas comme ça. Expulsé pour un attentat sur Kolarov, Ivanović était bien là, hier, contre Wigan. Ironie, c'est lui qui inscrit le premier but de la saison des Blues. Pandev ne pourra pas en dire autant.

Agger (Liverpool) Vendredi 17 août. Daniel Agger est sur les tablettes de Manchester City et du FC Barcelone. Dimanche 19 août. Une raclée 3-0 et un carton rouge plus tard, Daniel Agger est désormais sur les tablettes d’Évian TG. Pour rejoindre la colonie danoise.

Baysse (Brest) À Brest, on aime la 90e minute. La semaine dernière, c'était la bourde de Thébaux. Ce coup-ci, la roue tourne et c'est Baysse qui profite de la bourde de Tié Bi. Chacun son tour.

Victor Ruiz (FC Valence) Juste parce qu'on aime les justiciers. Soldado est à terre, le Real Madrid ne sort pas le ballon, alors il déboule comme un fou et démonte Higuaín. S'il s'était appelé Ezequiel, il aurait pris un rouge.

Michu (Swansea) S’il avait joué à Toulouse, on aurait pu le surnommer « Michu Pitchouns  » , ce qui aurait été drôle. Mais non. Il est à Swansea, et après la démonstration qu’il a offerte face à QPR, plus personne ne va oser se moquer de son blase. Même pas le Djib, qui est reparti avec cinq gifles bien claquantes.

Taider (Bologne) Ramírez ? Tu parles. Gardez votre Gastón. La nouvelle pierre précieuse de Bologne est française (cocorico) et répond au doux prénom de Saphir. Un doublé, ses deux premiers buts sous le maillot bolognais, et voilà l’ancien Grenoblois qui qualifie son club en Coupe d’Italie. Bon, OK, c’était Varese en face. Mais quand même.

Michel Bastos (Lyon) C’est bon Jean-Michel, on a compris ta technique. Chaque année, tu nous fais la blague « Michel Bastos va partir » , un coup à la Juve, un coup à Al-Aïn. Et le résultat est toujours le même : un but de dingue. La volée contre Paris l’an dernier… Le retourné contre Troyes cette saison.

Nasri (Manchester City) Mouvementé, l'été de Samir Nasri ? À peine, tout est déjà oublié. Après avoir scoré lors du Community Shield, le Français récidive en inscrivant le but de la victoire contre Southampton. Et au lieu d'un « Ferme ta gueule » , il célèbre son but avec un t-shirt « Eid Mubarak » . Sympa. Mais carton jaune quand même.

Gignac (Marseille) Un but au premier match officiel. On rigole. Un but au deuxième match officiel. On rigole. Un but au quatrième match officiel. On commence à se demander si la vraie recrue de l'OM, cet été, ce ne serait pas lui. Dédé, putain !

David Villa (FC Barcelone) Parce que revenir après huit mois d'absence et marquer au bout de neuf minutes, c'est costaud. Et parce que vraiment, cette ressemblance avec Jean-Pascal, on ne s'y fera jamais. Même après huit mois d'absence.

Hazard (Chelsea) : Ses cinq premières minutes en Premier League sentent bon le record : une passe décisive et un pénalty provoqué. Cinq minutes. Suffisant pour gagner un match, 2-0.

Giuly (Lorient) Il est là, Ludo. L’ancien du PSG et de Monaco a dynamité Lorient et a transcendé les Merlus vers la victoire. Encore une dizaine de prestations comme celle-là et, promis, Didier Deschamps va y penser.

Cakmak (BAK’ 07) Personne ne le connaissait avant ce week-end. Personne ne connaissait non plus l’équipe de BAK’07, qui n’a rien à voir avec la brigade anti-criminalité. C’est chose faite. BAK’07, équipe de D4, a humilié Hoffenheim en Coupe d’Allemagne (4-0) et l’ami Cakmak a planté un doublé. Vivement le prochain tour, tiens.

Maxi López (Sampdoria) : De héros à zéro en l’espace d’une demi-heure. Il a d’abord ouvert le score en Coupe d’Italie, face à la Juve Stabia, avant de rater le pénalty décisif. C’était son premier match officiel avec la Samp.

Lambert (Southampton) Meilleur buteur de D2 anglaise l'an passé, il est resté sur le banc pendant 55 minutes contre Manchester City. Puis il est entré. Trois minutes plus tard, il inscrit le premier but de Southampton en Premier League depuis sept ans. A déjà gagné une place de titulaire.

Gromov (Vorskla) On l’aura oublié dans 48h. Mais ce petit Ukrainien vient de vivre une drôle d’histoire. Exclu lors de sa dernière apparition, il fête son retour par un but face au Dynamo Kiev, synonyme de première défaite de la saison pour le co-leader du championnat ukrainien. Shakhtar Donetsk likes this.

Jorge Molina (Betis Séville) Fait d'arme 2011-12 : deux buts inutiles contre le Real Madrid. Fait d'arme 2012-13 : un doublé très utile contre l'Athletic Bilbao. C'est déjà mieux.



Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Ciel bleu en Premier League